31 réflexions sur « Vidéo – Tout cela a-t-il un sens ? »

  1. Les prêtres des créodes ou les « précoggistes ». 🙂
    Cette vidéo n’est peut-être que les prémisses d’une religion qu’il faudrait virale, avec la célérité du covid-19 et l’internet comme médium, mais elle pourrait être le contrat de mariage entre l’Orient et l’Occident.

  2. Votre intervention me motive à relire le livre de Peter Sloterdijk « La Mobilisation infinie : vers une critique de la cinétique politique « , 2000 ( » Eurotaoismus. Zur Kritik der politischen Kinetik », 1989)

    Il y a des convergences intéressantes avec ce que vous exprimez dans cette vidéo me semble-t-il.

  3. Je ne sais pas trop par quel biais votre vidéo m’a conduit à me remémorer ma communion solennelle . Pour pouvoir faire ses vœux on nous invitait à suivre une retraite dans le monastère de Prouilhe à côté de Fanjeaux dans l’Aude ( https://www.pauljorion.com/blog/2020/08/13/fanjeaux-dans-laude-societe-de-secours-mutuel-saint-roch-paul-jorion-le-1er-novembre-2020/) que M. Jorion a peut être visité .
    Lors de cette retraite nous devions assister à des sortes de conférences et celles-ci étaient alors assurées par un prêtre ouvrier , le père Léon . C’est à cette occasion que j’ai pris connaissance des notions de lutte des classes, Marx, capitalisme … pensez bien qu’au sein de l’assistance où se trouvaient des enfants de la classe bourgeoise ses homélies socialisantes ne passèrent pas !
    Avec le recul je me rends compte que c’est à partir de cette occasion que mon engagement s’est opéré !

    ps1 : N’hésitez surtout pas à écouter le podcast !

    ps2: Si je ne me trompe pas c’était ma première intervention sur ce blog !

  4. Je viens de relire mon commentaire , ne croyez surtout pas que je sois une grenouille de bénitier . La communion solennelle était pour mes parents plutôt une tradition qu’une adhésion au christianisme . D’ailleurs ce doit être la dernière fois que j’ai assisté à une messe ! 🤣🤣🤣🤣🤣(hormis quelques sépultures) .

    Qui plus est , ironie des conjectures, Fanjeaux a été un haut lieu de l’inquisition avec ce fichu Saint Dominique !😡😡😡😡

  5. Je n’arriverais jamais a comprendre comment les religions continuent avec toutes leurs absurbités, mais encore pire de voir les croyants n’avoir aucun sens logique, sur terre il y a une évolution de vie , d’âge, d’argents, les croyants ignorent tout : pouf on meurt pouf on va au paradis ! plus je vois les croyants plus je me dis qu’ils sont restés a un niveau intellectuel de 3 ans. Pour ce qui est du moins drôle par contre c’est que c’est un pouvoir politique qui sert a faire des lois discriminatoires et de divisions. J’espère voir avant ma mort dont je ne redoute pas, cette fin de ces religions nauséabondes.

    2
    1. La religion n’a rien à voir avec la logique, elle relève de la croyance, d’une conviction profonde. Ça c’est ce qui se passe au niveau de l’individu mais il y a aussi la dimension institutionnelle de la religion qui bien souvent prend des largesses avec le message d’origine pour à la place instaurer un pouvoir de domination.

      2
    2. N’oubliez pas que ni Hitler, ni Staline n’allaient à messe. Home sapiens n’a depuis longtemps plus besoin de D(d)ieu(x) pour s’étriper.
      Les idéologies modernes : nationalisme en tête puent et tuent plus encore. Au moins, Jésus a essayé qqch (et échoué).

      1. Hitler n’allait peut-être pas à la messe mais sur le ceinturon des soldats allemands était gravé « Gott mit uns » (Dieu est avec nous) ! Dieu est toujours un bon prétexte 😉

        1
        1. @Pascal
          « Gott mit uns » sur les boucles de ceinturons de l’armée régulière, la Wehrmarcht, depuis la Première Guerre mondiale.
          Sur ceux de la SS, c’était « Meine Ehre heißt Treue » (mon honneur s’appelle fidélité).
          Remarque du casse-pied qui pinaille sur les détails 😉

          1. A la maison, c’est pareil ! Avec ma femme, on se renvoie régulièrement l’un à l’autre : « je dirais même plus  » pour se dire qu’on pinaille ! 😁

      2. mouais l’excuse des croyants sur les athées criminels dans l’histoire pour contrebalançer les crimes des religions c’est souvent mis en avant je vois ça tout le temps tout comme Einstein est mis en avant aussi souvent par les croyants pour dire qu’un intello etait croyant sauf que lui jouait sur les 2 tableaux dans un monde où il n’etait pas bon de se dire athée donc grand malin et il etait detesté par le pape faut le souligner. Quand çà Jesus là encore une grande invention mythique dont j’ai hâte de voir s’ecrouler d’apres mes recherches et les anciens textes puisque la religion est issue des anciennes civilisations et mythes donc ce « jesus » serait juste le soleil vénéré , donc créé en mythe humain avec des bribes anciens et même de cesar enfin si vous voulez y croire je ne vous y empeches pas mais franchement je ne comprends pas ce besoin d’avoir un guide pour vivre, oui la vie est dure mais jamais je ne prierais un quelconque ami imaginaire. Bien sur que si celà releve de la logique vous preferez nier le sens logique de votre paradis. J’entends souvent on sera avec nos proches ! mais quels proches vos parents vos enfants qui sont a quels ages le temps, l’age n’existe pas avec vous ? le travail l’argent les biens materiels aucune explication tout est gratuit donc ! vous avez surement internet le cable ! sns parler du corps qui n’existe plus et tout ce qui vaavec : manger boire aller aux toilettes , et vous êtes tout nus aussi car plus de vetements ! ah oui non c’est vrai vous êtes tout en lumiere . et dieu ouais il existe juste pour vos prieres pour avoir une belle maison un bon salaire mais pour les grands problemes la faim les guerre non ça c’est la faute des humains et puis le libre arbitre important ça sauf quand par exemple ce libre arbitre est faussé par exemple un enfant se fait enlever quel est son libre arbitre hein ?. enfin bref c’est inutile j’ai constaté des millions de fois (pas de foi) que les croyants preferent ne jamais reflechir au sens logique se complaisent dans les mensonges ou la facilité dommage car c’est bien eux qui empechent le monde d’avancer .

        1
        1. A Sydney (et autres):
          Je vous suggère de voir « la vie de Brian » des Monty Python. Je crois que ça n’existe qu’en anglais.
          Nous avons un échantillon d’émergence de sainte sur ce blog je vous laisse le trouver, ce n’est pas loin 😉

      1. Merci Arkao
        Cela me fait penser immanquablement au livre de Pierre CLASTRES « La société contre l’Etat » dans lequel il décrit le rôle du chef dans certaines tribus qui est complètement dépendant de la volonté du groupe. Si le chef appelle à la guerre et que la population de la tribu trouve cela justifier, tout le monde par à la guerre mais au contraire si elle ne trouve pas de véritable justification, elle tourne le dos au chef qui doit se rendre à l’évidence, changer de point de vue ou possiblement perdre sa place de chef. Est-ce que nous en serions là ?
        Aujourd’hui, l’Etat n’est plus que le porte parole des grandes entreprises au travers du discours économique (néolibéral) sensé justifier toute politique (TINA). Au point qu’au plus au sommet de l’Etat, on considère qu’un autre projet de société est « ant-républicain » (https://www.nouvelobs.com/politique/20220613.OBS59646/le-macronisme-et-la-montee-de-l-insignifiance.html)
        Y a-t-il une autre solution que de tourner le dos à l’Etat CAC40 ?

        1
          1. @Hadrien Bien sûr en relançant l’inflation celà amoindri (l’effort lié à ) la dette de l’état et celle des entreprises garanti par l’état, cela dilue les mauvaises garanties au bilan des banques et propulse les indices boursiers !
            Celà n’était pas possible tant que le coût de la vie était maintenu par les importations chinoises, ce qui a sauté avec le Covid, les restrictions et désorganisations sur le transport issues du Covid et maintenant des sanctions décidées sur la base de la situation en Ukraine.

  6. Redonner du sens au monde.

    C’est la fin de la dernière phrase de Esquisse d’une sémiophysique. Thom pense que seule une métaphysique réaliste peut permettre d’y arriver et, en introduction, il qualifie de minimale celle qu’il propose.

    PJ cite Prigogine et Stengers, Wolfram, Dawkins, mais ici pas Thom. Pourquoi ?

    Pour moi, chaque façon de retourner le problème du sens conduit in fine à un acte de foi, une croyance.

    Les rationalistes n’en sont pas exclus car ils doivent, in fine eux aussi, avoir foi en leur rationalité, car la rationalité n’est qu’une déontologie dans l’usage de l’imaginaire: qu’est ce qui permet de dire que celle qu’ils ont choisie est la bonne ?

    Le problème du sens est pour Thom (et pour moi…) et relègue au second plan celui de la vérité: c’est le sujet de Esquisse d’une sémiophysique.

    1
    1. « Toute civilisation a besoin d’une histoire, d’un récit auxquels croire. Et l’histoire la plus puissante, c’est la religion. »

      Néanmoins, en lisant l’étymologie de religion, on apprend que l’origine de cette idée reste encore incertaine, entre deux étymologies : « relire » et « relier »

      Arrival (Premier Contact) – Film de Denis Villeneuve, basé sur l’histoire  » Story of Your Life « , écrite par Ted Chiang :

      Ian (physicien) : La langue est le fondement de la civilisation…
      C’est le lien qui maintient un peuple ensemble, et c’est la première arme dégainée dans un conflit.
      Louise (linguiste) : C’est une sacrée présentation.
      Ian : C’est vous qui l’avez écrit.
      Louise : C’est le genre de chose qu’on écrit en guise de préface. Les éblouir avec le b.a.-ba.
      Ian : C’est bien. Même si c’est faux.
      Louise : Faux ?
      Ian : La pierre angulaire de la civilisation n’est pas le langage. C’est la science.

      Enfin, une chose en amenant une autre, ne pourrait-on pas envisager une fusion entre ces deux sources parfois opposées l’une à l’autre : l’étymologie « relire », qui serait plus de l’ordre du langage, de la sociologie et du confucianisme (religare : « relier, attacher »), et l’étymologie « relier », qui serait davantage tournée vers la science, la psychanalyse et le taoïsme (religere : « observer, scruter avec soin ») ?

      Alors, est-ce un simple « mélange » ou bien une « Théorie du Tout », pour « redonner du sens au monde », que nous propose, ici, Paul Jorion ?

      1
      1. Salut Philgill.

        La théorie des catastrophes est une théorie du Tout. C’est une théorie platonicienne de l’analogie qui ouvre sur une nouvelle vision du monde (« Stabilité structurelle et morphogénèse » est sous-titré « Essai d’une théorie générale des modèles »). Les matérialistes (pour qui l’existence implique l’essence) la refusent alors que les idéalistes, qui croient en la réalité des idées et pour qui c’est l’essence qui implique l’existence, l’acceptent. En Occident, les deux camps s’affrontent, parfois durement, mais du peu que je connais du Yi-Jing, je pense qu’un taoïste prendra naturellement acte de cette opposition et cherchera à l’harmonie dynamiquement.

        Exemple de tentative d’analogies: temps-résonance-bosons-communisme/espace-collision-fermions-individualisme.

        Il ne viendrait pas à l’idée des physiciens modernes d’imaginer un monde de particules élémentaires constitué exclusivement de fermions. Pourquoi n’en est-il pas de même des politiciens du bloc occidental (qui se cramponnent au TINA) ?

        1. Il faut se persuader d’une chose, à savoir qu’une théorie de l’analogie est un puissant moyen d’investigation métaphysique. La théorie thomienne des catastrophes est la première théorie de l’analogie depuis Aristote et Eudoxe…

  7. Que faire aujourd’hui de la crédulité, du complotisme, de l’irrationnel guidant des choix politiques ? Que combattre, comment remettre de la science et du savoir dans la gouvernance du monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.