LA RELANCE EUROPÉENNE PETITE MAIN, par François Leclerc

Billet invité.

Une autre version des petites pousses vertes que l’on croit voir au loin fait fureur. Prenant leur désir du retour à la normalité pour réalité, les ECB-watchers – sur le mode des China-watchers – croient percevoir les signaux du tapering de la Banque centrale européenne, qui suivrait l’exemple de la Fed. La BCE se préparerait – à petit pas de bébé selon l’un d’entre eux – à entamer la décrue de ses mesures monétaires non-conventionnelles en procédant à la hausse de ses taux directeurs ou à la diminution de ses achats obligataires.

Continuer la lecture de LA RELANCE EUROPÉENNE PETITE MAIN, par François Leclerc

Partager

ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Billet invité.

En Europe, contrairement aux États-Unis, les plus hautes autorités marchent sur des œufs. Christine Lagarde vient de proposer un compromis aux créanciers de la Grèce dont le FMI fait partie, accordant un délai non précisé aux opposants à toute réaménagement de sa dette, qu’elle continue d’exiger, tout en ne s’opposant pas au versement des 7 milliards d’euros de la tranche en suspens afin de permettre au gouvernement grec de ne pas faire défaut sur ses remboursements de l’été, mais sans y participer.

Continuer la lecture de ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Partager

OÙ L’ON VA REPARLER DES BAD BANKS ! par François Leclerc

Billet invité.

La masse des prêts douteux inscrits au bilan des banques européennes est l’un de ces grands succès dont les plus hautes autorités ne se vantent pas, et pour cause. Au choix, ces actifs toxiques sont le souvenir de la crise des subprimes ou l’effet de leur politique de déflation. Qualifiées de NPL dans le jargon – acronyme anglais de « prêts non performants » – leur valeur représente tout de même un petit millier de milliards d’euros au nominal.

Continuer la lecture de OÙ L’ON VA REPARLER DES BAD BANKS ! par François Leclerc

Partager

DES SIGNAUX PARTANT DANS TOUS LES SENS, par François Leclerc

Billet invité.

Qui l’aurait prédit il y a encore quelques jours, les élections législatives allemandes de septembre prochain ne sont plus synonymes de quatrième mandat garanti pour Angela Merkel ! Bénéficiant d’une soudaine et puissante percée dans les sondages, un SPD désormais dirigé par Martin Schulz a ouvert le jeu politique, plaçant désormais la chancelière sur la défensive. Le nouveau secrétaire général peut aujourd’hui prétendre lui succéder au sein d’une nouvelle grande coalition qu’il dominerait, si les sondages le confirment.

Continuer la lecture de DES SIGNAUX PARTANT DANS TOUS LES SENS, par François Leclerc

Partager

GRANDE RECONFIGURATION DANS LE DÉSORDRE, par François Leclerc

Billet invité.

L’Allemagne est une des cibles favorites des sorties de Donald Trump et de l’entourage qu’il s’est donné. Certes, la mise en cause de ses énormes surplus commerciaux * n’est pas nouvelle, venant des États-Unis, des organisations multilatérales ou de la Commission européenne, mais elle a pris une toute autre dimension avec l’accusation de manipulation de l’euro formulée par Peter Navarro, le conseiller commercial du nouveau président. La sous-évaluation de la monnaie commune procurerait un avantage concurrentiel expliquant le volume des importations allemandes aux États-Unis, au détriment de l’industrie américaine et de l’emploi. Vrai ou faux ?

Continuer la lecture de GRANDE RECONFIGURATION DANS LE DÉSORDRE, par François Leclerc

Partager

Trump : VOUS N’AVEZ PAS TOUT VU !, par François Leclerc

Billet invité.

Fidèle à sa vision du monde résumée par le slogan « America First ! », Donald Trump n’a fait que prendre son élan avec le démantèlement d’Obamacare et la construction d’un mur avec le Mexique, ses premières mesures emblématiques. Pour la suite, il voit grand.

Continuer la lecture de Trump : VOUS N’AVEZ PAS TOUT VU !, par François Leclerc

Partager

L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité

Que pèse le destin de la Grèce oubliée dans son coin, quand Donald Trump joue l’éclatement de l’Europe en choisissant ses partenaires et en cajolant la Russie, et quand les négociateurs du Brexit effectuent les tours de chauffe d’une compétition qui s’annonce acharnée ? Les dirigeants européens, qui peinent à gérer leurs désaccords, pourront-ils longtemps conserver un front uni ? Ne préféreront-ils pas faire passer en premier la défense de leurs intérêts particuliers ? Sous ces effets conjugués, nous abordons l’acte II du démantèlement de l’Europe.

Continuer la lecture de L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

« PAS DE VAGUE ! C’EST VITE DIT… » par François Leclerc

Billet invité.

Où vont l’Italie et la Grèce ? Si les forces centrifuges continuent de se renforcer au sein de la zone euro, un gel de la situation est recherché en attendant que soient passés les importants rendez-vous électoraux de l’année prochaine. Le mot d’ordre général implicite semble être « pas de vague ! », bien qu’il apparaisse difficile à faire respecter.

Continuer la lecture de « PAS DE VAGUE ! C’EST VITE DIT… » par François Leclerc

Partager

TROP DE FINANCE TUE LA FINANCE ! par François Leclerc

Billet invité.

Le président de la BCE a hier annoncé poursuivre jusqu’à la fin de l’année prochaine le programme d’achats de titres obligataires qui devait s’arrêter en mars, et même au-delà si besoin. Continuer la lecture de TROP DE FINANCE TUE LA FINANCE ! par François Leclerc

Partager

LES BANQUES CENTRALES JOUENT PERSO, par François Leclerc

Billet invité.

La BCE s’est découvert une nouvelle mission, une de plus. Elle cherche à corriger les effets négatifs de sa politique intensive d’achats d’actifs, car celle-ci contribue à aggraver le déficit en collatéral qui s’était déjà instauré en raison de sa demande accrue. Un sujet qui régulièrement réapparait timidement dans l’actualité, sur lequel la discrétion est de mise car touchant à un domaine essentiel du fonctionnement du système financier : la garantie des transactions sur le marché du REPO, là où les banques vont se financer à court terme.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES JOUENT PERSO, par François Leclerc

Partager

L’INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES, VICTIME COLLATÉRALE, par François Leclerc

Billet invité.

Même cause, même effet : la victoire de Donald Trump laisse les dirigeants mondiaux impréparés, aussi désemparés que lors du coup d’éclat précédent, celui du Brexit. Se détachant des multiples réactions marquées par la circonspection, le maître mot a été incertitude, qualifiant aussi bien la politique de l’administration Trump que la leur.

Continuer la lecture de L’INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES, VICTIME COLLATÉRALE, par François Leclerc

Partager

DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE A SON IMPLOSION, par François Leclerc

Billet invité.

Inexorablement, la crise politique européenne s’approfondit. La liste des partis classés à gauche ou au centre gauche atteints par une fracture interne s’allonge : le Labour britannique et le PSOE l’ont initié, le Parti démocrate italien et Syriza les y rejoignent.

Continuer la lecture de DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE A SON IMPLOSION, par François Leclerc

Partager

LA BCE FAIT CE QU’ELLE PEUT… par François Leclerc

Billet invité.

Il était surnommé Super Mario et se retrouve maintenant comparé à Atlas supportant le poids du monde, en la circonstance de l’Europe. Mario Draghi est-il toujours le sauveur ou bien serait-il devenu une victime ? C’est en tout cas ainsi qu’il s’est un peu présenté devant les parlementaires européens, appelant pour la énième fois les gouvernements à prendre son relais.

Continuer la lecture de LA BCE FAIT CE QU’ELLE PEUT… par François Leclerc

Partager

La régulation financière bloquée de tous côtés, par François Leclerc

Billet invité.

L’actualité financière européenne est reléguée au second plan et c’est bien dommage. Elle illustre pourtant les obstacles rencontrés par les régulateurs des banques qui s’efforcent dans la peine de terminer leur ouvrage. Simultanément, l’enterrement de la taxe sur les transactions financières se poursuit lentement mais sûrement, la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe se décide à rejeter finalement les recours pendants contre le programme OMT d’achat de titres de la BCE, et l’adoption de la garantie européenne des dépôts bancaires est une fois de plus renvoyé à plus tard.

Continuer la lecture de La régulation financière bloquée de tous côtés, par François Leclerc

Partager

UN TOURNANT EUROPÉEN PAS ANNONCÉ ET À PEINE ENTAMÉ, par François Leclerc

Billet invité.

En cherchant à obtenir la participation du FMI au 3ème plan de sauvetage de la Grèce, le gouvernement allemand s’est pris tout seul les pieds dans le tapis, ne pouvant accepter ses propositions de restructuration de la dette.

Continuer la lecture de UN TOURNANT EUROPÉEN PAS ANNONCÉ ET À PEINE ENTAMÉ, par François Leclerc

Partager

OÙ MÈNE LA MISE EN CAUSE ALLEMANDE DE LA BCE ? par François Leclerc

Billet invité.

Tout fout le camp, la BCE est descendue de son piédestal et n’y remontera pas ! Ce ne sont pas ses résultats mitigés qui en sont la cause, mais les attaques provenant d’Allemagne qui se répètent et s’amplifient. L’inconcevable est arrivé : sa politique y est publiquement critiquée, écornant le sacro-saint dogme de son indépendance dont elle portait haut le drapeau.

Continuer la lecture de OÙ MÈNE LA MISE EN CAUSE ALLEMANDE DE LA BCE ? par François Leclerc

Partager

LA BUTÉE DE LA POLITIQUE ALLEMANDE, par François Leclerc

Billet invité.

Aveuglé par ses certitudes et animé par ses intérêts, le gouvernement allemand continue de pousser l’Europe sur sa ligne de plus grande pente. Sa politique n’étant pas négociable, cela ne va pas pouvoir bien se terminer.

Continuer la lecture de LA BUTÉE DE LA POLITIQUE ALLEMANDE, par François Leclerc

Partager

LES BRICOLEURS DU DIMANCHE DE LA RÉGLEMENTATION BANCAIRE, par François Leclerc

Billet invité.

« Nous ne pouvons pas nous permettre un autre Draghi ! ». Ce cri du cœur d’un député allemand de la CSU fait référence à la fin de son mandat en 2019 et illustre la forte détérioration des rapports entre le gouvernement allemand et la BCE, ainsi que la virulente remise en cause de sa politique monétaire outre-Rhin. On se souvient des récents épisodes.

Continuer la lecture de LES BRICOLEURS DU DIMANCHE DE LA RÉGLEMENTATION BANCAIRE, par François Leclerc

Partager

LA LOGIQUE DE DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les actions de la BCE sont au plus bas en Allemagne. La mise en cause de Mario Draghi a monté d’un cran, ses détracteurs appelant à un changement de sa politique, sans crainte de bousculer le dogme de l’indépendance de la banque centrale. Le temps n’est plus où Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, éternel minoritaire au sein du conseil des gouverneurs de la BCE, se contentait d’exprimer ses réserves, de voter contre les mesures décidées par la majorité, puis se bornait à déclarer que cela allait « trop loin ». Le dernier train de mesures, l’annonce que de nouvelles pourraient intervenir et l’irruption dans les débats de l’option de l’Helicopter money ont été de trop.

Continuer la lecture de LA LOGIQUE DE DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LES BANQUES CENTRALES, EN DÉSESPOIR DE CAUSE… par François Leclerc

Billet invité.

Une fois de plus, Anésidora doit être sollicitée, plus connue sous le nom de Pandore et renommée pour sa fameuse boîte qui était une jarre. À nouveau, celle-ci a été ouverte, au risque qu’il en sorte des maux que l’on n’attend pas. Cette entrée en matière va-t-elle ravir Jens Weidmann, qui s’efforce de refermer son couvercle pendant qu’il est encore temps?

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES, EN DÉSESPOIR DE CAUSE… par François Leclerc

Partager