Archives de catégorie : Climat

Veille effondrement #139 – Les temps difficiles

Dans une fameuse allocution de 1933, Franklin D. Roosevelt déclarait : « We have nothing to fear but fear itself », « Nous ne devons avoir peur que de la peur elle-même ».

Conversation au coin du feu 2022 « Nous ne devons avoir peur que … des canicules, des feux incontrôlés, de la sécheresse, de la fonte des calottes polaires, de la montée du niveau des eaux des océans, des inondations, des ouragans, de l’extinction des espèces ».

Partager :

Dire la vérité aux gens sur les risques existentiels qui pèsent sur l’humanité, par Cédric Chevalier

Climate Endgame: Exploring catastrophic climate change scenarios | PNAS

Nous voudrions vous relayer cet article paru dans PNAS, une prestigieuse revue scientifique américaine, ce 1er août 2022.

Sa liste de coauteurs ne laissera pas indifférents ceux qui suivent l’actualité climatique.

Aperçu : Une gestion prudente des risques exige la prise en compte de scénarios allant du moins bon au pire. Or, dans le cas du changement climatique, ces futurs potentiels sont mal connus. Le changement climatique anthropique pourrait-il entraîner l’effondrement de la société mondiale, voire l’extinction de l’humanité ? Continuer la lecture de Dire la vérité aux gens sur les risques existentiels qui pèsent sur l’humanité, par Cédric Chevalier

Partager :

La BBC : « Canicule : les météorologues harcelés »

BBC : UK heatwave: Weather forecasters report unprecedented trolling

Les météorologues britanniques harcelés : accusés de mentir quand ils disent qu’il fait 40°, « complices du gouvernement » s’ils mentionnent un lien entre les records de température et le réchauffement climatique, complices même du complot « Deep State » du gouvernement d’augmenter artificiellement la température par des épandages « pour faire croire au réchauffement climatique » (voir l’image).

C’est de l’alarmisme absolu. La canicule a été créée dimanche soir par des avions qui ont dispersé des substances qui ont bloqué le soleil et créé un dôme thermique pour y piéger la chaleur afin de produire un effet de serre. Le gouvernement peut donc utiliser ces statistiques pour justifier son programme de changement climatique.

On n’en a pas fini d’analyser le ou les mécanismes du complotisme mais l’une des composantes s’apparente manifestement au lapin paralysé par les phares : la peur conduit à nier les signaux que nous envoie le monde et qu’enregistre l’évidence des sens (que le Covid rend malade, que le bitcoin est une arnaque, qu’il fait de plus en plus chaud, etc.).

Quant aux raisonnements farfelus, ils sont souvent suffisamment sophistiqués pour suggérer qu’ils n’ont pas été concoctés par ceux qui les colportent ensuite avec enthousiasme. Voyez ici : celui qui a rédigé ce bobard invoque l’effet de serre et les dômes thermiques mais il rejetterait le réchauffement climatique ? Il y a là manifestement quelque chose de trop subtil pour un vrai complotiste 😉 . Soyons donc complotiste nous aussi – mais à bon escient – qui est l’auteur de ce canard ? Le lobby pétrolier ? Une certaine agence bien connue à Saint-Pétersbourg ? Un syndicat patronal pas loin de chez vous ? Autre ? Cf. Les marchands de doute (2010), par Naomi Oreskes et Erik M. Conway (Le Pommier 2012).

Partager :

Remarquables. #9 Paul Jorion (III) : science appliquée, effondrement et… « prophètes » – Retranscription

Troisième et dernière partie du podcast Remarquables. #9 Paul Jorion

Première partie : ici ; deuxième partie : .

Thomas Gauthier : 

Alors, cette question, elle ouvre un nombre incalculable de perspectives. En la formulant, vous avez fait quelques allers-retours aussi avec l’histoire, y compris aussi avec votre histoire personnelle, vos intérêts précurseurs sur ces questions d’Intelligence Artificielle et d’interaction hommes – machines, hommes – robots. Le lien est tout trouvé du coup avec la deuxième partie de notre échange. Je vous propose maintenant de regarder dans le rétroviseur, de regarder l’histoire et, si vous le voulez bien, de nous rapporter dans cette histoire peut-être 2 ou 3 évènements qui, d’après vous, doivent nous servir aujourd’hui de leçon pour nous orienter dans le présent et pour bâtir l’avenir. Qu’est-ce que l’histoire peut nous amener aujourd’hui en 2022 ? 

Continuer la lecture de Remarquables. #9 Paul Jorion (III) : science appliquée, effondrement et… « prophètes » – Retranscription

Partager :

Veille effondrement #138 – « La France va cramer dans les trois prochains jours »

Marc Hay : “Les projections que l’on montrait pour 2050, ça s’est déjà produit. En 2019, c’était un signal d’alarme et on s’est dit que ça arriverait dans 15 ou 20 ans, et en fait ça arrive trois ans plus tard”.

cf. Les assureurs et le réchauffement climatique, le 2 octobre 2021 :

Qu’est-ce que ça nous dit pour l’avenir ? Je vais terminer là-dessus. Ça nous dit qu’on a un risque qu’on aura de plus en plus de mal d’abord à calculer parce qu’on ne sait pas, quand on nous dit qu’un risque trentenaire va devenir un risque décennal, est-ce qu’il n’est pas déjà un risque qui va apparaître tous les 5 ans ou même tous les ans ? On n’en sait rien.

 

Partager :

Remarquables. #9 Paul Jorion (I) : Effondrement, pandémie, soliton – Retranscription

Première partie du podcast Remarquables. #9 Paul Jorion

Thomas Gauthier : 

Bonjour, je suis Thomas Gauthier, Professeur à EM Lyon Business School. Vous écoutez « Remarquables », le podcast qui va à la rencontre de celles et de ceux qui explorent les futurs et se remémorent l’histoire pour bâtir dès à présent un futur durable. Bonne écoute ! 

Paul Jorion est un anthropologue / expert financier / essayiste / chroniqueur et professeur associé à l’Université Catholique de Lille. Tour à tour fonctionnaire des Nations-Unies, chercheur en Intelligence Artificielle, acteur du développement du trading à haute fréquence, il a également participé aux travaux du Groupe de réflexion pour une économie positive présidé par Jacques Attali. Dans son ouvrage « Comment sauver le genre humain » [avec Vincent Burnand-Galpin] publié en 2020, Paul Jorion a envisagé l’extinction éventuelle de notre espèce et il a passé en revue les moyens à mobiliser pour un indispensable sursaut. 

Bonjour Paul ! 

Continuer la lecture de Remarquables. #9 Paul Jorion (I) : Effondrement, pandémie, soliton – Retranscription

Partager :

Remarquables. #9 Paul Jorion, par Thomas Gauthier

Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/remarquables/id1616014560

Spotify : https://open.spotify.com/show/5yfIukaHkjBmwIVfSAack2

Deezer : https://www.deezer.com/show/3537937

Podcast Addict : https://podcastaddict.com/podcast/3885732

RSS : https://feed.ausha.co/zY4a1frZz1NO

Je suis très heureux d’accueillir Paul Jorion dans le neuvième épisode de Remarquables, le podcast qui va à la rencontre de celles et de ceux qui explorent les #futurs et se remémorent l’histoire pour bâtir, dès à présent, un futur durable.

Paul Jorion est un anthropologue, expert financier, essayiste, chroniqueur et professeur associé à l’Université catholique de Lille.

Tour à tour fonctionnaire des Nations Unies, chercheur en intelligence artificielle, acteur du développement du trading à haute fréquence, il a également participé aux travaux du groupe de réflexion pour une économie positive, présidé par Jacques Attali.

Dans son ouvrage, Comment sauver le genre humain, publié en 2020, Paul Jorion a envisagé l’extinction éventuelle de notre espèce et a passé en revue les moyens à mobiliser pour un indispensable sursaut.

Partager :