Archives par mot-clé : Theresa May

Un non-Brexit, mais le pire de tous ? le 10 juillet 2018 – Retranscription

Retranscription de Un non-Brexit, mais le pire de tous ? le 10 juillet 2018. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, mardi 10 juillet 2018 et une petite vidéo, juste un supplément à ma vidéo d’hier : Un Brexit en forme de non-Brexit – j’ai fait ça hier matin et je vous annonçais qu’il y aurait sûrement des événements dans la journée. J’envisageais même la possibilité d’une démission de M. Boris Johnson, le Ministre des affaires étrangères, en lui recommandant de ne pas le faire… il l’a fait quand même, dans l’après-midi.

Continuer la lecture de Un non-Brexit, mais le pire de tous ? le 10 juillet 2018 – Retranscription

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un Brexit en forme de non-Brexit, le 9 juillet 2018 – Retranscription

Retranscription de Un Brexit en forme de non-Brexit, le 9 juillet 2018. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le lundi 9 juillet 2018 et vous le savez sans doute, ma réputation aux yeux du public est liée à un livre assez épais – 250 à 300 pages, je ne sais plus [254 pages] – consacré à prévoir une crise du capitalisme qui serait due à un secteur relativement mineur dans l’économie américaine qui est le secteur des titres subprimes . Mon manuscrit – ça a été répété partout, mais c’est vrai – était prêt en 2006, non pardon en 2005, écrit en 2004-2005 et a trouvé un éditeur : La Découverte, au mois de janvier 2007. Il a paru au mois de janvier 2007. La crise, à proprement parler, a débuté le mois suivant, au mois de février et le grand écroulement a eu lieu un peu plus d’un an plus tard en septembre 2008.

Continuer la lecture de Un Brexit en forme de non-Brexit, le 9 juillet 2018 – Retranscription

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le point de vue du Guardian sur Donald Trump en Grande-Bretagne : c’était le visiteur venu de l’enfer

Ouvert aux commentaires.

Éditorial
Theresa May aurait dû comprendre que ce président américain est un ennemi de la stabilité en Europe. Elle devrait tirer maintenant les leçons de son erreur.

ven 13 juil 2018 17.11 BST © The Gardian

Il se peut que cela ait été, mais si brièvement, une bonne idée d’inviter Donald Trump en Grande-Bretagne. Mais pour Theresa May, tout s’est transformé en une visite de l’allié venu de l’enfer. Pour ne rien arranger, c’était entièrement de sa faute. Et pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, il se peut qu’un bien inattendu soit sorti de la visite de Trump.

Continuer la lecture de Le point de vue du Guardian sur Donald Trump en Grande-Bretagne : c’était le visiteur venu de l’enfer

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un Brexit en forme de non-Brexit

La proposition de Brexit « doux » du Premier ministre Theresa May, le 6 juillet
La démission de David Davis, Ministre en charge du Brexit, le 9 juillet

Je dis à propos du referendum du Brexit en juin 2016 : 52% pour, 47% contre. Les chiffres exacts sont 51,89% pour, 48,11% contre.

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Brexit – Nos lecteurs nous demandent – Petit récapitulatif

M. O. une lectrice belge du Blog m’écrit à l’heure du déjeuner :

Monsieur Jorion, pourriez-vous nous expliquer pourquoi Boris Jonhson est tellement engagé pour le Brexit ? Je subodore 😉 mais j’aimerais avoir confirmation.

Chère M.O., je ne peux malheureusement mieux faire que de vous citer un extrait de ma vidéo Le temps qu’il fait le 9 juin 2017 :

« Je reprends l’histoire un petit peu au début : il y a M. David Cameron qui est Premier ministre en Grande-Bretagne et appartient au Parti conservateur, et il y a des gens autour de lui, à l’intérieur de son parti, qui sont des emmerdeurs. Et comme cela a été très bien mis en évidence dans un article du Financial Times, tout ça c’est des querelles entre « old boys » : tout ça c’est des querelles entre étudiants à Eton et puis ensuite à Oxford. Continuer la lecture de Brexit – Nos lecteurs nous demandent – Petit récapitulatif

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mourir à 27 ans en mode destroy

Brian Jones des Rolling Stones en 1969, Jimi Hendrix en 1970, Janis Joplin de Big Brother and the Holding Company et d’elle-même toute seule, la même année, Jim Morrison des Doors en 1971, Kurt Cobain de Nirvana en 1994, Jean-Michel Basquiat, dans un autre registre : celui de la peinture, en 1988, ainsi qu’Amy Winehouse en 2011, tous sont morts – nul ne l’ignore – à l’âge de 27 ans.

27, c’est trois au cube, trois à la troisième puissance. Au temps pour la numérologie qui n’a pas grand-chose de plus à nous apprendre sur la question. Pourquoi meurt-on à 27 ans ? parce que quelques années auparavant on s’est convaincu que de la vie, on avait compris tout ce qu’il y avait à comprendre et qu’on allait s’éclater jusqu’à ce que le corps jette l’éponge.

Continuer la lecture de Mourir à 27 ans en mode destroy

22Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’ENLISEMENT EUROPÉEN, par François LECLERC

Billet invité.

L’Europe s’enlise, et il n’y a que l’embarras du choix pour le mettre en évidence. Sur des modes très différents, cela transparait ces jours-ci en Allemagne, en Autriche, en Espagne et au Royaume-Uni. Les problèmes aux issues incertaines se multiplient.

Continuer la lecture de L’ENLISEMENT EUROPÉEN, par François LECLERC

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

The Best Laid Schemes (Part 2), by Duncan Sutherland

Billet invité.

As may be readily gathered from the cartoon on the front page of today’s issue of The New European, which is what Brexiteers refer to as a Remoaning rag, the notion of halting the Brexit process appears to be gaining traction, at least among the chattering classes. How realistic might this prospect be, particularly in view of the fact that the talk in Blighty is actually overwhelmingly of softening Brexit rather than abandoning it?

Continuer la lecture de The Best Laid Schemes (Part 2), by Duncan Sutherland

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

The Best Laid Schemes (Part 1), by Duncan Sutherland

Billet invité.

Improbable though it may now seem, the supreme leader of the British was only recently reckoned by many of her (mostly southern) subjects to be a political magician who might well contrive to deliver what was conceived of in the heart of darkest England as a successful hard Brexit and thereby miraculously bring about the dawning of a new age of wondrous economic opportunity in a fondly imagined land of broad sunlit uplands, from the majestic summits of which the British would contemplate the impending ruin of the European empire from the oppressive bonds of which they had sagely managed to escape.

Continuer la lecture de The Best Laid Schemes (Part 1), by Duncan Sutherland

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La vérité qu’on nous cache : ce n’est pas Mme May qui a perdu, c’est Jeremy Corbyn qui a triomphé !, par Yorgos Mitralias

Billet invité.

Pardonnez-moi mais ce que j’entends, je vois et je lis concernant le résultat des élections britanniques me laisse pantois. En effet, je n’arrive pas à comprendre comment il est possible que Mme May ait perdu, qu’elle fut écrasée en conduisant “la pire campagne électorale de ces dernières décennies” quand le score de 42,4% réussi par son parti, a été sensiblement supérieur aux résultats obtenus par le même parti Conservateur aux élections précédentes – qu’il avait gagné (!) – de 2015 (36,9%) et 2012 (36,1%). Comment une telle affirmation est-elle possible quand, à une seule exception près, ces 42,4% sont le meilleur résultat obtenu par le parti Conservateur à toutes les élections depuis 1970 ? (1)  Alors, que se passe-t-il quand la totalité des médias britanniques, les chaînes BBC et Skynews en tête, mais aussi la presse écrite et électronique internationale ignorent et oublient ce “détail”… de taille, et imputent toute la responsabilité du résultat des élections à cette “pauvre” Mme May ? Continuer la lecture de La vérité qu’on nous cache : ce n’est pas Mme May qui a perdu, c’est Jeremy Corbyn qui a triomphé !, par Yorgos Mitralias

141Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 JUIN 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 9 juin 2017. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le vendredi 9 juin 2017 et oui effectivement : une chambre d’hôtel ! Une chambre d’hôtel à Paris parce que je participais donc hier, à la Sorbonne, à un colloque sur la constitution. Alors j’ai eu un petit soupçon, là : un petit soupçon qu’on m’ait fait venir pour que je puisse montrer que l’idée d’une constitution pour l’économie n’avait pas beaucoup de sens par rapport au mot « constitution ». Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 JUIN 2017 – Retranscription

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail