Étiquette : Société Générale

  • Où en est-on ce matin ?

    Ouf ! cinq minutes à moi ce matin ! Ce soir venez nous écouter, Susan George, Henri Guaino, Natacha Polony, moi-même et quelques autres. Ça se passe au 184 bd Saint-Germain, dans la ville de Paris. Il y aura là quelques souverainistes purs et durs et, non, cela ne fait pas de moi un ami de Poutine d’aller discuter avec elles et eux des traités internationaux. De 19h à 22h, ça nous laisse un peu de temps.… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 10 JUIN 2016 – Retranscription

    Retranscription de Le temps qu’il fait le 10 juin 2016. Merci à Marianne Oppitz !

    Bonjour, nous sommes le vendredi 10 juin 2016. Chambre d’hôtel, de nouveau, à Paris : hier soir j’ai été à Radio Nova. J’ai pu m’entretenir pendant une vingtaine de minutes avec les journalistes de Radio Nova. Il y aura un podcast, un de ces jours et je vous montrerai ça et vous écouterez ça. Tout à l’heure je serai en route et je prendrai le train pour Digne. Je fais un exposé à Digne à 18h30. Alors, si vous avez l’occasion d’être dans… c’est quoi, les Alpes Maritimes ?… Lire la suite…

  • Pourquoi l’on parlera dorénavant d’O. J. Simpson quand il sera question de Jérôme Kerviel

    Vous souvenez-vous de l’affaire O. J. Simpson ? Je vous la rappelle en deux mots. O. J. Simpson est une vedette du football américain, puis un acteur habitué des séries télévisées. En 1994, son ex-épouse et un ami de celle-ci sont assassinés. O. J. est inculpé, mais sera acquitté lors de son procès. En 1997 a lieu le procès intenté contre O. J. Simpson par la famille de chacune des victimes. Reconnu coupable de leur meurtre, il est condamné à une amende de 33,5 millions de dollars.… Lire la suite…

  • 11 février 2016 – Spécial Bourse – Les bourses européennes en très forte baisse

    Le CAC 40 perd en ce moment (11h00), 3,93%, il a perdu 13,44% depuis le début de l’année.

    Le cours de l’action de la Société Générale est en baisse de 14,45% par rapport à hier. En un mois, l’action de la 3ème banque française a perdu plus de 30% de sa valeur. Selon le Wall Street Journal, la Société Générale a récemment gonflé ses réserves pour faire face aux poursuites dont elle fait l’objet aux États-Unis, de 400 millions d’euros à 1,7 milliards d’euros.

    Mise à jour (18h00) : sur la séance, le CAC 40 aura perdu 4,05% ; l’action Société Générale, – 12,57%.… Lire la suite…

  • Finalement l’affaire Kerviel est bien l’affaire Société Générale !, par Roberto Boulant

    Billet invité.

    « Quand vous en parlez, tous les gens qui sont un peu dans la finance, ils rigolent, sachant très bien que la Société générale savait. (…) La Société générale savait, savait, c’est évident, évident », c’est selon Médiapart et 20 minutes ce que déclare dans un enregistrement fait à son insu, Chantal de Leiris, ancienne vice-procureure au parquet de Paris.… Lire la suite…

  • L’AFFAIRE, par Zébu

    Billet invité

    « Encore faudrait-il, avant même d’envisager d’éventuels enseignements à en tirer, que l’Affaire Kerviel commence d’en être véritablement une. »

    L’Affaire Dreyfus, elle, devient une Affaire, du fait qu’un Colonel Picquart, membre de la même institution que Dreyfus (et n’ayant cependant guère de sympathie pour celui-ci), dénonce la machination contre le capitaine Dreyfus. C’est ce qui conduit à ce qu’un faux soit fabriqué (qui sera reconnu comme tel par la suite) pour masquer les véritables coupables. Ce n’est qu’alors que Zola publiera dans L’Aurore son fameux « J’accuse ! ».… Lire la suite…

  • Société Générale, « de quoi avez-vous peur ? », par Pierre Lalo

    Billet invité

    «De quoi avez-vous peur ?» s’étonnait David Koubbi, l’avocat de Jérôme Kerviel en s’adressant devant le président du tribunal, Olivier Larmanjat et ses assesseurs aux avocats de la Société Générale. La question lancinante n’ayant pas trouvé de réponse, le doute flottait lourdement dans l’atmosphère chargée de la chambre de la cour d’appel de Versailles. Un brouillard épais s’est installé du début à la fin de la séance dans les esprits d’un public médusé sans qu’aucun voile n’ait pu être levé par la banque et le Ministère Public. La défense de la Société Générale, dans sa bouche d’apprenti-sorcier, s’est évertuée à jouer du « pipeau à deux trous » selon David Koubbi,  pour sonner incontestablement faux et dérisoire, pourtant, la Société Générale n’a rien à craindre dit-elle.… Lire la suite…

  • À propos de « KERVIEL : L’Affaire, que l’on ira liquider, par Zébu », un commentaire de vigneron

    Billet invité. À propos de KERVIEL : L’Affaire, que l’on ira liquider, par Zébu.

    Ce que refuse de voir Zébu, c’est que désormais, et grâce à cette cassation – même cantonnée au civil, l’affaire redémarre à zéro et ce jusqu’aux condamnations pénales puisque rien ne nous dit qu’une possibilité de révision ne puisse apparaître dès lors que la Cour d’appel de Versailles daigne examiner sérieusement les manques flagrants qui apparaissent dans l’instruction vis-à-vis des responsabilités réelles de la Société Générale.

    Zébu nous parle de « la force de la chose jugée au pénal » qui empêcherait nécessairement qu’il se passe autre chose à Versailles qu’un simple calcul de quantum de responsabilité dans la perte sur la seule base des éléments déjà présents au dossier sans nouvelle expertise et donc sans fait nouveau.… Lire la suite…

  • KERVIEL : L’Affaire, que l’on ira liquider, par Zébu

    Billet invité

    J’ai écrit deux billets sur l’Affaire Kerviel : « Un rapprochement Kerviel/Dreyfus a-t-il un sens » et « L’Affaire, avec ou sans Jérôme Kerviel« .

    Pour sa part, Paul Jorion a écrit toute une série de billets sur le sujet depuis 2008, comme il le rappelle dans sa vidéo récente.

    Deux jours après l’arrêt de la Cour de Cassation, je voudrais donc faire le point sur l’Affaire, pour tenter d’y voir clair, entre les déclarations tonitruantes des uns, le silence des autres et les points de cet arrêt et ses potentielles suites juridiques.

    On peut commencer comme Paul par rappeler que Kerviel n’est pas innocent.… Lire la suite…

  • Bienvenue au procès de la Société Générale !, par Pierre Lalo

    Billet invité.

    Le pourvoi en cassation par Jérôme Kerviel et sa défense s’est concrétisé ce mercredi 19 mars 2014 par une victoire, le cinquième moyen sur la question de droit civil de la réparation intégrale du dommage est logiquement et évidemment validé par la Cour de Cassation.

    Les moyens sur la partie pénale sont certes rejetés mais pour la partie civile de l’arrêt de la Cour de Cassation, les juges ont adopté un raisonnement tangible : la théorie de la réparation intégrale suivie par les juges du fond ne tenait pas et n’était pas consistante avec cette affaire précise.

    Cette cassation partielle nous autorise à affirmer ainsi que l’a déclaré Me Patrice Spinosi devant la presse : ce sera « le procès de la Société Générale ».… Lire la suite…

  • #include /* Paramétrage Eliot */
    #include /* Pour la cour de justice */
    #define dire(x) mensonge(x)
    #define utilisateurdordinateur
    #REPARER _BUGS_LOGICIEL_SOCIETE_GENERALE
    , par Pierre Lalo

    Billet invité.

    Que d’élucubrations, que de mots savants et d’exagérations ont été racontés par l’avocat de la Société Générale à l’audience de la cour de Cassation, le 13 février 2014, lors de l’examen du pourvoi de Jérôme Kerviel pour faire annuler la décision de la cour d’appel du 26 octobre 2012.

    Entre autres curiosités lexicales, il a fait observer à l’assemblée des magistrats que Jérôme Kerviel, opérateur de marché de la Société Générale, « paramétrait les logiciels » pour dissimuler des opérations de trading. Puisque cette question épineuse est source de causerie diverse, je reprends ma plume pour mon plus grand plaisir afin de compléter mes propos.… Lire la suite…

  • Quelques (futures) taches de honte sur notre drapeau ? (*) Pourquoi la Cour de cassation doit donner droit aux moyens soulevés par M. Jérôme Kerviel, par Jean-Philippe Denis

    Billet invité. L’affaire Kerviel sur le blog, c’est ici.

    Pour filer un ancien premier Ministre au sens du verbe bien connu, voilons nos regards, puisque quelques taches futures de honte s’apprêtent à mieux orner encore notre drapeau.

    On ne reviendra pas sur les faits, ni sur le procès et le jugement de première instance, ni sur l’arrêt d’appel. L’heure est à l’étude du pourvoi par la Cour de cassation, le 23 février prochain. Avec l’avocat général qui a donc préconisé le rejet de tous les moyens soulevés par Jérôme Kerviel. Kerviel, lui, ne s’arrêtera pas. Il ira ensuite devant la Cour européenne des droits de l’homme.… Lire la suite…

  • LE SOIR, Condamnation de Fabrice Tourre : l’arbre qui cache la forêt, le samedi 3 août 2013

    Un entretien avec Dominique Berns, dans le quotidien belge

    Anthropologue de formation, docteur en sciences sociales de l’ULB, Paul Jorion a travaillé une dizaine d’années dans le monde de la finance américaine et fut l’un des premiers à découvrir la bombe des « subprime » avant qu’elle n’explose. Aujourd’hui détenteur d’une chaire à la VUB, il écrit et tient un blog très suivi (www.pauljorion.com).

    Q : Fabrice Tourre a été jugé coupable. Votre réaction ?

    R : On a pris cette mauvaise habitude de désigner comme victime expiatoire un responsable situé pas trop haut dans la hiérarchie. En France, c’est ce qui s’est passé avec Jérôme Kerviel (NDLR : le trader qui a fait perdre 4,9 milliards d’euros à la Société générale).… Lire la suite…

  • UN RAPPROCHEMENT KERVIEL / DREYFUS A-T-IL UN SENS ?, par Zébu

    Billet invité.

    Peut être davantage qu’on ne l’imagine aujourd’hui.

    Même si la comparaison ne s’impose pas au premier abord entre l’affaire Kerviel et l’affaire Dreyfus, on découvre aisément des thématiques communes par-delà les dissemblances :

    – la corruption et la vénalité des acteurs d’un système mis ‘hors-sol social’, comme l’armée l’était après 1870 et la défaite de Sedan, comme la banque l’est dans l’après 2008 : un système se concevant comme en-dehors de la loi commune

    – la désignation d’un bouc-émissaire pour mieux masquer les défaillances de certains, membres à part entière, eux, de ce système : Dreyfus hier comme parvenu juif et alsacien, Kerviel aujourd’hui comme parvenu trader breton, produit du simple circuit universitaire.… Lire la suite…

  • FRAUDE FISCALE : J’AI VRAIMENT BIEN DE LA CHANCE !

    Vous savez, j’ai vraiment bien de la chance. Le soldat Bradley Manning est traduit en justice en ce moment-même, devant une cour martiale aux États-Unis ; Julian Assange est confiné à l’ambassade de l’Équateur à Londres, sachant qu’il sera arrêté s’il cherchait à en sortir ; Aaron Swartz s’est suicidé, la rumeur voulant que la raison en est son intime conviction qu’il serait inculpé de bien davantage que d’effraction d’une base de données universitaire ; quant à Edward Snowden, il est quelque part à Hong Kong, et pas près d’en sortir. Tout cela pour avoir répété des horreurs : des choses abominables que l’on chuchote sans doute mais que l’on ne dit jamais, au grand jamais, à voix haute.… Lire la suite…