Archives de catégorie : Concentration de la richesse

La finance : Une machine à concentrer la richesse

Je travaille à un chapitre pour un ouvrage collectif. Seconde partie de deux. La première se trouve ici. Une machine…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Trends-Tendances – Davos 2021, une édition révolutionnaire ?, le 25 juin 2020

Davos 2021, une édition révolutionnaire ?

Klaus Schwab, ingénieur et économiste, est le patron du World Economic Forum, le « sommet de Davos », qu’il fonda en 1987. Il définit chaque année un nouveau thème pour ce rendez-vous de janvier des « gens qui comptent » dans le monde des affaires, dont on sait qu’il se conçoit comme la source légitime de la décision politique éclairée.

Le thème du sommet annuel n’est pas toujours très imaginatif. Ainsi, pour marquer le nouveau millénaire : « De nouveaux débuts. Faire la différence ». Ou « Un nouveau contexte global » en 2015. Le thème pour 2021 contient cependant un élément de radicalité : « Le temps de la Grande réinitialisation », en anglais « The Great Reset ».   Continuer la lecture de Trends-Tendances – Davos 2021, une édition révolutionnaire ?, le 25 juin 2020

Partager :

FranceInfo TV, « Ouvrez le 1 » : « Faut-il faire payer les riches ? », aujourd’hui 5 février à 21h

L’émission a été enregistrée il y a une heure, elle passe en différé. On n’a pas énormément de temps pour parler, mais il me semble avoir dit l’essentiel.

Au moment de partir, un technicien de plateau m’a adressé la parole pour me dire : « Je regarde toutes vos vidéos mais là, quand vous êtes arrivé, je ne vous avais pas reconnu … ». J’ai dit : « À cause du costard et de la cravate ? », il m’a dit « Oui ». (Quand je parle de finance, je tiens à parler avec l’autorité du banquier, question de crédibilité – et l’habit fait le moine 😉 ).

Je connaissais ces studios du temps de « Ce soir ou jamais », et en passant par ce vaste couloir je me suis rappelé un de ces grands moments dont on se souvient toute une vie – dont j’ai d’ailleurs dû vous parler à l’époque. Au moment où je quitte le plateau, lors de l’une de ces émissions de Frédéric Taddéi, et que je m’engage dans ce couloir, je vois que les techniciens m’attendent, alignés. Et à mon passage, ils m’applaudissent, sans rien dire mais le sourire aux lèvres.

Partager :