Il y a 50 ans, les Provos

imageIl y a 50 ans, les Provos sur lundimatin

Le mouvement Provo, qui a 50 ans aujourd’hui, m’a fait lire à l’époque, les bons auteurs.

Merci encore à Roel van Duijn et a Simon Vinkenoog (1928 – 2009) qui, à l’été 1967, ont accordé – sans y réfléchir un instant – leur amitié à un étudiant en sociologie qu’ils ne connaissaient ni d’Ève, ni d’Adam. Probablement parce qu’ils devinaient que nous pensions la même chose sur les mêmes choses.

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Et oui, les articles du Monde ne sont plus aussi intéressants qu’ils ne l’étaient il y a 20, 30 ans…

  2. Le libéralisme économique pour certains c’est oui, pour d’autres c’est non. Le libéralisme sexuel. Presque tout le monde à dit…

  3. Il faut laisser les femmes faire la guerre. Elle feront peut être autrement… Hitler, poutine, staline, franco, pol pot, mao……

  4. On rappellera également que c’est un article de Médiapart qui a mis le feu aux poudres de(s) l’affaire Sarkosy… Sarkosy…

  5. Indice 1 : cekika galvaudé le mot « ami » ? Oui, bravo, Zuckerberg ! Y’a ~15 ans déjà certes. Là s’est…

  6. Si des hommes amenés à jouer un rôle important dans le projet politique d’union écologique et sociale sont victimes d’harcélements,…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx La survie de l'espèce pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta