Archives par mot-clé : Donald Trump

John McCain aura été le Felix Steiner de Donald Trump

Felix Steiner, général SS sur lequel Hitler comptait pour gagner la bataille de Berlin et dont il dit ensuite dans un accès de rage, précédant de peu son suicide, qu’il l’avait trahi.

Imaginons que vous, M. Martin, ayez la preuve que Tartempion possède des photos « adultes » de vous avec Mmes X, Y, Z… et que Duchnock vous dise un jour : « Tartempion est une escroc, j’en ai la preuve et je vais de ce pas le dénoncer à la police, j’aimerais que tu viennes avec moi ! » Que feriez-vous ?

Imaginons que vous présentiez alors à Duchnock une excuse plus ou moins convaincante pour ne pas l’accompagner au commissariat.

Continuer la lecture de John McCain aura été le Felix Steiner de Donald Trump

6Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Faisons le point, le 17 mars 2019 – Retranscription

Retranscription de Faisons le point, le 17 mars 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 17 mars 2019 et mon exposé va s’intituler « Faisons le point ». 

Mais avant, si vous êtes à Lille, demain, le 18, à 18 h, venez écouter Bruno Colmant, le fameux économiste belge, et Paul Jorion. Nous débattrons à 18 h à La Catho sur le sujet – on nous avait demandé de le déterminer il y a longtemps, alors nous n’avons pris aucun risque. On avait appelé ça « 2019, l’année de tous les dangers ». Vous voyez, cela s’avère très très approprié. Alors, à 18 h. Il faut s’inscrire. Si vous n’êtes pas inscrit, au 60, Bd Vauban. Il y a quand même une entrée à droite qui s’appelle « Visiteurs » et on vous laissera quand même entrer si vous vous enregistrez. Voilà. 

Faisons le point. Il sera question d’effondrement, de collapsologie. Il sera question essentiellement des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France et de la Nouvelle-Zélande. Les thèmes sont légèrement différents. Etats-Unis : la paralysie. Royaume-Uni : l’ingouvernabilité. La France : la polarisation qui monte, qui monte, qui monte. Et enfin, le drame de la Nouvelle-Zélande, la guerre de religions entre ce qui reste de la chrétienté – j’aurai pas mal de choses à dire là-dessus – et le monde musulman. 

Continuer la lecture de Faisons le point, le 17 mars 2019 – Retranscription
9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La Raison (dans l’Histoire) redresse la tête !

On apprend ce soir que

1° le Sénat américain, à majorité Républicaine, s’est joint au Congrès, à majorité Démocrate, pour rejeter la justification par un supposé état d’urgence de la construction d’une muraille mexicaine.

2° les députés britanniques ont voté un report du Brexit pour une durée indéterminée.

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La guerre civile en Amérique, le 3 mars 2019 – Retranscription

Retranscription de La guerre civile en Amérique, le 3 mars 2019

Bonjour, nous sommes le dimanche 3 mars 2019 et, aujourd’hui, je vais vous parler essentiellement d’un article qui est paru avant-hier, 1er mars, dans le Washington Post et cela s’appelle : « In America, talk turns to something unspoken for 150 years : Civil War » (En Amérique, aux États-Unis, on se met à parler de quelque chose dont il n’a pas été question pendant 150 ans : la guerre civile). 

Continuer la lecture de La guerre civile en Amérique, le 3 mars 2019 – Retranscription
9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Dernières remarques de Michael Cohen lors de sa déposition devant le Congrès le 27 février

Mercredi, lors de la déposition de Michael Cohen, ancien avocat personnel de Donald Trump, devant la Commission de surveillance du Congrès, je vous avais promis de vous communiquer la traduction de ses dernières remarques. La voici.

« J’ai reconnu avoir commis des erreurs et j’en ai assumé la responsabilité, publiquement et sous serment. Mais le silence et la complicité face à la destruction quotidienne de nos principes fondamentaux, et de la civilité entre nous, n’en feront pas partie.

Continuer la lecture de Dernières remarques de Michael Cohen lors de sa déposition devant le Congrès le 27 février
15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La guerre civile en Amérique

Michael Cohen, ancien avocat de Trump, affirme qu’il refusera d’abandonner le pouvoir

Greg Jaffe & Jenna Johnson : In America, talk turns to something not spoken of for 150 years: Civil war, The Washington Post, le 2 mars 2019

John Dean : I Testified Against Nixon. Here’s My Advice for Michael Cohen, The New York Times, le 1er mars 2019

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La conclusion de l’audition de Michael Cohen par Elijah Cummings, Président de la Commission de Surveillance du Congrès

J’y ai fait allusion aujourd’hui, et je vous avais promis hier de vous la traduire. En voici un extrait :

« J’ai écouté tout cela et c’est très douloureux. Vous avez fait beaucoup d’erreurs, M. Cohen, et vous l’avez admis. Vous savez que l’un des aspects les plus tristes de tout cela, c’est que certaines personnes innocentes souffrent aussi, et c’est votre famille… Je ne sais pas ce que vous ferez à partir de là… Nous sommes meilleurs que tout cela. Et en tant que pays, nous sommes tellement meilleurs que tout cela… On a l’impression que vous réclamez à grands cris une nouvelle normalité, un retour à la normale. Il me semble que vous voulez vous assurer que notre démocratie demeure intacte. J’espère que ce que vous avez dit aujourd’hui nous aidera à y revenir.

Continuer la lecture de La conclusion de l’audition de Michael Cohen par Elijah Cummings, Président de la Commission de Surveillance du Congrès

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Michael Cohen, ancien avocat de Donald Trump. Supputons…

Une chose qui a frappé l’ensemble des commentateurs durant l’audition hier de Michael Cohen devant le Comité de surveillance du Congrès, c’est la référence qu’il a faite à d’autres enquêtes encore en cours sur Trump. Il a dû signaler qu’il en était informé pour justifier son refus de répondre à une question qui lui était posée. Il avait là une carte d’atout dont ne disposaient pas les députés Républicains qui sans répit ont cherché à le prendre en flagrant délit de mensonge. Une chose était claire : il y avait des sujets sur lesquels il en savait davantage qu’eux.

Continuer la lecture de Michael Cohen, ancien avocat de Donald Trump. Supputons…

6Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La presse : Le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un se termine sans « aucun accord »

Pauv’Trump, hier n’était décidément pas son jour !

Un extrait de ma vidéo du 12 juin 2018, intitulée Brexit / Corée du Nord – Le monde entre dans une grande bifurcation :

J’ai parlé hier, dans un petit texte, j’ai parlé du fait que je lis ce livre extraordinaire « The Heart of Man » d’Erich Fromm, un livre de 1964 qui a introduit cette notion de « malignant narcissism », traduite en français comme la « perversion narcissique », les « pervers narcissiques ».

Continuer la lecture de La presse : Le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un se termine sans « aucun accord »
10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Remarques écrites de Michael Cohen – Déposition du 27 février 2019 (V et fin)

Morceaux choisis (suite et fin).

« J’ai fourni au Comité des copies de tweets que M. Trump a affichés, m’attaquant moi et ma famille – seul quelqu’un qui pratiquerait la politique de l’autruche ne verrait pas en eux ce qu’ils sont : un encouragement à ce que quelqu’un me fasse du mal, à moi et à ma famille.
J’espère que le comité et tous les membres du Congrès, appartenant aux deux partis, diront clairement qu’en tant que nation, nous ne devons pas tolérer les tentatives d’intimidation de témoins déposant devant le Congrès et que des attaques contre leur famille sont injustifiables et inacceptables.

Je suis loin d’être parfait. J’ai fait des choses dont je ne suis pas fier et je vais vivre avec les conséquences de mes actes pour le reste de ma vie.
Mais aujourd’hui, c’est à moi de décider de l’exemple que j’entends donner à mes enfants et de la façon dont je tente de changer la façon dont l’histoire se souviendra de moi. Je ne suis peut-être pas capable de changer le passé, mais je peux faire ce qu’il faut pour le peuple américain ici aujourd’hui. »

FIN

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Remarques écrites de Michael Cohen – Déposition du 27 février 2019 (IV)

Morceaux choisis (suite).

« La triste réalité, c’est que je n’ai jamais entendu M. Trump dire quoi que ce soit en privé qui m’ait fait croire qu’il aimait notre pays ou qu’il voulait le rendre meilleur. En fait, il a fait le contraire.
Au moment où il me disait en 2008 qu’il réduisait de moitié le salaire de ses employés – y compris le mien – il m’a montré ce qu’il affirmait être un remboursement d’impôt de 10 millions de dollars, il a ajouté qu’il avait du mal à croire qu’un gouvernement soit à ce point stupide de donner une telle somme à « un type comme lui ».

Au cours de la campagne, M. Trump a déclaré qu’il ne considérait pas le sénateur John McCain, ancien combattant du Vietnam et prisonnier de guerre, comme un « héros » parce qu’il aime les gens qui n’ont pas été capturés. Pendant ce temps-là, M. Trump me chargeait de gérer la presse négative entourant son ajournement médical de la conscription pour la guerre au Vietnam.
M. Trump a prétendu que c’était à cause d’un éperon osseux, mais quand j’ai demandé à voir des dossiers médicaux, il ne m’en a pas donné et m’a dit qu’il n’y avait pas eu d’acte chirurgical. Il m’a dit de ne pas répondre aux questions précises des journalistes, mais plutôt d’affirmer simplement qu’il avait bénéficié d’un report pour raisons médicales.
Il a terminé la conversation par le commentaire suivant. « Tu me prends pour un imbécile ? je n’avais pas l’intention d’aller au Vietnam. »
Je trouve ironique, Président Trump, que vous soyez au Vietnam en ce moment même. »

(à suivre…)

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Remarques écrites de Michael Cohen – Déposition du 27 février 2019 (III)

Morceaux choisis (suite).

« M. Trump est raciste. Le pays a vu M. Trump courtiser des suprémacistes blancs et des fanatiques. Vous l’avez entendu qualifier les pays pauvres de « chiottes ». En privé, il est encore pire.
[…] il m’a dit que les Noirs ne voteraient jamais pour lui parce qu’ils étaient trop stupides.

Il m’a demandé de payer une vedette du cinéma pour adultes avec qui il avait une liaison, et de mentir à sa femme à ce sujet, ce que j’ai fait. Mentir à la Première Dame est l’un de mes plus grands regrets. C’est quelqu’un de gentil et de bien. Je la respecte beaucoup – elle ne le méritait pas. »

(à suivre…)

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Remarques écrites de Michael Cohen – Déposition du 27 février 2019 (II)

Morceaux choisis (suite).

« M. Trump est une énigme. Il est compliqué, comme moi. Il y a du bon et du mauvais en lui, comme chez nous tous. Mais le mal l’emporte de loin sur le bien, et depuis son arrivée au pouvoir, il est devenu la pire version de lui-même. Il est capable de bien se comporter, mais il n’est pas bon. Il est capable de commettre des actes de générosité, mais il n’est pas généreux. Il est capable d’être loyal, mais il est fondamentalement déloyal.

Donald Trump, c’est un homme qui s’est présenté aux élections pour faire valoir sa marque, pas pour faire de notre pays un grand pays. Il n’avait ni le désir ni l’intention de diriger cette nation – seulement vendre sa propre image et accroître sa fortune et l’étendue de son pouvoir. M. Trump disait souvent que cette campagne allait être « la plus grande infopublicité de l’histoire politique ». »

(à suivre…)

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Remarques écrites de Michael Cohen – Déposition du 27 février 2019 (I)

Quelques morceaux choisis du texte disponible avant la réunion de tout à l’heure devant le Comité de surveillance du Congrès américain.

« J’ai honte parce que je sais qui est M. Trump. C’est un raciste. C’est un escroc. C’est un tricheur. […]

Je fournis aujourd’hui plusieurs documents au Comité. Il s’agit notamment de : […]

  • Une copie d’un article écrit de la main de M. Trump, qui portait sur la vente aux enchères d’un portrait de lui-même – il a pris les dispositions préalables nécessaires avec le soumissionnaire, puis a remboursé le soumissionnaire à partir du compte de sa fondation caritative sans but lucratif, la toile étant à présent pendue dans un de ses Country Club ; et
  • Des copies des lettres que j’ai écrites à la demande de M. Trump qui menaçaient son école secondaire, ses collèges et le College Board de ne pas divulguer ses notes ou ses notes au SAT (= « résultats au bac »). »

(à suivre…)

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail