Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (V) L’échange chez Aristote

Billet invité. Cinquième et dernière partie d’un résumé par Madeleine Théodore du livre de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines, Paris : L’Harmattan, 1995.

         La justice dans l’échange

La théorie d’Aristote de la justice est une. La justice demande que soit respecté le principe de l’égalité proportionnelle. Selon la justice distributive, chacun reçoit en fonction de ce qu’il donne.

Continuer la lecture de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (V) L’échange chez Aristote

Partager

Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (IV) La réciprocité chez Aristote

Billet invité. Quatrième partie d’un résumé par Madeleine Théodore du livre de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines, Paris : L’Harmattan, 1995.

         La réciprocité chez Aristote

Les vertus particulières comme le courage, la tempérance, peuvent toutes se définir par le ni l’un ni l’autre de deux extrêmes opposés. La vertu est juste milieu par rapport à deux vices, l’un par excès, l’autre par défaut. La justice est une vertu qui ne peut être définie sans faire intervenir un rapport de réciprocité par rapport à autrui. Continuer la lecture de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (IV) La réciprocité chez Aristote

Partager

Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (III) L’échange contre le don

Billet invité. Troisième partie d’un résumé par Madeleine Théodore du livre de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines, Paris : L’Harmattan, 1995.

Karl Polanyi (1886 – 1964) définit trois formes d’intégration économique : la réciprocité, la redistribution et l’échange. Les deux premières sont caractérisées par une structure de symétrie, bilatérale pour l’une, centrée pour l’autre. Continuer la lecture de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (III) L’échange contre le don

Partager

LA VIOLENCE CONSTITUTIVE DES SOCIÉTÉS HUMAINES ? par Pascal

Billet invité.

Je suis en train de découvrir les biens faits de la CNV (communication non violente) dans le cadre du groupe de Colibris auquel je participe et où nous utilisons des cercles de paroles. Et je mesure à quel point, là aussi, une généralisation de la CNV serait bien un changement de paradigme.

Continuer la lecture de LA VIOLENCE CONSTITUTIVE DES SOCIÉTÉS HUMAINES ? par Pascal

Partager

Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (II) La réciprocité négative

Billet invité. Deuxième partie d’un résumé par Madeleine Théodore du livre de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines, Paris : L’Harmattan, 1995.

La jeune et vieille âme de meurtre recherchées par les Jivaro

La jeune et vieille âme de meurtre représentent les deux consciences antagonistes de la vie-par-meurtre et de la mort-par-meurtre. Chacune est conjointe à un acte réel qui est son contraire : pour la conscience de vie, la souffrance de la mort, et pour la conscience de mort, l’acte du meurtre. Continuer la lecture de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (II) La réciprocité négative

Partager

Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (I) Le tiers dans la réciprocité positive

Billet invité. Première partie d’un résumé par Madeleine Théodore du livre de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines, Paris : L’Harmattan, 1995.

L’hypothèse du livre est la suivante : partout où le sens apparaît, la réciprocité en est le siège. Les auteurs partent d’un constat : l’être social peut aussi bien naître de la réciprocité positive que de la réciprocité négative. Dans l’Éthique à Nicomaque d’Aristote, celui-ci montre que la réciprocité parfaite, symétrique, est reconnue au sein de la Grèce antique comme la source des valeurs politiques les plus hautes : justice, amitié, grâce.

Plongée dans les affres du néolibéralisme, la société s’inquiète d’acquérir une connaissance objective des structures de réciprocité afin de maîtriser la genèse de la valeur.

Continuer la lecture de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (I) Le tiers dans la réciprocité positive

Partager

Écologiser l’homme… Vaste programme ou question d’éthique ? par Jean François Le Bitoux

Billet invité.

Écologiser culture et civilisation est devenu en quelques années un leitmotiv qui, on l’espère, n’est pas qu’une question de mode. Le retour à la terre, à la slow-food et à quelques Amap représentent une minorité d’actions qui participent bien entendu à un « effet colibri », mais, soyons sérieux : « Tout reste à faire ». Par où commencer ?

Continuer la lecture de Écologiser l’homme… Vaste programme ou question d’éthique ? par Jean François Le Bitoux

Partager

Le logement : droit fondamental, mais pourquoi meurt-on encore dans la rue ? par Yves Nyssen

Billet invité.

La crise du logement en France touche 12 millions de personnes mal logées ou sans logement, ce problème est récurrent et ne date pas d’aujourd’hui, souvenons-nous du fameux appel de l’abbé Pierre en 1954.

Continuer la lecture de Le logement : droit fondamental, mais pourquoi meurt-on encore dans la rue ? par Yves Nyssen

Partager

Essai critique sur le “Commun” * (VII) Richard Stallman, par Dominique Temple

Billet invité.

* à partir de l’ouvrage  de Pierre Dardot et Christian Laval « Commun. Essai sur la Révolution du XXIe siècle »

Chapitre VII

Richard Stallman

Je ne suis pas sûr que Richard Stallman ait étudié la Politique d’Aristote, le Capital de Marx, la Logique de Hegel ou les Structures de la parenté de Lévi-Strauss et moins encore le Principe d’antagonisme et la Logique de l’énergie de Lupasco. Continuer la lecture de Essai critique sur le “Commun” * (VII) Richard Stallman, par Dominique Temple

Partager

Le sauna dans les hivers glaciaux, par Jacques Seignan

Billet invité.

Quand nos ancêtres directs ont conquis la Terre à partir de l’Afrique, ils sont allés partout et par conséquent vers des endroits aux climats très différents et forcément plus froids. Continuer la lecture de Le sauna dans les hivers glaciaux, par Jacques Seignan

Partager

Essai critique sur le “Commun” * (VI) Le capitalisme cognitif, par Dominique Temple

Billet invité.

* à partir de l’ouvrage  de Pierre Dardot et Christian Laval « Commun. Essai sur la Révolution du XXIe siècle »

Chapitre VI

Le capitalisme cognitif

Cependant, quelque chose de nouveau est apparu à la limite de l’exploitation capitaliste : la contradiction entre la réciprocité et la non réciprocité se déploie à présent à l’intérieur du savoir incorporé dans le capital lui-même : les ordinateurs sont plus efficaces lorsqu’ils intègrent le principe de réciprocité dans leurs logiciels. Continuer la lecture de Essai critique sur le “Commun” * (VI) Le capitalisme cognitif, par Dominique Temple

Partager

Essai critique sur le “Commun” * (IV) Propriété universelle et propriété privée, par Dominique Temple

Billet invité.

* à partir de l’ouvrage  de Pierre Dardot et Christian Laval « Commun. Essai sur la Révolution du XXIe siècle »

Chapitre IV

Propriété universelle et propriété privée

Il est un deuxième point qui mérite une “discussion préalable”. Pierre Dardot et Christian Laval ne sont pas équivoques : c’est bien la propriété privée capitaliste qu’ils dénoncent comme une imposture, et leur référence ne prête pas à confusion : les “enclosures”. Pourtant, ils dénoncent la propriété et non pas la propriété privée. Ils proposent alors une opposition entre la propriété et le commun, celui-ci défini comme le non appropriable, et là s’amorce une difficulté.

Continuer la lecture de Essai critique sur le “Commun” * (IV) Propriété universelle et propriété privée, par Dominique Temple

Partager

Piqûre de rappel : JEAN-CLAUDE MICHÉA ET LES TEMPS QUE NOUS VIVONS, par Nikademus

A paru ici sur le blog originellement le 15 mai 2012.

« Mais si l’on veut savoir d’où naît le préjugé défavorable au peuple, généralement répandu, c’est que tout le monde a la liberté d’en dire ouvertement le plus grand mal, même au moment où il domine ; au lieu que ce n’est qu’avec la plus grande circonspection et en tremblant qu’on parle mal d’un prince. » Machiavel, Discours sur la première décade de Tite-Live, LVIII.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : JEAN-CLAUDE MICHÉA ET LES TEMPS QUE NOUS VIVONS, par Nikademus

Partager

Essai critique sur le “Commun” * (III) Dominium et propriété, par Dominique Temple

Billet invité.

* à partir de l’ouvrage  de Pierre Dardot et Christian Laval « Commun. Essai sur la Révolution du XXIe siècle »

Chapitre III

Dominium et propriété

Le dominium et la propriété privée sont des droits absolus. Mais cet absolu est-il de même nature ?

Continuer la lecture de Essai critique sur le “Commun” * (III) Dominium et propriété, par Dominique Temple

Partager

Essai critique sur le “Commun” * (II) Communauté et cité, par Dominique Temple

Billet invité.

* à partir de l’ouvrage  de Pierre Dardot et Christian Laval « Commun. Essai sur la Révolution du XXIe siècle »

Chapitre II

Communauté et cité

Comment s’effectue le passage entre la réciprocité donnée par la nature dans la communauté d’origine, la communauté de parenté, et la réciprocité voulue par la raison pour créer la cité ?

Continuer la lecture de Essai critique sur le “Commun” * (II) Communauté et cité, par Dominique Temple

Partager

Frédéric Lordon et l’Imperium. Chapitre 3, par Dominique Temple

Un essai invité en huit chapitres.

III – Ambivalence et Antagonisme

Résumons notre réserve : l’affect est Un, et s’il émergeait de la multitude par effet d’accumulation des affects individuels de peur, d’envie, de désir ou d’amour… pourquoi n’émergerait-il que de leur similitude et pourquoi pas de leur différenciation, plus précisément de la corrélation des différences (qui est une autre expression pour dire la divergence[1]) ou encore d’un juste milieu entre la divergence et la convergence, “Tiers” qui soit le produit de leur relativisation mutuelle au sein de la réciprocité ?

Continuer la lecture de Frédéric Lordon et l’Imperium. Chapitre 3, par Dominique Temple

Partager

De Trump à Sanders : Les processus de ruissellement et captation symbolique, par Timiota

Billet invité.

L’élection surprise de Trump fait voir le rôle de l’affect pour l’électeur désorienté, le laissé-pour-compte, le « péquenot » (hillbilly). Ses saillies trop manifestes (ses goûts de milliardaire arriviste, sa vantardise du « pussy grabbing ») n’ont pas interféré bien fort avec cet affect : les réinterprétations par l’individu désorienté ont pu par exemple adhérer à l’explication de la vantardise pour cette dernière saillie comme celle d’un « boy talk » d’adolescent attardé .

Continuer la lecture de De Trump à Sanders : Les processus de ruissellement et captation symbolique, par Timiota

Partager

La fin de la rue ? par Timiota

Billet invité.

Alors que la capitalisme nous invite à méditer sur des conglomérats certes très concrets mais peu accessible au quidam, ou encore sur des réalités assez abstraites du quotidien, comme la signification de la propriété privée, le « lieu commun » au sens propre qu’est la rue nous aide à former des regards différents : Les métamorphoses de la rue forment un continuum intéressant et un filon qui peut révéler les mutations en puissance si on en suit la trace.

Continuer la lecture de La fin de la rue ? par Timiota

Partager