Archives de catégorie : Finance

Règlementation du crédit en France : qu’est-ce qui protège le consommateur ?, par Sébastien Morel

Le prêt à la consommation est étroitement réglementé en France : découvrez comment la loi protège le consommateur de tout abus ou risque lié à ce type de crédit.

Le crédit renouvelable dans le viseur de la loi Lagarde

Entamée en 2010, la réforme du crédit à la consommation a comme objectif de le rendre plus vertueux et ainsi protéger les ménages. En effet, devant les dérives observées, souscrire un crédit conso pouvait s’avérer risqué pour certains souscripteurs, surtout lorsque ceux-ci étaient déjà ou presque en situation d’endettement. La loi Lagarde de 2010 encadre désormais mieux les choses.

Continuer la lecture de Règlementation du crédit en France : qu’est-ce qui protège le consommateur ?, par Sébastien Morel

Partager :

La Banque Centrale Européenne prend conscience de l’importance des enjeux !

Tout n’est pas perdu : la Banque Centrale Européenne prend conscience des enjeux.

Extrait d’un entretien dans le journal Le Monde : Christine Lagarde : « Les nouvelles restrictions pèsent sur la reprise », le 19 octobre 2020 :

La BCE doit-elle contribuer à la transition écologique ?

[…] C’est une question fondamentale, et je vais tenter d’entraîner le Conseil des gouverneurs à au moins accepter de s’interroger sur l’action légitime d’une banque centrale pour participer à la lutte contre le changement climatique. […] Nous devons prendre en compte les questions climatiques, car elles ont un impact sur la stabilité des prix, notre mandat premier.

Non, le Blog de PJ n’est pas Le Gorafi, je vous assure que c’est vrai. Les bras vous en tombent ? Rassurez-vous, c’est le cas pour moi aussi !

Partager :

Quelle différence entre le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale et moi ?

Quelle est la différence entre les politiques économique, monétaire et fiscale que recommandent le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale et moi ?

Aucune : nous préconisons exactement la même chose !

Y a-t-il toutefois une différence ? Oui : depuis 2007, le FMI et la Banque Mondiale n’ont pas cessé de changer d’avis sur tout et n’importe quoi, reconnaître les bourdes monumentales qu’ils ont commises, etc. alors que je n’ai fait depuis cette époque dans mes chroniques dans Le Monde, L’Écho et Trends-Tendances qu’étayer davantage, illustrer par de nouveaux exemples tirés de l’actualité, les politiques économique, monétaire et fiscale que je prône imperturbablement depuis bientôt quatorze ans.

Merci à ceux qui m’ont donné la parole et me la donnent toujours : je suis fier qu’ils n’aient jamais eu à rougir de me l’avoir donnée !

==================================
Le Monde : Le FMI prévoit une reprise économique mondiale « longue et difficile », par Julien Bouissou, le 13 octobre 2020

The Financial Times : Global economy: the week that austerity was officially buried. The IMF and World Bank are urging richer countries to spend their way out of the pandemic, although some developing nations face cuts, par Chris Giles, le 16 octobre 2020

Partager :

« C’est encore pire que ce que vous imaginez ! », le 8 octobre 2020 – Retranscription

Retranscription de « C’est encore pire que ce que vous imaginez ! », le 8 octobre 2020. Bonjour, nous sommes le jeudi 8…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Finance et transparence (rions un coup !)

FranceInter, FinCEN Files : Quand les grandes banques mondiales font semblant de lutter contre le blanchiment.

Voudriez-vous vraiment que l’argent de la drogue, du trafic d’armes, de la prostitution, de la corruption, ne revienne pas dans l’économie ? et que nos gouvernements ne sachent pas exactement où il est ?

Eh bien je vous le dis : on serait dans un sacré pétrin !

Question subsidiaire d’un insider facétieux : croyez-vous vraiment que la finance pourrait fonctionner sans … sa part de mystère ?

Partager :

La finance : Une machine à concentrer la richesse

Je travaille à un chapitre pour un ouvrage collectif. Seconde partie de deux. La première se trouve ici. Une machine…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Wirecard : Les limitations [rires !] de l’autosurveillance

Quand je vous ai résumé avant-hier ce qui s’était passé chez Wirecard, expliquant la faillite de ce gestionnaire d’opérations de cartes de crédit et l’embarras du gouvernement allemand devant une escroquerie de près de 2 milliards d’euros, pas même subtile mais du type le plus élémentaire, je vous ai dit que la réputation de la BaFin, le régulateur des marchés financiers allemands, était compromise.

Eh bien, pas du tout ! Pourquoi ? Parce qu’en réalité la BaFin sous-traitait la surveillance comptable des entreprises à un organisme privé (Financial Reporting Enforcement Panel – FREP, créé en 2004) constitué des firmes d’audit elles-mêmes.

[Est-ce qu’on ne vit pas une époque formidable ?] J’ai écrit la phrase qui précède juste pour vous donner le temps de vous relever après être tombé.e de votre chaise. Continuer la lecture de Wirecard : Les limitations [rires !] de l’autosurveillance

Partager :

Trends-Tendances – Davos 2021, une édition révolutionnaire ?, le 25 juin 2020

Davos 2021, une édition révolutionnaire ?

Klaus Schwab, ingénieur et économiste, est le patron du World Economic Forum, le « sommet de Davos », qu’il fonda en 1987. Il définit chaque année un nouveau thème pour ce rendez-vous de janvier des « gens qui comptent » dans le monde des affaires, dont on sait qu’il se conçoit comme la source légitime de la décision politique éclairée.

Le thème du sommet annuel n’est pas toujours très imaginatif. Ainsi, pour marquer le nouveau millénaire : « De nouveaux débuts. Faire la différence ». Ou « Un nouveau contexte global » en 2015. Le thème pour 2021 contient cependant un élément de radicalité : « Le temps de la Grande réinitialisation », en anglais « The Great Reset ».   Continuer la lecture de Trends-Tendances – Davos 2021, une édition révolutionnaire ?, le 25 juin 2020

Partager :

L’Écho : L’Allemagne, à la hauteur des espérances de Keynes, enfin, le 2 juin 2020

L’Allemagne, à la hauteur des espérances de Keynes, enfin

Il ne restait plus qu’à attendre que l’Allemagne endosse son habit de puissance hégémonique bienveillante. Un arrêt de sa Cour constitutionnelle le 5 mai lui en a offert l’occasion…

Remontons de huit ans dans le temps, et souvenons-nous du reproche que Jens Weidmann, déjà à la tête de la Bundesbank, adressait en juillet 2012 à Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne.

Que s’était-il passé ? Draghi avait affirmé que sous sa présidence, tout serait fait pour qu’aucun pays ne sorte de la zone euro, ce qui avait effectivement assuré le sauvetage de celle-ci aussitôt. Ce sur quoi, Weidmann lui avait vertement rappelé qu’il n’était pas le président élu de l’Europe, ni même son Trésorier en titre. Ce qui traduit, voulait dire que ce n’était pas à un banquier de définir des politiques économique et financière, que c’était là le rôle d’un gouvernement.

Continuer la lecture de L’Écho : L’Allemagne, à la hauteur des espérances de Keynes, enfin, le 2 juin 2020

Partager :

À propos de Ruffin hier chez Ruquié : « Les règles comptables ! », par Jean-Baptiste Auxiètre

Ouvert aux commentaires.

Pourquoi n’allons-nous pas vers une transition écologique ? Pourquoi n’avons-nous économiquement que des politiques de droite, toujours la même, quels que soient nos élus ? Pourquoi Mitterrand à t-il dû renoncer à une politique économique de gauche ? Certains médisants ou cyniques pensent que c’est juste parce qu’il a toujours été de droite. Mais alors pourquoi a-t-il pris ce cap de gauche jusqu’en 1983 ? Ça ne tient pas debout.

Continuer la lecture de À propos de Ruffin hier chez Ruquié : « Les règles comptables ! », par Jean-Baptiste Auxiètre

Partager :