Archives de catégorie : Australie

Australie : on est reparti pour un tour

Je vous ai tenu au courant de ce qui se passait en Australie l’été dernier (c’était alors, comme toujours, l’hiver pour nous), attirant l’attention sur le fait que le continent tout entier devenait inhabitable pour les mammifères en général avec des températures ne descendant pas la nuit en-dessous des 40°C.

Hier, l’équivalent d’un 28 mai pour nous, la température était précisément de 40°C à Sydney. Elle avait été de 25,4°C durant la nuit de samedi à dimanche.

Je vous rappelle que le Premier ministre conservateur, M. Scott Morrison, est la personne qui commente invariablement : « L’été, il fait toujours chaud ». Ce qui ne le préserve pas de quelques huées lorsqu’il visite des zones sinistrées.

J’avais mis ceci sur le blog le 3 janvier dernier :

« Je n’ai pas vraiment envie de vous serrer la main », c’est le message de certains Australiens à Scott Morrison, leur Premier ministre climato-sceptique.

Partager :

Trends -Tendances : Climat : le déni officiel australien, le 23 janvier 2020

Ouvert aux commentaires.

Le déni officiel australien

Pendant que les abominable incendies ravageant l’Australie font la une de la presse internationale, le monde entier s’interroge : pourquoi ces nouvelles semblent-elles laisser indifférents les Australiens eux-mêmes, étant reléguées dans leurs propres journaux loin dans les pages intérieures ?

Le Premier ministre, Scott Morrison, relativise : il a toujours fait chaud l’été dans son pays, et les feux de brousse ont toujours accompagné la chaleur. Ce qu’il faut expliquer pour lui, c’est l’hystérie de la jeunesse sur cette histoire d’incendies. Deux facteurs jouent à son avis : l’impétuosité naturelle des jeunes, qui les pousse à l’exagération, et le fait que n’ayant pas encore vécu très longtemps, ils ignorent que les feux de brousse ont toujours existé en Australie.

Continuer la lecture de Trends -Tendances : Climat : le déni officiel australien, le 23 janvier 2020

Partager :

Australie : températures de 1910 à 2019 (par rapport à la moyenne)

Oui, mais n’est-il pas prématuré d’en tirer des conclusions ? Dans un sens ou un autre d’ailleurs… Après tout, la température n’a jamais été la même d’un jour à l’autre… Et il fait quand même toujours plus froid en hiver qu’en été, n’est-ce pas ? Et si dire la vérité débouchait sur des pertes d’emploi, voire une baisse de la marge de profit ? D’ailleurs, toute vérité est-elle bonne à dire ? Etc.

Partager :