Archives de catégorie : transhumanisme

Le Média, Comment les « Élites » nous mènent au désastre – Paul Jorion, le 8 janvier 2019 – Retranscription

INTERVIEW Paul JORION

Théophile KOUAMOUO

« La nature humaine est ainsi faite : nous voulons sonder l’avenir en début de l’année surtout. C’est le temps de la prospective, des prévisions et des prédictions. Au Média nous avons voulu donner la parole à Paul Jorion qui est entré dans l’histoire pour avoir prévu plusieurs années à l’avance la crise des subprimes de 2008 et la grosse crise financière qui a suivi. Nous n’allons pas solliciter de sa part des prophéties en exclusivité mais plutôt demander à cet ancien trader qui est aussi anthropologue, bon connaisseur de l’informatique et de l’Intelligence Artificielle, enseignant à l’Université Catholique de Lille, de nous dire quelles sont les thématiques ou plutôt les signaux faibles qu’il scrutera le plus attentivement dans les mois qui viennent.

Continuer la lecture de Le Média, Comment les « Élites » nous mènent au désastre – Paul Jorion, le 8 janvier 2019 – Retranscription

60Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Philo en 2 leçons

Cela a l’air de vous plaire, alors, parlons-en : ouvert aux commentaires.
5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? », 2 de 6 : mardi 11 décembre à 17h30

Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? Inscriptions

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Espace Analytique, « La greffe de tête : corps donneur ou tête donneuse ? », le 8 novembre 2018 à 21h

Le 8 novembre, dans le cadre du Cercle international d’anthropologie psychanalytique, je ferai à 21h un exposé à l’Espace Analytique, 12 rue de Bourgogne, 75007 Paris.

Pour assister à ce séminaire, prière de s’inscrire ici.

« À partir de la question délibérément provocante, « La greffe de tête : corps donneur ou tête donneuse ? », on entend interroger la thèse transhumaniste de la mise en oeuvre – dans un avenir envisageable – du transfert d’un sujet humain pré-existant dans un corps artificiel.

Alors que les transhumanistes manient avec dextérité et en toute connaissance de cause les concepts empruntés à l’informatique et maîtrisent parfaitement la notion de « corps artificiel », pour ce qui est du « sujet humain » qu’il s’agirait de transférer, ils se contentent d’invoquer de manière non-critique des notions empruntées à la « psychologie populaire », où la « conscience » est une entité intuitive imprécise, si ce n’est qu’elle est l’organe d’une « volonté » transparente dont la finalité est de réaliser nos « intentions ».
La question est débattue de ce qu’impliquerait en réalité – c’est-à-dire à la lumière de la métapsychologie freudienne – le transfert d’un sujet humain pré-existant dans un corps artificiel. »
5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

Un cycle de 6 conférences par Paul Jorion. Une annonce officielle aura lieu ultérieurement, qui précisera le lieu exact des conférences sur le campus. Je vous tiendrai au courant.

  1. Quel scénario pour les années qui viennent ?

Quatre films significatifs :

         Le dernier rivage (1959) : l’humanité finit par s’autodétruire du fait de son surarmement

         Elysium (2013) : tandis que les pauvres s’entre-déchirent sur une Terre dégradée, les riches, devenus immortels, vivent une vie idyllique dans une station spatiale

         Interstellar (2014) : la Terre ayant été rendue par nous inhabitable, le salut du genre humain est dans la colonisation d’autres mondes

         Terminator (1984) : les machines désormais autonomes se débarrassent des hommes devenus un fardeau pour elles

Continuer la lecture de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une économie plus redistributive est-elle possible ? à la Sorbonne, le 31 mars 2018

Retranscription de Une économie plus redistributive est-elle possible ? à la Sorbonne, le 31 mars 2018, le 17 août 2018

Paul Jorion – En français, ça a été appelé Fuck work !. Le chercheur, qui s’appelle James Livingston, aurait voulu qu’on l’appelle comme ça en américain. Bien sûr, on ne peut pas. Il souligne que dans les années 60 déjà, on s’est réuni aux États-Unis, et c’était à l’initiative de Nixon – c’était un peu inattendu, le président Nixon- et on a commencé à réfléchir au fait qu’on voyait, à l’horizon qui se profilait, le fait qu’il faudrait dissocier la question des revenus de celle du travail effectué par les personnes. Et donc, on est dans les années 60 – donc c’est il y a très longtemps, c’est il y a plus de 50 ans – et malheureusement, je dirais, cette approche un peu visionnaire, on en avait déjà déjà vu quelque chose, et depuis on l’a mise entre parenthèses.

Continuer la lecture de Une économie plus redistributive est-elle possible ? à la Sorbonne, le 31 mars 2018

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

CRISPER-Cas9 : un sondage, trois réactions

Ouvert aux commentaires.

Le Pew Research Center a publié le 26 juillet dernier une étude qui avance que 7 Américains sur 10 approuveraient l’utilisation des technologies « d’édition » des gènes à des fins thérapeutiques sur les embryons et les bébés (Public Views of Gene Editing for Babies Depend on How It Would Be Used).

La réaction de Jean-Paul Vignal :

Cet optimisme riche en promesses est néanmoins inquiétant techniquement parce que les effets secondaires de CRISPR, l’outil qui permet cette édition ne sont pas encore bien connus (CRISPR Gene Editing May Have Unanticipated Side Effects).

Continuer la lecture de CRISPER-Cas9 : un sondage, trois réactions

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

DOUGLAS RUSHKOFF : « DE LA SURVIE DES PLUS RICHES »

Je reproduis un article publié sur LaSpirale.org pour l’ouvrir ici à la discussion. J’ai voulu leur écrire pour confirmer avec eux qu’ils en étaient d’accord (c’est le principe implicite sur la toile), malheureusement leur interface « Contact » est hors-service. Je leur demande du coup de me contacter si cela leur cause un souci. Ouvert donc aux commentaires.

Quand des patrons de fonds d’investissement new-yorkais font appel à un spécialiste de la société de l’information, afin d’améliorer leurs chances de survie après l’Évènement qui détruira le monde tel que nous le connaissons.

Continuer la lecture de DOUGLAS RUSHKOFF : « DE LA SURVIE DES PLUS RICHES »

1234Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pourquoi je suis un optimiste : le transhumanisme et moi, le 25 juin 2018 – Retranscription

Retranscription de Pourquoi je suis un optimiste : le transhumanisme et moi. Merci à Nicolas Bole !

Bonjour nous sommes le lundi 25 juin 2018 et ce que je voudrais faire c’est un bilan : un bilan du colloque international consacré au transhumanisme qui a eu lieu du 20 au 22, la semaine dernière, à l’Université catholique de Lille. Colloque dans lequel j’étais fort impliqué, je vous l’ai déjà dit : j’ai présidé différentes sessions, j’ai été une des personnes qui est intervenue en session plénière dans un dialogue avec un débat, une disputatio avec le philosophe allemand Stefan Lorenz Sorgner.

Continuer la lecture de Pourquoi je suis un optimiste : le transhumanisme et moi, le 25 juin 2018 – Retranscription

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pourquoi je suis un optimiste : le transhumanisme et moi

Ouvert aux commentaires.

Le colloque sur le transhumanisme à l’Université catholique de Lille du 20 au 22 juin 2018

Gilbert Hottois, Philosophie et idéologies trans/posthumanistes, Paris : Vrin 2018

Alfred James Lotka (1880 – 1949)

Vladimir Ivanovitch Vernadski (1863 – 1945)

3Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Transhumanisme : la notion de « dignité humaine » est-elle dépassée ? le 21 juin 2018 – Retranscription

Retranscription de Transhumanisme : la notion de « dignité humaine » est-elle dépassée ? Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le jeudi 21 juin 2018 et j’ai mis un petit billet ce matin sur le blog pour expliquer pourquoi j’étais à ce point absent. Mais, c’est parce que je suis impliqué de différentes manières – je suis l’un des organisateurs – du colloque qui a lieu en ce moment à l’Université Catholique de Lille sur le transhumanisme ou les transhumanismes, si vous voulez. Et j’y participe de différentes manières : tout à l’heure, j’organise avec Michel Saloff Coste un atelier de discussions sur les avenirs qui s’ouvrent à nous ; hier, j’ai présidé un groupe qui s’intéressait tout particulièrement au rapport entre Nietzsche et différents courants posthumanistes et transhumanistes et, demain, je présiderai un autre groupe sur les rapports entre religion chrétienne et transhumanisme ; mais, ce matin, je dirais que mon implication principale, c’était un grand débat organisé entre Stefan Lorenz Sorgner et moi-même.

Continuer la lecture de Transhumanisme : la notion de « dignité humaine » est-elle dépassée ? le 21 juin 2018 – Retranscription

28Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail