Étiquette : UBS

  • LE GLAIVE DE LA JUSTICE ET LE PRIX DU MARCHÉ, par François Leclerc

    Billet invité.

    La banque suisse UBS se voit réclamer 1,1 milliard d’euros par le parquet financier français pour son activité illégale de démarchage de clients fortunés en France, afin qu’ils ouvrent des comptes en Suisse non déclarés au fisc français. Jusque-là, rien de très nouveau. … Lire la suite…

  • UNE JOURNÉE COMME LES AUTRES, par François Leclerc

    Billet invité.

    Cela n’arrête pas de tomber ! Les Suisses vont être appelés à se prononcer par referendum à nouveau, à l’initiative d’un groupe d’élus bien-pensants qui cherchent à préserver le secret bancaire. Ils réclament l’inscription dans la constitution de la confidentialité des données financières, car leur protection doit selon eux y figurer au même titre que celle de la sphère privée à laquelle elles s’apparentent : tout échange automatique d’informations financières reviendrait à une « violation radicale » de la relation de confiance entre l’État et les citoyens.

    La Chambre de commerce des États-Unis dénonce de son côté les tentatives de freiner l’exil fiscal des compagnies transnationales de l’administration américaine, qui visent « à enfermer les entreprises dans un système fiscal obsolète » et « ne feront que faire fuir davantage le capital ».… Lire la suite…

  • DANS LA FAMILLE LIBOR, RIEN NE VA PLUS, par François Leclerc

    Billet invité, paru cette semaine dans La Tribune

    Après Barclays et UBS, RBS vient à son tour de se voir infliger une énorme amende au titre de ses manipulations des taux de référence du marché monétaire du Libor. En vertu de ce qui semble être un jeu de bascule, les amendes pleuvent pendant que la régulation financière piétine, pouvant faire croire que les premières sont finalement considérées plus dissuasives que les secondes, ou bien que les régulateurs interviennent là où ils ont les coudées plus franches.

    Cela n’est pas fini, car une dizaine d’entre eux poursuivent des enquêtes impliquant une vingtaine de banques.… Lire la suite…

  • LE MONDE-ÉCONOMIE : UBS, récidiviste bancaire, lundi 26 – mardi 27 septembre 2011

    Je me contente de poser quelques questions à propos de l’affaire Kweku Adoboli à l’Union de Banques Suisses :

    1° Comment une copie conforme de l’« affaire Kerviel » est-elle encore possible trois ans plus tard ?

    2° Pourquoi UBS, dont l’équipe d’analyse des titres adossés à des crédits hypothécaires américains était la meilleure au monde, a-t-elle pu être aussi l’une des banques ayant subi les pertes les plus sévères dans ce secteur ?

    UBS, récidiviste bancaire

    L’Union de Banques Suisses faisait savoir le 15 septembre qu’elle avait subi des pertes considérables en raison de fraudes commises par l’un de ses employés, M.… Lire la suite…

  • AVIS DE GROS TEMPS POUR LA GESTION DU RISQUE DE MARCHÉ !

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Vendredi, en une seule séance des marchés à terme, l’or a perdu 5,8 % de sa valeur, et l’argent-métal, 17,8 %. Vu l’état actuel des marchés financiers et de l’économie en général, qui amorce depuis quelques semaines la deuxième branche de l’évolution en « W » ayant débuté en 2007, la chose pourrait apparaître surprenante, le métal précieux étant le prototype-même de la valeur-refuge.

    En réalité, le fait que le prix des métaux précieux – et l’or en particulier – grimpait régulièrement depuis le mois de février, doit être interprété rétrospectivement comme un signe de la relative bonne santé des marchés financiers durant les trois premiers quarts de l’année. … Lire la suite…

  • FLASH SPÉCIAL : UBS ET L’AFFAIRE KWEKU ADOBOLI

    Les pertes subies par l’Union de Banques Suisses sur des Exchange-Traded Funds synthétiques (explication simplifiée !)… Lire la suite…

  • Comment Al Capone est tombé

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Tout le monde connaît l’histoire d’Al Capone, que l’État américain n’arriva jamais à coincer pour ses activités de racket mais qui tomba pour une affaire de fraude fiscale. Vous savez aussi que les banques américaines donnent du fil à retordre aux autorités depuis que celles-ci tentent de remettre un peu d’ordre dans un secteur qui provoqua une crise inédite du système capitaliste tout entier. Vous lirez du coup avec intérêt une dépêche de l’agence Bloomberg intitulée : JPMorgan, Lehman, UBS Named as Conspirators in Muni Bid-Rigging, autrement dit, et en rendant les choses un peu plus explicites : « JP Morgan, Lehman Brothers, Union de Banques Suisses désignés comme co-conspirateurs dans un cas d’enchères truquées sur le marché des obligations émises par des communautés locales ».… Lire la suite…