Étiquette : Physique

  • L’électricité est-elle plus lente en Belgique ?

    Je publierai même les commentaires qui mettraient en cause ma familiarité avec la physique élémentaire, promis !… Lire la suite…

  • Vidéo – Tout cela a-t-il un sens ?

    Oui, et l’Occident a mis du temps à comprendre. L’Orient y est arrivé beaucoup plus rapidement.… Lire la suite…

  • Existential Physics, compte-rendu de Lisa Aziz-Zadeh, Science, Vol. 376, N° 6597, le 3 juin 2022

    Science 376(6597):1044, 3 June 2022 DOI 10.1126/science.abq6526

    Existential Physics
    compte-rendu de Lisa Aziz-Zadeh, Brain and Creativity Institute, Department of Psychology, and Division of Occupational Science and Occupational Therapy, University of Southern California, Los Angeles, CA, USA.

    Existential Physics: A Scientist’s Guide to Life’s Biggest Questions, Sabine Hossenfelder, Viking, 9 August 2022

    Si tous les moments du temps existent simultanément, le moment présent a-t-il quelque chose de spécial ? L’Univers peut-il penser ? Disposons-nous du libre arbitre ? Les morts sont-ils encore vivants quelque part dans le continuum espace-temps ? Dans son nouveau livre stimulant, Existential Physics, Sabine Hossenfelder explore ces questions fondamentales de l’existence.… Lire la suite…

  • Vidéo – P vs. NP : problèmes solubles et insolubles

    Le monde physique n’est pas entièrement réductible à sa modélisation mathématique… Lire la suite…

  • Einstein et Landau : Génies scientifiques mais aussi … anticapitalistes antistaliniens ! par Yorgos MItralias

    Albert Einstein

    Pratiquement tout le monde connaît le nom d’Einstein (1), mais le nom de Lev Landau (2) est familier seulement à quelques adeptes des sciences exactes. Et pourtant, tous les deux présentent plusieurs traits communs: Ils occupent des positions de choix dans la petite liste des plus grands génies du siècle passé. Ils se sont distingués par leur liberté de pensée et l’anticonformisme de leur vie. Et surtout, ils partagent des positions politiques d’habitude traitées, et plutôt à juste titre, d’« extrémistes », de révolutionnaires et de subversives de tout ordre établi ! Et desquelles, « naturellement », personne ne vous a jamais parlé…… Lire la suite…

  • D’un monde qui tousse à un monde qui cale, par Renart et Timiota

    Ouvert aux commentaires.

    La crise sanitaire actuelle questionne profondément nos sociétés sur tout le spectre de leurs organisations économique et politique. Nous argumentons ici que le soubassement de ces questionnements est l’usage et l’allocation que nous faisons des ressources énergétiques et matérielles, et que cette crise doit être une opportunité de les faire émerger à leur juste hauteur. En effet, toute activité humaine repose in fine sur la mise en œuvre de matière et d’énergie qu’il convient de recueillir, transformer, et nécessairement, pour une part en rejeter. Matière et énergie se doivent d’être en quantité suffisante, mais aussi en qualité suffisante.… Lire la suite…

  • Le bancor, solution thermodynamique à la crise (suite), par Zébu

    Billet invité

    Dans un premier billet et de manière très allusive et approximative, je suggérais l’hypothèse que le bancor pouvait être une solution à la crise et ce de manière thermodynamique. L’analogie entre les lois de la thermodynamique et la crise financière actuelle a pu sembler étrange. Et cette réaction n’est pas infondée, tant il semble de plus en plus vérifié que le fonctionnement du système financier actuel n’était qu’un vulgaire village Potemkine depuis presque 40 ans.

    En effet, s’il est apparu étrange qu’une telle comparaison puisse être effectuée, ou plutôt que de telles lois physiques puissent être appliquées à un champ aussi inhabituel que l’économie, c’est bien parce que le système financier a quelque part réussi à justifier et légitimer sa sortie de la réalité, qu’on avait fini presque par oublier.… Lire la suite…

  • BFM Radio, le lundi 28 décembre à 10h46

    Effacer son nom

    S’il y a bien une question que l’on me pose souvent, c’est « Pourquoi les économistes n’ont-ils pas prévu la crise ? » Et j’ai l’habitude de bâtir ma réponse en pensant a contrario aux raisons grâce auxquelles j’ai pu personnellement la voir venir : parce que j’étais employé au cœur-même de l’industrie où cette crise avait son origine : c’est-à-dire dans l’immobilier résidentiel américain.

    J’ai cependant repensé à cette question en retombant par hasard sur un débat qui avait lieu dans les années 1980 : le débat relatif à ce qu’on appelait alors la « physique qualitative ».… Lire la suite…