Le maillon faible du système financier mondial est le risque de non-remboursement, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Le maillon faible du système financier mondial est, dans le langage financier courant et de l’avis-même de tous les banquiers sérieux, le « risque de contrepartie ». Le risque de contrepartie est simplement la possibilité qu’une des parties à un contrat financier en cours soit défaillante dans son obligation de payer à l’occurrence des événements où elle est engagée au bénéfice de toutes les parties au contrat. La sûreté des contreparties est un élément fondateur du prix des actifs financiers. Les défaillances possibles des parties à un contrat financier doivent être intégrées dans le prix affiché du contrat sous peine d’afficher auprès de ses créanciers un crédit sans valeur réelle.

Continuer la lecture de Le maillon faible du système financier mondial est le risque de non-remboursement, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

La déconstruction de l’Europe ne semble pas pouvoir être freinée, par François Leclerc

Billet invité.

Pas à pas, la déconstruction de l’Europe s’engage dans un processus qui ne semble pas pouvoir être freiné, cristallisée dans l’immédiat par la mort clinique de Schengen et la menace que représente le referendum britannique, tandis que la crise politique s’approfondit ou apparait dans de nouveaux pays. Immanquablement, tout se combine et accroît la confusion.

Continuer la lecture de La déconstruction de l’Europe ne semble pas pouvoir être freinée, par François Leclerc

Partager

Trends – Tendances, La bonne santé des marchés boursiers : la leçon donnée par la Chine, le 28 janvier 2016

La bonne santé des marchés boursiers : la leçon donnée par la Chine

La Bourse chinoise n’est pas à la fête : elle avait perdu 40% au cours de l’été dernier, avait regagné ensuite 7%, avant de replonger de 20% au début du mois de janvier.

Continuer la lecture de Trends – Tendances, La bonne santé des marchés boursiers : la leçon donnée par la Chine, le 28 janvier 2016

Partager

LE RÉGLEMENT TRÈS POLITIQUE D’UN MONDE CACHÉ DERRIÈRE LES MARCHÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Visible comme le nez au milieu de la figure, mais jusqu’à maintenant superbement ignorée, une question aux fortes implications fait l’objet d’une discrète réflexion : les titres de la dette souveraine peuvent-ils ou non continuer à être considérés sans risque et traités comme tels par la régulation financière ?

Continuer la lecture de LE RÉGLEMENT TRÈS POLITIQUE D’UN MONDE CACHÉ DERRIÈRE LES MARCHÉS, par François Leclerc

Partager

LE GRAND BOULEVERSEMENT DES CONVENTIONS, par François Leclerc

Billet invité.

Les grandes banques centrales vont-elles trouver la marche arrière afin de redonner à leur bilan sa minceur d’avant et revenir à leurs taux précédents  ? Pour le moins, la route n’est pas toute tracée. La Fed, qui l’a prudemment enclenché, fait depuis face à un tir de barrage sur le thème qu’elle a mal estimé les effets de sa hausse d’un quart de point de son principal taux directeur, qui reste néanmoins presque collé à zéro.

Continuer la lecture de LE GRAND BOULEVERSEMENT DES CONVENTIONS, par François Leclerc

Partager

L’ÉCHO : « La messe est dite »

J’ai passé l’après-midi d’hier devant la Commission des finances et du budget du parlement belge. Voici ce que dit la presse de l’audition qui avait lieu.


La messe est dite
, par Dominique Liesse (lien vers l’article en ligne de l’Écho)

Le rapport d’experts sur le secteur financier

Le rapport sur l’avenir du secteur financier belge a le mérite d’exister. Rédigé par un groupe d’experts de haut vol, il a le mérite de faire état d’une réalité économique. Mais ce rapport, commandé par le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA), aura-t-il le mérite de faire changer les choses? Rien n’est moins sûr.

Continuer la lecture de L’ÉCHO : « La messe est dite »

Partager

La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016 – Retranscription

Retranscription de La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le samedi 16 janvier 2016, et d’habitude je ne fais pas une vidéo le samedi, tout particulièrement parce que j’essaye d’en faire une tous les vendredis – et je crois que je l’ai pratiquement toujours fait –, et il y en a une, hier, que j’ai consacrée au dépôt du rapport du Haut comité pour l’avenir du secteur financier belge.

Continuer la lecture de La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016 – Retranscription

Partager

L’EUROPE À UN POINT D’INFLEXION, par François Leclerc

Billet invité.

La bourse de Milan et la presse italienne ne s’y sont pas trompées, la BCE vient de sauver les banques italiennes qui filaient un très mauvais coton en débloquant la situation. Le mouvement de panique qui touchait les valeurs bancaires depuis le début de la semaine a pris fin, Matteo Renzi étant désormais en mesure d’affirmer que le système financier était « solide » en raison de la cuisine qui se mijote.

Continuer la lecture de L’EUROPE À UN POINT D’INFLEXION, par François Leclerc

Partager

Maison de la Chimie, SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, à Paris les 23 et 24 janvier 2016

SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, à Paris les 23 et 24 janvier 2016, Maison de la Chimie, 28 Rue Saint-Dominique, 75007 Paris

PLan B 1
Plan B 2
Continuer la lecture de Maison de la Chimie, SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, à Paris les 23 et 24 janvier 2016

Partager

ILS JOUENT TOUT PETIT, par François Leclerc

Billet invité.

Cela recommence à sérieusement tanguer en Europe, la Grèce proche de jouer à nouveau le rôle de détonateur.

En Allemagne, Angela Merkel doit faire face à une contestation qui se renforce au sein de son propre parti, tandis que la direction du SPD se range derrière ceux qui veulent la faire plier sur la question de l’accueil des réfugiés, afin d’en limiter le nombre. Pas encore clairement évoqué, son départ est en filigrane.

Continuer la lecture de ILS JOUENT TOUT PETIT, par François Leclerc

Partager

Varoufakis et Piketty, démocrates européens du capital et de la monnaie, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. P.J. : Je rappelle que Yanis Varoufakis sera présent dimanche à Paris au Sommet internationaliste pour un plan B en Europe.

La performance étonnante du Capital au XXIe siècle est d’avoir suscité un débat mondial intelligible par toutes les cultures et toutes les nationalités. En tant que théoricien et praticien du capital, Yanis Varoufakis ne pouvait pas manquer de noter publiquement la faiblesse théorique et explicative du travail de Piketty. Mais Piketty reconnaît honnêtement lui-même qu’il n’a pas de véritables ambitions théoriques en science économique ni même d’ailleurs en économie politique théorique ou appliquée. Piketty s’est plutôt posé par son livre en historien sociologue économètre dans une posture de monstration politique et médiatique.

Continuer la lecture de Varoufakis et Piketty, démocrates européens du capital et de la monnaie, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

« Améliorer le système financier » – Haut comité pour l’avenir du secteur financier en Belgique

Le « haut comité » de huit experts auquel j’ai participé, chargé de définir l’avenir du secteur financier belge, vient de remettre ses conclusions au ministre des Finances. Un rapport qui définit les risques du secteur et qui trace les recommandations pour un secteur « résilient et plus compétitif ». J’y reviendrai.


Un rapport sur l’amélioration du secteur financier dont on va reparler sans nul doute.

Partager

Que se passe-t-il sur le marché américain du crédit aux entreprises ?, par Fabien Foureault

Billet invité

Le jeudi 10 Décembre 2015, le fonds mutuel Third Avenue Management a décidé de bloquer les retraits d’argent d’un de ses véhicules pour le liquider progressivement. Ce véhicule (appelé Focused Credit Fund), créé au pic de la grande récession en 2009, investit notamment dans des entreprises en difficulté, espérant profiter de leurs restructurations financières. Cet évènement a été suivi le lendemain par des ventes massives de parts de fonds (Exchange Traded Funds ou ETF) qui exposent les investisseurs et les épargnants à des instruments de crédit venant financer ces entreprises endettées (notées dans la catégorie « spéculatives » par les agences de notation), les obligations à haut rendement (high-yield bonds). Même si deux autres fonds se sont par la suite retrouvés dans une situation similaire à celle de Third Avenue, le marché s’est stabilisé pendant la trêve hivernale. Continuer la lecture de Que se passe-t-il sur le marché américain du crédit aux entreprises ?, par Fabien Foureault

Partager

Trends – Tendances, Est-il vraiment si difficile de déterminer si une opération est spéculative ?, le 17 décembre 2015

La spéculation était interdite en France jusqu’en 1885 par l’article 421 du Code pénal, qui portait le nom prédestiné de « 421 », celui d’un jeu de hasard également appelé « zanzibar ».

Continuer la lecture de Trends – Tendances, Est-il vraiment si difficile de déterminer si une opération est spéculative ?, le 17 décembre 2015

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 DÉCEMBRE 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 17 décembre 2015. Merci à Cyril Touboulic pour la retranscription !

Bonjour, nous sommes le jeudi 17 décembre 2015. D’habitude, je fais la vidéo le vendredi, je la fais aujourd’hui (un jeudi) parce que demain à l’heure où j’enregistre ma vidéo habituellement, je serai avec les 7 autres experts de notre groupe de réflexion, de notre comité, nous nous retrouverons en face du ministre des finances belge, M. Johan Van Overtveldt, et nous lui remettrons le rapport sur lequel nous travaillons depuis 8 mois. Voilà !

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 DÉCEMBRE 2015 – (retranscription)

Partager

Du dessein caché dans les programmes informatiques financiers, par Marc Le Son

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Cher Paul,

Dans votre dernier post, vous dites qu’il ne vous semble pas exister de dessein caché dans les programmes informatiques et, sur ce point, je ne suis pas en phase avec vous, non pas par ce que cela procéderait d’une intention maligne mais tout simplement parce que l’essentiel des logiciels est d’origine anglo-saxonne et que la logique qu’ils expriment est celle de cette culture.

Continuer la lecture de Du dessein caché dans les programmes informatiques financiers, par Marc Le Son

Partager

Le temps qu’il fait le 17 décembre 2015

J’ai rencontré un petit souci avec youtube, la fin de la vidéo est coupée. Je terminais en précisant que le compte-rendu dans Le Monde que j’évoque portait sur mon intervention aux Entretiens du nouveau monde industriel.

Partager

LA CRISE DES BANQUES RATTRAPE MATTEO RENZI, par François Leclerc

Billet invité.

La situation du système bancaire italien apparaît progressivement dans toute l’étendue de son horreur, voilà pourquoi. Il se révèle que les banques italiennes ont changé leur fusil d’épaule pour se financer en 2011, lors de la crise de l’euro, n’ayant plus accès aux marchés financiers à court terme, leurs dépôts étant largement insuffisants par rapport aux crédits engagés.

Continuer la lecture de LA CRISE DES BANQUES RATTRAPE MATTEO RENZI, par François Leclerc

Partager

L’EXEMPLAIRE IMPASSE DU SAUVETAGE DES BANQUES ITALIENNES, par François Leclerc

Billet invité.

Conséquence de la crise économique, les prêts non performants (NPL, selon l’acronyme anglais) minent les bilans bancaires européens. Selon le FMI, leur volume a doublé de 2009 à 2014, exprimé en pourcentage du PIB. Les banques des pays du Sud de l’Europe sont plus particulièrement atteintes, c’est le cas du système bancaire italien qui repose, deux grandes banques mises à part, sur un tissu de 700 banques de taille moyenne. Le pays doit faire face à un niveau important de créances douteuses : pas moins de 330 milliards d’euros, soit le tiers du total de la zone euro. 200 milliards d’euros sont seulement officiellement reconnus par la Banque d’Italie.

Continuer la lecture de L’EXEMPLAIRE IMPASSE DU SAUVETAGE DES BANQUES ITALIENNES, par François Leclerc

Partager