Archives par mot-clé : fascisme

« Reconnaître le fascisme » par Umberto Eco, Grasset 2017

Un résumé du livre de Eco par Madeleine Théodore.

Le texte « Reconnaître le fascisme » a été prononcé par Umberto Eco le 25 avril 1995 à l’occasion du cinquantième anniversaire de la libération de l’Europe. Dans le contexte qui voit resurgir en France, en Europe, aux Etats-Unis et ailleurs des populismes qui deviendront peut-être autant de « fascismes en civil », ce texte représente une contribution indispensable au débat public et au réveil des consciences civiques.

Continuer la lecture de « Reconnaître le fascisme » par Umberto Eco, Grasset 2017

51Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le nazisme était-il un anticapitalisme ? LE TEMPS QU’IL FAIT LE 6 MAI 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 5 mai 2017. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 5 mai 2017 et la semaine dernière, en pensant à la vidéo que je ferais aujourd’hui je vous ai dit que je ne manquerais pas de parler de l’actualité. Et en fait, je ne vais pas le faire. Je disais que je vous parlerais de l’actualité parce que nous sommes à deux jours du second tour de la présidentielle, en France. Je vais vous dire deux petits mots sur l’actualité et puis, je passerai à autre chose.

Continuer la lecture de Le nazisme était-il un anticapitalisme ? LE TEMPS QU’IL FAIT LE 6 MAI 2017 – Retranscription

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

DOMINIQUE VENNER ET LES DEUX STRATÉGIES FASCISTES DE PRISE DU POUVOIR, par Cédric Mas

Billet invité.

La recherche d’analogies entre la situation actuelle et des épisodes passés de notre histoire est récurrente. Nous avions ainsi étudié l’analogie entre la Crise actuelle et la fin de l’Empire romain ainsi qu’avec la situation prérévolutionnaire de 1789.

Les références à la crise de 1929 et à la montée des fascismes qui débouchera sur la prise du pouvoir d’Adolf Hitler en Allemagne étant de plus en plus fréquentes à l’aune des résultats électoraux récents, nous allons maintenant étudier en détail ces phases.

Si l’on prend la peine d’étudier en détail les principales caractéristiques de la prise du pouvoir par les mouvements fascistes en Europe dans l’entre-deux guerres, que nous limiterons aux deux principaux, le fascisme de Mussolini et le nazisme d’Hitler, il est possible de distinguer une convergence manifeste d’éléments récurrents, qui découlent à la fois de choix stratégiques et d’éléments objectifs.

Les choix stratégiques :

Pour accéder au pouvoir, le fascisme comme le nazisme va faire deux choix stratégiques importants.

L’extrême-droite va ainsi adopter un discours aporétique, assemblant au programme « classique » xénophobe et nationaliste, des thématiques anticapitalistes et antisystèmes révolutionnaires, visant explicitement à concurrencer chez les classes modestes les partis de gauche révolutionnaires.

Continuer la lecture de DOMINIQUE VENNER ET LES DEUX STRATÉGIES FASCISTES DE PRISE DU POUVOIR, par Cédric Mas

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail