Trends Z-talk, Rapport du groupe d’experts sur l’avenir du secteur financier belge, le 22 janvier 2016

Ouvert aux commentaires.

Ceux d’entre vous qui comprennent le néerlandais pourront comparer ce que je dis de ce rapport, avec ce qu’en disent à la journaliste Veronique Goossens, le ministre belge des Finances, Johan van Overtveldt et Luc Coene, membre de notre groupe d’experts, ancien Gouverneur de la Banque nationale de Belgique. Sur l’évaluation du risque financier explicite et implicite de la nation, par exemple.

L’article : Johan Van Overtveldt: ‘Woonbonus blijft, maar we zijn waakzaam’

Partager

La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016 – Retranscription

Retranscription de La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le samedi 16 janvier 2016, et d’habitude je ne fais pas une vidéo le samedi, tout particulièrement parce que j’essaye d’en faire une tous les vendredis – et je crois que je l’ai pratiquement toujours fait –, et il y en a une, hier, que j’ai consacrée au dépôt du rapport du Haut comité pour l’avenir du secteur financier belge.

Continuer la lecture de La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016 – Retranscription

Partager

Que faire ? (IV) : Lutter contre le gaspillage, développer une économie soutenable et moins mondialisée, par Michel Leis

Billet invité.

S’il est bien une question qui revient de manière récurrente, c’est le quoi faire. Cette série de billets propose quelques solutions et synthétise un projet de livre : « 2017, programme sans candidat ». Je tiens à préciser que ces propositions reflètent une analyse et une vision qui n’est pas forcément partagée par tous les intervenants du blog de Paul Jorion.

Billets précédents de la série que faire : (I) : L’emploi, (II) : Répartir plus équitablement les richesses et les efforts, (III) : Corriger les déséquilibres du territoire,

Continuer la lecture de Que faire ? (IV) : Lutter contre le gaspillage, développer une économie soutenable et moins mondialisée, par Michel Leis

Partager

Sommet internationaliste pour un Plan B en Europe : FAITES-NOUS RÊVER !, par Patrice Brient

Billet invité.

FAITES-NOUS RÊVER !!!

Donnez-nous envie de croire en vous, de vous suivre jusqu’en enfer même, si c’est le prix pour construire un avenir meilleur !

Continuer la lecture de Sommet internationaliste pour un Plan B en Europe : FAITES-NOUS RÊVER !, par Patrice Brient

Partager

IL FAUT TOUT VÉRIFIER !, par Marc Le Son

Un fonds de soutien a été créé par l’article 92 de la loi de finances pour 2014 pour financer partie des indemnités de remboursement anticipé (IRA) nécessaire au refinancement de crédits aux collectivités, et si le service de l’État chargé de l’instruction des demandes d’aide peut demander les éléments utiles au calcul de l’IRA, l’a-t-il fait ? Continuer la lecture de IL FAUT TOUT VÉRIFIER !, par Marc Le Son

Partager

Maison de la Chimie, SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, à Paris les 23 et 24 janvier 2016

SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, à Paris les 23 et 24 janvier 2016, Maison de la Chimie, 28 Rue Saint-Dominique, 75007 Paris

PLan B 1
Plan B 2
Continuer la lecture de Maison de la Chimie, SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, à Paris les 23 et 24 janvier 2016

Partager

LES DEUX VISAGES DU FMI, par François Leclerc

Billet invité.

Employant une de ces formulations imprécises dont il a le secret, le FMI lance une nouvelle mise en garde pour accompagner ses dernières projections trimestrielles : « La croissance mondiale pourrait dérailler si les transitions importantes de l’économie mondiale ne sont pas bien gérées ». On n’en saura pas plus dans l’immédiat.

Continuer la lecture de LES DEUX VISAGES DU FMI, par François Leclerc

Partager

Varoufakis et Piketty, démocrates européens du capital et de la monnaie, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. P.J. : Je rappelle que Yanis Varoufakis sera présent dimanche à Paris au Sommet internationaliste pour un plan B en Europe.

La performance étonnante du Capital au XXIe siècle est d’avoir suscité un débat mondial intelligible par toutes les cultures et toutes les nationalités. En tant que théoricien et praticien du capital, Yanis Varoufakis ne pouvait pas manquer de noter publiquement la faiblesse théorique et explicative du travail de Piketty. Mais Piketty reconnaît honnêtement lui-même qu’il n’a pas de véritables ambitions théoriques en science économique ni même d’ailleurs en économie politique théorique ou appliquée. Piketty s’est plutôt posé par son livre en historien sociologue économètre dans une posture de monstration politique et médiatique.

Continuer la lecture de Varoufakis et Piketty, démocrates européens du capital et de la monnaie, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Piketty, le peuple, l’écologie et la République, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Piketty ne s’adresse pas au peuple quand il rend compte de ses travaux sur la nature et la mesure du capital ; ou quand il répond aux questions des journalistes sur l’actualité économique et politique. La légitimité de l’universitaire dans une élection du Président de la République au suffrage universel direct n’est donc pas frappante. Piketty s’adresse aux seules élites quand il explique les choses du capital. Le peuple voit empiriquement la réalité du capital en éprouvant quotidiennement les contraintes que sa rareté implique dans la vie concrète. Piketty n’est pas actuellement un candidat crédible et audible à la présidence de la République au suffrage universel direct. Mais il ne faut pas beaucoup forcer l’imagination pour voir Piketty en tête de la gauche au premier tour après avoir participé aux débats d’une primaire ; et prédire qu’il remporterait le second tour mieux que les professionnels de la politique face à Marine Le Pen.

Continuer la lecture de Piketty, le peuple, l’écologie et la République, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

rfi, IDÉES, une émission de Pierre-Edouard Deldique, Paul Jorion : « Penser tout haut l’économie avec Keynes », le 16 janvier 2016

jorion

N.B. Dieu seul sait pourquoi j’appelle Alfred Marshall (1842 – 1924) « William » ! Ou que je qualifie la « Federal Reserve » de banque centrale « européenne » !

Partager

La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016

Jeudi, vous étiez 3.900 à lire le Blog de PJ, hier vendredi vous étiez 7.800, le double.

Je suppose que c’est la chute des valeurs boursières qui a provoqué cette affluence. J’ai enregistré ce matin une vidéo expliquant ce qui se passe à l’intention de ces visiteurs occasionnels.

Continuer la lecture de La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016

Partager

Le capital au XXIe siècle de Piketty terrorise le théâtre politique, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Cette conférence de Thomas Piketty à propos de son étude économétrique historique du capital montre parfaitement ce que signifierait son immixtion dans la comédie politique française.

Continuer la lecture de Le capital au XXIe siècle de Piketty terrorise le théâtre politique, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Good Year ou Good Kill ?, par Roberto Boulant

Billet invité.

Or donc, la main de la justice vient de s’abattre sur les gueux ayant osé contester la mise à mort sociale prononcée par leur suzerain, la bonne, très vertueuse et très charitable, société anonyme Goodyear.

24 mois de prison, dont 9 ferme !

Continuer la lecture de Good Year ou Good Kill ?, par Roberto Boulant

Partager

Le néolibéralisme (ou ultralibéralisme) existe bel et bien

Serge Audier est l’auteur de Penser le « néolibéralisme » (2008) et de Néo-libéralisme(s) (2012). Comme l’indique le titre de son ouvrage le plus récent, Audier insiste dans ses deux textes sur le fait que les auteurs ayant parlé du néolibéralisme auraient donné de celui-ci des définitions différentes, conduisant à penser que le néolibéralisme en tant que tel serait une chimère et que le terme soit, ne renverrait pas à une réalité précise, soit, renverrait à plusieurs réalités.

Continuer la lecture de Le néolibéralisme (ou ultralibéralisme) existe bel et bien

Partager

Que se passe-t-il sur le marché américain du crédit aux entreprises ?, par Fabien Foureault

Billet invité

Le jeudi 10 Décembre 2015, le fonds mutuel Third Avenue Management a décidé de bloquer les retraits d’argent d’un de ses véhicules pour le liquider progressivement. Ce véhicule (appelé Focused Credit Fund), créé au pic de la grande récession en 2009, investit notamment dans des entreprises en difficulté, espérant profiter de leurs restructurations financières. Cet évènement a été suivi le lendemain par des ventes massives de parts de fonds (Exchange Traded Funds ou ETF) qui exposent les investisseurs et les épargnants à des instruments de crédit venant financer ces entreprises endettées (notées dans la catégorie « spéculatives » par les agences de notation), les obligations à haut rendement (high-yield bonds). Même si deux autres fonds se sont par la suite retrouvés dans une situation similaire à celle de Third Avenue, le marché s’est stabilisé pendant la trêve hivernale. Continuer la lecture de Que se passe-t-il sur le marché américain du crédit aux entreprises ?, par Fabien Foureault

Partager

Le lobby de la restauration vainqueur par K.O., par Michel Leis

Billet invité.

En 2009, le lobby de la restauration obtient une baisse de la TVA en contrepartie d’une série d’engagements : le premier était de répercuter cette diminution sur une sélection de produits, visant une baisse du prix des repas pour les consommateurs. Le deuxième était de créer 40 000 emplois supplémentaires sur deux ans par rapport une tendance naturelle estimée à 15 000 emplois par an, le tout en revalorisant les salaires. Enfin, les professionnels de la profession s’engageaient à consacrer 1 Md€ par an à l’investissement.

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 11 DÉCEMBRE 2015 – (Retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 11 décembre 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 11 décembre 2015. Et ce matin, en me levant, j’avais une idée assez précise de ce dont je voulais vous parler, qui était du fascisme en général et des élections en particulier, et puis, c’est François Leclerc qui m’a fait complètement dérailler, je me suis mis à penser à tout à fait autre chose (à parler aussi, vous allez voir).

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 11 DÉCEMBRE 2015 – (Retranscription)

Partager