LE TEMPS QU’IL FAIT LE 30 JUIN 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 30 juin 2017. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 30 juin 2017. Et pour commencer, vous devriez me voir beaucoup plus clairement et distinctement qu’auparavant parce que l’élagueur est passé ces jours derniers et il y a beaucoup de branches qui ont disparu. Ce qui est mieux parce qu’il y avait un arbre, là derrière, qui commençait à dépasser des hauteurs vertigineuses. Ce n’était pas de ma faute : moi je n’étais pas là, mais il fallait le ramener à des proportions telles qu’il ne s’écroulerait pas incessamment sous peu sur la maison ou sur celle des voisins. Alors, ça c’est fait.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 30 JUIN 2017 – Retranscription

Partager

Étrange concept de justice au Chili, par Yves Nyssen

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le 11 septembre 1973 était mis fin, de manière brutale, à la présidence de Salvador Allende, premier président socialiste élu en Amérique du Sud.

Continuer la lecture de Étrange concept de justice au Chili, par Yves Nyssen

Partager

L’Intelligence Artificielle au secours des humains : un exemple pour la Justice ? par Thémis

Billet invité.

Avant-hier, Le Monde publiait un article relatif à l’utilisation d’un logiciel d’analyse dans l’enquête sur la mort du petit Grégory Villemin en 1984. Le titre de l’article était alors le suivant : « Derrière le rebondissement de l’affaire Grégory, l’aide d’une intelligence artificielle ».

Continuer la lecture de L’Intelligence Artificielle au secours des humains : un exemple pour la Justice ? par Thémis

Partager

L’Affaire Ferrand, parangon de la vertu légale (et de l’affairisme intouchable), par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

« Tout est légal ».

On aurait pu y ajouter le #toutestlegal pour que tout soit complet, sans qu’on n’ait pu épuiser, et de loin, le sujet.

Continuer la lecture de L’Affaire Ferrand, parangon de la vertu légale (et de l’affairisme intouchable), par Zébu

Partager

LE BRÉSIL PLONGE DANS L’INCONNU, par François Leclerc

Billet invité.

Le jeu de massacre continue au Brésil avec l’ouverture par la Cour suprême d’une enquête pour « obstruction à la justice » visant le président par intérim Michel Temer. Celui-ci s’est faute de mieux déclaré « victime d’un complot », tandis que les rues des grandes villes du pays retentissaient du slogan « Fora Temer ! » (Dehors Temer).

Continuer la lecture de LE BRÉSIL PLONGE DANS L’INCONNU, par François Leclerc

Partager

Expulsions locatives : À tous les candidats à l’élection présidentielle, par Yves Nyssen

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Nous abordons ce premier avril 2017, la fin de la trêve hivernale concernant les expulsions locatives : allez-vous enfin vous pencher sur ce scandale qu’est l’expulsion de son logement, le bannissement de la cité ?

Continuer la lecture de Expulsions locatives : À tous les candidats à l’élection présidentielle, par Yves Nyssen

Partager

NETTOYAGE AU KARCHER AU BRÉSIL, par François Leclerc

Billet invité.

La société brésilienne va-t-elle parvenir à se débarrasser de la gangrène de la corruption qui la ronge ? Débusqué il y a trois ans, le tentaculaire scandale Petrobras continue de secouer le monde politique qui craint désormais une seconde vague de nouvelles révélations. Les dirigeants de ce géant du pétrole, qui sont nommés par le pouvoir, ont financé les caisses noires des partis politiques et de leurs plus influents responsables, via un cartel illicite des grands groupes du BTP à qui ils confiaient des contrats en sous-traitance.
Continuer la lecture de NETTOYAGE AU KARCHER AU BRÉSIL, par François Leclerc

Partager

LA MAIN DU MARCHÉ EN PLEINE MUTATION NUMÉRIQUE, par François Leclerc

Billet invité.

Se méfie-t-on assez des algorithmes ? À voir le branle-bas de combat sonné à leur encontre, il y de sérieuses raisons de se préoccuper de leur rôle insidieux, en raison de leur omniprésence dans la vie quotidienne et dans la conduite de l’économie qui bien que grandissante reste largement ignorée. Progressivement, la main du marché devient numérique ! Ce qui fait notamment craindre que la montée en puissance de l’Intelligence Artificielle et l’implication d’algorithmes de plus en plus puissants ne contribuent à la constitution de cartels maintenant les prix à un niveau élevé au détriment des consommateurs, les lois anti-trusts dépassées.

Continuer la lecture de LA MAIN DU MARCHÉ EN PLEINE MUTATION NUMÉRIQUE, par François Leclerc

Partager

You’re fired* !, par Roberto Boulant

Billet invité.

La vieille morale de nos grands-mères n’a plus cours. Il est devenu rentable d’enfreindre la loi pour peu que vous apparteniez aux classes dominantes. C’est déjà chose commune depuis longtemps pour le haut de la pyramide alimentaire, pour ces banksters qui pris la main dans le sac se contentent de fournir quelques sous-fifres à la justice en guise de victimes expiatoires, puis qui se remboursent sur la bête, pardon sur les employés et les clients, de l’amende infligée.

Continuer la lecture de You’re fired* !, par Roberto Boulant

Partager

VUB contre Jorion. Dois-je faire appel ?

Demain dans la presse. Merci pour les excellents conseils que vous me prodiguez. En provenance d’avocats, mais pas seulement.

La décision est tombée le 23 décembre : le Tribunal du travail rejette la demande de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) de résolution judiciaire du contrat de travail à mes torts. Sur chaque point soulevé dans l’accusation, le Tribunal me donne raison et donne tort à la VUB. À l’arrivée, tous comptes faits, ce n’en est pas moins moi qui suis puni. Dois-je faire appel ?

Jugez vous-mêmes.
Continuer la lecture de VUB contre Jorion. Dois-je faire appel ?

Partager

LES ALGORITHMES SONT-ILS NOS MEILLEURS JUGES ? par François Leclerc

Billet invité.

Les juges ont-ils un avenir lorsque la justice à rendre concerne les petits conflits ? En lançant pour ses propres besoins un service automatisé de règlement des 60 millions de ceux qu’il suscite annuellement, le site d’achat aux enchères eBay en fait douter et suscite des vocations.

Continuer la lecture de LES ALGORITHMES SONT-ILS NOS MEILLEURS JUGES ? par François Leclerc

Partager

Même la raison d’État est aujourd’hui en très petite forme

Rien n’est sans doute plus malaisé que de parvenir à déchiffrer en temps réel l’époque où l’on vit : les événements ayant lieu ici ou là s’égrènent l’un après l’autre et rien n’est plus tentant pour les contemporains que de les considérer disparates, faute pour eux de détecter les pointillés qui les relient, et qui n’apparaîtront en pleine lumière qu’une fois le dénouement final intervenu.

Continuer la lecture de Même la raison d’État est aujourd’hui en très petite forme

Partager

Notre notion de « responsabilité » mérite un nouvel examen

Le Monde :

En décembre 2014, un automobiliste avait renversé treize personnes en criant « Allah Akbar ». L’intéressé avait fait 157 passages en hôpital psychiatrique et le parquet avait finalement estimé qu’il ne s’agissait pas d’une attaque terroriste.

Continuer la lecture de Notre notion de « responsabilité » mérite un nouvel examen

Partager

Piqûre de rappel : L’AFFAIRE GOLDMAN SACHS : UNE JUSTICE CORROMPUE OU UN SECTEUR FINANCIER DEVENU INTOUCHABLE ?, le 12 août 2012

François Leclerc écrit dans son billet le plus récent : « le ministère américain de la justice a été très critiqué pour n’avoir poursuivi aucun banquier ou institution financière depuis 2008, date officielle du démarrage de la crise financière, accréditant les soupçons de collusion ». J’analysais cette question il y a quatre ans dans un billet qui n’a – hélas, trois fois hélas – rien perdu de son actualité.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : L’AFFAIRE GOLDMAN SACHS : UNE JUSTICE CORROMPUE OU UN SECTEUR FINANCIER DEVENU INTOUCHABLE ?, le 12 août 2012

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 JUIN 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 17 juin 2016. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 17 juin 2016. Et aujourd’hui, je ne vais vous parler que d’un seul sujet, qui est la lutte des classes, et je vais l’illustrer de deux manières différentes : la Loi travail, et l’affaire Kerviel.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 17 JUIN 2016 – Retranscription

Partager

Le temps qu’il fait le 17 juin 2016 – 02

« L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de luttes de classes. » Friedrich Engels et Karl Marx, Le manifeste communiste, 1848

Deux illustrations :

1. La Loi travail
2. L’affaire Kerviel

Paul Jorion, Le capitalisme à l’agonie, Fayard 2011
Paul Jorion, Le prix ; Le Croquant 2010 ; Flammarion (poche) 2016
Le Blog de Paul Jorion : Cédric Mas, LA LOI EL KHOMRI : LA DERNIERE ETAPE D’UN BOULEVERSEMENT DU DROIT DU TRAVAIL, le 8 mars 2016
Paul Jorion, La guerre civile numérique, Textuel 2011
Pierre Clastres, La société contre l’État, Minuit 1974

Partager

LE MENSONGE ET LA CONFIANCE, À QUEL SAINT SE VOUER ?, par Marc Le Son

Billet invité.

Le mercredi 15/06/2016 une formation de la Cour d’appel de Versailles  traitait de l’affaire Kerviel après « cassation du volet civil et de ses 4,9 milliards de dommages & intérêts » (« Le Figaro » 16/06/2016).

Selon le rédacteur de cet article, le mensonge érigé en mode de fonctionnement était au cœur des débats.

Continuer la lecture de LE MENSONGE ET LA CONFIANCE, À QUEL SAINT SE VOUER ?, par Marc Le Son

Partager

Pourquoi l’on parlera dorénavant d’O. J. Simpson quand il sera question de Jérôme Kerviel

Vous souvenez-vous de l’affaire O. J. Simpson ? Je vous la rappelle en deux mots. O. J. Simpson est une vedette du football américain, puis un acteur habitué des séries télévisées. En 1994, son ex-épouse et un ami de celle-ci sont assassinés. O. J. est inculpé, mais sera acquitté lors de son procès. En 1997 a lieu le procès intenté contre O. J. Simpson par la famille de chacune des victimes. Reconnu coupable de leur meurtre, il est condamné à une amende de 33,5 millions de dollars.

Continuer la lecture de Pourquoi l’on parlera dorénavant d’O. J. Simpson quand il sera question de Jérôme Kerviel

Partager

Démocratie – Affaire Kerviel et « Baleine de Londres » : à quoi tiennent les choses…

Il existe un parallèle évident entre l’affaire Kerviel en 2008 et celle de la « Baleine de Londres » en 2012 : dans l’un et l’autre cas, un trader prend des positions de taille extravagante sur les marchés financiers, débouchant sur des pertes colossales pour sa banque : 4,82 milliards d’euros pour le premier, l’équivalent de 5,44 milliards pour la seconde.

Continuer la lecture de Démocratie – Affaire Kerviel et « Baleine de Londres » : à quoi tiennent les choses…

Partager

La cordialité, par Dominique Temple

Billet invité.

En grec ancien, il suffit d’un préfixe pour indiquer que l’action s’inscrit dans une relation de réciprocité. Le préfixe qui signifie qu’on entre dans une relation de face à face est le préfixe anti dont on connaît les dérivés dans notre langue (antithèse, antipathie, antagonisme…). On remarque immédiatement que la société moderne n’a retenu de l’expression anti qu’une idée d’affrontement hors de toute réciprocité. Anti en français veut dire contre. En grec, au contraire, anti voulait dire « de façon réciproque » : le verbe poiein précédé du préfixe anti ne veut pas dire défaire ou contrefaire mais « faire à son tour » ; antipaskein ne signifie pas s’opposer à la souffrance ou se réjouir mais « souffrir à son tour » (ce que l’on a fait souffrir à autrui) ; antidosis ne veut pas dire le refus de donner mais « donner en retour », la réciprocité du don.

Continuer la lecture de La cordialité, par Dominique Temple

Partager