LES ALGOS SE MÊLENT DE CONSEIL FINANCIER, par François Leclerc

Billet invité.

Quel est l’avenir des robo-advisers, ces plate-formes de conseil en investissement automatisées qui croient leur heure venue ? La disruption va-t-elle se manifester avec éclat dans ce secteur, ou les banques, fortes de leur puissance financière et de leur portefeuille de clients, vont-elles retomber sur leurs pieds ? À peine naissante, leur offre est déjà diversifiée, avec comme principal atout de proposer des tarifs d’intervention très bas, l’intervention humaine étant très réduite.

Continuer la lecture de LES ALGOS SE MÊLENT DE CONSEIL FINANCIER, par François Leclerc

Partager

LA MAIN ÉLECTRONIQUE DES MARCHÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Dans ce monde financier de plus en plus complexe et impénétrable, rien que dénicher le volume des ordres et des transactions effectives dont le trading à haute fréquence (THF) est à la source, est un exploit tellement les estimations rendues publiques sont variables – et le plus souvent datées. Il n’en reste pas moins certain que le THF a connu ces dernières années un essor fulgurant et irrésistible sur toutes les places financières.

Continuer la lecture de LA MAIN ÉLECTRONIQUE DES MARCHÉS, par François Leclerc

Partager

LA MAUVAISE MAIN DES RÉGULATEURS BANCAIRES, par François Leclerc

Billet invité.

La mise au point finale de Bâle III, ce nouvel ensemble réglementaire définissant les normes de fonds propres des banques édicté par le Comité du même nom, s’achemine lentement mais sans gloire. Les discussions finales traînent en longueur, marquées par une opposition entre Américains et Européens. Un compromis est recherché, avec le risque de ne pas aboutir au renforcement du montant plancher des fonds propres qui était recherché.

Continuer la lecture de LA MAUVAISE MAIN DES RÉGULATEURS BANCAIRES, par François Leclerc

Partager

LES RISQUE-TOUT N’EN ONT PAS ENCORE ASSEZ, par François Leclerc

Billet invité.

La finance est un métier à risque que les financiers prétendent maitriser. En le calculant et en se couvrant, et en le rémunérant car en attendant ils ne perdent pas le nord. Certains mauvais esprits prétendent que tout cela est pure vantardise ou effet de l’aveuglement, ce qui d’ailleurs rend nécessaire une régulation principalement axée sur l’endiguement des crises amenées à survenir à nouveau, faute de se résoudre à agir de manière préventive.

Continuer la lecture de LES RISQUE-TOUT N’EN ONT PAS ENCORE ASSEZ, par François Leclerc

Partager

LE GLAIVE DE LA JUSTICE ET LE PRIX DU MARCHÉ, par François Leclerc

Billet invité.

La banque suisse UBS se voit réclamer 1,1 milliard d’euros par le parquet financier français pour son activité illégale de démarchage de clients fortunés en France, afin qu’ils ouvrent des comptes en Suisse non déclarés au fisc français. Jusque-là, rien de très nouveau.

Continuer la lecture de LE GLAIVE DE LA JUSTICE ET LE PRIX DU MARCHÉ, par François Leclerc

Partager

LA FINANCE, EN AVANT COMME AVANT ! par François Leclerc

Billet invité.

La dérégulation financière impulsée par les États-Unis attend patiemment son heure. Donald Trump a d’autres priorités avec l’Obamacare et la réforme fiscale, mais elle ne perd rien pour attendre. Un premier signal sans équivoque a été lancé par Patrick McHenry, le vice-président du Comité des services financiers de la Chambre des représentants, qui a mis en cause la participation de la Fed au Comité de Bâle, au Comité de stabilité financière et au régulateur des compagnies d’assurance dans une lettre à sa présidente Janet Yellen.

Continuer la lecture de LA FINANCE, EN AVANT COMME AVANT ! par François Leclerc

Partager

PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Billet invité.

Décrire le démantèlement multiforme de l’Europe est fastidieux. Devant ce désastre consommé, les plus hautes autorités vont tenter à Rome de refixer un cap avec la formule passe-partout d’une Europe à plusieurs vitesses. Continuer la lecture de PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Partager

C’EST JURÉ, C’EST LA TOUTE DERNIÈRE ! par François Leclerc

Billet invité.

D’où viendra la prochaine crise financière ? des hypothèses circulent déjà. La créativité et l’innovation dont ce secteur est si friand en seraient une fois de plus à l’origine, rappelant comment les excès de la titrisation ont déclenché celle dont nous ne sommes toujours pas sortis.

Continuer la lecture de C’EST JURÉ, C’EST LA TOUTE DERNIÈRE ! par François Leclerc

Partager

Finance : L’ORTHODOXIE N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT, par François Leclerc

Billet invité.

A défaut de la grande mise à plat qui s’imposerait, l’heure du doute a sonné. Deux discours sont tenus simultanément dans les allées du pouvoir : celui des adeptes de la religion féroce, comme dit Paul Jorion, qui n’en démordent pas, et celui des alarmistes qui comprennent que quelque chose cloche mais ne sont pas entendus.

Continuer la lecture de Finance : L’ORTHODOXIE N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT, par François Leclerc

Partager

LE BLOG DE PAUL JORION A 10 ANS : Un bilan – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 24 février 2017. Merci à Pascale Duclaud, Olivier de Taxis, Marianne Oppitz et Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le vendredi 24 février 2017 et cela signifie que dans 4 jours, le 28 février, il y aura 10 ans exactement que je tiens ce blog. Vendredi prochain, nous aurons dépassé l’anniversaire, donc je vais en parler un peu aujourd’hui. Continuer la lecture de LE BLOG DE PAUL JORION A 10 ANS : Un bilan – Retranscription

Partager

LES BANQUES CENTRALES ONT-ELLES UNE MARCHE ARRIÈRE ? par François Leclerc

Billet invité.

La Fed est dans l’expectative avec l’arrivée d’un président dépensier qui pourrait changer la donne, si toutefois le Congrès à majorité républicaine s’y prête. Dans la perspective de la fin du mandat de Janet Yellen en février 2018, et la désignation d’un nouveau président de la Fed par Donald Trump, celui-ci se prépare à asseoir son influence en procédant également à des nominations au sein du Federal Open Market Committee (FOMC), sur le mode qui prévaut pour la Cour Suprême. Bénéficiant déjà d’une majorité au Sénat et à la Chambre des représentants, il conforterait ainsi davantage ses pouvoirs.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES ONT-ELLES UNE MARCHE ARRIÈRE ? par François Leclerc

Partager

PETIT À PETIT, L’OISEAU DÉFAIT SON NID… par François Leclerc

Billet invité

Il est de bon ton d’afficher discrètement sa satisfaction dans les milieux financiers européens. Si tous les espoirs sont permis, autant ne pas trop s’en réjouir. Au prétexte de la nouvelle donne impulsée par Donald Trump, l’entrée en vigueur des mesures de régulation en attente d’application va pouvoir être étalée dans le temps en Europe. Pour commencer.

Continuer la lecture de PETIT À PETIT, L’OISEAU DÉFAIT SON NID… par François Leclerc

Partager

LEVER DU JOUR DE LA DÉRÉGULATION, par François Leclerc

Billet invité.

Ambiance ! Dans un de ses tweets qui lui tiennent lieu de journal officiel, Donald Trump accuse Barack Obama de tenir « des propos incendiaires », en référence à la succession des initiatives de la dernière ligne droite de son mandat, dans le but de symboliser avec ostentation son opposition à la politique du président élu que ses édifiantes nominations confirment.

Continuer la lecture de LEVER DU JOUR DE LA DÉRÉGULATION, par François Leclerc

Partager

NOUVEAUX EXPLOITS DES MÉGABANQUES, par François Leclerc

Billet invité.

Ayant privilégié le renforcement des fonds propres des banques sur le mode d’une digue allant contenir la prochaine tourmente, tout en laissant intacts les mécanismes spéculatifs qui auront suscité celle-ci, la régulation financière est en train de vivre ses derniers instants. Alors que des pans entiers de l’activité financière sont laissés dans l’ombre, et que les banques européennes freinent les dernières ardeurs des régulateurs, l’élection de Donald Trump annonce le début du détricotage des mesures de régulation, sans que l’on sache encore par quel bout il va commencer.

Continuer la lecture de NOUVEAUX EXPLOITS DES MÉGABANQUES, par François Leclerc

Partager

DÉRÉGULATION FINANCIÈRE : ON ENTRE DANS LE VIF DU SUJET, par François Leclerc

Billet invité.

Entre le Brexit et l’élection de Donald Trump, il y a jamais eu autant d’inconnues réunies en même temps… et aussi peu de bonnes nouvelles à attendre.

Continuer la lecture de DÉRÉGULATION FINANCIÈRE : ON ENTRE DANS LE VIF DU SUJET, par François Leclerc

Partager

Rappel : « La révolution sera numérique », le manifeste de « John Doe », le lanceur d’alertes des « Panama papers »

Le texte complet de « La révolution sera numérique », le manifeste de « John Doe », le lanceur d’alertes des « Panama papers », se trouve sur le site du quotidien Le Monde en date du 5 juin 2016.

Quelques extraits, pour rappel.

L’inégalité des revenus est un des marqueurs de notre époque. Elle nous affecte tous, partout dans le monde. Le débat sur son accélération soudaine fait rage depuis des années, les politiques, les universitaires et les activistes étant incapables d’interrompre sa progression malgré d’innombrables discours et analyses statistiques, quelques faibles contestations et d’occasionnels reportages.

Continuer la lecture de Rappel : « La révolution sera numérique », le manifeste de « John Doe », le lanceur d’alertes des « Panama papers »

Partager

« Se débarrasser du capitalisme est une question de SURVIE », à paraître chez Fayard en mars 2017

Un choix de mes chroniques dans Le Monde et dans Trends-Tendances de 2007 à aujourd’hui paraîtra en mars chez Fayard, précédé d’une introduction explicitant de façon détaillée le message de mes dix ans de réflexion sur la finance et l’économie.

se-debarrasser

Partager

Les marchés préfèrent un système oligarchique soft au proto-fascisme

Les marchés pour une fois, du côté du peuple, on vit une époque formidable ! Ou, pour être plus réalistes : les marchés préfèrent au proto-fascisme, le système oligarchique soft qui règne en Occident.

Le Nikkei a perdu dans la nuit à Tokyo, 5,36% et le dollar, 3,6% contre le yen. Le peso mexicain a perdu 13% face au dollar. Et le jour ne fait encore que se lever en Europe ; quant aux États-Unis, il y fait nuit noire.

marches-9-11-16

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Partager

Les marchés, convaincus qu’Hillary va gagner !

© Dow Jones Inc.
© Dow Jones Inc.

Les marchés sont convaincus qu’Hillary va gagner, d’où la bonne humeur qu’on leur constate.

Ceci dit, en dépit de la réputation d’« omniscience » que la « science » économique cherche à leur attribuer dans les très doctes Traités d’économie qui constituent le fer de lance de sa propagande, les marchés sont en réalité moutonniers, crédules, pusillanimes, superstitieux, craintifs et à mille lieues du monde tel qu’il est vraiment.

Espérons que – une fois n’étant pas coutume – ils ne soient pas à côté de la plaque !

Partager

L’INSTABILITÉ FINANCIÈRE A SES RAISONS QUE L’ON NE CONNAIT PAS, par François Leclerc

Billet invité.

Préserver la liquidité (1) des marchés financiers – l’une de leurs principales qualités – est l’un des arguments traditionnellement opposé lorsque les régulateurs manifestent de mauvaises intentions. Cela a été notamment le cas quand il a fallu défendre bec et ongles la tenue de marché par les banques (2).

Continuer la lecture de L’INSTABILITÉ FINANCIÈRE A SES RAISONS QUE L’ON NE CONNAIT PAS, par François Leclerc

Partager