LE TEMPS, CET ALLIÉ SI PRÉCIEUX ET TANT RECHERCHÉ, par François Leclerc

Billet invité.

Les réactions allemandes au pré-accord conclu entre le SPD, la CDU et la CSU ne laissent aucun doute : rien n’est encore joué. Le pays a besoin d’un changement que ses dirigeants politiques ne parviennent pas à instaurer, et il n’est pas le seul. Même le recours à la formule éprouvée de la Grande coalition est loin d’être garantie.

Continuer la lecture de LE TEMPS, CET ALLIÉ SI PRÉCIEUX ET TANT RECHERCHÉ, par François Leclerc

Partager

QU’ATTENDRE DES ÉLECTIONS ALLEMANDES ?, par François Leclerc

Billet invité.

Quand il n’est pas qualifié sans attendre de « coalition des perdants », avant même d’avoir vu le jour, l’accord qui se dessinait hier, encore sujet à bien des obstacles, recevait le qualificatif de « paléo-coalition » attribué par l’hebdomadaire Der Spiegel.

Continuer la lecture de QU’ATTENDRE DES ÉLECTIONS ALLEMANDES ?, par François Leclerc

Partager

CETTE CRISE POLITIQUE QUI CONTINUE DE RODER…, par François Leclerc

Billet invité.

La crise continue de roder, mais avec une nouveauté, pas question de renouveler l’épisode grec, qui fait figure de repoussoir ! Le processus s’installe dans la durée, et la montée en puissance de la crise politique, qui tient le devant de la scène, s’accommode de solutions de fortune. La fragilité n’est pas réservée au seul système financier.

Continuer la lecture de CETTE CRISE POLITIQUE QUI CONTINUE DE RODER…, par François Leclerc

Partager

L’EUROPE SYMBOLISÉE A DÉFAUT D’ÊTRE CONCRÉTISÉE, par François Leclerc

Billet invité.

La clé de la future politique européenne est comme on ne peut l’ignorer à Berlin, et elle dépend largement de la reconduction d’une grande coalition CDU, CSU et SPD dont le programme est en pleine négociation. Comment y échapper ?

Continuer la lecture de L’EUROPE SYMBOLISÉE A DÉFAUT D’ÊTRE CONCRÉTISÉE, par François Leclerc

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 5 JANVIER 2018 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 5 janvier 2018. Merci à Marianne Oppitz et Catherine Cappuyns !

Bonjour, nous sommes le vendredi 5 janvier 2018 et avant tout : bonne année, bonne santé ! Tous les gens qui me souhaitent une bonne année se sentent obligés d’ajouter quelque chose du genre : « Touchons du bois ! » et « Espérons que ce ne soit pas pire que 2017 ! ». Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 5 JANVIER 2018 – Retranscription

Partager

UN DÉMANTÈLEMENT PEUT EN CACHER UN AUTRE, par François Leclerc

Billet invité.

Installée sur la façade berlinoise de l’immeuble de la Fédération allemande des contribuables, l’horloge de la dette publique du pays indique actuellement qu’elle représente 23.827 euros par personne. Contribuable ou non, on ne sait pas. Manière de sensibiliser les Allemands à ce sujet, s’il en était encore besoin. Pour la première fois en 27 ans, l’algorithme qui permet de représenter ainsi la dette enregistre sa réduction, résultat de la politique instituée en 2014 qui privilégie dans toute l’Europe la réalisation d’un excédent budgétaire.

Continuer la lecture de UN DÉMANTÈLEMENT PEUT EN CACHER UN AUTRE, par François Leclerc

Partager

SURPLACE EUROPÉEN, par François Leclerc

Billet invité.

Le suspens n’est pas au rendez-vous. À l’habitude, il coexiste chez Emmanuel Macron de grands discours et une réalité dont il sort nettement moins à son avantage. C’est valable sur tous les sujets, à commencer par l’Europe et, en parfaitement détestable, à propos du sort réservé aux réfugiés et de ce qui leur est préparé. L’Europe ne va pas être celle qu’il a dessinée en septembre dernier à la Sorbonne, que va-t-il pouvoir en rester ?

Continuer la lecture de SURPLACE EUROPÉEN, par François Leclerc

Partager

UN CALENDRIER EUROPÉEN À RALLONGES, par François Leclerc

Billet invité.

Où va l’Europe ? Faute de mieux, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont promis d’apporter leur réponse à cette question en mars prochain, car il ne leur était plus possible de garder le silence. Pour autant, le paysage politique ne s’éclaircit pas, que ce soit en Allemagne ou en Italie.

Continuer la lecture de UN CALENDRIER EUROPÉEN À RALLONGES, par François Leclerc

Partager

Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

Billet invité.

Deux longues négociations commandent l’avenir de l’Europe, dont les résultats sont incertains. Les péripéties du Brexit sont quotidiennes, ne garantissant pas sa bonne conclusion. Et il ne fait plus de doute que la grande reconfiguration de l’Europe ne verra pas le jour.

Continuer la lecture de Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

Partager

BROUILLARD PERSISTANT SUR L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Ministre de l’économie libéral d’un gouvernement socialiste appuyé par le parti communiste et l’extrême-gauche, Mario Centeno bénéficie d’un certain consensus dans son pays, le Portugal. Coup double, il a hier été élu dans un fauteuil président de l’Eurogroupe par ses pairs. Certains y voient déjà l’annonce d’un aggiornamento européen, d’autres qu’il sera prisonnier de sa fonction.

Continuer la lecture de BROUILLARD PERSISTANT SUR L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

UN PLAN DE RELANCE EUROPÉEN À LA PETITE SEMAINE, par François Leclerc

Billet invité.

Les négociations sur le Brexit entament leur énième saison, mais une autre série à succès va démarrer. Le sommet européen de décembre va donner à contretemps le coup d’envoi des tractations qui vont porter sur la reconfiguration de la zone euro, et pour commencer sur la proposition de la Commission.

Continuer la lecture de UN PLAN DE RELANCE EUROPÉEN À LA PETITE SEMAINE, par François Leclerc

Partager

LA GRANDE COALITION, UNE FORMULE QUI S’ÉPUISE, par François Leclerc

Billet invité.

Un second round de négociations va s’ouvrir en Allemagne, mais Angela Merkel n’est pas au bout de ses peines. La reconduction de la formule de la Grande Coalition s’est imposée par défaut et fait du SPD un partenaire indispensable qui va se faire désirer.

Continuer la lecture de LA GRANDE COALITION, UNE FORMULE QUI S’ÉPUISE, par François Leclerc

Partager

L’ALLEMAGNE, UNE AFFAIRE TRÈS SÉRIEUSE, par François Leclerc

Billet invité.

La droite du SPD, connue sous le nom de groupe de Seeheimer Kreis, s’active afin de favoriser un accord avec Angela Merkel. Une volte-face de Martin Schulz aboutissant à la formation d’un gouvernement de coalition étant peu probable, et pas souhaitée dans l’opinion selon un sondage, l’option d’un gouvernement minoritaire appuyé par les sociaux-démocrates reste sur la table.

Continuer la lecture de L’ALLEMAGNE, UNE AFFAIRE TRÈS SÉRIEUSE, par François Leclerc

Partager

GRANDE CONFUSION OUTRE-RHIN, par François Leclerc

Billet invité.

Par quel détour le nouvel élan qu’il était tenté de donner à l’Europe pourrait-il maintenant se frayer un chemin ? Les propositions de relance de Jean-Claude Juncker et d’Emmanuel Macron étaient loin de coïncider, mais les élections allemandes devaient au moins permettre d’engager des négociations lors du sommet européen du 15 décembre prochain. C’est raté ! le principal interlocuteur semble dans l’immédiat voué à expédier les affaires courantes.

Continuer la lecture de GRANDE CONFUSION OUTRE-RHIN, par François Leclerc

Partager