De la monnaie qui dise une vérité qui n’est pas tombée du Ciel, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

L’expression « IVème Reich » est probablement désagréable pour quelques germanophiles germanolâtres sincères qui comme l’immense majorité des Allemands, donc des Européens, ont honte du IIIème Reich. Mais le troisième empire germanique est venu comme la dégénérescence du premier et du second qui l’ont précédé. Le « IVème Reich » est le système issu de la tradition impériale européenne. Continuer la lecture de De la monnaie qui dise une vérité qui n’est pas tombée du Ciel, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

LE PRIX DE L’OBSTINATION DES AUTORITÉS ALLEMANDES, par François Leclerc

Billet invité.

De premières informations à propos des négociations engagées entre Allemands et Français commencent à filtrer. Et déjà il apparaît qu’elles sont mal parties pour les seconds. Le fossé entre les propositions connues d’Emmanuel Macron et les limites à leur égard exprimées par Angela Merkel n’augurent pas d’un compromis digne de ce nom.

Continuer la lecture de LE PRIX DE L’OBSTINATION DES AUTORITÉS ALLEMANDES, par François Leclerc

Partager

Le Venezuela, métastase du cancer monétariste libéral mondial, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Après 19 ans de chavisme et 10 ans de crise des subprimes, le Venezuela n’en finit plus d’explorer les impasses politiques et économiques du monétarisme libéral. Le monétarisme libéral est le régime politico-monétaire des États-Unis depuis son émergence comme empire des Amériques au XIXème siècle puis mondial au XXème siècle. Ce régime pose l’autonomie constitutionnelle de l’émission monétaire par le crédit bancaire. Dans la mythologie libérale puritaine, la délibération et d’interprétation de la loi par le pouvoir politique et les agents de la puissance publique ne peut pas et ne doit pas déterminer la politique d’émission des signes monétaires par quoi les banques quantifient leurs crédits à l’économie.
Continuer la lecture de Le Venezuela, métastase du cancer monétariste libéral mondial, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

L’argent, mode d’emploi (2009) à paraître en poche dans la collection Pluriel

L’argent, mode d’emploi en poche (Pluriel)

Préface

J’ai publié il y a quelques années un ouvrage intitulé Le prix (Le Croquant 2010 ; Champs Flammarion 2016). J’avais été surpris à cette époque qu’avant le mien, aucun livre n’avait été consacré à cette question, ni n’avait choisi ce titre. Mais l’année d’avant, j’avais eu une expérience similaire quand j’avais voulu appeler un livre L’argent. Ni le prix, ni l’argent n’avaient en effet suscité jusque-là grand intérêt, si ce n’est, bien sûr, le roman d’Émile Zola intitulé L’argent (1891) dont vous verrez que je cite ici de nombreux passages pour illustrer ce que j’aimerais vous expliquer.

Pour distinguer mon essai d’un ouvrage de fiction à juste titre célébrissime, le livre que vous avez entre les mains fut appelé L’argent, mode d’emploi. Il parle de ce que chacun croit connaître – parce que, de l’argent, il en a en poche – mais dont, en réalité, il ignore tout.

Continuer la lecture de L’argent, mode d’emploi (2009) à paraître en poche dans la collection Pluriel

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 2 JUIN 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 2 juin 2017. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le vendredi 2 juin 2017 et je ne vais pas faire très long parce que je rentre de voyage. Ce matin j’étais à Lille et ce soir je vous parle de Vannes où j’habite. C’était un voyage assez long parce qu’il y avait deux correspondances. Mais bon, dans le train, eh bien, j’écris !

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 2 JUIN 2017 – Retranscription

Partager

Monnaie de renommée et monnaie de réciprocité, par Dominique Temple

Billet invité. P. J. : J’attire votre attention sur ce texte à proprement parler fondateur. Ouvert aux commentaires.

Il n’est pas de marché ni de monnaie qui n’ait pour raison les valeurs éthiques que les sociétés humaines ont privilégiées à partir des structures sociales qui leur donnent naissance et qu’elles ont élues. Mais que se passe-t-il entre ces structures sociales qui instaurent la confiance, la solidarité, la paix, la justice et les entreprises capitalistes ? Continuer la lecture de Monnaie de renommée et monnaie de réciprocité, par Dominique Temple

Partager

Trends – Tendances, Envoyons une ambassade à Berlin !, le 26 avril 2017

Envoyons une ambassade à Berlin !

Bruno Colmant, l’un de nos économistes de tout premier plan, vient de consacrer un ouvrage à L’euro : une utopie trahie ? * où il s’interroge sur l’avenir de la monnaie commune européenne : est-elle une construction artificielle désormais en faillite, ou bien une aventure qui continue d’être malgré tout un projet d’avenir en dépit de ses faiblesses majeures que l’actualité a à cœur de souligner cruellement jour après jour ?

Continuer la lecture de Trends – Tendances, Envoyons une ambassade à Berlin !, le 26 avril 2017

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 21 AVRIL 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 21 avril 2017. Merci à Pascale Duclaud !

Bonjour, nous sommes le 21 avril 2017. En France, après-demain dimanche : premier tour de l’élection présidentielle. Alors vous avez vu l’attitude que j’ai choisie d’avoir sur le blog, c’est-à-dire que je me suis adressé non seulement aux gens qui avaient déjà écrit des billets sur le blog en leur disant : « Voilà, proposez-moi des choses », mais vis-à-vis du public en général, je me suis adressé à la cantonade en disant : « Eh bien envoyez-moi des papiers ». Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 21 AVRIL 2017 – Retranscription

Partager

Le temps qu’il fait le 21 avril 2017

Présidentielle française dimanche

Quel avenir pour l’euro ?

Bruno Colmant, L’Euro : une utopie trahie, La Renaissance du livre 2017

Paul Jorion, Bruno Colmant (sous la direction de Marc Lambrechts), Penser l’économie autrement, Fayard 2014

* Abrogation des lois interdisant la spéculation en Suisse en 1860 ; en Belgique en 1867 ; en France en 1885.

Partager

Présidentielle, faut que ça bouge ! Réintégrer constitutionnellement la finance et la monnaie dans la démocratie européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Sur la question de l’Europe, Mélenchon a le tort et la raison de s’arrêter à une posture politique. Raison parce que l’Europe est objectivement un machin technocratico-financier destiné à tuer la politique pour réserver tout le pouvoir aux oligarchies du capital. Tort parce que l’Europe est un fait de nos réalités politiques qu’il faut nécessairement organiser pour que la démocratie existe même cantonnée à la France. Continuer la lecture de Présidentielle, faut que ça bouge ! Réintégrer constitutionnellement la finance et la monnaie dans la démocratie européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne. La délibération des euro-parlementaires consistera à déterminer une enveloppe globale de la masse monétaire en euro dont découleront des limites d’endettement public à l’échelle des États nationaux et à l’échelle de L’État financier confédéral. Continuer la lecture de L’euro-parlement de Piketty est la base d’une souveraineté financière de la démocratie internationale européenne, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Refondation de l’économie politique sous le psychodrame présidentiel français, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Depuis le Tartuffe de Molière, les Français sont artistes à débusquer les distorsions entre le dire et le faire. Spécialement entre ce qui se dit sur la place publique et ce qui se fait dans les chambres privées. La place publique est le lieu des apparences et des intentions proclamées par le discours et les gestes visibles. Le domaine privé est le lieu de la vérité ou chacun est ce qu’il fait ; où les intentions s’expriment dans les actes par des gestes nus ; où la parole, l’écrit et le théorique sont vérifiables par l’expérience sensible, par l’interaction physique sans l’habillage de la virtualité discursive. Dans le huis clos des affaires privées, le sens du dire est immédiatement illustré par le faire.

Continuer la lecture de Refondation de l’économie politique sous le psychodrame présidentiel français, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

La monnaie compensable en chaînes de blocs au service de l’économie réhumanisée, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

La démonstration de Matthieu Thiboust sur la finalité réelle possible des chaînes de blocs part du constat accablant de la déconnexion systémique de l’économie libérale actuelle avec la perspective d’une humanité civilisée. Continuer la lecture de La monnaie compensable en chaînes de blocs au service de l’économie réhumanisée, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Chute libre de la livre sterling le 7 octobre 2016, que s’est-il véritablement passé ?

Chute libre de la livre sterling le 7 octobre 2016, que s’est-il véritablement passé ? L’interprétation de Top10forexvps.com

Continuer la lecture de Chute libre de la livre sterling le 7 octobre 2016, que s’est-il véritablement passé ?

Partager

RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Seconde partie, par François Leclerc

L’Association française pour l’intelligence Artificielle (AFIA), qui regroupe les chercheurs du domaine, organisait vendredi 7 octobre à Télécom ParisTech une journée consacrée à « L’IMPACT SOCIAL DE L’I.A. » avec le soutien de la Fondation telecom.

François Leclerc, qui a contribué à son organisation, y est intervenu sur le thème RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ?
Continuer la lecture de RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Seconde partie, par François Leclerc

Partager

RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Première partie, par François Leclerc

L’Association française pour l’intelligence Artificielle (AFIA), qui regroupe les chercheurs du domaine, organisait vendredi 7 octobre à Télécom ParisTech une journée consacrée à « L’IMPACT SOCIAL DE L’I.A. » avec le soutien de la Fondation télécom.

François Leclerc, qui a contribué à son organisation, y est intervenu sur le thème RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Continuer la lecture de RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Première partie, par François Leclerc

Partager

Le moment serait-il venu d’être socialiste ? (bis), par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

La complexité de l’objet monétaire, bancaire et financier en économie politique est analogiquement de même nature que celle du champ de Higgs en physique quantique. La monnaie pas plus que le boson de Higgs n’existent sans notre entendement, notre sensibilité et notre raison. Le boson de Higgs comme la monnaie sont des facteurs d’explication de notre réalité. Le boson fait la masse inertielle des particules de matière dans le vide. La monnaie matérialise la résistance du réel objectif aux objectifs de nos désirs subjectifs.

Continuer la lecture de Le moment serait-il venu d’être socialiste ? (bis), par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Piqûre de rappel : L’État-providence et la croissance, le 22 octobre 2015

Version longue de ma chronique publiée dans Trends-Tendances en date du 22 octobre 2015.

Les États-Unis et le Canada n’avaient pas connu la guerre sur leur territoire propre (si l’on excepte le bombardement par les Japonais de la flotte de guerre américaine à Pearl Harbor à Hawaï en décembre 1941). Au sortir de la Seconde guerre mondiale, ces deux pays sont démesurément riches par rapport aux autres nations. Continuer la lecture de Piqûre de rappel : L’État-providence et la croissance, le 22 octobre 2015

Partager