Étiquette : fixing

  • La bourse est-elle purement spéculative ?

    J’ai reçu ce matin un courrier me demandant si la bourse (le marché secondaire des actions) est purement spéculative. J’ai répondu ce qui suit.

    « Merci pour votre message.

    Vous me demandez, « le marché secondaire est-il uniquement un marché financier spéculatif ? »… Lire la suite…

  • PIQÛRE DE RAPPEL : Le fixing, arme contre la spéculation, par Jean-Pierre

    Billet invité. Originellement publié le 12 juillet 2009.

    LA SPECULATION CONTENUE : LE FIXING

    La spéculation, cette vilaine qui fausse le fonctionnement des marchés, cette méchante qui attise la volatilité, cette malhonnête qui grossit les déséquilibres, cette satanée qui engendre la misère, aujourd’hui, elle est la cause de tous nos malheurs. Il n’y a pas longtemps pourtant, on n’avait qu’éloge pour sa présence. Elle apportait les liquidités nécessaires aux marchés, facilitait le déroulement des opérations, favorisait l’équilibre et l’obtention de prix justes. Elle figurait et figure toujours en bonne place dans les théories économiques.

    Quand on parle de spéculation ou de spéculateurs, on mélange involontairement des acceptions différentes.… Lire la suite…

  • Taxer les transactions financières, c’est trahir sa navrante ignorance en matière de finance

    La France et l’Allemagne essaient en ce moment même d’accorder leurs violons sur la question de la taxation des transactions financières, encore appelée « Taxe Tobin », du nom de James Tobin (1918-2002), économiste, « prix Nobel d’économie 1981 », son initiateur autrefois.

    Je voudrais rappeler ma position sur cette question.

    Les opérations financières sont, comme la classification des insectes à l’école primaire, et comme l’a très bien rappelé Lord Adair Turner, de deux types : les utiles et les nuisibles.

    Les opérations financières utiles sont, comme leur nom l’indique, utiles. Il faut les encourager. Les taxer, c’est les décourager. Ce qu’il ne faut pas faire parce qu’elles ne sont déjà pas si nombreuses.… Lire la suite…

  • DES RÉFORMES À METTRE EN OEUVRE IMMÉDIATEMENT

    Le capitalisme à l’agonie (2011) était de l’ordre du constat. Vous vous souvenez peut-être que dans les entretiens que j’accordais à l’occasion de sa parution, la question m’était souvent posée (parfois même avec une certaine vivacité) : « Mais que mettriez-vous à la place ? ». Du coup, Misère de la pensée économique se veut plus programmatique, et apporte des réponses.

    Le quotidien financier belge L’Écho va consacrer un long article à mes « réformes à mettre en œuvre immédiatement » (pp. 325 à 344). Le moment est peut-être bien choisi de rappeler ce qu’elles sont.

    Des réformes à mettre en œuvre immédiatement

    On l’a vu, dans notre système capitaliste, les « avances » qui sont consenties par certains, les détenteurs de capital ou « capitalistes », pour rendre possible un processus de production ou pour permettre à un consommateur de consommer, sont rémunérées par des versements d’intérêts.… Lire la suite…

  • PIQÛRE DE RAPPEL : LES 100 JOURS DU NOUVEAU PRÉSIDENT

    The English version of this post can be found here.

    Le Monde, le 27 août : La cote de Hollande chute de 11 points, selon Ipsos

    Mon billet du 29 mars dernier.

    Dans le cadre du LELAB2012 de la TNS Sofres, page d’entretiens relatifs aux enjeux des présidentielles et législatives en France, la question m’a été posée hier de mes « 100 jours de rêve ». Les voici :

    1. Restauration de la prohibition de la spéculation

    Restauration de l’article 421 du Code pénal : « Les paris qui auraient été faits sur la hausse ou la baisse des effets publics seront punis des peines portées par l’art.… Lire la suite…

  • LES 100 JOURS DU NOUVEAU PRÉSIDENT

    Dans le cadre du LELAB2012 de la TNS Sofres, page d’entretiens relatifs aux enjeux des présidentielles et législatives en France, la question m’a été posée hier de mes « 100 jours de rêve ». Les voici :

    1. Restauration de la prohibition de la spéculation

    Restauration de l’article 421 du Code pénal : « Les paris qui auraient été faits sur la hausse ou la baisse des effets publics seront punis des peines portées par l’art. 419 », de l’article 422 : « Sera réputé pari de ce genre toute convention de vendre ou de livrer des effets publics qui ne seront pas prouvés par le vendeur avoir existé à sa disposition au temps de la convention, ou avoir dû s’y trouver au moment de la livraison.… Lire la suite…

  • COMMENT STOPPER LA VOLATILITÉ DES COTATIONS ?, par Jean-Pierre

    Billet invité.

    Une crise éclate. Un manque de liquidités en serait la cause. Les banques centrales s’empressent de le pallier. Tout rentrera dans l’ordre. Tiens, non. Les banques périclitent à vive allure. Il faut les sauver dare-dare. Les gouvernements se pressent à leur rescousse et dégagent des dizaines de milliards à cet effet. Le système se redresse, mais les comptes des États se détériorent. Le problème passe de l’autre côté. Des plans d’austérité sont imposés. La situation se redressera dès leur application. Tiens, non.

    On s’y prend mal. Il faut rester raisonnable. Une large partie du problème vient d’estimations jugées iniques.… Lire la suite…

  • LE FIXING RÈGNE DÉJÀ SUR LES MARCHÉS PRIMAIRES, par Jean-Pierre

    Billet invité, faisant suite au premier article de Jean-Pierre sur le fixing en 2009, remonté à la surface grâce à la nouvelle rubrique « Piqûre de rappel »

    Il est significatif que les principaux acteurs sur les marchés financiers adoptent plus volontiers la méthode du fixing quand il s’agit de placer leurs nouveaux titres ou produits financiers. N’auraient-ils donc pas tellement confiance dans les autres méthodes de valorisation utilisées par les marchés ?

    Lorsqu’on lit les commentaires sur les marchés, ils traitent le plus souvent de ce qui se passe sur les marchés dits secondaires, c’est-à-dire ceux qui négocient des titres et produits pré-existants.… Lire la suite…

  • PIQÛRE DE RAPPEL : Le fixing, arme contre la spéculation

    J’inaugure une nouvelle rubrique : la « piqûre de rappel », une plongée dans les archives du blog pour rappeler certaines banalités de base.

    Premier dans la série, un billet rédigé par Jean-Pierre : La spéculation contenue : le fixing, originellement publié le 12 juillet 2009.

    N’hésitez pas à nous signaler des billets qui méritent republication dans la rubrique « Piqûre de rappel ». … Lire la suite…