LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Billet invité.

Les autorités italiennes ont retenu des dernières rencontres des ministres de l’Intérieur ainsi que des Affaires étrangères européens qu’elles doivent d’abord compter sur elles-mêmes pour enrayer l’exode des réfugiés. Car il en est ressorti que le partage de leur accueil avec les autres pays est rigoureusement exclu, ne laissant que deux issues de disponibles : détruire les réseaux de passeurs et séparer les réfugiés ayant droit à l’asile des migrants économiques, qui représenteraient 80% de l’ensemble en application de critères non précisés.

Continuer la lecture de LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Partager

LES EAUX DORMANTES DU VIX, par François Leclerc

Billet invité.

Déroutantes, les crises politique et financière ont en commun d’être imprévisibles, ce qui en fait le sel. À ceci près que les financiers se sont donné un indicateur pour y remédier, à la différence des politiques. Affublé de l’acronyme VIX et surnommé l’indice de la peur, il mesure la volatilité enregistrée sur les marchés et fait autorité.

Continuer la lecture de LES EAUX DORMANTES DU VIX, par François Leclerc

Partager

LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Billet invité.

Toujours aussi déroutante, la crise politique européenne ne désempare pas. La France est atteinte par une profonde recomposition politique et un doute qui ne l’est pas moins, le gouvernement britannique est entré dans une phase d’instabilité prononcée, la date et le résultat des élections législatives italiennes sont plus que jamais un point d’interrogation.

Continuer la lecture de LA CRUELLE ABSENCE D’ALTERNATIVE, par François Leclerc

Partager

ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Billet invité.

En Europe, contrairement aux États-Unis, les plus hautes autorités marchent sur des œufs. Christine Lagarde vient de proposer un compromis aux créanciers de la Grèce dont le FMI fait partie, accordant un délai non précisé aux opposants à toute réaménagement de sa dette, qu’elle continue d’exiger, tout en ne s’opposant pas au versement des 7 milliards d’euros de la tranche en suspens afin de permettre au gouvernement grec de ne pas faire défaut sur ses remboursements de l’été, mais sans y participer.

Continuer la lecture de ILS PRENNENT LEURS PETITES PRÉCAUTIONS… par François Leclerc

Partager

L’ESPAGNE ET L’ITALIE TOUJOURS AUSSI VULNÉRABLES, par François Leclerc

Billet invité.

L’Espagne et l’Italie continuent de ressentir les effets de la profonde crise politique qui secoue l’Europe. Le sort incertain de Mariano Rajoy tient à sa capacité à obtenir, au-delà du soutien de Ciudadanos, celui de petits partis moyennant compensations. Celui de Matteo Renzi est suspendu à sa victoire lors des prochaines élections législatives, qu’il veut avancer pour les faire coïncider avec celles des Allemands à l’automne.

Continuer la lecture de L’ESPAGNE ET L’ITALIE TOUJOURS AUSSI VULNÉRABLES, par François Leclerc

Partager

UN GRAND BANQUIER ITALIEN SE RÉVOLTE, par François Leclerc

Billet invité.

Le sauvetage à épisodes de la banque Monte dei Paschi di Siena finalement résolu, la crise du système bancaire italien est toujours sur le feu. Comment faire coïncider les modalités de sauvetage des banques les plus atteintes par les NPL (les prêts non performants) qu’elles détiennent tout en respectant la réglementation communautaire ? Là est toute la question, qui se focalise sur le sort de deux banques, cette fois-ci vénitiennes, dont le déficit en capital a été estimé à 6,4 milliards d’euros.

Continuer la lecture de UN GRAND BANQUIER ITALIEN SE RÉVOLTE, par François Leclerc

Partager

LA DYNAMIQUE DE MACRON VUE D’ALLEMAGNE ET D’ITALIE, par François Leclerc

Billet invité.

En Allemagne, l’embellie du SPD dans les sondages s’est révélée un feu de paille, éloignant maintenant qu’il est éteint toute perspective de victoire électorale à l’automne et rendant moins vraisemblable la reconduction d’une grande coalition avec la CDU/CSU. Cette perspective augure mal de la dynamique que le président français voudrait instaurer en développant d’étroites relations avec le gouvernement allemand, qui pour l’instant trouve quelques difficultés à démarrer.

Continuer la lecture de LA DYNAMIQUE DE MACRON VUE D’ALLEMAGNE ET D’ITALIE, par François Leclerc

Partager

BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Billet invité.

Emmanuel Macron espère entrebâiller une porte, Martin Schulz vient à son tour d’en assurer la fermeture. Pas question d’euro-obligations, a-t-il asséné, que ce soit pour financer un fonds d’investissement européen ou les émissions à venir de la dette ! Dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung, le dirigeant social-démocrate compare à « un fantôme » le débat à propos de la mutualisation, et prévient que celui sur les euro-obligations est « terminé ». Il se contente de renvoyer au Mécanisme européen de stabilité (MES) au sein duquel chaque pays est responsable au prorata de son apport au capital, suivant la clé utilisée pour la BCE.

Continuer la lecture de BERLIN A LE DERNIER MOT, par François Leclerc

Partager

PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Billet invité.

Décrire le démantèlement multiforme de l’Europe est fastidieux. Devant ce désastre consommé, les plus hautes autorités vont tenter à Rome de refixer un cap avec la formule passe-partout d’une Europe à plusieurs vitesses. Continuer la lecture de PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Partager

ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Une paire de sondages électoraux en Allemagne ont suffi pour laisser entrevoir une nouvelle perspective politique européenne : le candidat du SPD Martin Schulz pourrait l’emporter sur Angela Merkel à l’automne et prendre sa place. Ce n’est pas fait, bien entendu, mais l’impressionnante progression du score du SPD montre qu’il ne s’agit pas d’un accident de parcours. Ses effets potentiels créeraient une ouverture dans un monde verrouillé.

Continuer la lecture de ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Partager

SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Billet invité.

Lors de son arrivée à la tête de la Commission, en septembre 2014, Jean-Claude Juncker annonçait que l’Union allait jouer la carte de « sa dernière chance ». Mais, sans attendre la fin de son mandat en 2019, il a annoncé qu’il n’en briguerait pas un second et signifié qu’il n’y croit plus.

Continuer la lecture de SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Partager

WOLFGANG SCHÄUBLE, CE MAUVAIS GÉNIE, par François Leclerc

Billet invité.

Peu accoutumé aux propos nuancés et continuant à marquer son territoire avec persévérance, Wolfgang Schäuble vient de couper court à toute mise en cause ultérieure de sa politique en affirmant qu’il ne pouvait y avoir de réduction de la dette publique au sein de la zone euro, et que pour y procéder il fallait la quitter. Avec ce principe, ce n’est pas seulement le sort de la Grèce qui est en jeu.

Continuer la lecture de WOLFGANG SCHÄUBLE, CE MAUVAIS GÉNIE, par François Leclerc

Partager

L’ITALIE SUR UNE PENTE GLISSANTE, par François Leclerc

Billet invité.

Matteo Renzi et Beppe Grillo y étant favorables, la perspective de la tenue en juin prochain des élections législatives italiennes se confirme et celle d’une victoire du Mouvement des 5 étoiles se renforce. Si celle-ci se concrétise, l’appartenance de l’Italie à l’union monétaire sera vite remise en question.

Continuer la lecture de L’ITALIE SUR UNE PENTE GLISSANTE, par François Leclerc

Partager

L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité

Que pèse le destin de la Grèce oubliée dans son coin, quand Donald Trump joue l’éclatement de l’Europe en choisissant ses partenaires et en cajolant la Russie, et quand les négociateurs du Brexit effectuent les tours de chauffe d’une compétition qui s’annonce acharnée ? Les dirigeants européens, qui peinent à gérer leurs désaccords, pourront-ils longtemps conserver un front uni ? Ne préféreront-ils pas faire passer en premier la défense de leurs intérêts particuliers ? Sous ces effets conjugués, nous abordons l’acte II du démantèlement de l’Europe.

Continuer la lecture de L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LA GRÈCE ET L’ITALIE SUR LE FIL, par François Leclerc

Billet invité.

Dans l’attente que le jeu avec Donald Trump et Theresa May se soit un peu calmé, et que les élections européennes de cette année soient passées, le moment n’est pas encore venu de prendre des décisions afin de solidifier une Europe de plus en plus contestée. Le seront-elles d’ailleurs jamais ? Dans l’immédiat, des précautions sont prises pour geler le contexte en Grèce et en Italie, où la situation est la plus instable.

Continuer la lecture de LA GRÈCE ET L’ITALIE SUR LE FIL, par François Leclerc

Partager

HONNEUR AUX CONTRIBUABLES ITALIENS ! par François Leclerc

Billet invité.

La tentative de trouver sur le marché les 5 milliards d’euros nécessaires au sauvetage de Monte dei Paschi di Siena (MPS) ayant fait long feu, le gouvernement italien a annoncé dans la nuit son sauvetage sur fonds publics, précisant que les petits épargnants seront « garantis à 100% ». L’État, dont le montant de l’intervention n’a pas été dévoilé, deviendra le principal actionnaire de MPS, ce qui « nous donnera la possibilité d’aller de l’avant avec l’élimination accélérée des créances douteuses » a commenté Marco Morelli, son patron. En d’autres termes d’éponger les pertes.

Continuer la lecture de HONNEUR AUX CONTRIBUABLES ITALIENS ! par François Leclerc

Partager

LA CRISE POLITICO-BANCAIRE ITALIENNE, par François Leclerc

Billet invité.

Encore une grande réalisation européenne qui ne tient pas ses promesses ! La construction de l’Union bancaire restait inachevée pour cause de profond désaccord sur la création d’un fonds de mutualisation des pertes, mais elle va voir ses principes bafoués, dans le but d’assurer le sauvetage de la banque Monte dei Paschi di Siena (MPS) et de tenter d’en faire autant de Matteo Renzi.

Continuer la lecture de LA CRISE POLITICO-BANCAIRE ITALIENNE, par François Leclerc

Partager

L’INCERTITUDE FAITE REINE, par François Leclerc

Billet invité.

Le décor de la nouvelle crise grecque est planté. En faisant adopter par le Parlement deux modestes mesures sociales – que les députés de Nouvelle Démocratie ont annoncé voter ce soir – Alexis Tsipras a voulu montrer qu’il conservait malgré tout des marges de manœuvre. Mais c’est loin d’être gagné malgré les réactions qu’il suscite en sa faveur.

Continuer la lecture de L’INCERTITUDE FAITE REINE, par François Leclerc

Partager

L’ITALIE ET LA GRÈCE, DÉVERSOIRS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Soucieuse de préserver les dernières économies des réfugiés, qui ont souvent vendu tous leurs biens pour fuir la guerre, Angela Merkel a déclaré dans son allocution hebdomadaire en Allemagne « nous ne pouvons pas accepter que des gens payent beaucoup d’argent pour risquer leur vie ! ». Comme c’est bien dit.

Continuer la lecture de L’ITALIE ET LA GRÈCE, DÉVERSOIRS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

ITALIE, QUI VA REPRENDRE LA MAIN ? par François Leclerc

Billet invité.

En faisant de l’adoption d’une nouvelle loi électorale un préalable à la tenue d’élections, afin d’éviter une situation ingouvernable, le Président de la République Sergio Mattarella a écarté la convocation rapprochée des électeurs réclamée par le Mouvement des 5 étoiles et Matteo Renzi, obligeant ce dernier à adapter ses plans.

Continuer la lecture de ITALIE, QUI VA REPRENDRE LA MAIN ? par François Leclerc

Partager