5 réflexions sur « PJ TV : « Le monde d’après… » – Invité William Bourdon, aujourd’hui 16 juin 2020 à 18h00 »

  1. « L’utopie est souvent une vérité prématurée, rentable sur le long-terme », alors quelle chance d’être un « imposteur », responsable et redevable d’un altuisme, pour développer ses intérêts égoïstes à long terme et non à court-terme.

  2. Je ne prends pas la mouche mais je note encore une fois que personne ne répond à mes questions.
    Peut-être devrais me décider à sortir de ma chambre ?
    Aussi il semble que lui on ne peut pas lavoir.
    Haha

  3. En écoutant William Bourdon, je me disais que nous avons là une personnalité remarquable qui sur le terrain judiciaire mène un combat vital pour l’humanité en mobilisant un savoir très spécialisé, en l’occurrence le droit. C’est indispensable, mais nous citoyens lambda, quelle action pouvons-nous mener pour amplifier appuyer, prolonger cette action ?
    Autre question, à la louche, combien y-a-t-il d’avocats engagés à l’heure actuelle dans ce même combat contre « les grands crimes économiques » ? Quel est le seuil à partir duquel il serait possible de prendre de vitesse les armadas d’avocats d’affaires qui s’affairent dans le lobbying et la soft law ?

  4. Mouche du coche et moment « yaka » :
    Quid de faire comme proposé dans un certain ouvrage « Comment sauver le genre humain »
    et mettre Sherpa (l’association anti-corruption) en chômage partiel :
    « Dresser » une IA à détecter les crimes économiques, en très abrégé.

    Car par cooptation des bonnes volontés, le risque est de toujours rester en deçà ds flux de jeunes
    qui par « esprit d’équipe », avalent les couleuvres et œuvrent de facto (ou nolens volens au choix) en faveur des crimes économiques.

  5. Personnage intéressant certes par les propos et les combats qu’il mène, mais personnellement, j’apprécie beaucoup le phrasé et la clarté des propos d’un autre avocat Jean-yves Leborgne.

Les commentaires sont fermés.