Archives de catégorie : Bourse

Bourse : « Ok, mais cela n’explique pas pourquoi cela s’écroule aussi à Paris, à Londres… dans la même proportion »

Chabian commente il y a une heure :

Ok, mais cela n’explique pas pourquoi cela s’écroule aussi à Paris, à Londres… dans la même proportion.

L’explication se trouvait déjà dans mon billet du 19 avril : De la perte de biodiversité à la rébellion des peuples :

[…] La hausse du prix des marchandises et des produits victimes de difficultés d’approvisionnement, voire de ruptures de stock, alimente l’inflation dans les pays où elle se manifeste. Dans une politique antisociale scandaleuse mais considérée aujourd’hui comme allant de soi, les banques interviennent alors en compensant l’érosion du capital due à l’inflation en noyant son taux dans une hausse des taux d’intérêt plus élevée. Or une hausse brutale des taux entraîne automatiquement un krach obligataire : une dépression brutale du prix des obligations en circulation, selon un mécanisme qui mérite d’être rappelé.  
Continuer la lecture de Bourse : « Ok, mais cela n’explique pas pourquoi cela s’écroule aussi à Paris, à Londres… dans la même proportion »

Partager :

Bourse en berne : plus un problème de finance comportementale que de valorisation des flux financiers, par Philippe Fraipont

Selon le discours actuel de bons nombre d’analystes, la hausse des taux a un impact sur les flux de trésorerie futurs actualisés , ce qui expliquerait la baisse de la valorisation des entreprises surtout celles avec des horizons de profit lointain.

Mais, à l’heure actuelle, la hausse de l’inflation est au dessus de celles des taux directeurs. Donc les taux réels sont plus négatifs qu’ils ne l’étaient il y a un an. D’un certain point de vue l’argent, par rapport à autre chose, est de moins en moins cher ou autrement dit vaut de moins en moins puisqu’il faut payer plus pour s’en priver, pour ne pas le transformer en consommation de biens et services et parallèlement il coûte de moins en moins cher à emprunter (toujours en taux réels).
Continuer la lecture de Bourse en berne : plus un problème de finance comportementale que de valorisation des flux financiers, par Philippe Fraipont

Partager :

Allons bon ! Je vais devoir reparler de Bourse et de finance…

Je vais voir ce que je peux faire 😉

P.S. Si la Bourse va mal, ça risque d’être le massacre sur les jetons commercialisables, surnommés « cryptomonnaies ».

Le Financial Times : la Caisse de dépôt et placement du Québec, le deuxième fonds de retraite en taille au Canada a placé une partie de ses avoirs dans Celsius, une firme spécialisée dans le prêt de cryptomonnaies.

Moralité : Même si vous n’êtes pas fou : le gestionnaire de votre retraite l’est peut-être.

Partager :

La Bourse : Comment ça marche ?, le 10 mai 2022

Le 24 janvier 2022

Rappel : Bourse : Le Pays de Cocagne ne serait-il qu’une rumeur ?, le 24 janvier 2022

Si vous êtes adepte de l’« analyse technique » en matière de cours boursiers, vous aurez compris ce qui est en train de se passer (P.S. Si vous êtes mathématicien, familier des fractales, vous serez parvenu à la même conclusion).

En bon français : une baisse spectaculaire est en train de s’amorcer.

Le 8 mars 2022

Rappel : La plus extraordinaire de mes vidéos, le 21 février 2022

Qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que quand on dit que c’est le comportement des opérateurs, des agents intervenant sur un marché qui va créer les prix, eh bien, qu’en réalité, il n’y a qu’un seul truc [le monde autour de nous, les décisions politiques, les marchés, les acheteurs et les vendeurs, etc.]. […] c’est une seule chose. Il est écrit de la même manière dans ce qui va se passer que [la situation politique est X ou Y], que les marchés vont se crasher, que les gens vont décider de vendre ou d’acheter, etc.

En bon français : l’inéluctabilité du devenir est globale (hypothèse de Stephen Wolfram).

Les marchés boursiers aujourd’hui 10 mai (ce que vous pouvez voir évoluer en direct dans la colonne à la gauche du billet) :

Aujourd’hui 10 mai 2022
Partager :

La plus extraordinaire de mes vidéos, le 21 février 2022 – Retranscription

Retranscription de La plus extraordinaire de mes vidéos, le 21 février 2022

Bonjour, nous sommes le lundi 21 février 2022 et j’appellerai cette vidéo : « La plus extraordinaire des vidéos que j’ai faites » ou quelque chose comme ça. Bon, vous allez voir pourquoi, vous n’allez pas être déçus et si vous vous êtes un jour posé la question : « Est-ce que Paul Jorion est complètement fou ? », je vais vous offrir aujourd’hui les éléments pour vous faire une opinion. Et pourtant, je vais vous parler de la même chose que d’habitude, je vais vous parler de l’actualité tragique : je vais vous parler de l’Ukraine, je vais vous parler de la Bourse, je vais vous parler de finance. Donc les choses dont je parle habituellement, mais je vais le faire d’une manière un peu particulière, vous allez voir.
Continuer la lecture de La plus extraordinaire de mes vidéos, le 21 février 2022 – Retranscription

Partager :

Vidéo – La plus extraordinaire de mes vidéos

Actualité de la Bourse – Risque de guerre en Ukraine
Un test des vues de Stephen Wolfram

Blog de PJ : Potentiel, histoire et applications de la théorie du chaos utilisée dans la modélisation des marchés financiers (1992)

P.S. Je mélange allègrement 1990 et 1910, 1994 et 1914 et, le plus fort, c’est que quand je réécoute la vidéo avant de la mettre en ligne, je ne l’entends absolument pas 😉 .

Je réponds à un correspondant : « Oui ce sont des lapsus à répétition, dont l’interprétation est malheureusement … à la portée de tous 😉 ! »

Partager :

Potentiel, histoire et applications de la théorie du chaos utilisée dans la modélisation des marchés financiers (1992)

Cet article au titre austère pourrait cependant être sous-titré « Houston, ton univers impitoyable ». Vous en saurez davantage en suivant le lien renvoyant à mon co-auteur … du seul fait qu’il était mon patron à l’époque. J’aurais sans doute pu obtenir une part de blé plus considérable mais, aussitôt la chose devenue évidente, je fus mis en demeure de restituer, sous peine de poursuites, l’ensemble des salaires qui m’avaient été versés, et comme je n’étais que modérément impressionné, la menace d’ordre pécuniaire fut suivie d’une tentative de m***e qui, elle, me fit … réfléchir. J’ai la faiblesse de croire que l’initiative de la TDM revenait à celle qui la tenta, parce qu’elle bénéficierait substantiellement de mon élimination (voir l’article), mais allez savoir ? Quoi qu’il en soit, que l’on en vienne à envisager des mesures aussi radicales à mon égard me fait penser que les sommes qui me seraient dues étaient dans les 9 ou 10 chiffres. Mais l’argent ne fait pas le bonheur, en particulier si l’on a été a***é 😀 .
Continuer la lecture de Potentiel, histoire et applications de la théorie du chaos utilisée dans la modélisation des marchés financiers (1992)

Partager :

Evergrande : la Chine a sa propre crise du crédit immobilier

Vous avez encore pas mal de traites sur la maison, mais le prix de l’immobilier chute. Un voisin contracte aujourd’hui un prêt sur une maison identique à la vôtre et fera des versements mensuels d’un montant bien moins élevé que vous. Aïe !

Pourquoi le prix des maisons baisse-t-il ? Parce que vous vivez dans un pays dirigé par un Parti communiste qui a jugé que l’immobilier était devenu inabordable pour les gens ordinaires.

Ça n’arrange pas bien sûr les gros promoteurs immobiliers qui sont endettés en fonction … des anciens prix. Et certains parmi eux ont oublié qu’ils vivaient dans un pays dirigé par un Parti communiste : ils ont cru qu’ils étaient dans un pays capitaliste comme les autres où ils pouvaient faire comme on fait là-bas : se garnir les poches avant d’annoncer le défaut de paiement. Et voilà qu’on promet à six dirigeants qu’ils seront « sévèrement punis ». Dans un pays où tout le monde comprend que ça veut dire « peine de mort ». Ah zut ! ça peut coûter cher d’avoir pensé distraitement que « la Chine est devenue un pays capitaliste comme les autres ».

Tout ça, c’est loin, me direz-vous. Pas vraiment : vous vous souvenez des subprimes, c’était loin aussi, mais il n’y a plus qu’un grand marché des capitaux mondial. Evergrande doit 300 milliards de dollars. Et ils sont loin d’être les seuls promoteurs en Chine.

Le CAC à l’heure où j’écris : -2,20%. Ah ! ces Chinois ! déjà qu’ils nous font nous fâcher avec les Rosbifs de tous les coins du monde !

Partager :