Archives de catégorie : Monde financier

L’ÉCHO, L’histoire du plan monétaire de Chicago, le 12 août 2019

À propos de Bruno Colmant, L’histoire du plan monétaire de Chicago, Académie Royale de Belgique, 2019. Ouvert aux commentaires.

Bruno Colmant vient de publier, avec la complicité de l’Académie Royale de Belgique, un petit livre très intelligent (les siens le sont toujours) sur L’histoire du plan monétaire de Chicago.

Le « plan monétaire de Chicago » est ce que l’on appelle aussi la « monnaie pleine », une proposition faite en 1936 par l’économiste américain Irving Fisher. Cette proposition qui réduirait le rôle des banques commerciales à celui d’antennes de la Banque centrale d’une zone monétaire (en général, un pays unique), n’a jamais connu d’application. Elle est cependant ressuscitée de temps à autre et a ainsi fait l’objet d’un referendum en Suisse, une « votation », le 10 juin 2018, où elle a été rejetée par la population par 75,7% des voix, et par chacun des cantons. Dans un article publié en 2012, deux chercheurs du Fonds monétaire international ont cependant émis un avis favorable sur la proposition de Fisher.

Continuer la lecture de L’ÉCHO, L’histoire du plan monétaire de Chicago, le 12 août 2019
Partager :

Réforme ou révolution ?

Ouvert aux commentaires.

Pourquoi le Medef invite-t-il Marion Maréchal plutôt que Paul Jorion ?
Quelle influence peut-on avoir sur le cours des choses ?

Blog de Paul Jorion : Le nazisme était-il un anticapitalisme ? le 6 mai 2017
Blog de Paul Jorion : Grande tragédie et petit drame, le 10 octobre 2007
Blog de Paul Jorion : Sémiotique de la crise, par Jean Maxence Granier, le 18 février 2009

Le nom que j’oublie, l’élève de Keynes : Joan Robinson (1903 – 1983)

Partager :

Italie : Les marchés sont des lâches ! bis

M. Sergio Mattarella, président de la République italienne m’a écouté ! (Enfin, il a écouté les gens qui disaient comme moi que son rejet, le weekend dernier, du gouvernement présenté par M. Giuseppe Conte était une erreur stratégique monumentale).

rtbf, « Débats Première » – « L’Italie doit-elle sortir de l’euro ? », André SAPIR et Paul JORION, mercredi 30 mai de 12h30 à 13h

P.S. Il ne s’agit pas des « taux directeurs » mais des obligations 10 ans.

Partager :

LES BANQUES CENTRALES DÉSACCORDÉES, par François Leclerc

Billet invité.

« Quand Pierre Fresnay, Charles Trenet et Sophie Desmarets ! » : le couplet est ancien mais rend bien compte des attitudes de la Fed, de la BCE et de la Banque d’Angleterre, ainsi que de celle du Japon, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles ne convergent pas.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES DÉSACCORDÉES, par François Leclerc

Partager :

LA DETTE, LE RETOUR, par François Leclerc

Billet invité.

Disparue de l’actualité, la dette publique va y revenir en août prochain, la Grèce allant sortir de son troisième plan de sauvetage et n’attendant pas cette échéance pour préparer son retour sur le marché.

Continuer la lecture de LA DETTE, LE RETOUR, par François Leclerc

Partager :

La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

Les monnaies numériques telles que le monero et le Zcash, qui sont conçues pour éviter le traçage, ont gagné en popularité auprès des cybercriminels et ont augmenté en valeur plus rapidement que le bitcoin au cours des deux derniers mois.

29 déc. 2017 MISE À JOUR: Mardi 02 janvier 2018, 20h12

Continuer la lecture de La pègre abandonne le bitcoin pour d’autres crypto-monnaies

Partager :

NI BONNES RÉSOLUTIONS, NI PARIS, par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Il y a des interrogations qui ne peuvent être éludées, comme ce que nous attend en 2018. Endémique, la crise financière va-t-elle cette année connaître un nouvel accès aigu de fièvre, ou continuer à vivre sur sa lancée en dépit de tout ? La liste de ce qui pourrait en être à l’origine s’allonge, mais rien n’est encore venu.

Continuer la lecture de NI BONNES RÉSOLUTIONS, NI PARIS, par François Leclerc

Partager :

LES FINANCIERS, CES ESTHÈTES ! par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les spéculateurs ont ceci de différent avec les alouettes qu’ils sont attirés par ce qui brille et bouge. On ne s’étonnera pas, à constater les importantes oscillations de la valeur du bitcoin ces derniers jours, qu’il a de quoi les satisfaire. Parvenu à 20.000 dollars, il a chuté à 11.000 dollars pour revenir à 15.000 et redescendre à 14.000 dollars. Quelle volatilité ! que de pertes, mais que de profits pour ceux qui ont bien joué…

Continuer la lecture de LES FINANCIERS, CES ESTHÈTES ! par François Leclerc

Partager :

AÏE, AÏE, AÏE, LA COURBE DES TAUX S’APLATIT… par François Leclerc

Billet invité.

Monsieur Doom ne fait plus parler de lui, Nouriel Roubini se serait-il assagi  ? Les terribles prédictions dont il s’était fait une spécialité ne font plus la une de l’actualité, remplacées en pages intérieures par un flux continu d’alertes provenant d’un peu partout, qui n’annoncent rien de meilleur. Voilà la dernière en date.

Continuer la lecture de AÏE, AÏE, AÏE, LA COURBE DES TAUX S’APLATIT… par François Leclerc

Partager :

QUAND LES ALGOS FONT LES PRIX, par François Leclerc

Billet invité

Nous voguons de mystère en mystère dans un monde de plus en plus complexe et fragile (ce qui va de pair). La European Securities and Markets Authority (ESMA) invite depuis Londres à une timide tentative de régulation des CFD (les contrats pour la différence, des instruments financiers dérivés non réglementés) et la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) tente d’établir depuis Paris un panorama des questions éthiques que posent les algorithmes. L’opacité, cela va sans le dire, est dans les deux cas la règle.

Continuer la lecture de QUAND LES ALGOS FONT LES PRIX, par François Leclerc

Partager :

LES BANQUES CENTRALES FONT TOURNER LES TÊTES, par François Leclerc

Billet invité.

Au fil de ces dernières années, les banques centrales ont confirmé être l’indispensable clé de voute du système financier. Elles ont fait face avec efficacité à une crise aiguë de liquidité (au blocage du système), en agissant en tant que prêteur en dernier ressort à un niveau massif. Elles ont ainsi contribué à baisser le coût de la dette souveraine et permis aux institutions de se financer à coût quasiment nul, afin d’aider au retour des beaux jours.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES FONT TOURNER LES TÊTES, par François Leclerc

Partager :