Étiquette : anarchisme

  • PJ TV : « Le monde d’après… » – Invitée Marina Vlady, aujourd’hui mercredi 29 avril à 18h30

    Ouvert aux commentaires.

    J’ai désormais – grâce à l’une d’entre vous (merci !) – une bien meilleure caméra et un bien meilleur micro – et j’étais tout particulièrement fier à l’avance de ce que je vous montrerais aujourd’hui. Manque de pot : l’internet est en ce moment à ce point surchargé que l’image et le son sont au contraire d’une qualité particulièrement médiocre. Désolé, nous essayons d’être meilleurs et pas… pires ! … Lire la suite…

  • Trends-Tendances, Actualité d’Ernest Solvay, homme pour demain, le 27 juin 2019

    Ouvert aux commentaires.

    Une source d’inspiration pour demain

    Ernest Solvay a laissé le souvenir d’un grand industriel, rapidement à la tête d’un empire toujours en place. S’il n’a pas été l’inventeur d’un procédé de fabrication de la soude caustique à partir d’ammoniaque et d’eau salée, découverte qu’il avait cru un moment être le premier à faire, il a su mobiliser son environnement familial pour devenir en quelques années le producteur de 90% d’un ingrédient essentiel à la fabrication du verre et des détergents.… Lire la suite…

  • Il y a 50 ans, les Provos

    imageIl y a 50 ans, les Provos sur lundimatin

    Le mouvement Provo, qui a 50 ans aujourd’hui, m’a fait lire à l’époque, les bons auteurs.

    Merci encore à Roel van Duijn et a Simon Vinkenoog (1928 – 2009) qui, à l’été 1967, ont accordé – sans y réfléchir un instant – leur amitié à un étudiant en sociologie qu’ils ne connaissaient ni d’Ève, ni d’Adam. Probablement parce qu’ils devinaient que nous pensions la même chose sur les mêmes choses.… Lire la suite…

  • DÉFENSE DE STIRNER, par Annie Le Brun

    Billet invité.

    Paul,

    Concernant Max Stirner (1806–1856), je me suis sentie mal à l’aise quand, hier, vous l’avez tout simplement fait passer « de l’autre côté », du côté du « fascisme à col blanc ».

    C’est que je le tiens pour un ami, car je lui dois de m’avoir aidée (et sans doute beaucoup d’autres) à comprendre un mécanisme commun à la dévotion et à la soumission, à savoir comment au nom d’abstractions on parvient à tout abandonner de soi-même, qu’il s’agisse de Dieu, de la Patrie mais plus gravement de la Vérité, de la Révolution, de la Liberté… Du coup, j’ai été rechercher le livre et ouvert, par hasard, pour y lire, par exemple: « Nous sommes désormais ‘les serviteurs de nos pensées’ ; nous obéissons à leurs ordres comme naguère à ceux des parents ou des hommes.… Lire la suite…

  • « Rêves de (R)évolutions », au 104 à Paris, le 4 mai 2012

    La première de mes interventions ce soir-là (il y en a une autre à venir).

    Les autres vidéos de cette soirée sont visibles ici.… Lire la suite…