Monnaie de renommée et monnaie de réciprocité, par Dominique Temple

Billet invité. P. J. : J’attire votre attention sur ce texte à proprement parler fondateur. Ouvert aux commentaires.

Il n’est pas de marché ni de monnaie qui n’ait pour raison les valeurs éthiques que les sociétés humaines ont privilégiées à partir des structures sociales qui leur donnent naissance et qu’elles ont élues. Mais que se passe-t-il entre ces structures sociales qui instaurent la confiance, la solidarité, la paix, la justice et les entreprises capitalistes ? Continuer la lecture de Monnaie de renommée et monnaie de réciprocité, par Dominique Temple

Partager

Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (III) L’échange contre le don

Billet invité. Troisième partie d’un résumé par Madeleine Théodore du livre de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines, Paris : L’Harmattan, 1995.

Karl Polanyi (1886 – 1964) définit trois formes d’intégration économique : la réciprocité, la redistribution et l’échange. Les deux premières sont caractérisées par une structure de symétrie, bilatérale pour l’une, centrée pour l’autre. Continuer la lecture de Dominique Temple et Mireille Chabal, La réciprocité et la naissance des valeurs humaines (III) L’échange contre le don

Partager

L’app Yo et la fonction phatique

On parle beaucoup ces jours-ci d’une application pour smartphone qui se contente d’envoyer le message « Yo ». Elle provoque l’engouement pour une raison sur laquelle bien des gens s’interrogent.

C’est l’anthropologue britannique d’origine polonaise Bronislaw Malinowski (1884 – 1942) qui a attiré le premier l’attention (dans un article publié en 1923 : « The Problem of Meaning in Primitive Languages ») sur l’une des fonctions de la parole qui est simplement de retenir l’attention de l’interlocuteur (comme dans « t’vois ? »). Il l’appela la fonction « phatique ».

Il n’avait pas envisagé sans doute que l’on puisse utiliser la parole pour sa fonction phatique uniquement, sans aucun souci de transmettre un message porteur d’une signification quelconque. Il faut dire qu’il est mort en 1942, bien longtemps avant l’invention du SMS.

Partager