Université catholique de Lille, ETHICS, Cycle de 6 visioconférences : L’Après-Covid 19, 5. L’Europe et la France, le 21 octobre 2020

1. La pandémie, le 16 septembre 2020

2. L’économie, le 30 septembre 2020

3. L’environnement, le 7 octobre 2020

4. La géopolitique, le 14 octobre 2020

Partager :

4 réflexions sur « Université catholique de Lille, ETHICS, Cycle de 6 visioconférences : L’Après-Covid 19, 5. L’Europe et la France, le 21 octobre 2020 »

  1. Bon ben mon cher Paul !

    Tout va de mal en pis !

    Alors les transitions nécessaires, eh ! bien ce n’est hélas ! pas encore pour demain… Nos élites sont décidément à la fois bornées et têtues ! Que tout cela est bien triste !

    Pire, nos élites qui ont vraisemblablement bien du mal à analyser leur propre ECHEC, sont tout « simplement » incapables de se remettre en question !

    Comme je l’ai déjà dit en commentaire : la prochaine étape, c’est le burn-out généralisé ! C’est désormais inéluctable ! Nos leaders sont des idiots !

    Moi je vais en rester là ! J’ai tout dit ! Nos voisins allemands en prennent les premiers conscience : la pandémie devient ce soir totalement incontrôlée !

    Et par cet attentisme étatique généralisé à tous les Etats européens, c’est aussi une nouvelle séance du Carrousel de l’Âge de Cristal qui commence…

    L’indice QALY par pays ne s’en portera que de mieux en mieux…
    Pour l’empreinte Carbonne de l’Humanité, ça par contre c’est beaucoup moins sûr, nécromasse et cheminées de méthane obligent…

    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
    https://renkulab.shinyapps.io/COVID-19-Epidemic-Forecasting/_w_e25c7266/?tab=ecdc_pred&country=France

    Bonne chance et surtout bon courage à toutes et tous !

    Philippe

    ps : CHERES ZELITES ZELEES ! CESSEZ DE TERGIVERSER ! CONFINEZ SANS TARDER !

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/10/21/universite-catholique-de-lille-ethics-cycle-de-6-visioconferences-lapres-covid-19-5-leurope-et-la-france-le-mercredi-21-octobre-2020-a-16h00/#comment-821703

    2
  2. Si je puis me permettre de réagir à une question qui vous a été posé, par Gabriel Dorthe (vers les 1 heure, 16’’), dans cette visioconférence, et qui concernait en substance la question des anti-masques, de la défiance…

    A écouter les débats s’étant déroulés ce matin sur cnews dans « L’heure des pros(élytes) » du libertarisme (de l’extrême droite, en passant par la droite extrême, jusqu’à une partie de la macronie… mais pas)… et surtout les non dits de l’absence de pluralisme, de neutralité, d’impartialité et de respect du droit de savoir de la citoyenneté qui s’en dégagent… fut observé ceci :

    Atteindre l’objectif de « l’immunité de la horde » à l’échelle d’un seul pays, sous prétexte de défendre le « libre arbitre » de « l’individualisme » exacerbé (incarné « culturellement » par la tribune de N. Bedos), sous entendant de lui laisser « prendre son risque » (comme s’il n’y avait pas de causalité, d’inter-actions négatifs, aux fâcheuses conséquences, pour autrui en cas de pandémie…?) de « sauver l’économie c’est sauver des vies » (du moins des propriétaires privés de celle ci, en priorité, n’ayant jamais assez d’assistanat sans contrepartie, de socialisation/annulation/exonération de « charges », d’impôts », etc), et autres poncifs récemment entendus en France parle postulat d’un « philosophe hédoniste » relativisant les pertes dues à la covid-19, par rapport aux sacrifices de la jeunesse, à notre perte de repère, dés-habituation de vivre avec la mort de la grippe saisonnière, etc. … atteindre cela en amalgamant ainsi bien des causes différentes de mourir, de vivre avec la maladie, les inégalités, la pauvreté, de moyens et finalités de prises de risques variées, ne comporte t-il aucunes répercussions anticipables… ?

    Parmi elles, répercussions anticipables, en France ou les anti-masques ne semblent pas avoir de prise… faut-il déduire que peu importantes alors pour ces idéologues… sont-ce les vies qui n’ont pas pues, jusqu’à celles qui ne seront pas sauvées… autant d’une atteinte sévère à la covid-19 (séquelles traumatismes…), que de facteurs multiples de comorbidité et autres pathologies chroniques… quand la « liberté d’expression » des « Raoultiens », plus que libéralisée sur ce plateau télé défendant la tribune de N. Bedos, du philosophe en question… que d’autres paroles « rassurantes » de prof de la santé (accusant même le gouvernement et leurs homologues dans la contradiction, de vouloir faire peur, d’instrumentaliser la « peur d’avoir peur ») relativisent toujours les chiffres, stats, tantôt de façon généraliste, tantôt de façon restreinte (en rapport avec la théorie de la relativité générale et restreinte, donnant les moyens de regarder la même chose, avec des approches, points de vus, aussi différents, que les dimensions le permettent)… ?

    Peu leur importe conséquemment, les ravages psychologiques gravissimes allant impacter le personnel du service public hospitalier (et derrière lui l’intérêt général, le bien commun, de « l’État providence », ses protections sociales, droits. Se rappeler du traitement dans cette émission des mouvements sociaux, grèves du personnel hospitalier, et autres « manifestations violentes » ayant aux yeux des idéologues de cette chaîne justifié de les interdire, légitimé le « monopole de la légitime violence du bars armé de l’Etat » – celui ci ayant toujours reçu les honneurs sur cette antenne), qui craignant une saturation de tous les services (covid et autres pathologies chroniques lourdes) va devoir assumer seul un « tri sélectif », arbitrer entre des soins qu’il pourra donner… ou devra abandonner…fonction de la spéculation à la hausse ou baisse des stocks gérés en flux tendu et des prix, de médicaments, vaccins, place de lits de réa, etc. d’un service public de la santé, géré comme une vulgaire entreprise… ?

    Peu leur importe que cet objectif d’atteindre « l’immunité de la horde » finira par causer… un « reconfinement » du pays, au sens de fermer ses frontières, échanges… les voyages d’affaires, touristiques… notre commerce avec l’extérieur (et donc pénuries de médicaments, vaccins, etc), dans un contexte ou la souveraineté sanitaire des pays voisins, ou lointains… le libre arbitre de leurs décisions politiques, et des leurs électeurs-trices… sont à respecter… ? A moins, soit de rentrer en guerre contre nos voisins (dissuasion nucléaire…?), soit de les envahir de malades gravement contaminés… croire que les convaincre d’appliquer la même idéologie, est aussi ridicule que de prétendre que l’extrême droite n’est pas/plus raciste, xénophobe…

    Cette « immunité de la horde », ne privilégie t-elle pas que les plus forts, en sous-entendu, en voulant faire croire « qu’il y a du bon dans le coté obscure de la force » des anti-masques, aux politiques de Trump… en passant chez nous par les « démagogues »… et des « externalités négatives » du productivisme, épuisant par le consumérisme, plus de trois planètes par an (pour le modèle de croissance Français) en cherchant à convaincre au coté « naturel » de pareilles pandémies – disons plutôt, dans la droite extrême ligne du négationnisme, nihilisme de la nuisance des activités humaines, polluantes, aggravant le dérèglement climatique, intensifiant la perte de la biodiversité, etc tous facteurs à l’origine de ce coronavirus – et à leurs évolutions s’inscrivant dans un phénomène de « darwinisme social » (et « sociétale » surtout) en rien suspect de politique publique/privée « d’exterminisme »… ?

    Ne sont-ce pas encore plus étrangement suspects… leurs discours sur les crises sociales, « sociétales », sur « l’islamo-gauchisme »… qu’ils hystérisent beaucoup plus… dénonçant en accusant une partie de la population subissant des « discriminations systémiques », brutalités et violences policières commises lors de contrôles aux faciès… de vouloir opérer un phénomène de « séparatisme », quand leur idéologie « d’unité culturelle »… derrière la recherche sournoise, perfide, déguisée, d’atteindre « l’immunité de la horde »… du moins de ne pas condamner l’aspect mortifère, injuste inégalitaire qu’elle porte en elle… et les tromperies, tricheries, fraudes qui la défendent… à l’échelle d’une « préférence nationale »… ne peut que conduire qu’à plus d’instabilité, d’insécurité, intérieure, européenne, et géopolitique, voir à un « séparatisme » de tous les accords fondamentaux (des droits de l’Homme, de l’OIT, etc), sans parler de l’impunité totale sur ces ondes, de l’immoralité du « sécessionnisme » fiscal, social, moral… que légitiment les poncifs du genre « trop d’impôts, tuent l’impôt », « pas vu, pas pris »…?

    1. Et donc, en plus du contexte précité si dessus… ne connaissant pas les mesures politiques « sécuritaires » appliquées en Allemagne (malgré un frère qui y vit depuis des décennies, et est toujours peu intéressé à la « chose politique », je ne connais pas l’impacte des décisions politiques nationales… sur la composition électorale du « maintient de « l’ordre public et social »…) et leurs impactes sur la « réputation disciplinée » du peuple germanique (analyse des interprétions des mesures par celles ceux chargé.e.s de les appliquer et celles et ceux chargé.e.s de les suivre/subir… ayant comme traumatise, les séquelles du nazisme, de la Shoah, et la remontée de l’extrême droite) je me demande (à la suite du dernier liens publié par nôtre hôte : https://t.co/ZbNE78pLQV « Les électeurs de Trump admirent les chefs autoritaires ») si « la peur d’avoir peur » (des défenseurs français des « suprématistes blancs » ?) de la manière autoritaire, « cow-boy » d’appliquer les mesures de politiques sanitaires instables en France, par les 50% du personnel du « monopole de la légitime violence de l’État » votant pour l’extrême droite (dont leurs cibles préférés, sont d’être seulement dans les « bas instincts de « ressentis », lorsque leurs quotidiens vivent les brutalités, injures, discriminations impunies…) , n’y serait pas pour quelque chose, à l’atonie du mouvement anti-masque chez nous…?

  3. On dirait que la covid 19, comme son après, ne nous apprend rien non plus .

    Que vouliez vous faire au parlement européen ?

    Quelle est la situation de la Chine , qui continue à vous servir de boussole sinon de modèle , au regard des 4 attendus que vous rappelez ( Etat providence constitutionnalisé / Gratuités / Taxe Sismondi / Interdiction de la spéculation ) ?

    2

Les commentaires sont fermés.