LA BCE FAIT CE QU’ELLE PEUT… par François Leclerc

Billet invité.

Il était surnommé Super Mario et se retrouve maintenant comparé à Atlas supportant le poids du monde, en la circonstance de l’Europe. Mario Draghi est-il toujours le sauveur ou bien serait-il devenu une victime ? C’est en tout cas ainsi qu’il s’est un peu présenté devant les parlementaires européens, appelant pour la énième fois les gouvernements à prendre son relais.

Continuer la lecture de LA BCE FAIT CE QU’ELLE PEUT… par François Leclerc

Partager

La régulation financière bloquée de tous côtés, par François Leclerc

Billet invité.

L’actualité financière européenne est reléguée au second plan et c’est bien dommage. Elle illustre pourtant les obstacles rencontrés par les régulateurs des banques qui s’efforcent dans la peine de terminer leur ouvrage. Simultanément, l’enterrement de la taxe sur les transactions financières se poursuit lentement mais sûrement, la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe se décide à rejeter finalement les recours pendants contre le programme OMT d’achat de titres de la BCE, et l’adoption de la garantie européenne des dépôts bancaires est une fois de plus renvoyé à plus tard.

Continuer la lecture de La régulation financière bloquée de tous côtés, par François Leclerc

Partager

UN TOURNANT EUROPÉEN PAS ANNONCÉ ET À PEINE ENTAMÉ, par François Leclerc

Billet invité.

En cherchant à obtenir la participation du FMI au 3ème plan de sauvetage de la Grèce, le gouvernement allemand s’est pris tout seul les pieds dans le tapis, ne pouvant accepter ses propositions de restructuration de la dette.

Continuer la lecture de UN TOURNANT EUROPÉEN PAS ANNONCÉ ET À PEINE ENTAMÉ, par François Leclerc

Partager

OÙ MÈNE LA MISE EN CAUSE ALLEMANDE DE LA BCE ? par François Leclerc

Billet invité.

Tout fout le camp, la BCE est descendue de son piédestal et n’y remontera pas ! Ce ne sont pas ses résultats mitigés qui en sont la cause, mais les attaques provenant d’Allemagne qui se répètent et s’amplifient. L’inconcevable est arrivé : sa politique y est publiquement critiquée, écornant le sacro-saint dogme de son indépendance dont elle portait haut le drapeau.

Continuer la lecture de OÙ MÈNE LA MISE EN CAUSE ALLEMANDE DE LA BCE ? par François Leclerc

Partager

LA BUTÉE DE LA POLITIQUE ALLEMANDE, par François Leclerc

Billet invité.

Aveuglé par ses certitudes et animé par ses intérêts, le gouvernement allemand continue de pousser l’Europe sur sa ligne de plus grande pente. Sa politique n’étant pas négociable, cela ne va pas pouvoir bien se terminer.

Continuer la lecture de LA BUTÉE DE LA POLITIQUE ALLEMANDE, par François Leclerc

Partager

LES BRICOLEURS DU DIMANCHE DE LA RÉGLEMENTATION BANCAIRE, par François Leclerc

Billet invité.

« Nous ne pouvons pas nous permettre un autre Draghi ! ». Ce cri du cœur d’un député allemand de la CSU fait référence à la fin de son mandat en 2019 et illustre la forte détérioration des rapports entre le gouvernement allemand et la BCE, ainsi que la virulente remise en cause de sa politique monétaire outre-Rhin. On se souvient des récents épisodes.

Continuer la lecture de LES BRICOLEURS DU DIMANCHE DE LA RÉGLEMENTATION BANCAIRE, par François Leclerc

Partager

LA LOGIQUE DE DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les actions de la BCE sont au plus bas en Allemagne. La mise en cause de Mario Draghi a monté d’un cran, ses détracteurs appelant à un changement de sa politique, sans crainte de bousculer le dogme de l’indépendance de la banque centrale. Le temps n’est plus où Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, éternel minoritaire au sein du conseil des gouverneurs de la BCE, se contentait d’exprimer ses réserves, de voter contre les mesures décidées par la majorité, puis se bornait à déclarer que cela allait « trop loin ». Le dernier train de mesures, l’annonce que de nouvelles pourraient intervenir et l’irruption dans les débats de l’option de l’Helicopter money ont été de trop.

Continuer la lecture de LA LOGIQUE DE DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LES BANQUES CENTRALES, EN DÉSESPOIR DE CAUSE… par François Leclerc

Billet invité.

Une fois de plus, Anésidora doit être sollicitée, plus connue sous le nom de Pandore et renommée pour sa fameuse boîte qui était une jarre. À nouveau, celle-ci a été ouverte, au risque qu’il en sorte des maux que l’on n’attend pas. Cette entrée en matière va-t-elle ravir Jens Weidmann, qui s’efforce de refermer son couvercle pendant qu’il est encore temps?

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES, EN DÉSESPOIR DE CAUSE… par François Leclerc

Partager

LA CRISE DES RÉFUGIÉS EN CACHE UNE AUTRE QUI MÛRIT, par François Leclerc

Billet invité.

Tandis que les autorités européennes s’engagent dans l’un de ces sommets dont elles ont le secret, avec comme objectif de rendre présentable et légal un plan qui ne l’est à aucun égard afin de tarir le flux des réfugiés, d’autres soucis s’annoncent qui concernent le pacte fiscal et la politique poursuivie par la BCE.

Continuer la lecture de LA CRISE DES RÉFUGIÉS EN CACHE UNE AUTRE QUI MÛRIT, par François Leclerc

Partager

VOL D’ESSAI DE L’HÉLICOPTÈRE DE LA BCE, par François Leclerc

Billet invité.

Questionné à propos de la distribution directe de liquidités par la BCE (le fameux largage par hélicoptère), Mario Draghi a répondu le 10 mars dernier que « c’est une idée intéressante… mais nous ne l’avons pas encore réellement examinée ». Ce disant, il n’a pas manqué de surprendre son monde.

Continuer la lecture de VOL D’ESSAI DE L’HÉLICOPTÈRE DE LA BCE, par François Leclerc

Partager

QUAND RIEN NE VA PLUS, QUE RESTE-T-IL À FAIRE ? par François Leclerc

Billet invité.

« Il se pourrait que nous soyons face non pas à des coups de tonnerre isolés, mais aux signes avant-coureurs d’une tempête qui couve depuis longtemps », a estimé Claudio Borio, le chef du département monétaire et économique de la Banque des règlements internationaux, en commentant son dernier rapport trimestriel.

Continuer la lecture de QUAND RIEN NE VA PLUS, QUE RESTE-T-IL À FAIRE ? par François Leclerc

Partager

OÙ EST LE DIABLE QUAND LA BCE S’EN MÊLE ?, Par François Leclerc

  • Billet invité.

Deux des mesures annoncées par Mario Draghi, qui n’a pas déchainé l’enthousiasme à voir la baisse des places boursières qui s’en est suivie, méritent d’être regardées de plus près.

Continuer la lecture de OÙ EST LE DIABLE QUAND LA BCE S’EN MÊLE ?, Par François Leclerc

Partager

BCE : M. Draghi est un grand stratège !

« Nous avons montré que nous ne sommes pas à court de munitions » a déclaré M. Draghi en commentaire aux mesures que la Banque Centrale Européenne vient de prendre.

C’est à cela que l’on reconnaît les grands stratèges : à affirmer avec autorité que la réalité est l’exact contraire de ce qu’elle est.

Partager

LA BCE EN ARRIVE AUX DERNIÈRES EXTRÉMITÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Non événement, la BCE fait feu de tout bois pour cette fois-ci ne pas décevoir les attentes (voir le détail des mesures dans votre média préféré). Ce qui peut en résulter de probant est autre chose, car si les Bourses manifestent leur contentement en caracolant, cela risque de ne pas avoir, comme à l’habitude, d’autre effet que de doper le marché des actions et non pas l’économie réelle. À force de se demander si la BCE est à court de munitions – un thème qui a perdu toute originalité – cela va bien finir par arriver. Au prochain épisode, verra-t-on décoller l’hélicoptère pour larguer de la monnaie ? En désespoir de cause, les ralliements à cette idée iconoclaste se multiplient, car il n’est plus rien attendu de dirigeants politiques impuissants et rivés à leurs certitudes quand ce n’est pas à leurs petits calculs .

Partager

L’EUROPE À UN POINT D’INFLEXION, par François Leclerc

Billet invité.

La bourse de Milan et la presse italienne ne s’y sont pas trompées, la BCE vient de sauver les banques italiennes qui filaient un très mauvais coton en débloquant la situation. Le mouvement de panique qui touchait les valeurs bancaires depuis le début de la semaine a pris fin, Matteo Renzi étant désormais en mesure d’affirmer que le système financier était « solide » en raison de la cuisine qui se mijote.

Continuer la lecture de L’EUROPE À UN POINT D’INFLEXION, par François Leclerc

Partager

L’INSATIABLE MOLOCH, par François Leclerc

Billet invité.

Mario Draghi est descendu du piédestal où il avait été placé pour avoir stoppé la crise obligataire en 2012, les marchés ayant vivement réagi aux dernières mesures de la BCE, après avoir espéré une injection monétaire encore plus massive. La fuite en avant s’accélère.

Continuer la lecture de L’INSATIABLE MOLOCH, par François Leclerc

Partager

LE GRAND MYSTÈRE DU CALCUL DU RISQUE, par François Leclerc

Billet invité.

« Qu’est-ce que les banques européennes ont réellement dans le coffre ? ». La question n’a jamais été résolue et le mystère continue de planer, mais il va falloir encore attendre quatre ans pour connaître la réponse, et ce ne sera que celle que la BCE apportera…

Continuer la lecture de LE GRAND MYSTÈRE DU CALCUL DU RISQUE, par François Leclerc

Partager

QUAND LA GRANDE POLITIQUE S’EN MÊLE… par François Leclerc

Billet invité.

Essayant de desserrer l’étau que le gouvernement allemand met en place, Francois Hollande propose de former une « avant-garde » de la zone euro pourvue d’un gouvernement et d’un parlement. Quels pays en feront partie et quelle en sera la politique ? Interrogé, François Hollande a répondu qu’il pensait avant tout à la France, à l’Allemagne et à l’Italie *.

Continuer la lecture de QUAND LA GRANDE POLITIQUE S’EN MÊLE… par François Leclerc

Partager

NOUVELLE PASSE D’ARMES, par François Leclerc

Billet invité.

Une discussion sur la dette grecque ne va plus pouvoir être repoussée après le coup de pouce que Mario Draghi vient de donner, venant à l’appui du FMI et sortant de son effacement de ces derniers jours. Considérant que son allégement ne faisait pas discussion, il a estimé qu’il allait falloir se pencher sur le sujet dans les prochaines semaines. Le sommet de la zone euro avait vu les choses autrement et renvoyait à une première revue satisfaisante du futur plan l’examen de la dette, c’est-à-dire dans de longs mois.

Continuer la lecture de NOUVELLE PASSE D’ARMES, par François Leclerc

Partager

DE QUOI LA GRÈCE VA-T-ELLE FINIR PAR ÊTRE LE SYMBOLE ? par François Leclerc

Billet invité.

Une réunion de deux heures aura été nécessaire, la nuit dernière, pour en rester toujours au même point : Angela Merkel et son comparse François Hollande n’auraient semble-t-il pas infléchi d’un iota leur position, et les points durs les opposant à Alexis Tsipras n’auraient pas varié. Rien n’indique dans les propos qu’ils ont tenu un arbitrage entre les positions divergentes qui se sont révélées à demi-mot au sein de l’ex-Troïka. Notablement, Jean-Claude Juncker n’était pas de la partie, et le premier ministre grec l’a rencontré dans un second temps. A se demander le sens de cette longue rencontre, si ce n’est pour accréditer que les deux dirigeants européens font tout pour masquer les désaccords afin de ne pas les trancher, et Alexis Tsipras pour tenter de trouver un accord sans se déjuger.

Continuer la lecture de DE QUOI LA GRÈCE VA-T-ELLE FINIR PAR ÊTRE LE SYMBOLE ? par François Leclerc

Partager