LA GRÈCE ET L’ITALIE SUR LE FIL, par François Leclerc

Billet invité.

Dans l’attente que le jeu avec Donald Trump et Theresa May se soit un peu calmé, et que les élections européennes de cette année soient passées, le moment n’est pas encore venu de prendre des décisions afin de solidifier une Europe de plus en plus contestée. Le seront-elles d’ailleurs jamais ? Dans l’immédiat, des précautions sont prises pour geler le contexte en Grèce et en Italie, où la situation est la plus instable.

Continuer la lecture de LA GRÈCE ET L’ITALIE SUR LE FIL, par François Leclerc

Partager

LE GRAND ARTISAN DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE PERSÉVÈRE, par François Leclerc

Billet invité.

Quelle est la plus grande menace qui pèse sur l’Europe ? Certes, les négociations à propos du Brexit vont tourner plus ou moins à l’avantage de l’Union européenne dans sa nouvelle configuration, les mesures protectionnistes de l’abominable Donald Trump vont affecter à un degré ou à un autre les exportations vers les États-Unis et l’autocrate turc peut encore rouvrir ses frontières maritimes avec la Grèce aux réfugiés, mais c’est au sein même de l’Europe qu’il faut la rechercher.

Continuer la lecture de LE GRAND ARTISAN DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE PERSÉVÈRE, par François Leclerc

Partager

LE MÉCANISME DE LA DÉRÉGULATION FINANCIÈRE SE PRÉCISE, par François Leclerc

Billet invité.

Entre la remise en cause de la régulation financière annoncée par Donald Trump et les futures négociations relatives au Brexit, il va y avoir beaucoup de grain à moudre. Les deux vont être d’excellents prétextes que les banques européennes ne vont pas manquer de saisir pour revenir en arrière.

Continuer la lecture de LE MÉCANISME DE LA DÉRÉGULATION FINANCIÈRE SE PRÉCISE, par François Leclerc

Partager

QUE FAIRE D’UNE DETTE ABYSSALE ? par François Leclerc

Billet invité.

Tels ces phénomènes inexorables et dérangeants que l’on affecte de ne pas voir, pour ne pas y faire face, la dette mondiale continue de croître. En 2014, elle pesait 286% du PIB mondial, selon Mc Kinsey qui l’avait sept ans auparavant chiffrée à 269%. Selon l’Institute of Internationale Finance, elle représente désormais 325% de ce même PIB… Les dettes publique et privée sont cumulées, car les distinguer n’a pas de sens à ce stade du constat : toutes deux sont des anticipations sur la richesse future et progressent plus vite que la croissance, il y a un indéniable vice de construction.

Continuer la lecture de QUE FAIRE D’UNE DETTE ABYSSALE ? par François Leclerc

Partager

Régulation bancaire : LE COMITÉ DE BÂLE PLIE, par François Leclerc

Billet invité.

Un nouveau coup d’arrêt à la régulation financière vient d’intervenir brutalement. Le groupe des gouverneurs de banques centrales, qui supervise le Comité de Bâle, l’a porté en ajournant au dernier moment sa réunion de janvier sans de surcroît fixer de nouvelle date. La touche finale aux règles destinées à renforcer les banques devait être apportée – en bouclant le dossier de Bâle III – mais les régulateurs se sont heurtés à une opposition farouche et ont plié. Le Comité de Bâle a été prié de revoir le calibrage de ses nouvelles mesures, et il a obtempéré.

Continuer la lecture de Régulation bancaire : LE COMITÉ DE BÂLE PLIE, par François Leclerc

Partager

La Révolution Française de la fin du XVIIIème siècle devient mondiale en 2017 : pour le meilleur ou pour le pire ? par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Des événements politiques hallucinants sont advenus en 2016 qui marquent un changement de monde. Ils suggèrent nettement que l’humain a perdu le contrôle systémique de ce qu’il appelle « l’économie » par quoi il pourvoit à ses besoins. L’économie s’était « libéralisée » depuis le XIXème siècle puis globalisée après la déconfiture du système alternatif dit « communiste ». En toile de fond, une mutation s’est produite dans l’ordre du politique comme de l’économique : la numérisation de la connaissance et le début de la mise en réseau du calcul des prix dans un marché mondial unique.

Continuer la lecture de La Révolution Française de la fin du XVIIIème siècle devient mondiale en 2017 : pour le meilleur ou pour le pire ? par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

DYNAMIQUE DE LA RÉGULATION PROTECTIONNISTE, par François Leclerc

Billet invité.

Les transactions commerciales internationales ne sont pas les seules à subir le contrecoup de la politique du chacun pour soi que Donald Trump a annoncé vouloir accélérer. La régulation en subit également les effets, reproduisant la traditionnelle disparité bancaire existant des deux côtés de l’Atlantique.

Continuer la lecture de DYNAMIQUE DE LA RÉGULATION PROTECTIONNISTE, par François Leclerc

Partager

LA CROISÉE DES CHEMINS, par François Leclerc

Billet invité.

À force d’éclairages successifs, le plus souvent furtifs, la description de nos sociétés en gestation se précise. À une échelle qui est devenue mondiale, car les écarts entre pays n’ont rien à envier à ceux qui grandissent dans chacun d’entre eux, où la tiers-mondisation est flagrante, participant du même phénomène.

Continuer la lecture de LA CROISÉE DES CHEMINS, par François Leclerc

Partager

HONNEUR AUX CONTRIBUABLES ITALIENS ! par François Leclerc

Billet invité.

La tentative de trouver sur le marché les 5 milliards d’euros nécessaires au sauvetage de Monte dei Paschi di Siena (MPS) ayant fait long feu, le gouvernement italien a annoncé dans la nuit son sauvetage sur fonds publics, précisant que les petits épargnants seront « garantis à 100% ». L’État, dont le montant de l’intervention n’a pas été dévoilé, deviendra le principal actionnaire de MPS, ce qui « nous donnera la possibilité d’aller de l’avant avec l’élimination accélérée des créances douteuses » a commenté Marco Morelli, son patron. En d’autres termes d’éponger les pertes.

Continuer la lecture de HONNEUR AUX CONTRIBUABLES ITALIENS ! par François Leclerc

Partager

Le temps qu’il fait le 23 décembre 2016

Le Monde / L’Écho – L’Amérique du repli repose sur une vision du XIXe siècle, le 29 novembre 2016

Wall Street Journal, China Weighs Response to New U.S. Trade Foe, Mark Magnier, le 22 décembre 2016

Refet S. Gürkaynak, « Econometric tests of asset price bubbles: Taking stock », Division of Monetary Affairs, Board of Governors of the Federal Reserve, January 2005

Partager

LA CRISE POLITICO-BANCAIRE ITALIENNE, par François Leclerc

Billet invité.

Encore une grande réalisation européenne qui ne tient pas ses promesses ! La construction de l’Union bancaire restait inachevée pour cause de profond désaccord sur la création d’un fonds de mutualisation des pertes, mais elle va voir ses principes bafoués, dans le but d’assurer le sauvetage de la banque Monte dei Paschi di Siena (MPS) et de tenter d’en faire autant de Matteo Renzi.

Continuer la lecture de LA CRISE POLITICO-BANCAIRE ITALIENNE, par François Leclerc

Partager

LE RISQUE DANS TOUS SES ÉTATS BANCAIRES, par François Leclerc

Billet invité.

Dans un sursaut qui pourrait être l’ultime, le contexte aidant, les régulateurs du Comité de Bâle auront-ils encore la force de marquer un dernier point ? Ils ont en effet dans leurs cartons une réforme du calcul du risque des actifs inscrits aux bilans bancaires, afin de dissiper son opacité. Destinée à être appliquée le 1er janvier 2019, son cadre a été publié en janvier dernier, et fait depuis l’objet d’intenses tractations. Trois ans ont été prévus pour en définir les modalités détaillées et la transposer en droit national, seront-ils suffisants ?

Continuer la lecture de LE RISQUE DANS TOUS SES ÉTATS BANCAIRES, par François Leclerc

Partager

UNE SACRÉE ANNÉE SE PRÉSENTE, par François Leclerc

Billet invité.

Les forces réactionnaires européennes ont trouvé avec le gouvernement allemand et ses dogmes ordo-libéraux un puissant allié. Grâce à son verrouillage, le rêve d’une restriction prononcée des moyens et du rôle de l’État a pris de la substance, à la faveur de la diminution précipitée du déficit public, une fois celui-ci gonflé par le coût du sauvetage du système financier. Ce qui s’est traduit par un les Européens vivent au-dessus de leurs moyens sans appel, permettant de présenter le néolibéralisme comme une solution. Continuer la lecture de UNE SACRÉE ANNÉE SE PRÉSENTE, par François Leclerc

Partager

TROP DE FINANCE TUE LA FINANCE ! par François Leclerc

Billet invité.

Le président de la BCE a hier annoncé poursuivre jusqu’à la fin de l’année prochaine le programme d’achats de titres obligataires qui devait s’arrêter en mars, et même au-delà si besoin. Continuer la lecture de TROP DE FINANCE TUE LA FINANCE ! par François Leclerc

Partager

LES BANQUES CENTRALES JOUENT PERSO, par François Leclerc

Billet invité.

La BCE s’est découvert une nouvelle mission, une de plus. Elle cherche à corriger les effets négatifs de sa politique intensive d’achats d’actifs, car celle-ci contribue à aggraver le déficit en collatéral qui s’était déjà instauré en raison de sa demande accrue. Un sujet qui régulièrement réapparait timidement dans l’actualité, sur lequel la discrétion est de mise car touchant à un domaine essentiel du fonctionnement du système financier : la garantie des transactions sur le marché du REPO, là où les banques vont se financer à court terme.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES JOUENT PERSO, par François Leclerc

Partager

CE N’EST PLUS DE LA SCIENCE-FICTION ! par François Leclerc

Billet invité.

Après avoir baissé de 10% en 2008, à 369.000 milliards de dollars, le capital mondial a représenté 512.000 milliards de dollars en 2015. Dans ce monde que d’aucuns s’acharnent à décrire en crise, il est réconfortant de constater que la machine à fabriquer du capital marche à plein rendement. C’est tout du moins ce qui peut être tiré comme conclusion de l’étude de Markus Schuller (1), publiée dans le quotidien Kurier.

Continuer la lecture de CE N’EST PLUS DE LA SCIENCE-FICTION ! par François Leclerc

Partager

L’INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES, VICTIME COLLATÉRALE, par François Leclerc

Billet invité.

Même cause, même effet : la victoire de Donald Trump laisse les dirigeants mondiaux impréparés, aussi désemparés que lors du coup d’éclat précédent, celui du Brexit. Se détachant des multiples réactions marquées par la circonspection, le maître mot a été incertitude, qualifiant aussi bien la politique de l’administration Trump que la leur.

Continuer la lecture de L’INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES, VICTIME COLLATÉRALE, par François Leclerc

Partager

« Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE », à paraître chez Fayard en mars 2017

Un choix de mes chroniques dans Le Monde et dans Trends-Tendances de 2007 à aujourd’hui paraîtra en mars chez Fayard, précédé d’une introduction explicitant de façon détaillée le message de mes dix ans de réflexion sur la finance et l’économie.

se-debarrasser

Partager

Les marchés préfèrent un système oligarchique soft au proto-fascisme

Les marchés pour une fois, du côté du peuple, on vit une époque formidable ! Ou, pour être plus réalistes : les marchés préfèrent au proto-fascisme, le système oligarchique soft qui règne en Occident.

Le Nikkei a perdu dans la nuit à Tokyo, 5,36% et le dollar, 3,6% contre le yen. Le peso mexicain a perdu 13% face au dollar. Et le jour ne fait encore que se lever en Europe ; quant aux États-Unis, il y fait nuit noire.

marches-9-11-16

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Partager

Trends – Tendances, Le coupable ignoré : le Credit-default Swap (CDS), le 27 octobre 2016

Si l’on jette un regard en arrière sur la période qui s’étend du début de la crise des subprimes à aujourd’hui, et que l’on s’efforce d’assigner des responsabilités pour les misères qui continuent d’être les nôtres, on s’étonne de voir apparaître, toujours plus clairement, non pas un être humain, mais un produit financier dérivé : le Credit-default swap ou CDS.

Continuer la lecture de Trends – Tendances, Le coupable ignoré : le Credit-default Swap (CDS), le 27 octobre 2016

Partager