Archives par mot-clé : Rod Rosenstein

Trump : « Un avertissement », le 8 novembre 2019 – Retranscription

Retranscription de Trump : « Un avertissement », le 8 novembre 2019.  Bonjour,  8 novembre 2019. Deuxième vidéo de la journée, cette…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Trump : « Pas de session de rattrapage pour les Démocrates ! » 

Quand, le 18 avril, le rapport de la Commission Mueller a été connu, les commentateurs – moi y compris – se sont interrogés : qu’avait bien pu espérer le ministre de la Justice, William Barr, en offrant du rapport, le 24 mars, soit près d’un mois auparavant, un résumé trompeur : « Pas de collusion selon M. Mueller, et pas d’entrave à la justice selon M. Rod Rosenstein, N°2 de mon ministère, et moi-même », puisque quand le rapport serait publié, son « Circulez y a rien à voir ! » le ferait apparaître comme un fieffé menteur ?

J’avais émis l’hypothèse qu’il espérait peut-être que les censeurs aient masqué davantage du texte qu’ils ne l’ont fait, et que son résumé trompeur apparaîtrait sinon correct, du moins plausible.

Continuer la lecture de Trump : « Pas de session de rattrapage pour les Démocrates ! » 

Partager :

Les révélations du rapport Mueller, le 19 avril 2019 – Retranscription

Retranscription de Les révélations du rapport Mueller, le 19 avril 2019

Bonjour, nous sommes le vendredi 19 avril 2019 et dans le pays où j’habite, on appelle ce vendredi le Vendredi saint parce que, dans 2 jours, ce sera la fête de Pâques.

Si vous vous êtes réjouis, ces semaines récentes, de m’entendre parler essentiellement de ma campagne pour devenir député européen, et du plaisir que j’ai à l’idée qu’un livre va paraître de moi le 15 mai, et que ce ne sera pas un livre comme d’habitude, que ce sera un roman, et que vous vous sentiez un peu soulagés de ne pas m’entendre parler une fois de plus de M. Donald Trump, eh bien, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous parce que la récréation est finie. Pourquoi ? Vous le savez, c’est parce que le rapport Mueller a été publié hier, le rapport de la commission Mueller, M. Mueller, Special Counsel, qui avait été chargé de faire une enquête sur le fait de savoir s’il y avait eu oui ou non collusion entre l’équipe de M. Trump – et éventuellement M. Trump lui-même – et la Russie. Il y avait eu une déclaration en 4 pages de M. William Barr, ministre de la Justice, que j’avais résumée de la manière conventionnelle, en disant « Circulez, y a rien à voir ! », mais je ne voulais pas me prononcer sur ce résumé un peu court, un peu bref, sachant qu’il y avait 448 pages dans le rapport lui-même. Alors, j’attendais.

Continuer la lecture de Les révélations du rapport Mueller, le 19 avril 2019 – Retranscription
Partager :

Les révélations du rapport Mueller

Le rapport Mueller :

La conclusion qui voudrait que le Congrès [Assemblée nationale] applique les lois relatives à l’obstruction de justice à l’exercice corrompu des pouvoirs associés à sa fonction par le Président concorde avec notre système constitutionnel de contrepouvoirs et avec le principe que nul n’est au-dessus de la Loi.

« The conclusion that Congress may apply the obstruction laws to the President’s corrupt exercise of the powers of office accords with our constitutional system of checks and balances and the principle that no person is above the law. »

Partager :

Rapport Mueller : que peut-on tirer du fait que nous ne sachions encore rien ?

Que c’est terminé : pas de nouvelles inculpations par la Commission Mueller en tout cas.

Que Mueller a pu mener à bien sa mission.

Que Rod Rosenstein, numéro 2 au ministère de la Justice, a fait rempart de son corps pour que Mueller puisse aller jusqu’au bout.

Que tout ce qui dépasserait en gravité une collusion entre l’équipe Trump et la Russie n’apparaîtra pas dans le résumé du rapport que verra le public, car couvert par le secret défense.

Partager :

Du rififi au sein du camp Républicain

Flash info : Robert Mueller a déposé son rapport. Que sait-on de son contenu ? Rien ! (à suivre…)

Quand vous lirez Un objet populiste mal identifié, le tome 1 de « La chute de la météorite Trump », vous verrez répétée par moi l’affirmation que le jour où Trump tomberait, il n’aurait pas été victime de ces « salauds de Dém’s » qu’il vilipende à tout propos pour leur « chasse aux sorcières », mais des Républicains.

Continuer la lecture de Du rififi au sein du camp Républicain
Partager :

Mueller ferait ses paquets, le 24 février 2019 – Retranscription

Retranscription de Mueller ferait ses paquets, le 24 février 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le dimanche 24 février 2019 et si vous vous inquiétez pour ma santé, je peux vous dire que je vais très bien. Vous avez dû le voir : je me suis déplacé pour plein de choses. Mais pourquoi vous inquiéteriez-vous ? Eh bien, parce que cela fait presque une semaine que je ne vous ai pas parlé de Donald Trump !

Une explication tout de suite. Pourquoi est-ce que je ne vous en ai pas parlé ? Eh bien, parce qu’il est question essentiellement du rapport de la commission Mueller. On entend dire que M. Robert Mueller, à la tête d’une special counsel investigation, à la tête d’une commission spéciale, pourrait être prêt à déposer ses conclusions.

Continuer la lecture de Mueller ferait ses paquets, le 24 février 2019 – Retranscription
Partager :

Trump à Comey, patron du FBI : « Tu m’auras renié trois fois ! »

Encore une chose à propos de l’article du New York Times publié vendredi et intitulé : « Le FBI avait ouvert une enquête sur la question de savoir si Trump agissait secrètement au nom de la Russie ». On y trouve aussi ceci à propos de la révocation par Trump de James Comey, patron du FBI :

Même après que le ministre adjoint de la Justice, Rod J. Rosenstein, eut rédigé un projet de lettre plus nuancé et dit à M. Trump qu’il n’avait pas à mentionner l’enquête russe [sur une collusion éventuelle avec la Russie] – la gestion maladroite par M. Comey de l’enquête sur les mails de Clinton constituant une infraction suffisante pour justifier une révocation, lui expliquait-il – M. Trump lui demanda de mentionner quand même l’enquête russe .
Rosenstein ignora l’ordre du président, irritant ainsi M. Trump. Le président ajouta finalement une référence à l’enquête sur la Russie à la note qu’il avait remise, remerciant M. Comey de lui avoir dit trois fois qu’il n’était pas l’objet d’une enquête.

Continuer la lecture de Trump à Comey, patron du FBI : « Tu m’auras renié trois fois ! »

Partager :

États-Unis – Europe : tout le monde rit ! le 27 septembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Europe, Etats-Unis : tout le monde rit !, le 27 septembre 2018. Merci à EM !

Bonjour. Nous sommes le jeudi 27 septembre 2018, et aujourd’hui ma petite causerie s’intitulera : « États-Unis – Europe : tout le monde rit ! »

Je vais commencer par vous rapporter un évènement de grande hilarité. Je vous l’ai déjà mentionné, vous avez dû voir ça dans vos journaux. Ça se passe, si j’ai bon souvenir, lundi dernier [non, mardi 25 septembre], devant l’assemblée des Nations Unies à New York. M. Trump, président des États-Unis, fait un discours où il manie avec enthousiasme l’auto-admiration comme d’habitude. Et il dit : « Pratiquement aucun autre gouvernement américain n’a obtenu autant de résultats que le mien en moins de deux ans. » Cela commence par une sorte de murmure [rires] dans la salle, et comme il est un peu interloqué, c’est un grand éclat de rire qui éclate parmi les représentants de toutes les nations rassemblées là. Et là, dans un geste qui lui est inhabituel, M. Trump sourit et dit : « Bon, je ne m’attendais pas à cette réaction-là ! » Cela, ça montre que M. Trump a changé, que M. Trump s’est réconcilié avec l’événement de sa disparition prochaine à la tête des États-Unis.

Continuer la lecture de États-Unis – Europe : tout le monde rit ! le 27 septembre 2018 – Retranscription

Partager :

Europe, Etats-Unis : tout le monde rit !

Donald Trump aux Nations-Unies : Incroyable mais vrai : Trump fait preuve d’humour ! le 26 septembre 2018

Rod Rosenstein sera-t-il viré aujourd’hui ? Quelle mouche a piqué le New York Times ? le 22 septembre 2018

Audition aujourd’hui de Mme Christine Blasey Ford dans le cadre de la nomination de Brett M. Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis : Du rififi à la US Supreme Court, le 18 septembre 2018

France : Benalla, Zemour, Campion

Partager :