Le temps qu’il fait le 16 novembre 2017

Le Blog de Paul Jorion :
Le cri d’alarme de 15.000 scientifiques sur l’état de la planète – ou la prophétie du dernier homme de Nietzsche, par Cédric Chevalier, le 16 novembre 2017

Le dernier qui s’en va éteint la lumière, 2016
Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE, 2017
À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ? 2017
Qui étions-nous ? à paraître en 2018

Partager

Piqûre de rappel : L’invité d’Élisabeth Quin sur Arte, le 25 mai 2017

Ouvert aux commentaires.

Partager

Merci à vous, lectrices et lecteurs !

Les meilleures ventes Essais et Documents des 7 derniers jours

N°21, JORION, Paul, Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE, Fayard, 19,00€
N°70, JORION, Paul, Le dernier qui s'en va éteint la lumière, Pluriel, 8,00€

Partager

Le temps qu’il fait le 28 juillet 2017

Nous sommes au pied du mur. Il faut que nous l’escaladions. Non pas parce qu’il y a quelques chose derrière, mais pour que nous allions nous-mêmes bâtir quelque chose de splendide.

Partager

Ça aide, d’être Grand témoin sur Arte !

Les meilleures ventes Essais et Documents des 7 derniers jours

N°52, JORION, Paul, Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE, Fayard, 19,00€
N°71, JORION, Paul, Le dernier qui s'en va éteint la lumière, Pluriel, 8,00€

Partager

Arte, 28′ Spéciale Grand témoin : Paul Jorion, le 25 mai 2017

Pour ceux qui reviennent d’un long week-end…

J’étais l’invité d’Elisabeth Quin, sur 28′, le jeudi 25 mai.

Partager

rts La 1ère, Tribu, « Le dernier qui s’en va éteint la lumière », le 4 mai 2017

le dernier qui s'en va...J’étais ce matin sur La 1ère en Suisse, j’ai répondu aux questions de Julien Magnollay, pas seulement sur « Le dernier qui s’en va éteint la lumière » (2016), mais aussi sur la présidentielle française et, de manière générale, sur l’ensemble des sujets débattus dans « Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE » (2017).

Partager

L’Écho, Paul Jorion : « La science économique fournit le discours ad hoc aux financiers », le 29 avril 2017

L’Écho, Paul Jorion : « La science économique fournit le discours ad hoc aux financiers », mon entretien avec Johan Frederik Hel Guedj

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Le texte complet de l’entretien : Continuer la lecture de L’Écho, Paul Jorion : « La science économique fournit le discours ad hoc aux financiers », le 29 avril 2017

Partager

L’Humanité Dimanche – « Se débarrasser du capitalisme avant qu’il nous tue », le 27 avril 2017

Le texte complet : Continuer la lecture de L’Humanité Dimanche – « Se débarrasser du capitalisme avant qu’il nous tue », le 27 avril 2017

Partager

médiathèque Antony, Paul Jorion : LES ROBOTS AVEC NOUS, OU LES ROBOTS SANS NOUS ? le samedi 22 avril 2017 à 10h15

Samedi 22 avril 2017, 10H15, à la médiathèque Antony, 8 rue Maurice Labrousse, à 1mn de la gare d’Antony (parcours fléché), RER ligne B (20 mn de la gare du Nord)

LES ROBOTS AVEC NOUS, OU LES ROBOTS SANS NOUS ?

INVITÉ, PAUL JORION, anthropologue, sociologue, ancien trader, ayant travaillé sur l’IA, lanceur d’alerte, auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont les deux derniers : « Celui qui s’en va le dernier éteint la lumière » (paru en poche mars 2017) et « Se débarrasser du capitalisme est une question de survie » (mars 2017).

Inscription

Continuer la lecture de médiathèque Antony, Paul Jorion : LES ROBOTS AVEC NOUS, OU LES ROBOTS SANS NOUS ? le samedi 22 avril 2017 à 10h15

Partager

Pourvu que ça dure !

Les meilleures ventes Essais et Documents des 7 derniers jours

N°37, JORION, Paul, Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE, Fayard, 19,00€
N°80, JORION, Paul, Le dernier qui s'en va éteint la lumière, Pluriel, 8,00€

Partager

Le Vif, « L’économie est-elle vraiment au service de l’humanité ? » par Jacques De Decker, le 7 avril 2017


« L’économie est-elle vraiment au service de l’humanité ? » par Jacques De Decker

[…] Souvent, des réquisitoires de ce genre n’assortissent pas leurs diatribes de remèdes dignes de leur virulence. Cette fois, l’auteur ne se dérobe pas à cette tâche : un tiers de son livre rassemble, sur la base d’articles parus précédemment, ses propositions de remèdes. Cela va de la réintroduction de la variable environnement dans l’économie à la fin du laisser-faire, de l’encouragement d’une science économique digne de ce nom (ici, on surprend Paul Jorion plaidant pour sa chapelle d’économiste non académique) à la déconnexion de l’Etat-providence d’une croissance devenue aléatoire, d’une prise en compte (très développée) des générations à venir dans la question du travail et de l’emploi à une redéfinition du socialisme comme institutionnalisation de l’Etat-providence. Un rêveur, Paul Jorion ? Oui, mais combien salubre !

Continuer la lecture de Le Vif, « L’économie est-elle vraiment au service de l’humanité ? » par Jacques De Decker, le 7 avril 2017

Partager