Archives par mot-clé : John Brennan

Colis piégés : grossiers faux pavillons !

Comment imaginer que parviennent jamais à leur destinataire les « colis piégés » couverts de beaucoup trop de timbres, adressés à George Soros, Barack Obama, Hillary Clinton, Eric Holder, ancien ministre de la Justice US, et John Brennan, ancien patron de la CIA, « aux bons soins de CNN » ?

Il s’agit du coup du type même de l’opération faux pavillon, émanant sans aucun doute du Parti démocrate lui-même, dans une tentative risible de peser sur le résultat des élections américaines du 6 novembre ! Y a-t-il une limite quelconque aux manipulations du Deep state et de ses acolytes ? Poser la question, c’est y répondre !

J’aurais pu faire un excellent commentateur complotiste – dans un monde parallèle, comme le dit Kanye West.

P.S. Je n’ai apparemment pris de vitesse les complotistes accrédités que de très peu : These Prominent Conservatives Think The Bomb Scares Were a Liberal Hoax.

54Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La troisième plus grande crise de l’histoire des États-Unis : The Time We Live

John Brennan : Chef de poste de la CIA en Arabie saoudite, Chef de cabinet de la CIA, Directeur du Centre d’intégration de la menace terroriste, Directeur du Centre national de lutte contre le terrorisme, Conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité intérieure, Directeur de la CIA – a informé trois présidents.

Les trois crises majeures de l’histoire des États-Unis : 1° la guerre d’indépendance : The American Revolution (1765-1783), 2° la guerre de sécession : The American Civil War (1861-1865), 3° la présidence Trump : The Time We Live 😉 (2017-…)

Si vous comprenez l’anglais (pour les sous-titres : « CC » en bas à droite).

3Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Rachel Maddow interviewe John Brennan, le 17 août 2018

Retranscription Rachel Maddow | MSNBC, le 17 août 2018

Rachel Maddow interviewe John Brennan, directeur de la CIA de 2013 à l’inauguration de Donald Trump en janvier 2017, à propos du retrait par Trump de son accréditation secret défense.

Extraits :

« … si l’on vivait des temps ordinaires, je me serais attendu [à ce qu’une procédure selon les règles soit appliquée], mais nous ne vivons pas des temps ordinaires, nous vivons franchement des temps terrifiants. […]

Continuer la lecture de Rachel Maddow interviewe John Brennan, le 17 août 2018

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« La chute de la météorite Trump », le 18 août à 8h20

Procès de Paul Manafort : le jury a délibéré toute la journée de vendredi 17, mais sans déposer ses conclusions : il se réunit à nouveau le lundi 20 août

Révélations de Mme Omarosa Manigault-Newman : publication par elle de l’enregistrement de la conversation où Lara Trump (épouse de Éric Trump, fils de Donald Trump) lui propose d’acheter son silence à la suite de son limogeage, pour un montant mensuel de 15.000 $

En ligne

Retombées de la levée de l’accréditation secret défense de John Brennan, ancien directeur de la CIA, par Donald Trump :

* Tribune libre de John Brennan, le 16 août : President Trump’s Claims of No Collusion Are Hogwash

* Tribune libre de l’amiral William H. McRaven, le 16 août : Revoke my security clearance, too, Mr. President

En ligne

Publication du livre de Craig Unger, House of Trump, House of Putin: The Untold Story of Donald Trump and the Russian Mafia, le 14 août : il avance la thèse d’un Donald Trump compromis par la Russie depuis l’été 1987

je prépare une vidéo

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Trump vs. CIA + FBI : un combat de titans ! » mise à jour en date du 16 août 2018 de mon billet du 24 février 2017

Je commence par vous rappeler un billet publié ici il y a un an et demi. Je le fais suivre d’une mise à jour consistant en un commentaire de quatre captures d’écran de télévision hier dans la soirée.

Trump vs. CIA + FBI : un combat de titans !, le 24 février 2017 (Donald Trump est alors Président depuis 35 jours)

M. Trump mène ses affaires comme une entreprise dont le patron a le droit d’être le tyran implacable (rien ne l’interdit, n’est-ce pas ? malgré notre allégeance aux valeurs démocratiques). Mais pour le rayonnement extérieur de celle-ci, il lui faut nouer des alliances. M. Poutine a semblé à M. Trump, être un patron dans son genre : celui qui fait taire toute opposition par la vertu d’un visage cramoisi révulsé par la colère.

Continuer la lecture de « Trump vs. CIA + FBI : un combat de titans ! » mise à jour en date du 16 août 2018 de mon billet du 24 février 2017

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les temps qui sont les nôtres : Trump contre le FBI et la CIA, le 20 mars 2018 – Retranscription

Retranscription de Les temps qui sont les nôtres : Trump contre le FBI et la CIA. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le mardi 20 mars 2018, et si vous êtes allés au cinéma quelquefois, vous avez dû vous faire une idée de ce qu’est le FBI (Federal Bureau of Investigation) : c’est la police au niveau fédéral aux États-Unis.

Vous savez qu’il y a une police des États et vous connaissez ces scènes où la voiture du shérif est obligée de s’arrêter à la limite du comté, et le bandit ou le sympathique héros – c’est souvent le même – continue son voyage vers le Mexique, ou je ne sais quoi, ou vers le Canada, et la voiture doit s’arrêter. Continuer la lecture de Les temps qui sont les nôtres : Trump contre le FBI et la CIA, le 20 mars 2018 – Retranscription

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trump : de nouveaux sommets pour la méthode Coué

En inculpant vendredi treize Russes pour avoir « promu la discorde aux États-Unis et sapé la confiance publique dans la démocratie », le procureur spécial Robert Mueller a mis en évidence une fois de plus sa froide détermination et le caractère méthodique de son enquête sur l’ingérence russe et les complicités dont elle a pu bénéficier du côté américain.

Continuer la lecture de Trump : de nouveaux sommets pour la méthode Coué

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Amérique de M. Trump : petits faits significatifs de la journée d’hier

Ouvert aux commentaires.

Steve Bannon entend survivre au chaos qui s’annonce

Steve Bannon, stratège en chef à la Maison Blanche, personnalité de l’Alt-right fascisante, dont j’avais dit hier matin que contrairement à ce que tout le monde affirmait alors, il ne serait pas limogé dans la journée, s’est adressé à la presse de gauche. La raison : quel que soit le sort le Trump maintenant, il entend conserver le droit de parler en son propre nom. En montrant qu’il n’est pas un imbécile, il dissocie automatiquement son avenir de celui de son patron.

Continuer la lecture de L’Amérique de M. Trump : petits faits significatifs de la journée d’hier

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail