Piqûre de rappel : La vérité et M. Trump, le 27 mars 2017

La presse : « M. Trump a demandé à ses conseillers juridiques s’il pouvait s’accorder le pardon présidentiel à lui-même ». Cela m’a rappelé mon billet du 27 mars.

Les rapports entre le récent Président des États-Unis, Donald Trump, et la vérité et la réalité semblent à ce point problématiques que certains n’ont pas hésité à imaginer que pourrait exister entre les faits et les non-faits, une troisième catégorie : celle des “faits alternatifs“, voire même que nous serions entrés peut-être dans une nouvelle ère : celle de la “post-vérité”.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : La vérité et M. Trump, le 27 mars 2017

Partager

Le temps qu’il fait le 21 juillet 2017

Un dilemme à résoudre. Aidez-moi ! Ouvert aux commentaires.

Les Luddites : Retranscription – « Les Luddites avaient compris la réalité du développement technologique », le 10 août 2014

Blog de PJ : Jacob Taubes (1924 – 1987), l’homme qui avait tout compris … et qui en est mort de rire !, le 4 juin 2017

Partager

États-Unis : Les gens qui ne lisaient pas les journaux mais auraient dû

Au début du mois de juin 2013, Edward Snowden révélait au monde que la National Security Agency (NSA) américaine interceptait toutes les communications téléphoniques, mails et SMS des citoyens américains et s’efforçait de faire de même pour la totalité du globe en collaboration avec ses homologues britannique, canadien et australien. L’information était choquante et provoqua des remous sur l’ensemble de la planète.

Continuer la lecture de États-Unis : Les gens qui ne lisaient pas les journaux mais auraient dû

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 7 JUILLET 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 7 juillet 2017. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le vendredi 7 juillet 2017 et je suis dans une chambre d’hôtel à Aix-en-Provence parce que j’ai été invité aux Rencontres économiques d’Aix-en-Provence qui ont lieu une fois par an. C’est la première fois que je suis invité. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 7 JUILLET 2017 – Retranscription

Partager

Discours du Président de la République devant le Congrès, le 3 juillet 2017

Ouvert aux commentaires.

Discours du Président de la République devant le Congrès, le 3 juillet 2017

Notes prises à la volée.

« … une république contractuelle, la confiance accordée y va de pair avec les comptes qu’on rend … un cadre partagé entre le mandataire et le mandant… »

« partagé entre le mandataire et le mandant… » TRADUIRE : contre la collectivité.

Continuer la lecture de Discours du Président de la République devant le Congrès, le 3 juillet 2017

Partager

Une VIe République en bourgeon ?

À partir de demain vendredi et jusqu’à dimanche, se dérouleront à Aix-en-Provence, les Rencontres économiques. J’ai été invité à parler, pour la première fois, à la grand-messe des économistes. Un choix parmi trois tables-rondes m’était offert, j’ai choisi la très futuriste « Serons-nous encore des humains ? ». Parmi mes co-panélistes, la Ministre de la Santé, Madame Agnès Buzyn.

Continuer la lecture de Une VIe République en bourgeon ?

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 30 JUIN 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 30 juin 2017. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 30 juin 2017. Et pour commencer, vous devriez me voir beaucoup plus clairement et distinctement qu’auparavant parce que l’élagueur est passé ces jours derniers et il y a beaucoup de branches qui ont disparu. Ce qui est mieux parce qu’il y avait un arbre, là derrière, qui commençait à dépasser des hauteurs vertigineuses. Ce n’était pas de ma faute : moi je n’étais pas là, mais il fallait le ramener à des proportions telles qu’il ne s’écroulerait pas incessamment sous peu sur la maison ou sur celle des voisins. Alors, ça c’est fait.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 30 JUIN 2017 – Retranscription

Partager

LA DETTE, CETTE SAVONNETTE ! par François Leclerc

Billet invité.

L’appartenance de l’Italie à la zone euro s’annonce comme un thème majeur d’élections législatives désormais repoussées à 2018. Cessant d’être un tabou, elle a été discutée au grand jour lundi dernier, à l’occasion d’une conférence organisée par le Mouvement des 5 étoiles à la Chambre des députés.

Continuer la lecture de LA DETTE, CETTE SAVONNETTE ! par François Leclerc

Partager

Un président à l’obsolescence programmée

Mentir peut être rentable sur le court terme. Sur le long terme, ce l’est beaucoup moins car s’il n’y a qu’une seule manière de dire le vrai, ou du moins de tenter de le dire, dire le faux peut se faire de multiples manières, qui ne tiennent pas nécessairement la route ensemble. Continuer la lecture de Un président à l’obsolescence programmée

Partager

ILS MARCHENT SUR LA POINTE DES PIEDS, par François Leclerc

Billet invité.

À l’occasion d’une conférence de presse commune, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont rivalisé d’emphase pour qualifier leur volonté commune d’avancer, tout en écartant ce qui pourrait les diviser. Ils n’ont pas d’autre option s’ils veulent porter un coup d’arrêt au démantèlement de l’Union européenne qui a atteint un degré alarmant. « C’est plus qu’un symbole, c’est une véritable éthique de travail », n’a pas craint de déclarer le président français. « Il ne s’agit pas de publier des communiqués, mais d’obtenir des résultats » s’est crue obligée d’ajouter la chancelière. « Quand nous aurons quelque chose de robuste, nous le rendrons public, plutôt que de fixer des objectifs qui sont des comptes à rebours que vous allez en quelque sorte guetter pour voir si on est au rendez-vous ou pas » a surenchéri le premier. La volonté d’obtenir des résultats est proclamée mais la prudence est de rigueur.

Continuer la lecture de ILS MARCHENT SUR LA POINTE DES PIEDS, par François Leclerc

Partager

LA POLITIQUE DU GROS DOS A BON DOS, par François Leclerc

Billet invité.

Imparfaitement construite, l’union monétaire est-elle condamnée au démantèlement ou peut-elle se renforcer et comment ? Il fallut se rendre à l’évidence qu’elle n’était pas bien armée lorsque la crise bancaire est brutalement intervenue, suivie par celle de la dette souveraine puis par l’interaction entre les deux. La philosophie du Traité de Maastricht voulant que chacun de ses signataires en fasse son affaire rencontrait alors ses limites, qui n’ont pas depuis été repoussées.

Continuer la lecture de LA POLITIQUE DU GROS DOS A BON DOS, par François Leclerc

Partager

Bayrou, Ferrand, Goulard, etc. en France, Mayeur, Peraïta, etc. en Belgique

Ouvert aux commentaires.

Bayrou, Ferrand, Goulard, etc. en France, Mayeur, Peraïta, etc. en Belgique, pourquoi soudain tant d’affaires ? L’économiste américain John Kenneth Galbraith (1908 – 2006) connaissait la réponse.

Continuer la lecture de Bayrou, Ferrand, Goulard, etc. en France, Mayeur, Peraïta, etc. en Belgique

Partager

LA POUDRE AUX YEUX DE LA BONNE FÉE ANGELA, par François Leclerc

Billet invité.

Angela Merkel n’a pas attendu que soit passé le cap des élections de l’automne prochain pour lesquelles elle est la grande favorite. Devant un auditoire réceptif d’industriels allemands, elle a voulu marquer le coup et saisir la perche tendue par Emmanuel Macron, qui ne peut pas trop attendre.

Continuer la lecture de LA POUDRE AUX YEUX DE LA BONNE FÉE ANGELA, par François Leclerc

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 16 JUIN 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 16 juin 2017. Merci à Marianne Oppitz ! Vidéo assez boiteuse du fait qu’au dernier moment je me suis abstenu de parler de ce dont j’avais envie de parler – par respect pour des soutiens dévoués.

Bonjour, nous sommes le vendredi 16 juin 2017 et ceci sera peut-être dans la série de vidéos que j’ai faites (je crois qu’il y en a près de 500) la plus curieuse parce que je ne parlerai pas des choses dont j’ai envie de parler… et ce sont des choses importantes.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 16 JUIN 2017 – Retranscription

Partager

« Le spectacle est terminé, Et tu vois : le décor est démonté… », par Gilbert Chabian

Billet invité.

Ritournelle dérisoire, de Claude François. Le cycle des élections françaises de 2017 touche à sa fin. Il me laisse et laisse à beaucoup un goût amer. Il a duré près de deux ans ! Comporté sept tours : trois primaires de partis, deux présidentielles et deux parlementaires ! Si l’on songe aux candidatures à la primaire, il faut compter à partir de septembre 2016. Mais si l’on songe à l’appel de Paul Jorion à Thomas Piketty, à la déclaration de Jean-Luc Mélenchon, aux préparatifs d’Emmanuel Macron, à la valse-hésitation de Hollande, de Valls, de Sarkozy, et à divers feuilletons judiciaires, il faut remonter à bien plus d’un an.

Continuer la lecture de « Le spectacle est terminé, Et tu vois : le décor est démonté… », par Gilbert Chabian

Partager

LA GRÈCE PLUS QUE JAMAIS VICTIME EXPIATOIRE, par François Leclerc

Billet invité.

Otage depuis des mois des désaccords entre ses créanciers, le gouvernement grec n’a eu une fois encore pas d’autre ressource que de plier et de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Ni la reculade du FMI, Christine Lagarde ayant fait le déplacement pour l’appuyer, ni la tentative de compromis du gouvernement français, qui n’aura eu droit qu’à une mention dans le communiqué final, n’auront fait bouger les lignes. Le gouvernement allemand a une nouvelle fois imposé la sienne et refusé tout allégement concret de la dette du pays. Le reste n’est qu’habillage qualifié par Jeroen Dijsselbloem et Euclid Tsakalotos, le ministre grec des finances, de « grand pas en avant ». Vers le précipice ?

Continuer la lecture de LA GRÈCE PLUS QUE JAMAIS VICTIME EXPIATOIRE, par François Leclerc

Partager

La vérité qu’on nous cache : ce n’est pas Mme May qui a perdu, c’est Jeremy Corbyn qui a triomphé !, par Yorgos Mitralias

Billet invité.

Pardonnez-moi mais ce que j’entends, je vois et je lis concernant le résultat des élections britanniques me laisse pantois. En effet, je n’arrive pas à comprendre comment il est possible que Mme May ait perdu, qu’elle fut écrasée en conduisant “la pire campagne électorale de ces dernières décennies” quand le score de 42,4% réussi par son parti, a été sensiblement supérieur aux résultats obtenus par le même parti Conservateur aux élections précédentes – qu’il avait gagné (!) – de 2015 (36,9%) et 2012 (36,1%). Comment une telle affirmation est-elle possible quand, à une seule exception près, ces 42,4% sont le meilleur résultat obtenu par le parti Conservateur à toutes les élections depuis 1970 ? (1)  Alors, que se passe-t-il quand la totalité des médias britanniques, les chaînes BBC et Skynews en tête, mais aussi la presse écrite et électronique internationale ignorent et oublient ce “détail”… de taille, et imputent toute la responsabilité du résultat des élections à cette “pauvre” Mme May ? Continuer la lecture de La vérité qu’on nous cache : ce n’est pas Mme May qui a perdu, c’est Jeremy Corbyn qui a triomphé !, par Yorgos Mitralias

Partager

L’ÉTROITESSE DES MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Billet invité.

La Commission et le nouveau président français sont désormais en mesure de mieux évaluer leurs marges de manœuvre vis-à-vis des autorités allemandes, le ministre espagnol Luis de Guindos venant de s’aligner sur les propositions de celles-ci. La Bundesbank a rejeté sans appel la proposition bruxelloise d’émission des European Safe Bonds – paquets de titres de dettes de plusieurs pays – car elle « pourrait être interprétée comme un pas vers des Eurobonds, c’est à dire un instrument de mutualisation de la dette ». La proposition française d’indexer l’allégement de la dette grecque à la croissance économique du pays n’a pas suscité l’adhésion de Berlin qui fait toujours obstacle à un accord, Wolfgang Schäuble refusant au sein de l’Eurogroupe où il a ses aises l’arbitrage des chefs d’État et de gouvernement lors du sommet de la semaine prochaine, dernière issue pour Alexis Tsipras. Un déclic de dernière instance va-t-il intervenir ?

Continuer la lecture de L’ÉTROITESSE DES MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Partager