Archives de catégorie : transhumanisme

Le temps qu’il fait le 1er septembre 2021 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 1er septembre 2021. Bonjour, nous sommes le mercredi 1er septembre 2021 et je…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Veille effondrement #75 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #2/2 par JeNeSauraisVoir

Ayant entrepris d’explorer les motifs du refus du pass sanitaire et les raisons de la résistance à la vaccination, je me suis ému, dans un premier temps, du déficit de prise en compte de la pluralité dans nos sociétés et souhaité que nous y songions sérieusement surtout depuis que nous sommes entrés en effondrement. Il y a toutefois, je crois, une autre explication possible. C’est ce que je développerai dans cette deuxième partie.

Deuxième volet : de la nature comme étalon de notre nature

J’ai pensé à cette explication du refus de la vaccination en regardant une nième vidéo sur le transhumanisme où il était question de la possibilité d’augmenter l’humain. Cette vidéo montrait assez bien comment nous arrivons à l’enhaussement : une personne se trouve privée d’une aptitude dont la nature a doté tous les humains, en raison d’un accident notamment. Cette situation désolante entraîne la mise en branle du génie humain avec pour aboutissement une solution dont les performances surpassent la fonction qu’il fallait suppléer. On pense alors à la possibilité d’équiper d’autres humains ne souffrant d’aucune déficience de cette fonctionnalité améliorée.

Continuer la lecture de Veille effondrement #75 – Circonspection & renaturation, le plan Z ? #2/2 par JeNeSauraisVoir

Partager :

Veille effondrement #37 – Vidéo – Le plan A est cuit, nous devons l’admettre

Les plans B : conquête de l’espace et C : remplacement par des robots intelligents, ne sont pas ridicules : c’est tout ce qu’il nous reste

Partager :

Porto, Colloque « Le transhumanisme et l’avenir de l’humanité », les 21 et 22 octobre 2021

Un résumé de la communication que je présenterai.

Lorsque Max More décrit « le transhumanisme comme une classe de philosophies de la vie qui cherchent à poursuivre et à accélérer l’évolution de la vie intelligente au-delà de sa forme humaine actuelle et de ses limites humaines au moyen de la science et de la technologie, guidées par des principes et des valeurs favorisant la vie », un programme fort est là clairement défini.

Toutefois, si le transhumanisme peut apparaître comme un outil pour ce que l’on peut qualifier de plan A, à savoir prévenir l’extinction du genre humain sur la planète Terre, il fournit également une feuille de route pour des stratégies alternatives en cas d’échec du plan A, à savoir la colonisation de l’espace comme plan B et la transmission de l’héritage humain à des machines intelligentes comme plan C.
Continuer la lecture de Porto, Colloque « Le transhumanisme et l’avenir de l’humanité », les 21 et 22 octobre 2021

Partager :

Veille effondrement #6 – Les Plans B et C – retranscription

Retranscription de Les Plans B et C, le 9 août 2021. Bonjour, nous sommes le lundi 9 août 2021 et la…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Qui est Stefan Lorenz Sorgner ?, par Alexis Toulet

P. J. : L’ouvrage à paraître en août chez Palgrave, Humanism and its Discontents, contient un vif échange (disputatio) entre Sorgner et moi.

Cherchant qui est Stefan Lorenz Sorgner, je suis tombé d’une part sur sa notice Wikipédia où il est précisé que ce penseur, considéré comme « le philosophe post- et transhumaniste le plus important d’Allemagne », se présente comme métahumaniste – ce qui doit vouloir dire « au-delà de l’humain », de même que l’un des livres de Nietzsche porte pour titre « Au-delà du bien et du mal ».

Et de fait il semble avoir été fortement influencé par la pensée de Nietzsche. L’une de ses formules (*) les plus connues est : « De la perspective de mon perspectivisme, cela signifie aussi que la conception dominante de la dignité humaine n’a pas de statut plus élevé de véracité comme correspondante à la réalité que les conceptions d’Adolf Hitler ou de PolPot », avec une référence claire au premier alinéa du premier article de la Constitution allemande : « La dignité humaine est inviolable. Il est du devoir de toute autorité étatique de la respecter et de la protéger ».
Continuer la lecture de Qui est Stefan Lorenz Sorgner ?, par Alexis Toulet

Partager :

« Humanism and its Discontents », le 8 août 2021

À ce prix là en relié, ce n’est pas donné, ce qui est hélas le cas aujourd’hui pour de tels livres s’adressant quasi exclusivement à un public universitaire ; heureusement, 24,99 € pour la version brochée. C’est une belle entreprise, et en particulier pour moi, ma première participation à une controverse philosophique au niveau international.

La table des matières : Continuer la lecture de « Humanism and its Discontents », le 8 août 2021

Partager :

7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ?

La vidéo de mon intervention, le mois dernier.

Le texte de mon intervention a été publié ici.

Vous vous demanderez sans doute : « Mais qui est donc Didier Cœurnelle ? », vous trouverez l’explication ici.

Partager :

7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ?

La communication que je présenterai cet après-midi.

En 1975, lors d’un colloque à Asilomar en Californie, une résolution fut adoptée visant à l’interdiction de toute altération de la lignée germinale humaine. 

L’esprit d’Asilomar a tenu bon jusqu’ici. Il a ainsi permis que la révélation en 2018 d’une manipulation génétique affectant la lignée germinale de plusieurs foetus soulève un tollé ; un médecin chinois, le Dr. He Jiankui, l’avait effectuée pour empêcher qu’un père séropositif ne transmette le virus du VIH à sa progéniture. 

Continuer la lecture de 7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ?

Partager :

7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, Le transhumanisme à l’ère de la médecine méliorative, après-midi du 11 mai 2021

Table ronde n°4 –  Le défi de la préservation de l’Humanité face au développement de la médecine améliorative

Président de séance :  Emilie GAILLARD, maître de conférences HDR en droit privé à Sciences po. Rennes et coordinatrice générale de la Chaire Normandie pour la paix et Li XIAOYONG, directrice du centre de recherches du droit de la santé, maître de conférences à l’université médicale de la capitale (UMC)

  • 14h00 – 14h15 Présentation générale de la thématique par les Présidents de séance
  • 14h15 – 14h30 « L’esprit d’Asilomar 1975 résistera-t-il à la conquête des étoiles ? », Paul JORION, anthropologue, sociologue et psychanalyste, professeur associé à l’Université catholique de Lille
  • 14h30 – 14h45 « La protection de la condition humaine via le concept d’ethic by the top », Loïc ETIENNE, médecin urgentiste, spécialiste en e-santé
  • 14h45 – 15h « Les droits fondamentaux comme frontières de la médecine améliorative de l’humain », Aurélie MAHALATCHIMY, chargée de recherches au CNRS en sociologie et sciences du droit, et Guylène NICOLAS, maître de conférences HDR en droit public à l’Université Aix-Marseille.
  • 15h – 15h15 « La médecine préventive ou la recherche d’un Homme protégé », Amélie DIONISI-PEYRUSSE, maître de conférences en droit privé à l’Université de Rouen Normandie.

Continuer la lecture de 7ème rencontre franco-chinoise du droit et de la justice de l’Ambassade de France en Chine, Le transhumanisme à l’ère de la médecine méliorative, après-midi du 11 mai 2021

Partager :