Jean-Luc Mélenchon saborde officiellement l’initiative de primaire pour la gauche

Il y a moins d’un mois, le 12 janvier, j’expliquais ici que « Le projet d’une primaire à gauche a le démérite de ne pas appeler un chat, un chat. » J’expliquais que ce projet (ou ses variétés diverses) faisait preuve d’hypocrisie en ne disant pas clairement ce qu’il sous-entendait : qu’il existe au sein de la gauche française un courant puissant qui considère 1) que François Hollande a cessé de représenter la gauche ; 2) que les chances de Jean-Luc Mélenchon de représenter la gauche pour l’emporter au second tour des présidentielles sont inexistantes.

Continuer la lecture de Jean-Luc Mélenchon saborde officiellement l’initiative de primaire pour la gauche

Partager

Primaires présidentielles du New Hampshire : les sondages avaient vu juste !

Les sondages avaient vu juste, qui annonçaient que Trump du côté républicain et Sanders du côté démocrate l’emporteraient sur leurs adversaires dans le New Hampshire par une marge de plus de 10 points. La presse américaine parle d’ailleurs de « déroute » pour ceux ci : Donald Trump (35,1%) devance John Kasich (19,1%), gouverneur de l’Ohio, de 16 points, tandis que Bernie Sanders (60%) devance Hillary Clinton (38,4%), de 21,6 points, un véritable camouflet pour cette dernière.

Continuer la lecture de Primaires présidentielles du New Hampshire : les sondages avaient vu juste !

Partager

Les primaires dans le New Hampshire, c’est demain

On n’attend pas de grandes surprises – à moins que les sondages ne se trompent de plus de 10 points !

Donald Trump (pour ceux qui ne suivent pas ça de très près : l’équivalent de Marine Le Pen) est donné avec 17 points d’avance sur Rubio, 18,6 sur Cruz. 32% des électeurs républicains se déclarent « très conservateurs » (+ 13 points par rapport à 1992).

Bernie Sanders (l’équivalent, disons, d’un Thomas Piketty), devance Hillary Clinton de 12,8 points. Sanders se déclare « socialiste » – une curiosité aux États-Unis, alors que 46% des électeurs démocrates s’affirment aujourd’hui « de gauche » (+ 12 points par rapport à 1992).

Les graphiques, c’est ici : Continuer la lecture de Les primaires dans le New Hampshire, c’est demain

Partager

Le rêve à suivre d’une société en paix (I), par Zébu

Billet invité.

La situation présente

Certains clament qu’une primaire est l’alpha et l’oméga du renouveau politique si nécessaire, quand d’autres crient ‘piège à cons !’. On s’arrache les noms de potentiels postulants, déclarés ou non : moins ceux-ci sont déclarés et plus on se les arrache, hormis ‘celui dont on doit taire le nom’.

Continuer la lecture de Le rêve à suivre d’une société en paix (I), par Zébu

Partager

Les primaires à gauche, par Michel Leis

Billet invité.

C’est l’effervescence. Plusieurs initiatives se sont succédées ces dernières semaines pour entamer un processus de désignation d’un candidat, à même de représenter la gauche et de battre Marine Le Pen au second tour de la présidentielle de 2017 (tout le monde ayant intégré comme une fatalité qu’elle y serait).

Continuer la lecture de Les primaires à gauche, par Michel Leis

Partager

Le temps qu’il fait le 5 février 2016

Ouvert aux commentaires.

Le Monde / L’Écho, À Bruxelles, une bureaucratie libérale, mardi 2 février 2016

France Culture, Culturesmonde, D’Est en Ouest : Révolutions conservatrices 3/4 Les « Chicago Boys », le mercredi 3 février de 11h à 11h50

Trends – Tendances, La bonne santé des marchés boursiers : la leçon donnée par la Chine, le 28 janvier 2016

Le programme du nouveau mouvement européen lancé par Varoufakis : DiEM25

Continuer la lecture de Le temps qu’il fait le 5 février 2016

Partager

Réunion « Notre Primaire », mercredi 3 février 2016 à la Bellevilloise, par Cédric Mas

Billet invité.

Dans cette salle mythique des grandes heures de la gauche socialiste, arriver 15 minutes en avance n’était pas suffisant pour trouver une place assise, tant l’affluence était nombreuse. Evaluée par les journalistes à 200 personnes, la foule est au moins 3 fois plus nombreuse. En réalité, l’immense salle est bondée et toutes les chaises sont prises d’assaut par une foule bigarrée.

Continuer la lecture de Réunion « Notre Primaire », mercredi 3 février 2016 à la Bellevilloise, par Cédric Mas

Partager

La déconstruction de l’Europe ne semble pas pouvoir être freinée, par François Leclerc

Billet invité.

Pas à pas, la déconstruction de l’Europe s’engage dans un processus qui ne semble pas pouvoir être freiné, cristallisée dans l’immédiat par la mort clinique de Schengen et la menace que représente le referendum britannique, tandis que la crise politique s’approfondit ou apparait dans de nouveaux pays. Immanquablement, tout se combine et accroît la confusion.

Continuer la lecture de La déconstruction de l’Europe ne semble pas pouvoir être freinée, par François Leclerc

Partager

L’urgence de refonder la gauche, en théorie comme en pratique, par David Dahomay

Billet invité. Également sur son blog. Ouvert aux commentaires.

L’urgence de réfléchir, de comprendre. L’urgence de « penser où ça fait mal », de penser au bord de l’abîme (abîme politique, moral, voire même civilisationnel). L’urgence de mettre des mots sur des maux. L’urgence et le devoir impératif de nous ressaisir, de résister, et de refonder la politique et la démocratie, en théorie comme en pratique (« résister, c’est créer », Stéphane Hessel).

Continuer la lecture de L’urgence de refonder la gauche, en théorie comme en pratique, par David Dahomay

Partager

Réapprendre la réalité de la démocratie par la gauche, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

La candidature potentielle de Piketty à la prochaine présidentielle par le chemin d’une primaire de gauche dont le principe et l’opportunité sont tout juste en discussion est une raison d’espérer pour les démocrates. Continuer la lecture de Réapprendre la réalité de la démocratie par la gauche, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

ADELANTE (ter) ! par François Leclerc

Billet invité.

Pavé dans la mare, l’enregistrement des débats du comité fédéral du PSOE qui s’est tenu ce week-end à portes fermées s’est retrouvé ce matin dans la presse espagnole. Cela a confirmé, s’il en était besoin, que les barons du PSOE sont à l’offensive contre Pedro Sanchez, le secrétaire général, coupable de vouloir trouver un accord avec Podemos. Pour mémoire, lui qui a déjà répliqué à cette offensive en annonçant vouloir prioritairement consulter les membres du parti à propos d’une éventuelle alliance gouvernementale, avant ses caciques, a été le premier secrétaire général élu directement par les militants.

Continuer la lecture de ADELANTE (ter) ! par François Leclerc

Partager

Piketty : quelques brigades de plus…

Ouvert aux commentaires.

J’écrivais le 12 janvier dans mon billet Primaire à gauche : Pourquoi ne pas plutôt appeler un chat, un chat ?

– Se rassembler autour d’une personnalité susceptible de rassembler la gauche française autour d’elle.

Or il me semble que cette personnalité existe et qu’il s’agit de M. Thomas Piketty. Je propose donc à la gauche française de se rassembler sans plus tarder autour de Thomas Piketty, le candidat à la présidentielle de 2017 qui lui convient et qui lui permettra de l’emporter.

C’est donc avec un très grand plaisir que je lis ce matin dans un article de Libération intitulé Primaire à gauche : Christian Paul évoque une candidature de Piketty, que

L’un des porte-voix de l’aile gauche du PS, Christian Paul, a envisagé dimanche l’éventualité d’une candidature de Thomas Piketty à des primaires à gauche, soulignant que l’économiste avait «très clairement inspiré (la) démarche» des frondeurs socialistes.

Le Blog de PJ lui proposait le 12 janvier une brigade, aujourd’hui 31 janvier, en voici quelques-une de plus, une dynamique s’est amorcée autour du nom de M. Thomas Piketty, contribuons-y hardiment !

Partager

ADELANTE (BIS) ! par François Leclerc

Billet invité.

Pedro Sanchez a déclaré aujourd’hui qu’il acceptera l’invitation du roi de former un gouvernement – une hypothèse désormais considérée comme très probable – avec comme objectif de constituer un « gouvernement progressiste, si tout va bien ».

Continuer la lecture de ADELANTE (BIS) ! par François Leclerc

Partager

Que faire ? (VII) : Pour conclure, par Michel Leis

Billet invité.

S’il est bien une question qui revient de manière récurrente, c’est le quoi faire. Cette série de billets propose quelques solutions et synthétise un projet de livre : « 2017, programme sans candidat ».

Billets précédents de la série que faire : (I) : L’emploi, (II) : Répartir plus équitablement les richesses et les efforts, (III) : Corriger les déséquilibres du territoire, (IV) Lutter contre le gaspillage, développer une économie soutenable et moins mondialisée, (V) : Poser des limites aux rapports de forces, (VI) : Préserver l’autonomie des choix à l’international.

Continuer la lecture de Que faire ? (VII) : Pour conclure, par Michel Leis

Partager

FAUT-IL À NOUVEAU PARIER LE PIRE ? par François Leclerc

Billet invité.

David Cameron proche d’obtenir l’essentiel de ce qu’il voulait auprès d’autorités européennes qui reculent devant le risque d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne (*), Matteo Renzi peut-il en espérer autant ne disposant pas du même levier ? Le premier engage un dernier tour de piste afin de rencontrer Jean-Claude Juncker et Donald Tusk, le président du Conseil européen, le second se rend à Berlin pour discuter avec la chancelière, en précisant qu’il n’a pas son chapeau à la main.

Continuer la lecture de FAUT-IL À NOUVEAU PARIER LE PIRE ? par François Leclerc

Partager

ÉLECTIONS ESPAGNOLES, PREMIÈRE SAISON, par François Leclerc

Billet invité.

Le roi ayant repris ses consultations après le refus de Mariano Rajoy de former « pour le moment » un gouvernement, quelle équipe pourrait sortir des élections espagnoles, si l’on écarte l’hypothèse d’une nouvelle consultation, faute de solution ?

Continuer la lecture de ÉLECTIONS ESPAGNOLES, PREMIÈRE SAISON, par François Leclerc

Partager

IL NE RESTE QUE LE MÉPRIS, par François Leclerc

Billet invité.

Faisant foi de la persévérance, Jean-Claude Juncker signe une tribune dans le quotidien Le Monde où il déplore que soit « enclenché une spirale négative dans laquelle les gouvernements nationaux restreignent leur régime d’asile pour le rendre moins attrayant que celui du pays voisin, tandis que les responsables politiques alimentent un populisme qui n’apporte que de la colère, et non des solutions ». La Commission ayant déclaré hier qu’elle était « prête à toutes les éventualités », on jugera sur pièce de la suite apportée à ses propos.

Continuer la lecture de IL NE RESTE QUE LE MÉPRIS, par François Leclerc

Partager

DES PRÉSIDENTIELLES PORTUGAISES CONSENSUELLES, par François Leclerc

Billet invité.

Au Portugal, où le régime est semi-présidentiel et le premier ministre gouverne, on attendait le sacre aux élections présidentielles d’un chroniqueur politique de télévision membre du parti de droite, le PSD, et Marcelo Rebelo de Sousa n’a pas déçu, élu dès le premier tour.

Continuer la lecture de DES PRÉSIDENTIELLES PORTUGAISES CONSENSUELLES, par François Leclerc

Partager

La gauche se réveille … en ordre très dispersé !

Notreprimaire, laprimaire, primairedegauche, la gauche française semble se réveiller, partageant le même souci de voir en 2017 au second tour un candidat représentant une gauche authentique face à Marine Le Pen. Elle sort malheureusement de son assoupissement en ordre jusqu’ici très dispersé.

J’ai participé samedi et dimanche au Sommet internationaliste pour un Plan B qui se tenait à Paris à l’initiative du Parti de Gauche. La réunion était initialement prévue les 14 et 15 novembre mais les attentats de Paris la veille au soir avaient conduit à un report en janvier.

Continuer la lecture de La gauche se réveille … en ordre très dispersé !

Partager

TOUJOURS SUR LE QUI VIVE ! par François Leclerc

Billet invité.

Alexis Tsipras, le premier ministre grec, et Pedro Sanchez, le leader du PSOE espagnol, avaient samedi en commun de chercher à sortir au plus vite des situations périlleuses qui se présentaient à eux. Pour le premier, que la Grèce devienne un cul-de-sac où les réfugiés s’installeraient faute de pouvoir poursuivre leur exode, et pour le second que le PSOE entre en crise sous la pression de ses barons opposés à une alliance avec Podemos.

Continuer la lecture de TOUJOURS SUR LE QUI VIVE ! par François Leclerc

Partager