Archives de catégorie : collapsologie

Courrier reçu : Fin du travail

Question :

Bonjour, pourriez-vous nous donner une explication pour comprendre où se trouve vos désaccords entre Pablo Servigne par exemple qui nous dit que l’effondrement, par la fin du pétrole, va supprimer le chômage (JM Jancovici dit une chose similaire il me semble), et vous qui nous dites que les robots vont travailler à notre place ?

Merci, et désolé par avance si vous avez déjà répondu à cette question.

Y

Réponse :

Merci pour votre mail. Malheureusement je ne suis pas au courant de ce que disent MM. Servigne et Jancovici sur l’emploi, je connais leurs travaux mais je n’ai rien lu d’eux sur l’emploi. Je dirais simplement que s’il y a effondrement il n’y aura plus d’emploi et donc plus de chômage non plus : juste de la survie, qui sera sans doute du travail, mais pas de l’emploi. Quand je parle de robots travaillant à notre place, c’est tant qu’il n’y pas extinction, après, c’est absolument tout qu’ils feront à notre place.

Cordialement,

PJ

1Shares

Appel de juin

L’objectif mensuel de 350 € a été atteint le 26 juin.

Merci d’avoir encouragé *Le seul Blog optimiste du monde occidental* ® (ce qui n’empêche pas la lucidité, nuance !)

Merci pour votre mécénat citoyen ! N’oubliez pas le blog de François Leclerc : Décodages !

0Shares

« Toutes affaires cessantes »

J’ai vu se profiler une crise financière et économique gigantesque, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » J’ai regardé autour de moi, et je n’ai vu que des yeux ronds. À une exception près, qui est aussi celui qui m’a dit un jour il y a dix ans à propos d’une personne dont j’entendais le nom prononcé pour la première fois : « Attention, il est présidentiable ! »

J’ai vu se profiler l’extinction de l’humanité. J’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Là aussi, je n’ai vu que des yeux ronds, sauf dans un pays très lointain mais qui se sait au milieu.

J’ai vu la Bête de l’Apocalypse, et son nom était Trump, et j’ai dit : « Il faut s’occuper de cela, toutes affaires cessantes ! » Je le répète ici tous les jours, mais j’entends dire : « Ça n’intéresse pas grand-monde, ce n’est pas vendeur ! Vous n’avez pas plutôt écrit quelque chose d’optimiste ? »

Continuer la lecture de « Toutes affaires cessantes »

79Shares

ENSAE Paristech, Tuer le capitalisme pour que l’humanité survive ? le 25 avril 2018

Pour la petite histoire : la raison pour laquelle certains étudiants ne sont pas venus, c’est un examen en théorie des probabilités le lendemain.

Errata : 1° avant d’appeler correctement Alfred Marshall « Alfred », je l’appelle « William » (God knows why!) ; 2° j’affirme que Cromwell se rebelle contre « James 1er » au lieu de « Charles 1er » (là aussi : God knows why!).

33Shares

Les temps qui sont les nôtres : Le déclin de l’Occident, le 20 avril 2018 – Retranscription

Retranscription de Les temps qui sont les nôtres : Le déclin de l’Occident. Merci à Cyril Touboulic. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le vendredi 20 avril 2018. Et je voudrais vous parler, aujourd’hui, du grand désarroi dans lequel nous nous trouvons.

Continuer la lecture de Les temps qui sont les nôtres : Le déclin de l’Occident, le 20 avril 2018 – Retranscription

17Shares

Les temps qui sont les nôtres : Le déclin de l’Occident

Ouvert aux commentaires.

Le déclin de l’Occident est-il lent ou rapide ?

Blog de Paul Jorion : Le capitalisme a toujours été un système instable, par Tong Jin, Beijing Ribao, le 12 février 2018

Immanuel Wallerstein et al., Le capitalisme a-t-il un avenir ? La Découverte 2014

Blog de Paul Jorion : Une OPA du FN sur La France insoumise ? par Timiota, le 19 avril 2018

4Shares

Les Affiches Moniteur, compte-rendu de À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ?, par Michel Loetscher, le 3 avril 2018

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Continuer la lecture de Les Affiches Moniteur, compte-rendu de À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ?, par Michel Loetscher, le 3 avril 2018

12Shares

La déliquescence sociale des États-Unis, par Olivier Raguenes

Billet invité. Ouvert aux commentaires. Également publié sur Medium.

84Shares

La privatisation de l’État, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Bienvenus en Absurdistan ! Le monde magique où la richesse ruisselle vers le haut, où les impôts sont dégressifs, où le précariat remplace le salariat et où, fort logiquement, les pauvres sont stigmatisés.

Continuer la lecture de La privatisation de l’État, par Roberto Boulant

33Shares