Catégorie : sociologie

  • Bruno Latour (1947-2022)

    On parlait justement de « vrais intellectuels »… Je signale aussitôt ce décès qui m’attriste. J’y reviendrai.

    P.S. C’est l’aimable requête d’un magazine littéraire, d’un article sur Bruno Latour, qui m’a en fait appris la nouvelle. Avant de répondre, j’ai voulu lire la rubrique Wikipédia, le long article du Monde ainsi que celui du Guardian. Ces lectures m’ont rappelé ce que je savais déjà : que si j’ai toujours eu un immense respect pour la qualité de véritable intellectuel de Bruno Latour, on aurait bien du mal à extraire de son œuvre une seule phrase avec laquelle je puisse être d’accord.… Lire la suite…

  • Deux leçons fondées sur l’enseignement d’Armand Abel (II)

    Dans le cadre du cours d’anthropologie interculturelle que je donne à l’Université catholique de Lille, j’ai cherché à transmettre dans…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Deux leçons fondées sur l’enseignement d’Armand Abel (I)

    Dans le cadre du cours d’anthropologie interculturelle que je donne à l’Université catholique de Lille, j’ai cherché à transmettre dans…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Vidéo – La jeune fille à la jambe de bois

    Un mécanisme caché de régulation démographique ?… Lire la suite…

  • La foule peut-elle s’organiser SANS CHEF ?

    Avertissement : Dans l'intérêt du débat, les commentaires qui interprètent la vidéo comme affirmant le contraire de ce qu'elle montre, seront retirés. [Qu'il s'agisse de billets ou de vidéos, la raison dans ce cas-là est toujours la même : la commentatrice ou le commentateur n'a pas eu la patience de lire ou de regarder jusqu'au bout].

    Lire la suite…

  • Les possédés et leurs mondes – Paul Jorion. Livre 5. Ethnologue des savoirs des paludiers de l’Ouest ou comment les marais déterminent la vie des gens

    Rappel des épisodes N°1 à N°4 :… Lire la suite…

  • Edgar Morin, centenaire, par Chantal Montellier

  • Qu’est-ce que la zemmourisation et comment lutter contre elle ? par Alexis Toulet

    S’agissant de la « zemmourisation », je la décrirais personnellement comme :
    • D’une part la focalisation sur un problème d’insécurité croissante certes réel mais petit à côté des principaux problèmes se posant à la France – et à l’Humanité en général
    • D’autre part un discours d’un pessimisme radical sur la capacité du pays à forger et maintenir son unité – historiquement pourtant maintes fois vérifiée, et face à des perturbations autrement plus grandes que ce que peut être la prégnance réelle de l’idéologie islamiste en France
    Je verrais en ce qui me concerne trois angles possibles de contribution :
    • Lister quelques-uns des problèmes objectivement incomparablement plus menaçants et dont on parle pourtant si peu : épuisement prévisible des ressources en énergie fossile, réchauffement climatique et toutes ses conséquences, baisse continue du niveau éducatif, désindustrialisation, contrôle d’intérêts privés sur les principaux moyens d’information, taux de profit exagéré et optimisation fiscale des grandes entreprises, etc.
    Lire la suite…

  • L’homme qui dit : « Les femmes sont comme ça »

    Dans Identification d’une femme (1982), le moins connu sans doute des films de Michelangelo Antonioni, un adulte improvise à l’intention d’un enfant un conte de science-fiction où un astéroïde a été creusé et sculpté pour en faire un vaisseau spatial. Il conclut son récit par ces mots : « Nous aurons compris l’univers tout entier et les raisons qui se cachent derrière tant de choses ». Et l’enfant de commenter : « Et après ? ».

    Ayant tout compris, nous pourrions aussi bien quitter le monde l’âme sereine, suggère l’adulte, mais l’enfant ne l’entend pas de cette oreille : le moment serait alors venu au contraire pour l’histoire de véritablement commencer.… Lire la suite…

  • La faute de l’orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron

    L’orthographe, c’est classe !… Lire la suite…

  • Le totémisme (II) – Une question résolue dès 1902

    Texte de synthèse inédit en plusieurs parties sur cette question que j’ai eu l’occasion d’effleurer ici et là. Le terme…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Autres temps, autres mœurs…

    J’ai acheté un coffret de films de Gabin. J’ai fait allusion l’autre jour au fait que j’avais revu le French Cancan (1955) de Jean Renoir. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’histoire d’un patron de revues (Jean Gabin) qui couche avec toutes les jeunes filles qu’il recrute et quand il y en a une qui se plaint d’être remplacée (François Arnoul), il lui dit : « Mais qu’est-ce que tu crois, poulette ? etc. », et tout le monde autour de lui de s’esclaffer. Je suppose que tout le monde dans la salle s’esclaffait aussi.

    Dans le bonus making of de French Cancan, quelqu’un vous explique que Jean Renoir trouvait lui-même la formule très drôle, et il ajoute que le père de Jean Renoir, Auguste, y recourait abondamment lui-même.… Lire la suite…

  • Le drôle de retour de l’individualisme (1988)

    Le drôle de retour de l’individualisme

    A paru dans Libération, le 21 mars 1988, en page 6

    Il y a dix ans, dans un ouvrage intitulé The Origins of English Individualism (1978), Alan Macfarlane, historien britannique, apportait comme preuve d’une origine précoce à l’individualisme bien connu de ses concitoyens, la fréquence des ventes de terre entre paysans à la fin du Moyen Age. Pour lui ces nombreuses transactions reflétaient l’esprit indépendant d’un chef d’entreprise rural qui cessait alors d’être un paysan pour devenir historiquement un entrepreneur. Depuis, les travaux des collègues de Macfarlane (Hilton, Dyer, Razi, Smith) ont révélé que la cause principale de ces ventes répétées était la dépendance étroite existant entre la taille d’une ferme économiquement viable et la capacité de travail de l’équipe qui la fait produire, c’est-à-dire, essentiellement, la famille.… Lire la suite…

  • « Les nervures du chaos » ou une physique sociale de Durkheim à Lacan (1988)

    « Les nervures du chaos » ou une physique sociale de Durkheim à Lacan a paru dans Synapse, mai 1988, n°44 :…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Coursiers Deliveroo : « le sous-prolétariat du XXIe siècle », par Vincent Burnand-Galpin

    Coursiers Deliveroo : « le sous-prolétariat du XXIe siècle »

    Dans le contexte de la crise sanitaire, les restaurants sont fermés mais certains travaillent encore grâce à une armée d’invisibles : les coursiers Deliveroo (ou Uber Eats, Stuart, Glovo,…) ont remplacé les serveurs pour nous apporter nos plats… jusqu’au pas de la porte. Apparus en France à partir de 2016, ces nouveaux travailleurs du numérique ont connu une croissance exponentielle. Réservé à l’origine à une certaine élite de jeunes sportifs attirés par l’auto-entreprenariat pour arrondir les fins de mois, le visage de ces travailleurs a aujourd’hui changé pour une main d’œuvre principalement immigrée et très précarisée.Lire la suite…