Archives par mot-clé : Élisée Reclus

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 5 JANVIER 2018 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 5 janvier 2018. Merci à Marianne Oppitz et Catherine Cappuyns !

Bonjour, nous sommes le vendredi 5 janvier 2018 et avant tout : bonne année, bonne santé ! Tous les gens qui me souhaitent une bonne année se sentent obligés d’ajouter quelque chose du genre : « Touchons du bois ! » et « Espérons que ce ne soit pas pire que 2017 ! ». Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 5 JANVIER 2018 – Retranscription

1Shares

Sainte-Foy-la-Grande, Un prix pour « L’argent, mode d’emploi », à la mémoire d’Élisée Reclus, géographe libertaire ! le 5 juillet 2018

Le prix des Reclusiennes 2018 m’est décerné à l’occasion de la réédition de « L’argent, mode d’emploi ». Un prix pas à la mémoire d’Alfred Nobel, inventeur de la dynamite, mais d’Élisée Reclus, géographe libertaire !

Continuer la lecture de Sainte-Foy-la-Grande, Un prix pour « L’argent, mode d’emploi », à la mémoire d’Élisée Reclus, géographe libertaire ! le 5 juillet 2018

19Shares

Aux acteurs de la nuit du 4 août

Ouvert aux commentaires.

En hommage aux acteurs de la nuit du 4 août 1789, et aux Wolfgang Schäuble de ce monde, pour leur donner de l’esprit, une citation.

Il faut aussi relire La nuit du 4 août 1789 ou l’invention de la liberté en temps réel, par Annie Le Brun.

Il ne suffit […] plus de répéter les vieilles formules, Vox populi, vox Dei, et de pousser des cris de guerre en faisant claquer des drapeaux au vent. La dignité du citoyen peut exiger de lui, en telle ou telle conjoncture, qu’il dresse des barricades et qu’il défende sa terre, sa ville ou sa liberté ; mais qu’il n’imagine point résoudre la moindre question par le hasard des balles. C’est dans les têtes et dans les cœurs que les transformations ont à s’accomplir avant de tendre les muscles et de se changer en phénomènes historiques.

[…] nous assistons au spectacle de l’individu libre qui, si limité qu’il soit dans l’espace et dans la durée des âges, réussit néanmoins à laisser son empreinte personnelle sur le monde qui l’entoure, à le modifier d’une façon définitive par la découverte d’une loi, par l’accomplissement d’une œuvre, par l’application d’un procédé, quelquefois même par une belle parole que l’univers n’oubliera point. Il est facile de retrouver distinctement dans l’histoire la trace de milliers et de milliers de héros que l’on sait avoir personnellement coopéré d’une manière efficace au travail collectif de la civilisation.

Élisée Reclus (1902)

Écrits sociaux, Éditions Héros-Limite, 2012, pp. 45-46

42Shares