Archives par mot-clé : Revenu universel de base

Université Catholique de Lille, Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? Les conséquences d’une mécanisation bientôt totale, le 2 avril 2019

-Le travail disparaîtra entièrement en raison de l’automation : robotisation, logicièlisation et Intelligence Artificielle
-Il convient de séparer une fois pour toutes l’obtention de revenus par les salariés d’aujourd’hui du travail effectué en échange
-Ma proposition (2012) d’une taxe Sismondi : la mécanisation est un gain pour le genre humain tout entier, à partager entre tous
-Deux approches possibles : soit le revenu universel de base, soit le « service universel de base » assurant à chacun la gratuité pour l’indispensable

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LYON, FÊTONS LA GRATUITÉ, Paul Jorion, le 5 JANVIER 2019 – Retranscription

LYON, FÊTONS LA GRATUITÉ, le 5 JANVIER 2019

Ouvert aux commentaires.

Chers Amis, l’heure est grave parce que je me suis rendu aux conseils de ce brave jeune homme qui voulait nous faire boire sa bière artisanale et je ne sais pas si, du coup, je pourrai suivre mon exposé comme je l’aurai souhaité au départ. J’ai quelques antisèches qui devraient m’aider et, heureusement, j’ai pu intervenir de la salle ce matin et dire quelque chose qui me paraissait très important sur le capitalisme. Peut-être que l’on pourra passer sur ce sujet-là…

Soyons sérieux. Deux dangers nous menacent et, vous le savez, une personne qui se trouvait là ce matin m’a glissé dans l’oreille : « Le problème, essentiellement, est de savoir comment nous allons prendre le risque qui est le nôtre maintenant. » C’est vrai, il y a un danger d’extinction pour l’espèce humaine qui est lié au fait que nous risquons effectivement d’enfreindre ce que l’on appelle la capacité de charge d’un environnement pour une espèce, c’est-à-dire le fait que cet environnement doit lui être favorable. Il faut qu’il n’y ait pas de gaz toxiques dans ce que nous respirons. Il nous faut une certaine quantité d’oxygène. Il faut que l’eau ne soit pas polluée, eau que nous buvons, et il faut que nous ayons le droit de la boire, de la trouver. Il faut que nos aliments soient des aliments qui ne soient pas toxiques à leur manière également.

Le risque d’extinction est réel.

Continuer la lecture de LYON, FÊTONS LA GRATUITÉ, Paul Jorion, le 5 JANVIER 2019 – Retranscription
9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

À propos du débat entre Benoît Carrère et Paul Jorion sur le revenu universel de base, par Dominique Temple

À propos du débat sur rfi le 28 décembre. On le trouvera ici. Ouvert aux commentaires.

L’argument que j’ai défendu sur ce blog en faveur du revenu de base est qu’il permet de refuser l’exploitation de l’homme par l’homme, plus exactement le chantage sur lequel elle se fonde (grâce à la privatisation de la propriété par les uns et la privation de la propriété pour les autres) : « ou tu acceptes mes conditions ou tu meurs ». Benoît Carrère le dit plus modérément en se référant à Thomas Paine : « pour pouvoir s’exprimer librement, il faut être libre économiquement ».

Continuer la lecture de À propos du débat entre Benoît Carrère et Paul Jorion sur le revenu universel de base, par Dominique Temple

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

rfi, Débat du jour, Le revenu universel de base, vendredi 28 décembre de 20h40 à 21h00

Ouvert aux commentaires.

Je fus l’un des deux invités, l’autre était Benoît Carrère. C’était ici.

(Excellent débat si vous voulez mon avis !)
26Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Piqûre de rappel – « Vers un nouveau monde » : La gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable

Vers un nouveau mondeUn chapitre de mon livre-manifeste.

La gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable

La deuxième révolution industrielle a nécessité un très long temps d’attente avant que la collectivité dans son ensemble puisse en bénéficier. À nous, ayant tiré, une fois n’est pas coutume, les leçons de l’Histoire, de pallier les désastres accompagnant un tel tournant et, mieux encore, de les anticiper, afin d’en restreindre les aspects négatifs et de donner toute leur ampleur à ceux qui sont bénéfiques pour assurer à chacun d’entre nous la véritable renaissance qu’ils portent en eux. La chose est possible, les moyens sont à notre disposition, seule manque la volonté, tout est une question de politique.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel – « Vers un nouveau monde » : La gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable

110Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

rtbf, Pour un retour à l’État-providence. Rencontre avec Paul Jorion, le 6 janvier 2018

Ouvert aux commentaires.

Pour un retour à l’État-providence : entretien avec Paul Jorion
Libres, ensemble – 6/01/2018

Continuer la lecture de rtbf, Pour un retour à l’État-providence. Rencontre avec Paul Jorion, le 6 janvier 2018

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

À propos de « No More Work. Why Full Employment Is a Bad Idea » de James Livingston, par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le livre de James Livingston, No More Work * – mais dont il explique dans les premières pages qu’il aurait voulu l’appeler « Fuck Work » – agit sur le lecteur comme une psychanalyse, la question qu’il nous soumet sans ambages étant la raison de notre attachement plein de persévérance à la « valeur travail », alors que nous pourrions et surtout devrions nous tourner vers une autre voie, actuellement, pour répondre à nos aspirations les plus profondes, les emplois disparaissant chaque jour davantage « grâce » à l’automation.

Continuer la lecture de À propos de « No More Work. Why Full Employment Is a Bad Idea » de James Livingston, par Madeleine Théodore

54Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Université Catholique de Lille, ACTU ECHO – PAUL JORION NOVEMBRE 2017

À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ?
Le revenu universel de base
La gratuité
La taxe robot
La disparition du travail
L’Intelligence Artificielle
L’ISF

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trends – Tendances, La gratuité pour l’indispensable, ou les services universels de base, le 26 octobre 2017

La gratuité pour l’indispensable

L’instruction obligatoire et gratuite entendait faire reculer l’ignorance et faisait en sorte que la pauvreté n’y fasse pas obstacle. La gratuité des frais de santé visait à assurer l’égalité de tous devant les assauts de la maladie et le drame de l’invalidité. Il s’agissait là de combattre les inégalités d’une société où le hasard de la naissance vous situe dès l’origine parmi les fortunés ou les infortunés.

Continuer la lecture de Trends – Tendances, La gratuité pour l’indispensable, ou les services universels de base, le 26 octobre 2017

48Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

France Inter, Revenu universel d’existence – revenu de base – gratuité, émission le 31 juillet 2017, compte-rendu par Emmanuel Rousseaux

Ouvert aux commentaires.

Invités : Jean-Éric Hyafil, membre du Mouvement pour un revenu de base, Marie-Aleth Grard représentante d’ATD Quart Monde, Mickaël Mangot, directeur général de l’Institut de l’économie du bonheur, et Paul Jorion.

Continuer la lecture de France Inter, Revenu universel d’existence – revenu de base – gratuité, émission le 31 juillet 2017, compte-rendu par Emmanuel Rousseaux

26Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

France Inter, « Le débat de midi », Le revenu universel, le lundi 31 juillet de 12h à 13h

L’émission « Le débat de midi », sur France Inter, a été consacrée au revenu universel.

Les invités : Jean-Eric Hyafil, membre du Mouvement pour un revenu de base, Marie-Aleth Grard représentante d’ATD Quart Monde, Mickaël Mangot, directeur général de l’Institut de l’économie du bonheur, ainsi que moi-même.

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Vers un nouveau monde » (à paraître le 23 août) : La gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable

Vers un nouveau monde

Ouvert aux commentaires. Un chapitre de mon nouveau livre-manifeste.

LE MONDE TEL QU’IL DEVRAIT ÊTRE

7. La gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable

La deuxième révolution industrielle a nécessité un très long temps d’attente avant que la collectivité dans son ensemble puisse en bénéficier. À nous, ayant tiré, une fois n’est pas coutume, les leçons de l’Histoire, de pallier les désastres accompagnant un tel tournant et, mieux encore, de les anticiper, afin d’en restreindre les aspects négatifs et de donner toute leur ampleur à ceux qui sont bénéfiques pour assurer à chacun d’entre nous la véritable renaissance qu’ils portent en eux. La chose est possible, les moyens sont à notre disposition, seule manque la volonté, tout est une question de politique.

Continuer la lecture de « Vers un nouveau monde » (à paraître le 23 août) : La gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable

48Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail