Archives par mot-clé : Union bancaire

L’actualité de la crise : CROYEZ-VOUS QU’ILS EXAGÈRENT ? par François Leclerc

Billet invité.

Un cadeau de Noël, un accord d’une valeur inestimable ou historique : les superlatifs ne manquent pas pour qualifier le résultat du dernier marathon des négociations européennes. En réalité, les dirigeants européens ont plus salué l’exploit de leurs ministres des finances, à qui la consigne avait été donnée d’aboutir avant le démarrage du sommet des chefs d’État et de gouvernement, que le résultat du compromis qui est intervenu. Sauf Angela Merkel, qui aura eu gain de cause.

Rappelons-le, il s’agit uniquement du premier volet d’une union bancaire qui en comporte trois, qualifié par la chancelière de « cadre juridique » et de « contours communs de surveillance des banques ». Le mécanisme est annoncé pour être opérationnel en mars 2014, le Royaume-Uni, la Suède et la République Tchèque ayant décidé qu’ils n’en feraient pas partie, ce qui met donc les grandes banques de la City hors circuit.

Continuer la lecture de L’actualité de la crise : CROYEZ-VOUS QU’ILS EXAGÈRENT ? par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’actualité de la crise : L’UNION BANCAIRE DANS LES SABLES MOUVANTS, par François Leclerc

Billet invité.

Pièce essentielle d’une intégration européenne renforcée présentée comme allant tout régler, la mise sur pied de l’union bancaire est mal partie. Le journal boursier Boersenzeitung citait hier Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, selon qui le risque de faillite d’une banque devait être prioritairement supporté par les contribuables de son pays, et non par les contribuables européens. Un sacré recul, s’il se confirme, par rapport au projet initial de création d’un fonds alimenté par les banques européennes et à la volonté de séparer les risques souverains et bancaires en raison de leur caractère éminemment systémique ! La ligne défendue par le gouvernement allemand, qui ne veut pas d’une véritable union bancaire après l’avoir accepté lors du sommet d’octobre dernier, impose sa marque en vidant celle-ci de sa substance.

Continuer la lecture de L’actualité de la crise : L’UNION BANCAIRE DANS LES SABLES MOUVANTS, par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’actualité de la crise : LES BANQUES PRENNENT L’OFFENSIVE ! par François Leclerc

Billet invité.

Surprise ! le sujet récurrent de la réforme bancaire est de retour, à l’initiative des banques qui n’en veulent pas ! Deux gros dossiers restent grands ouverts, sans doute pour longtemps, car d’autres questions mobilisent les énergies réformatrices et créatrices ! Le renforcement des ratios de fonds propres et de liquidité des banques, connu sous le nom de réglementation Bâle III, ainsi que la séparation de leurs activités de dépôt et de trading pour compte propre peuvent donc attendre. Ainsi qu’un troisième dossier, européen, qui concerne leur supervision, dont le pilotage a déjà été attribuée aux États-Unis à la Fed.

Continuer la lecture de L’actualité de la crise : LES BANQUES PRENNENT L’OFFENSIVE ! par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’actualité de la crise : UN RECUL DANS L’ORDRE… DES CHOSES, par François Leclerc

Billet invité.

Hier présenté comme la seconde étape de la solution assurée à la crise, le projet d’« union bancaire » bat de l’aile sous les assauts répétés du gouvernement et des représentants des banques allemandes. Le rôle central de la BCE dans la supervision du système bancaire européen est certes formellement maintenu au fil des interventions publiques, mais il est en réalité dénaturé, au prétexte d’une coordination avec les superviseurs nationaux dont l’articulation fait tout le sel.

Selon la dernière version disponible du document la décrivant – en provenance de la présidence chypriote de l’Union européenne – la BCE ne garderait sous sa supervision directe que quelques grandes banques nationales ainsi que celles ayant reçu une aide financière du MES. Dans cette même logique, il serait question de modifier le nom du dispositif, qui deviendrait « Système européen de supervision bancaire » au lieu de « Mécanisme unique de supervision »…

Continuer la lecture de L’actualité de la crise : UN RECUL DANS L’ORDRE… DES CHOSES, par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’actualité de la crise : AH DIEU ! QUE LA CRISE EST JOLIE ! par François Leclerc

Billet invité

Les excellentes nouvelles s’enchaînent à une cadence accélérée, saluées de tous côtés par des déclarations de circonstance. Après le lancement par la BCE d’un programme d’achat sous condition des obligations d’État sur le marché secondaire, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe vient de valider le MES, le Mécanisme européen de stabilité, qui va pouvoir sans tarder entrer en fonction. Enfin, à l’initiative de la Commission européenne, un dispositif de supervision des banques, investissant la BCE d’une nouvelle mission, est proposé, qui sera suivi par la création d’un fonds destiné à les renflouer si nécessaire.

À la suite de l’adoption du traité de rigueur budgétaire, un dispositif complet se met progressivement en place, qui est présenté comme un pas en avant vers une intégration européenne destinée à solutionner une fois pour toutes la crise.

José Luis Manuel Barroso, le président de la Commission, a profité de ces heureuses dispositions pour tracer devant le parlement européen la perspective d’une « refondation de l’Union européenne » : « nous devons progresser vers une fédération d’États-nations, c’est notre horizon politique ». Car, a-t-il expliqué, « en ces temps d’anxiété, ce serait une erreur que de laisser les nations en proie au nationalisme et au populisme ». Nous sommes dans de bonnes mains.

Continuer la lecture de L’actualité de la crise : AH DIEU ! QUE LA CRISE EST JOLIE ! par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail