Archives de catégorie : Brésil

Pourquoi nous sommes en train de gagner, le 24 août 2019 – Retranscription

Retranscription de Pourquoi nous sommes en train de gagner, le 24 août 2019.

Bonjour, nous sommes le samedi 24 août 2019. Vous connaissez mon goût pour la provocation et donc, vous ne serez pas autrement surpris par le titre que je vais donner à ma vidéo d’aujourd’hui, qui est « Pourquoi nous sommes en train de gagner ».

J’ai appelé récemment une de mes vidéos « Paul Jorion n’est pas fou » mais là, vous pourriez commencer à avoir des doutes sérieux. Pourquoi ? Parce que le monde autour de nous est en train de s’écrouler. Il y a en particulier 4 démagogues qui sont en train de précipiter l’effondrement généralisé du monde. Nous avons M. Trump aux États-Unis. Nous avons M. Boris Johnson au Royaume-Uni. Nous avons M. Bolsonaro au Brésil et nous avons M. Salvini en Italie. Tout ça, ce ne sont pas de petits pays. Ce sont de grands pays qui ont mis à leur tête, par des élections démocratiques, des autocrates, des démagogues, par un vote populaire, le vote du peuple. Ils ont obtenu des majorités pour se trouver là où ils sont. 

Comment en sommes-nous arrivés là ? Il faut réfléchir à cela. 

Continuer la lecture de Pourquoi nous sommes en train de gagner, le 24 août 2019 – Retranscription

Partager :

Pourquoi nous sommes en train de gagner

Ouvert aux commentaires.
24 août 2019, 18h59 – C’est tout moi ça : toujours précéder un peu l’actualité (qq heures, jours, mois, années…), Trump’s company could save millions if interest rates fall as he demands.
Électorat américain : approbation de la politique du Président
Partager :

L’Écho : Sommes-nous dans le très inhabituel ? le 7 mai 2019

Ce texte a également été proposé à deux quotidiens français. Qui n’ont pas souhaité le publier. Ouvert aux commentaires.

Sommes-nous dans le très inhabituel ?

À quelques très rares exceptions près – ceux qui parviennent à prendre suffisamment de recul pour adopter le véritable rôle de témoins – les acteurs d’une époque sont de très piètres analystes de ce qui s’y passe vraiment. 

Prenons les périodes de très grands troubles et lisons les journaux de l’époque. À moins d’une véritable catastrophe ponctuelle, faisant de très nombreux morts, la presse nous présente les périodes de révolutions comme des moments où tout se passe essentiellement comme cela a toujours été, c’est-à-dire, comme avant. Pour reprendre une expression commune, le sentiment qui prévaut est que les journalistes de toutes les époques ont en permanence « le nez dans le guidon », qu’ils ne parviennent pas à prendre de la hauteur, qu’ils n’arrivent jamais à dire : « cela, on ne l’a jamais vu ».

Continuer la lecture de L’Écho : Sommes-nous dans le très inhabituel ? le 7 mai 2019
Partager :

Une belle panade ! Juin 1914 ou avril 1940 ?, le 26 octobre 2018 – Retranscription

Retranscription de Une belle panade ! Juin 1914 ou avril 1940 ?, le 26 octobre 2018. Merci à Eric Muller !

Bonjour, nous sommes le vendredi 26 octobre 2018, et ma vidéo sera intitulée : « Une belle panade ! »

Nous sommes dans une belle panade, à la fois sur le plan international, à la fois aussi à l’intérieur de pays en particulier, comme les États-Unis et le Brésil, et je dirai quand même un mot, à la fin, de la France et de la Belgique.

Continuer la lecture de Une belle panade ! Juin 1914 ou avril 1940 ?, le 26 octobre 2018 – Retranscription

Partager :

Brésil : LES POSSÉDANTS L’EMPORTENT AU CONGRÈS DES CORROMPUS, par François Leclerc

Billet invité.

L’alliance des milieux d’affaires brésiliens et des députés corrompus a dans l’immédiat sauvé le président Michel Temer d’une inculpation et d’un procès devant la Cour suprême pour corruption passive. Une majorité plus large que prévue de 263 députés a éteint l’action entamée par le procureur-général Rodrigo Janot, alors que 172 votes sur 531 suffisaient, les deux-tiers des voix étant nécessaires pour poursuivre l’action engagée.

Continuer la lecture de Brésil : LES POSSÉDANTS L’EMPORTENT AU CONGRÈS DES CORROMPUS, par François Leclerc

Partager :

Brésil : COMMENT REMPLIR LE VIDE DU POUVOIR ? par François Leclerc

Billet invité.

La cote de confiance du président brésilien Michel Temer est dégringolée à 5%, et 81% des Brésiliens souhaitent d’après un sondage que les députés, qui vont voter demain, envoient sa mise en accusation à la Cour Suprême pour fait de corruption. Continuer la lecture de Brésil : COMMENT REMPLIR LE VIDE DU POUVOIR ? par François Leclerc

Partager :

Brésil : LE PROBLÉMATIQUE RETOUR DE LULA , par François Leclerc

Billet invité.

En condamnant en première instance Lula à 9 ans et 6 mois de prison pour corruption et blanchiment d’argent, les juges ont franchi un nouveau pas au Brésil. Un autre avait déjà été franchi en début de semaine par le rapporteur de la commission parlementaire chargée d’analyser la mise en accusation du président Michel Temer pour corruption passive. Celui-ci a émis un avis favorable à l’ouverture d’un procès, qui doit encore être confirmé par la commission puis par les deux tiers des députés.

Continuer la lecture de Brésil : LE PROBLÉMATIQUE RETOUR DE LULA , par François Leclerc

Partager :

Brésil : L’AGONIE D’UN SYSTÈME DE POUVOIR, par François Leclerc

Billet invité.

Comment le Brésil va-t-il sortir de la crise sans fin dans laquelle son système politique est désormais ancré ? Bien qu’à son tour mis en accusation pour corruption par le procureur général, le président Michel Temer s’accroche au pouvoir en dépit d’une cote de popularité tombée à 7% au plus bas.

Continuer la lecture de Brésil : L’AGONIE D’UN SYSTÈME DE POUVOIR, par François Leclerc

Partager :

LA CHAUDIÈRE BRÉSILIENNE, par François Leclerc

Billet invité.

Le procureur général Rodrigo Janot a hier demandé à la Cour suprême l’ouverture de 83 enquêtes contre des ministres et des parlementaires, sans dévoiler les noms des personnes visées. Sa requête s’appuie sur des accords de collaboration – dits de « délation récompensée » (par des remises de peine) – avec des cadres des grandes entreprises du BTP accusées de truquer les marchés publics de la compagnie pétrolière Petrobras.

Continuer la lecture de LA CHAUDIÈRE BRÉSILIENNE, par François Leclerc

Partager :