Archives par mot-clé : Volkswagen

LA NORME CONTRE LA LOI, par Pascal

Billet invité.

L’un des pouvoirs régaliens d’un État (censé être une émanation représentative du peuple) est le pouvoir législatif ; sa capacité à faire des lois qui vont organiser le vivre ensemble et visent à protéger l’ensemble du peuple des abus de quelques puissants. Or, avec l’avènement du commerce international et de la libéralisation des échanges (mondialisation), le droit du commerce, au travers de la norme industrielle, vient se confronter directement en termes de droit aux lois qui régissent la société. À tel point, qu’une des principales activités de l’administration européenne est de produire des normes qu’elle impose aux États sous la forme de « directives ».

Continuer la lecture de LA NORME CONTRE LA LOI, par Pascal

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 OCTOBRE 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 9 octobre 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 9 octobre 2015. Et hier, dans la journée, j’ai eu l’occasion de repenser à Monsieur Jérôme Kerviel. Pourquoi ? Eh bien, je lisais l’audition du patron de Volkswagen aux Etats-Unis. Pas celui qui a démissionné ni celui qui l’a remplacé, mais celui qui est patron de la compagnie automobile aux Etats-Unis.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 OCTOBRE 2015 – (retranscription)

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps qu’il fait le 9 octobre 2015

Pourquoi l’affaire Volkswagen rappelle l’affaire Kerviel
L’ultralibéralisme est-il un mécanisme biologique de mortalité dépendant de la densité ?
Si oui, Nicolas Hulot doit en tenir compte

Blog de PJ : NICOLAS HULOT : Osons !, par Philippe Soubeyrand, le 8 octobre 2015

Et si vous doutiez du fait que l’ultralibéralisme tue, pas seulement à l’étranger mais chez nous …

Continuer la lecture de Le temps qu’il fait le 9 octobre 2015

16Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La célèbre efficacité allemande n’est pas une légende !, par Roberto Boulant

Billet invité.

La célèbre efficacité allemande n’est pas une légende, pour preuve : combien de temps a-t-il fallu aux Américains et à la commission Rogers pour rendre le rapport d’enquête sur l’accident de la navette Challenger ? Près de 18 semaines. Pire même ! En 2001 (11ème législature, dossier 3386, tome 1 et 2), il fallut 26 semaines à une commission parlementaire pour enquêter –avec le succès que l’on sait- sur les causes, les conséquences et la prévention des inondations.

Amateurisme que tout cela !

Continuer la lecture de La célèbre efficacité allemande n’est pas une légende !, par Roberto Boulant

29Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Air France : une révolte, sire ?, par Michel Leis

Billet invité

Les violences lors du comité central d’entreprise d’Air France suscitent la réprobation générale, de la classe politique à la plupart des quotidiens ou des journaux radiophoniques ou télévisés. Peu de gens perçoivent le ressentiment accumulé par des employés confrontés à des plans de licenciement successifs. Il leur est demandé de faire beaucoup d’efforts et ils ne voient toujours pas la fin du cauchemar (les gains de productivité ces dernières années chez Air France ont été de l’ordre de 18 %). Il est manifeste que le recours à la violence est le symptôme d’un mal plus profond.

Continuer la lecture de Air France : une révolte, sire ?, par Michel Leis

53Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trois mises en perspective sur l’affaire Volkswagen, par Michel Leis

Billet invité.

La personnalisation des produits et des marques est avant tout superficielle. Elle répond aux exigences du marketing qui a compris que l’on pouvait vendre plus cher quand l’image du produit est en adéquation avec les aspirations (soigneusement entretenues) de la clientèle. Vendre un même produit sous des apparences différentes permet de maximiser le nombre de clients et les marges. Mais derrière les différences d’apparence, de marques et d’image, le secret du profit reste la production de masse. Il y a une course à la standardisation qui n’est pas près de s’arrêter : aujourd’hui les moteurs, les composants, demain des plateformes communes à différents modèles. Cette standardisation donne une proportion énorme à chaque accident industriel, chaque problème de qualité, chaque tricherie. Aux 11 millions de véhicules VW touchés par la fraude répondent les 6 millions de véhicules rappelés par General Motors pour des problèmes de démarreur, les 9 millions de véhicules Toyota rappelés pour des problèmes de pédale d’accélérateur ou les millions (une vingtaine, toute marque confondues ?) de véhicules rappelés pour des airbags défectueux produits par Takata. Même si c’est moins visible, les correctifs apportés dans les logiciels et les systèmes d’exploitation par les grandes sociétés informatiques concernent à chaque fois des dizaines de millions d’utilisateurs.

Continuer la lecture de Trois mises en perspective sur l’affaire Volkswagen, par Michel Leis

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (VII) : dépasser Keynes pour bâtir une économie au service du bien commun, par Roberto Boulant

jorion

Billet invité.

Keynes aurait pu faire sienne la devise d’Érasme, « Nulli concedo » (je ne fais de concessions à personne). Non par orgueil, mais par la grâce de la merveilleuse alchimie résultant d’une éducation humaniste et d’une grande intelligence. Avec des résultats socialement détonants ! Les anecdotes abondent sur les petites phrases insolentes et sur les remarques cinglantes qu’il n’hésitait pas à décocher aux ‘puissants’, fussent-ils Premier Ministre. C’est ainsi que beaucoup de ses contemporains ne perçurent pas la véritable personnalité de Keynes. De lui ne voyaient-ils au mieux, que l’excentricité toute britannique d’un génie, ou au pire, que l’arrogance de ceux qui se sachant intellectuellement supérieurs, s’imaginent dispensés des marques élémentaires de la civilité.

Continuer la lecture de Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (VII) : dépasser Keynes pour bâtir une économie au service du bien commun, par Roberto Boulant

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les principes Volkswagen I, II et III

J’ignore s’il existe un nom pour le principe suivant : « Aussi stupide que soit quelqu’un, il n’en pensera pas moins qu’il est entouré seulement d’imbéciles ». S’il n’a pas encore de nom, je propose de l’appeler « Principe Volkswagen I ». Et si je l’ai numéroté « I », c’est qu’il faut le compléter aussitôt du « Principe Volkswagen II » dont l’énoncé est celui-ci : « Un idiot grassement payé ne devinera jamais qu’il l’est ».

Continuer la lecture de Les principes Volkswagen I, II et III

37Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES RENDEZ-VOUS MANQUÉS DE L’HISTOIRE, par François Leclerc

Billet invité.

Que se passe-t-il sur les routes de l’exode ? Tant bien que mal, un parcours s’est pour l’instant imposé dans les Balkans, les réfugiés passant à pied chaque frontière pour être convoyés à la suivante par train ou par bus selon le principe du jeu de la patate chaude : chaque gouvernement fait tout pour éviter que les réfugiés – qui ne le souhaitent pas – s’installent durablement sur son territoire.

Continuer la lecture de LES RENDEZ-VOUS MANQUÉS DE L’HISTOIRE, par François Leclerc

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’affaire Volkswagen et le modèle allemand, par Michel Leis

Billet invité.

Dans le discours qui nous est tenu quotidiennement, la puissance économique est à la fois la garantie du bien-être matériel des citoyens et de la capacité du pays à imposer ses choix sur la scène internationale. L’Allemagne serait le parfait modèle, entre son taux de chômage très bas et sa capacité à faire entendre son point de vue dans l’Union européenne. Cette réussite se résumerait tout entière en un mot : « compétitivité ».

Continuer la lecture de L’affaire Volkswagen et le modèle allemand, par Michel Leis

88Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pollution VW, Libor, qui veut jouer au poker planétaire ?, par Timiota

Billet invité.

L’enfermement des logiques du monde-tel-qu’il-va dans la magie de l’indicateur chiffré nous fait voir d’inattendus raccourcis.

Trucage du LIBOR : bah, presque rien, ce n’est pas 0,02% de taux en plus ou en moins qui change vraiment la vie des gens, non ?

Continuer la lecture de Pollution VW, Libor, qui veut jouer au poker planétaire ?, par Timiota

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail