Réfugiés : L’EUROPE SOUS SON PLUS BEAU JOUR, par François Leclerc

Billet invité.

Au départ des côtes libyennes, la deuxième grande route vers l’Europe empruntée par les réfugiés désormais presque sous contrôle, c’est au tour du sort des frontières intérieures à la zone de libre-circulation de Schengen de venir sur le tapis. Il y a urgence, car les autorisations provisoires de leur rétablissement délivrées par la Commission arrivent à échéance le 11 novembre prochain. Celle-ci a averti qu’elles ne pouvaient pas être renouvelées.

Continuer la lecture de Réfugiés : L’EUROPE SOUS SON PLUS BEAU JOUR, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LE RÈGNE DE L’HYPOCRISIE, par François Leclerc

Billet invité.

Le dispositif n’étant pas étanche, les arrivées de réfugiés en Europe se poursuivent malgré tout en Espagne, et même en Roumanie qui ne fait pas partie de l’espace Schengen. Mais une étape a été franchie, l’exode n’est plus massif et irrésistible comme il l’a été. Ses principales routes ont été coupées par tous les moyens disponibles, y compris lorsqu’ils sont inavouables. Au sud de la Libye, au Tchad et au Niger, où les trafics ont été de tout temps florissants (1), des largesses financières de substitution sont distribuées aux passeurs sous couvert de programmes d’aide économique locaux.

Continuer la lecture de Réfugiés : LE RÈGNE DE L’HYPOCRISIE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : QUAND LES BARBOUZES S’EN MÊLENT ! par François Leclerc

Billet invité.

Ancienne puissance coloniale, l’Italie connait bien la Libye. Confrontée à l’arrivée massive de réfugiés et laissée seule pour s’en dépêtrer, son gouvernement ne lésine pas sur les moyens, avouables ou non, afin de les bloquer en Libye. Selon le HCR, ils seraient en effet des centaines de milliers à vouloir tenter l’aventure d’un hypothétique sauvetage en mer, à condition d’avoir échappé aux garde-côtes libyens qui les reconduisent manu militari dans des centres de détention après les avoir interceptés.

Continuer la lecture de Réfugiés : QUAND LES BARBOUZES S’EN MÊLENT ! par François Leclerc

Partager

Réfugiés : BELLES PAROLES ET SORDIDES ACTIONS, par François Leclerc

Billet invité.

Au cours de la rencontre d’hier consacrée à définir les grandes lignes d’un plan destiné à barrer la route vers l’Europe des réfugiés au départ de la Libye, on a croulé sous les bons sentiments si l’on en croit les comptes-rendus. Plus question de mettre en place au Niger et au Tchad des « hotspots », mais des « centres d’orientation » ainsi bien mieux nommés, voire même des « missions de protection ». Les réfugiés n’auront jamais fait l’objet d’autant d’attentions… en paroles.

Continuer la lecture de Réfugiés : BELLES PAROLES ET SORDIDES ACTIONS, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LES CAUSES DE LEUR BLOCAGE EN LIBYE, EN ATTENDANT LA SUITE AU SAHEL… par François Leclerc

Billet invité.

Le flux des réfugiés cherchant à rejoindre l’Italie dans des embarcations de fortune a brusquement baissé courant juillet, sans que l’on en comprenne les causes. 4.300 arrivées en Italie ont seulement été dénombrées depuis la mi-juillet, un nombre qui correspond habituellement aux mois creux de l’hiver.

Continuer la lecture de Réfugiés : LES CAUSES DE LEUR BLOCAGE EN LIBYE, EN ATTENDANT LA SUITE AU SAHEL… par François Leclerc

Partager

Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Une grande confusion règne au large des côtes libyennes suite à l’annonce de la création d’une zone de sauvetage et de recherche (SAR) par les autorités maritimes de Tripoli. Son étendue n’est pas précisée, et l’Organisation maritime internationale (OMI), cette agence de l’ONU, n’a rien confirmé. Ce qu’a reconnu le ministre de l’intérieur Marco Minniti, qui est à la manœuvre côté italien.

Continuer la lecture de Réfugiés : COMMENT LES ONG SONT DEVENUES UNE CIBLE PRIVILÉGIÉE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Billet invité.

En attendant que le Phoenix de l’ONG maltaise Moas et le Golfo Azzurro de l’espagnole Proactiva Open Arms le rejoignent, l’Aquarius de SOS Méditerranée et de MSF patrouille seul depuis dimanche au large de la Libye, distant par prudence de 24 miles des côtes la journée et de 30 miles la nuit, bien au-delà de la limite de 12 miles des eaux territoriales.

Continuer la lecture de Réfugiés : QUAND S’EXERCE LE DROIT DU PLUS FORT, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : RÉSISTANCE DIFFICILE DES ONG, par François Leclerc

Billet invité.

Soumises à des pressions grandissantes provenant à la fois des autorités italienne et libyenne de Tripoli, les ONG tentent de résister afin de maintenir la présence de leurs navires au large des côtes libyennes et de poursuivre leurs opérations de sauvetage.

Continuer la lecture de Réfugiés : RÉSISTANCE DIFFICILE DES ONG, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LES ONG NE SE LAISSENT PAS INTIMIDER, par François Leclerc

Billet invité.

Qu’elle est la portée de l’annonce de l’instauration par les autorités navales libyennes de Tripoli d’une « zone de recherche et de sauvetage », au périmètre indéfini, dont l’accès est interdit aux navires étrangers et soumis à autorisation préalable ? Continuer la lecture de Réfugiés : LES ONG NE SE LAISSENT PAS INTIMIDER, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : TOUT EST BON POUR LES STOPPER ! par François Leclerc

Billet invité.

Le général Abdelhakim Bouhaliya, commandant de la base navale de Tripoli, a hier annoncé la création d’une « zone de recherche et de secours », où « aucun navire étranger n’a le droit d’accéder, sauf demande expresse de la part des autorités libyennes ». Le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne, a ensuite précisé que cela visait « les ONG qui prétendent vouloir sauver les migrants clandestins et mener des actions humanitaires ».

Continuer la lecture de Réfugiés : TOUT EST BON POUR LES STOPPER ! par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LE GROS CAFOUILLAGE ITALIEN, par François Leclerc

Billet invité.

Bloquer la seconde grande voie d’accès des réfugiés à l’Europe se révèle un véritable casse-tête. L’application de la dernière en date des mesures destinées à y contribuer, la signature par les ONG d’un code de conduite minorant leur intervention, a eu comme premier effet de créer une grande confusion en Méditerranée.

Continuer la lecture de Réfugiés : LE GROS CAFOUILLAGE ITALIEN, par François Leclerc

Partager

LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les promesses présidentielles américaines enlisées, les investisseurs ont changé leur fusil d’épaule et reviennent en Europe. Car tout est relatif dans un monde où il faut sans cesse trouver un point de chute à des capitaux dont le volume continue de croître ! À croire que ce n’est pas la fameuse diminution du taux de profit décelée par Marx qui étrangle le capitalisme, mais la noyade dans un trop plein de liquidités qui le menace !

Continuer la lecture de LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

Réfugiés : APRÈS L’ÉPISODE TURC, LE LIBYEN DANS TOUTE SA GLOIRE… par François Leclerc

Billet invité.

L’entrée d’un patrouilleur italien dans les eaux territoriales libyennes a suscité une vive réaction de Khalifa Haftar, qui dispute le pouvoir à Fayez al-Sarraj. L’un s’est autoproclamé maréchal de l’Armée nationale libyenne (ANL) et contrôle une large partie du territoire libyen adossé à la frontière avec l’Égypte, l’autre est le premier ministre du gouvernement reconnu par la communauté internationale de Tripoli.

Continuer la lecture de Réfugiés : APRÈS L’ÉPISODE TURC, LE LIBYEN DANS TOUTE SA GLOIRE… par François Leclerc

Partager

QUAND LA CRISE DEVIENT MORALE… par François Leclerc

Billet invité.

Les mesures de rétorsion contre les navires des ONG qui ont refusé de signer le « code de conduite » des autorités italiennes ont débuté. L’ONG allemande Jugend Rettet a subi dans le port de Lampedusa des « contrôles de routine », selon le vieux cliché policier. Le navire y avait été escorté par une unité des garde-côtes italiens et devrait être autorisé à reprendre la mer rapidement, d’après leur commandant.

Continuer la lecture de QUAND LA CRISE DEVIENT MORALE… par François Leclerc

Partager

Réfugiés : LES AUTORITÉS ITALIENNES ABATTENT LEURS CARTES, par François Leclerc

Billet invité.

Laissé seul pour se débrouiller par ses homologues européens, le gouvernement italien navigue en eaux trouble avec les autorités libyennes de Fayez al-Sarraj, dont l’autorité ne dépasse guère les limites de Tripoli.

Continuer la lecture de Réfugiés : LES AUTORITÉS ITALIENNES ABATTENT LEURS CARTES, par François Leclerc

Partager

MACRON ET LES RÉFUGIÉS : ENCORE DE LA POUDRE AUX YEUX, par François Leclerc

Billet invité.

Il y a de la duplicité dans l’air ! Avec son discours fondateur sur la politique à mener en direction des migrants, Emmanuel Macron a tenté de se donner le beau rôle jeudi dernier. Comme s’il avait endossé le rôle du bon flic, par opposition au méchant joué par son ministre de l’intérieur Gérard Collomb dont il ne réfrène cependant aucunement les ardeurs policières.

Continuer la lecture de MACRON ET LES RÉFUGIÉS : ENCORE DE LA POUDRE AUX YEUX, par François Leclerc

Partager

LE PRÉSIDENT DU CONSEIL ITALIEN DÉMENTI EN LIBYE, par François Leclerc

Billet invité.

Contredisant Paolo Gentiloni, son homologue italien, le chef du gouvernement libyen Fayez al-Sarraj a démenti avoir demandé à l’Italie d’envoyer des navires dans les eaux territoriales libyennes.

Selon ce dernier, il a seulement été convenu d’autoriser des unités navales italiennes à accéder au port de Tripoli afin de « compléter le programme d’appui aux gardes-côtes par la formation et l’armement… ».

La clarté n’est pas vraiment au rendez-vous.

Partager

LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Billet invité.

Le gouvernement italien a décidé d’employer les grands moyens pour stopper l’exode des réfugiés vers l’Italie au départ des côtes libyennes. Paolo Gentiloni, le chef du gouvernement italien a déclaré aujourd’hui que Fayez el-Sarraj, son homologue libyen, lui avait demandé l’aide de la marine italienne dans les eaux territoriales libyennes. Cela lui avait peut-être été suggéré…

Continuer la lecture de LES RÉFUGIÉS, CES PESTIFÉRÉS QU’IL FAUT REFOULER, par François Leclerc

Partager

LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Billet invité.

Les autorités italiennes ont retenu des dernières rencontres des ministres de l’Intérieur ainsi que des Affaires étrangères européens qu’elles doivent d’abord compter sur elles-mêmes pour enrayer l’exode des réfugiés. Car il en est ressorti que le partage de leur accueil avec les autres pays est rigoureusement exclu, ne laissant que deux issues de disponibles : détruire les réseaux de passeurs et séparer les réfugiés ayant droit à l’asile des migrants économiques, qui représenteraient 80% de l’ensemble en application de critères non précisés.

Continuer la lecture de LES AUTORITÉS EUROPÉENNES LAISSENT LE CHAMP LIBRE À ERDOGAN, par François Leclerc

Partager

Nous sommes tous, ou nous serons tous, des réfugiés économiques, par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La manière dont un pays envisage l’accueil de l’autre est certes un des critères permettant d’évaluer à juste titre son degré de civilisation, cet accueil étant la priorité des traditions chrétiennes mais aussi des cultures qui ont magnifié l’esprit des Lumières.

Continuer la lecture de Nous sommes tous, ou nous serons tous, des réfugiés économiques, par Madeleine Théodore

Partager