L’oxymore de la démocratie représentative, par Roberto Boulant

Billet invité.

En votant à 61,80% pour Jeremy Corbyn, les électeurs du Labour viennent d’infliger un cinglant camouflé à la direction… du Labour ! En effet, affolés par le résultat du référendum aboutissant au Brexit, 172 députés (soit 81% d’entre eux), avaient voté en juin dernier une motion de défiance afin d’essayer de contraindre M. Corbyn à la démission. Continuer la lecture de L’oxymore de la démocratie représentative, par Roberto Boulant

Partager

C’EST LA FIN DES PROLONGATIONS, par François Leclerc

Billet invité.

A Bratislava, les hautes autorités européennes ont bâclé leur prestation, à peine rehaussée par une croisière sur le beau Danube pour un « déjeuner de travail ». Afin de redonner « un nouveau souffle » à l’Europe, les 27 vont retenir le leur jusqu’en mars prochain à Rome, à l’occasion du 60ème anniversaire des traités fondateurs de l’Europe, où ils se sont donné rendez-vous pour conclure leurs réflexions. Angela Merkel et François Hollande ont tenu une conférence de presse à laquelle Matteo Renzi a refusé de s’associer.

Continuer la lecture de C’EST LA FIN DES PROLONGATIONS, par François Leclerc

Partager

LE CANARI ARCTIQUE NE CHANTE PLUS : Lettre ouverte à l’attention de tous les élus de France, sans exception, par Philippe Soubeyrand

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Mesdames et Messieurs,
Ouvrez les yeux et réagissez ! Indignez-vous !
À vous toutes et tous qui êtes aujourd’hui tout désigné du fait des votes antérieurs de vos concitoyens, la lecture de cette lettre ne vous prendra que quelques minutes.
Continuer la lecture de LE CANARI ARCTIQUE NE CHANTE PLUS : Lettre ouverte à l’attention de tous les élus de France, sans exception, par Philippe Soubeyrand

Partager

Qui détestez-vous le plus ? Hillary ou Donald ?

Ce qui caractérise l’élection présidentielle américaine du 8 novembre, c’est que jamais auparavant les candidats en présence n’ont été aussi impopulaires : 59% des électeurs inscrits ont en effet une opinion défavorable de Hillary Clinton, et 60%, de Donald Trump.

Quant aux intentions de vote, elles sont à nouveau dans un mouchoir de poche. Les propos très flous de Clinton sur son récent malaise : déshydratation ET/OU pneumonie nécessitant un simple repos chez sa fille ET/OU un séjour à l’hôpital, n’ont pas rassuré.

Continuer la lecture de Qui détestez-vous le plus ? Hillary ou Donald ?

Partager

Refonder l’Europe, par Sigmar Gabriel et Martin Schulz

Une analyse co-signée par le ministre allemand de l’économie et le président du Parlement européen, publiée par la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung. Ouvert aux commentaires.

Refonder l’Europe

Partager

Michel Leis, 2017. Programme sans candidat, Préface par Paul Jorion (2ème partie)

leis_Final

La 1ère partie de la préface se trouve ici.

Préface par Paul Jorion (2ème partie)

C’est à l’intention d’un candidat tel que Thomas Piketty que Michel Leis nous offre ici un programme de gouvernement clé en main. Programme qu’il caractérise comme étant social-démocrate mais dans une version radicale de cet ancien et honorable idéal de générosité et de souci du bien-être général.

Continuer la lecture de Michel Leis, 2017. Programme sans candidat, Préface par Paul Jorion (2ème partie)

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 SEPTEMBRE 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 9 septembre 2016. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le vendredi 9 septembre 2016. Je voudrais aller très vite, je voudrais dire deux choses très, très rapidement : la première concerne la France, la seconde, la Belgique.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 9 SEPTEMBRE 2016 – Retranscription

Partager

Le temps qu’il fait le 9 septembre 2016

Une candidature Thomas Piketty à la présidentielle

La fermeture de Caterpillar Gosselies

Partager

2017 : Il n’y a plus qu’à la gauche française de se trouver un champion !

L’extrême-droite française a en Marine Le Pen, son chef de file incontesté depuis 2011. Et hier, avec la démission du gouvernement d’Emmanuel Macron, c’est l’électorat se reconnaissant dans les valeurs de la droite civilisée (conservatisme, égoïsme, paternalisme, respect – voire amour – de l’argent) qui possède désormais le champion idéal à qui se rallier.

Seule la gauche demeure orpheline.

Thomas Piketty est un orateur remarquable. Le caractère mesuré des propositions réformistes qu’il avance a déjà séduit le centre gauche ; le fait qu’il ait rédigé, avec son « Capital au XXIe siècle », un monument de la science économique marxiste – reconnu comme tel à l’échelle de la planète – devrait maintenant séduire l’extrême-gauche.

La gauche française devrait sans tarder se rallier à la candidature de Thomas Piketty aux présidentielles de 2017. C’est sa seule chance non seulement de voir la gauche présente au second tour, mais aussi d’avoir en lui un candidat susceptible de l’emporter de manière décisive contre Marine Le Pen ou Emmanuel Macron, aussi bien dans les débats qui précéderont le vote que dans les suffrages.

Pour signer la pétition sur Change.org : Thomas Piketty, présentez-vous aux présidentielles de 2017 !

Partager

L’EUROPE, UNE POLYCRISE SANS ISSUE, par François Leclerc

Billet invité.

Les angles sous lesquels la crise européenne se sont progressivement révélés ne manquent pas. Placé au centre de celle-ci, Jean-Claude Juncker parle de « polycrises » en connaisseur. Lorsqu’elles se combinent, l’Union européenne apparait dans sa configuration actuelle au bout du rouleau, sans savoir où aller et sans ressort.

Continuer la lecture de L’EUROPE, UNE POLYCRISE SANS ISSUE, par François Leclerc

Partager

« Écartons tout ce qui ressemble au couvent, à la caserne… », par V. H.

Billet invité.

Certaines théories sociales, très distinctes du socialisme tel que nous le comprenons et le voulons, se sont fourvoyées. Écartons tout ce qui ressemble au couvent, à la caserne, à l’encellulement, à l’alignement. Le Paraguay, moins les Jésuites, est tout de même le Paraguay. Donner une nouvelle façon au mal, ce n’est point une bonne besogne. Recommencer la vieille servitude est inepte. Que les peuples d’Europe prennent garde à un despotisme refait à neuf dont ils auraient un peu fourni les matériaux.

Victor Hugo, William Shakespeare, 1864, II, v, iii

Partager

COUPABLES, N’AVOUEZ JAMAIS ! par François Leclerc

Billet invité.

Ce que la raison n’obtient pas, les faits vont-ils y contraindre ? Pierre Moscovici ne cesse de faire référence à ce qu’il nomme une « application intelligente du Pacte de stabilité et de croissance » en tournant autour du pot. C’est ainsi qu’il a entre autres salué la décision du Conseil européen de ne pas sanctionner l’Espagne et le Portugal pour déficit excessif. Mais il va devoir être plus explicite cet automne, lors de la présentation à la Commission des projets de budgets nationaux pour 2017.

Continuer la lecture de COUPABLES, N’AVOUEZ JAMAIS ! par François Leclerc

Partager

UN SOMMET GREC D’OUVERTURE ? par François Leclerc

Billet invité.

Le moment est-il venu de marquer un point ? Après avoir dû tant céder pour avoir été si isolé, le gouvernement grec prend l’initiative d’un sommet des pays du sud de l’Europe début septembre. L’ordre du jour prévoit de traiter conjointement les questions économiques et migratoires, dans le nouveau contexte créé par le « contre-coup » du président turc et les incertitudes qu’il génère.

Continuer la lecture de UN SOMMET GREC D’OUVERTURE ? par François Leclerc

Partager

Quelques interrogations sur le souverainisme économique, par Michel Leis

Billet invité.

Le souverainisme économique devient un peu partout en Europe une thématique de campagne pour des partis qui prétendent incarner la rupture avec le système. Il serait une pièce maîtresse de la restauration de l’État Nation, discours cher à la droite populiste en Europe. Ce débat déborde les traditionnels clivages droite / gauche, d’aucuns imaginent déjà des rapprochements entre l’extrême droite et une fraction de la gauche.

Continuer la lecture de Quelques interrogations sur le souverainisme économique, par Michel Leis

Partager

LA CITY ET L’ENJEU DES PRODUITS DÉRIVÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Theresa May, le Premier ministre britannique, a décidé de prendre son temps pour étudier le dossier de la centrale nucléaire de Hinkley, mettant EDF et l’Élysée sous pression. Difficile de l’interpréter autrement que comme une première escarmouche s’inscrivant dans le cadre de la négociation du Brexit !

Continuer la lecture de LA CITY ET L’ENJEU DES PRODUITS DÉRIVÉS, par François Leclerc

Partager

Europe : LE CHARME MALÉFIQUE DU SURPLACE, par François Leclerc

Billet invité.

Le bon docteur Wolfgang Schäuble ayant payé de sa personne, la Commission a finalement décidé de ne pas recommander de sanctions pour déficit excessif à l’encontre de l’Espagne et du Portugal. Seul un quarteron de prêtres de la religion féroce – alliés de toujours du gouvernement allemand – a résisté avant de finalement se ranger derrière une unité de façade.

Continuer la lecture de Europe : LE CHARME MALÉFIQUE DU SURPLACE, par François Leclerc

Partager