Retranscription – « Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? », le 3 août 2014

« Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? », le 3 août 2014. Merci à Marianne Oppitz !

John Maynard Keynes avait une solution, lui. C’était qu’on aille vers des situations où on n’est pas obligé d’emprunter les ressources qu’on utilise. Continuer la lecture de Retranscription – « Peut-on sortir d’un modèle économique fondé sur la croissance ? », le 3 août 2014

Partager

Marx aujourd’hui (texte complet), par Dominique Temple

Billet invité. Reprend le texte paru sous ce titre ici en sept épisodes.

Introduction générale

Jamais le système capitaliste n’est apparu aussi puissant. Toutes les phases de son développement sont déployées sur la planète. Le capitalisme prétend plus que jamais contrôler la science, l’éducation, l’enseignement. La révolution socialiste n’a pas eu lieu. Continuer la lecture de Marx aujourd’hui (texte complet), par Dominique Temple

Partager

Un régulateur, Une banque, Une VaR et une seule (II) Le mythe bien utile des marchés efficients, par Bruno Iksil

Billet invité. Bruno Iksil est l’auteur ici de « Bruno Iksil, surnommé « La baleine de Londres », nous dit ce qui s’est vraiment passé ». Il nous offre ici un nouveau feuilleton sur le contexte de ces événements.

Le mythe bien utile des marchés efficients…

Les descriptions qui suivent cherchent à montrer aussi simplement que possible, le lien stratégique entre les normes en vigueur sur les marchés aujourd’hui, dont le suivi de la VaR en particulier, et l’Histoire. Ces normes, telles que le ‘Mark to Market’ ou la VaR, sont liées en effet à plusieurs événements majeurs qui ont marqué nos vies à tous durant les 50 dernières années. Il faut bien comprendre la genèse même de la VaR avant de voir enfin les événements propres à la ‘Baleine de Londres’ tel qu’ils se sont développés.

Continuer la lecture de Un régulateur, Une banque, Une VaR et une seule (II) Le mythe bien utile des marchés efficients, par Bruno Iksil

Partager

Marx aujourd’hui (III) L’innovation, par Dominique Temple

Billet invité.

L’innovation

L’importance de l’innovation apparaît quand on compare l’efficience respective de deux entreprises qui font intervenir des techniques différentes. Chaque entreprise requiert les meilleures techniques pour améliorer la productivité de son capital afin de l’emporter sur ses rivales. Continuer la lecture de Marx aujourd’hui (III) L’innovation, par Dominique Temple

Partager

Marx aujourd’hui (II) L’aliénation et l’exploitation du travail, par Dominique Temple

Billet invité.

Les deux économies

Lorsqu’il cherche à préciser l’origine du capitalisme, Marx cite longuement Aristote. La valeur est une œuvre personnelle, subjective, qui s’inscrit dans la réciprocité où elle reçoit une fonction sociale. Elle dépend de son statut de production. Continuer la lecture de Marx aujourd’hui (II) L’aliénation et l’exploitation du travail, par Dominique Temple

Partager

Trends – Tendances, La technologie nous rendra immortels ou nous tuera tous, le 29 juin 2017

Ouvert aux commentaires.

La technologie nous rendra immortels ou nous tuera tous

Quand un nouvel appareil ou une nouvelle technique sont inventés, ou qu’un progrès majeur est réalisé sur un appareil ou une technique existant déjà, ce n’est qu’exceptionnellement qu’il y ait en place dans le secteur où cette innovation intervient, un comité d’éthique qui décidera si elle aura le droit d’être diffusée ou non. Sur un plan pratique, dans le domaine civil, ce sont les entreprises, et dans le domaine militaire, l’armée, qui décideront de la suite de sa carrière.

Continuer la lecture de Trends – Tendances, La technologie nous rendra immortels ou nous tuera tous, le 29 juin 2017

Partager

LE CASSE-TÊTE DU SERVICE APRÈS-VENTE DES BANQUES CENTRALES, par François Leclerc

Billet invité.

La Banque des règlements internationaux (BRI), ce haut-lieu de la réflexion macro-économique, est confrontée à une énigme dont traite son rapport annuel : comment se fait-il que la reprise économique significative qu’elle constate ne s’accompagne pas de la relance de l’inflation ?

Continuer la lecture de LE CASSE-TÊTE DU SERVICE APRÈS-VENTE DES BANQUES CENTRALES, par François Leclerc

Partager

LA SOCIÉTÉ ÉMERGENTE, MODÈLE À TERME DOMINANT ? par François Leclerc

Billet invité.

Les taux de la dette souveraine vont-ils rester très bas, comme c’est actuellement le cas, ou bien monter quand les banques centrales vont en donner l’exemple, comme la Fed l’a initié ? Dans le doute, ne vaut-il pas mieux prendre ses précautions se demandent les gouvernements ?

Continuer la lecture de LA SOCIÉTÉ ÉMERGENTE, MODÈLE À TERME DOMINANT ? par François Leclerc

Partager

Piqûre de rappel : « 2017. Programme sans candidat », par Michel Leis

leis_FinalUn livre qui se vend bien et… qui le mérite !

Bonjour, nous sommes le samedi 10 septembre 2016, et demain (11 septembre), il y aura un mois qu’est mort Michel Leis, un contributeur éminent du blog de Paul Jorion.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : « 2017. Programme sans candidat », par Michel Leis

Partager

LA POUDRE AUX YEUX DE LA BONNE FÉE ANGELA, par François Leclerc

Billet invité.

Angela Merkel n’a pas attendu que soit passé le cap des élections de l’automne prochain pour lesquelles elle est la grande favorite. Devant un auditoire réceptif d’industriels allemands, elle a voulu marquer le coup et saisir la perche tendue par Emmanuel Macron, qui ne peut pas trop attendre.

Continuer la lecture de LA POUDRE AUX YEUX DE LA BONNE FÉE ANGELA, par François Leclerc

Partager

Piqûre de rappel : NiceFuture 15, Comment la spéculation nuit à l’économie, à Lausanne, juin 2015

Pourquoi l’abrogation des lois qui interdisaient la spéculation a rendu vains tous les efforts en vue d’une économie durable, renouvelable.

Partager

LA RELANCE EUROPÉENNE PETITE MAIN, par François Leclerc

Billet invité.

Une autre version des petites pousses vertes que l’on croit voir au loin fait fureur. Prenant leur désir du retour à la normalité pour réalité, les ECB-watchers – sur le mode des China-watchers – croient percevoir les signaux du tapering de la Banque centrale européenne, qui suivrait l’exemple de la Fed. La BCE se préparerait – à petit pas de bébé selon l’un d’entre eux – à entamer la décrue de ses mesures monétaires non-conventionnelles en procédant à la hausse de ses taux directeurs ou à la diminution de ses achats obligataires.

Continuer la lecture de LA RELANCE EUROPÉENNE PETITE MAIN, par François Leclerc

Partager

LA « DÉCENNIE DORÉE » DU MONDE, par François Leclerc

Billet invité.

Empruntant au jargon du monde des affaires pour donner du corps à sa démonstration, l’éditorial du quotidien Le Monde daté du 7 juin compare la zone euro à une entreprise qui est qualifiée de valeur de retournement lorsqu’elle « va s’en sortir et retrouver une prospérité que la Bourse et les investisseurs croyaient et croient encore improbable ». L’analogie a pour origine un vice-président de BlackRock, l’un des principaux fonds d’investissement mondiaux, dont on connait l’appétence pour la prospérité non partagée.

Continuer la lecture de LA « DÉCENNIE DORÉE » DU MONDE, par François Leclerc

Partager

Le Monde / L’Écho – Mettons fin aux cycles économiques, mardi 6 juin 2017

Le Monde : La rente « euthanasiée » par les banques centrales

« Car la crise est une scission [Scheidung] naissant d’un appel à la décision [Entscheidung] », écrivait le philosophe autrichien spécialiste des religions Jacob Taubes (1923-1987) en 1947 dans sa remarquable thèse *. Il n’y était pas question d’économie ou de finance, mais du discours apocalyptique dans la pensée occidentale. Le remarque n’en était pas moins pertinente sur un plan général : si nos économies languissent toujours dans la crise dix ans après son début en février 2007 avec la chute brutale du prix des titres adossés aux prêts hypothécaires à risque (subprimes), la raison en est bien là : les décisions qu’elle exigeait n’ont pas été prises à temps. La raison souvent invoquée pour justifier l’inaction a été celle du cycle : l’économie connaît un mouvement cyclique qui fait que quand les choses vont mal, il est inutile de s’agiter, il suffit d’attendre qu’elles s’arrangent.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Mettons fin aux cycles économiques, mardi 6 juin 2017

Partager

L’ESPAGNE ET L’ITALIE TOUJOURS AUSSI VULNÉRABLES, par François Leclerc

Billet invité.

L’Espagne et l’Italie continuent de ressentir les effets de la profonde crise politique qui secoue l’Europe. Le sort incertain de Mariano Rajoy tient à sa capacité à obtenir, au-delà du soutien de Ciudadanos, celui de petits partis moyennant compensations. Celui de Matteo Renzi est suspendu à sa victoire lors des prochaines élections législatives, qu’il veut avancer pour les faire coïncider avec celles des Allemands à l’automne.

Continuer la lecture de L’ESPAGNE ET L’ITALIE TOUJOURS AUSSI VULNÉRABLES, par François Leclerc

Partager

LE TROMPEUR PRINTEMPS POLITIQUE DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Faire bouger les lignes de la politique européenne est une préoccupation ces temps-ci fort partagée, qu’elle soit fondée sur la conviction que la crise européenne est dépassée et la stabilisation acquise, ou au contraire qu’elle appelle à la mise en place de contre-feux. Des mesures s’imposent dans les deux cas, mais lesquelles ? Le concours des idées continue…

Continuer la lecture de LE TROMPEUR PRINTEMPS POLITIQUE DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager