Archives par mot-clé : exterminisme

« Comment sauver le genre humain » : Eugénisme et exterminisme : J-4

Paraît chez Fayard le 18 mars (pp. 117, 118, 124 & 125).

III.b. L’eugénisme, à la différence de l’exterminisme, vise à façonner les générations futures en opérant le tri entre les humains à naître, en vue d’encourager un certain profil parmi l’ensemble de ceux actuellement représentés, comme étant d’un certain sexe, d’un certain type, etc. tout en faisant baisser le nombre des autres par un système d’interdictions et de prescriptions, et ceci dans une perspective considérée sans doute comme « adaptative » par ses partisans, même si d’autres catégories de la population s’interrogent alors sur les critères retenus, notamment, et tout particulièrement, la sous-population présentant les caractéristiques dont il aura été déterminé par certains qu’il s’agit de l’éliminer.

III.c. Le souci de modeler la population quant à ses traits physiques et son patrimoine génétique, dont l’eugénisme fait un projet dans le moment présent mais dont l’aboutissement n’apparaîtra que progressivement à l’avenir, l’exterminisme lui, entend le réaliser ici et maintenant – avec une aura d’urgence vitale, comme en témoigna la problématique allemande du Lebensraum, l’« espace vital » de sinistre mémoire, une invention de Friedrich Ratzel (1844-1904) devenue pilier de la pensée pangermaniste avant d’être reprise avec enthousiasme par le nazisme. Plutôt que d’élargir la définition de l’eugénisme pour y inclure également l’exterminisme, nous préférons du coup distinguer clairement les deux termes.

Continuer la lecture de « Comment sauver le genre humain » : Eugénisme et exterminisme : J-4

Partager :

Les attitudes possibles devant la menace d’extinction (III.b. & III.c.) L’eugénisme et l’exterminisme

Ouvert aux commentaires. Rappel : options I et II ; option III.a. III.b. L’eugénisme, à la différence de l’exterminisme, vise…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

« Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019 – Retranscription

Retranscription de « Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 19 mai 2019 et le thème aujourd’hui, c’est « Fin du monde ! Fin du mois ! ». Vous avez entendu ce slogan qui a été inventé par quelqu’un. C’est une bonne idée. Ça a des allitérations. Ça essaye de suggérer l’idée d’une convergence des luttes, que les gens qui se battent contre la destruction de l’environnement, le réchauffement climatique, etc. et les gens qui vont dans la rue non sans raison aussi, parce que la situation leur est impossible dans le contexte actuel, que ces gens pourraient défiler ensemble et représenteraient à ce moment-là une masse critique de gens qui veulent autre chose.

Continuer la lecture de « Fin du monde ! Fin du mois ! », le 19 mai 2019 – Retranscription
Partager :

Fin du monde ! Fin du mois !

Ouvert aux commentaires.
Partager :

DOUGLAS RUSHKOFF : « DE LA SURVIE DES PLUS RICHES »

Je reproduis un article publié sur LaSpirale.org pour l’ouvrir ici à la discussion. J’ai voulu leur écrire pour confirmer avec eux qu’ils en étaient d’accord (c’est le principe implicite sur la toile), malheureusement leur interface « Contact » est hors-service. Je leur demande du coup de me contacter si cela leur cause un souci. Ouvert donc aux commentaires.

Quand des patrons de fonds d’investissement new-yorkais font appel à un spécialiste de la société de l’information, afin d’améliorer leurs chances de survie après l’Évènement qui détruira le monde tel que nous le connaissons.

Continuer la lecture de DOUGLAS RUSHKOFF : « DE LA SURVIE DES PLUS RICHES »

Partager :