Le néant a désormais son prix en bitcoin, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Explorons un tout petit peu plus loin la logique du bitcoin et de sa cotation officielle sur le marché à terme de Chicago. De la même façon que le « Policy Analysis Market » de 2003 visait à créer une représentation facilement négociable d’hypothèses événementielles de réalité politique, dont on faisait semblant d’ignorer que la représentation hypothétique fût la prémisse de la réalité rendue possible, de la même façon la cotation à terme du bitcoin donne une existence publique visable au néant financier.

Continuer la lecture de Le néant a désormais son prix en bitcoin, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

Le bitcoin ? « Jorion n’y comprend rien ! »

Vous ne serez pas étonnés qu’à mes commentaires désabusés sur le bitcoin : « La pègre est l’utilisateur le plus actif du bitcoin, en sus de militants libertariens », et sur la capacité infinie du genre humain à venir grossir les rangs des gogos, me parviennent moult messages m’expliquant que « je n’y comprends rien ».

Continuer la lecture de Le bitcoin ? « Jorion n’y comprend rien ! »

Partager

Le Monde / L’Écho – Pourquoi un marché à terme du bitcoin ? le mardi 12 décembre 2017

Le Monde : « La pègre est l’utilisateur le plus actif du bitcoin, en sus de militants libertariens »

L’Écho : Pourquoi un marché à terme du bitcoin ?

L’ouverture à Chicago de deux marchés à terme du bitcoin (l’un par le Chicago Board Options Exchange (CBOE) le 10 décembre, l’autre par le Chicago Mercantile Exchange (CME) le 18 décembre) sera-t-elle un moment clé de la légitimation de cette crypto-monnaie ? L’exemple, il y a quinze ans, d’une autre innovation financière pourrait conduire à y lire au contraire une marque de défiance envers elle.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Pourquoi un marché à terme du bitcoin ? le mardi 12 décembre 2017

Partager

Piqûre de rappel : BITCOIN, LA MONNAIE DU FUTUR ?, le 3 octobre 2013

Voici le texte intégral de l’interview donnée à PC World pour son dossier sur la monnaie virtuelle Bitcoin

Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs, en deux mots ?
Oui bien sûr, je m’appelle Paul Jorion, j’ai une formation d’anthropologue et de sociologue, j’ai travaillé 18 ans dans la finance où j’ai fait partie de la première génération de rédacteurs de logiciels, de celle aussi de rédacteurs d’« algos » mettant en oeuvre des stratégies de trading sur les marchés à terme. Travaillant dans le secteur des subprimes aux États-Unis, j’ai pu annoncer la venue de la crise dans un livre intitulé La crise du capitalisme américain (2007).

On entend beaucoup parler de ces nouvelles monnaies « virtuelles », n’est-ce pas l’essence d’une monnaie d’être virtuelle et basée sur la confiance des usagers ?
Le mot « virtuel » est trompeur : toute monnaie est réelle ou bien elle n’existe pas en tant que monnaie. Si une monnaie était simplement « virtuelle », elle ne serait pas une monnaie : il faut que chaque centime compte « pour de vrai ». Je crois que par le mot « virtuel », ceux qui l’emploient veulent dire « électronique » : que ses opérations se font essentiellement électroniquement. Dans ce sens là, il faudrait dire qu’un livre qu’on lit sur une tablette est « virtuel ». Là non plus je ne pense pas que ce soit vraiment le mot qui convient. Dire qu’une monnaie est « électronique », c’est renvoyer à son support : dans ce cas-ci, c’est une suite de 0 et de 1 sur un disque dur, dans d’autres cas, ce sont des métaux précieux, du papier, des coquillages dans certaines sociétés, etc.

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : BITCOIN, LA MONNAIE DU FUTUR ?, le 3 octobre 2013

Partager

Où va la révolution française en marche ? par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. Ouvert aux commentaires. Can be found here in English.

La généralisation de l’assurance chômage à tous les entrepreneurs est une rupture avec l’ordo-libéralisme et une entrée pratique et paradigmatique dans l’économie universelle de la connaissance. Le travail reconnu comme tel par le droit du travail ne se définit plus comme une subordination à un employeur propriétaire exclusif de la plus-value mais comme un investissement de l’entrepreneur individuel dans une production de plus-value potentielle pour la société toute entière. Continuer la lecture de Où va la révolution française en marche ? par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

UBS, Produits financiers et crise : et après ? à Vannes, aujourd’hui 23 novembre à 18h30

Je rappelle que L’argent, mode d’emploi est maintenant disponible en livre de poche. Si vous voulez comprendre comment fonctionne une monnaie (par exemple parce que vous voulez lancer une monnaie locale), il s’agit à ma connaissance du seul livre en français qui explique de manière détaillée comment cela marche.
Continuer la lecture de UBS, Produits financiers et crise : et après ? à Vannes, aujourd’hui 23 novembre à 18h30

Partager

LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE VA-T-ELLE BOULEVERSER LE SYSTÈME FINANCIER ? par François Leclerc

Billet invité.

En passe d’acquérir le statut de tarte à la crème dans les médias, la révolution digitale n’en est pourtant qu’à ses débuts. Le monde financier fait toutefois exception en s’y impliquant avec un dynamisme tout particulier, les projets et premières réalisations utilisant la technologie blockchain ne se comptant plus. Beaucoup de têtes sont également penchées sur les voies qu’ouvrent les crypto-monnaies.

Continuer la lecture de LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE VA-T-ELLE BOULEVERSER LE SYSTÈME FINANCIER ? par François Leclerc

Partager

« L’argent, mode d’emploi », en livre de poche, la préface inédite

Préface

J’ai publié il y a quelques années un ouvrage intitulé Le prix (Le Croquant 2010 ; Champs Flammarion 2016). J’avais été surpris à cette époque qu’avant le mien, aucun livre n’avait été consacré à cette question, ni n’avait choisi ce titre. Mais l’année d’avant, j’avais eu une expérience similaire quand j’avais voulu appeler un livre L’argent. Ni le prix, ni l’argent n’avaient en effet suscité jusque-là grand intérêt, si ce n’est, bien sûr, le roman d’Émile Zola intitulé L’argent (1891) dont vous verrez que je cite ici de nombreux passages pour illustrer ce que j’aimerais vous expliquer.

Pour distinguer mon essai d’un ouvrage de fiction à juste titre célébrissime, le livre que vous avez entre les mains fut appelé L’argent, mode d’emploi. Il parle de ce que chacun croit connaître – parce que, de l’argent, il en a en poche – mais dont, en réalité, il ignore tout.

Continuer la lecture de « L’argent, mode d’emploi », en livre de poche, la préface inédite

Partager

LA CHINE SE DONNE DU TEMPS, par François Leclerc

Billet invité.

La photo de la direction chinoise alignée au cordeau derrière le nouvel Empereur Xi Jinping a spectaculairement illustré le dernier congrès du parti communiste chinois, mais elle a masqué plus important.

Continuer la lecture de LA CHINE SE DONNE DU TEMPS, par François Leclerc

Partager

De la monnaie qui dise une vérité qui n’est pas tombée du Ciel, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

L’expression « IVème Reich » est probablement désagréable pour quelques germanophiles germanolâtres sincères qui comme l’immense majorité des Allemands, donc des Européens, ont honte du IIIème Reich. Mais le troisième empire germanique est venu comme la dégénérescence du premier et du second qui l’ont précédé. Le « IVème Reich » est le système issu de la tradition impériale européenne. Continuer la lecture de De la monnaie qui dise une vérité qui n’est pas tombée du Ciel, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

LE PRIX DE L’OBSTINATION DES AUTORITÉS ALLEMANDES, par François Leclerc

Billet invité.

De premières informations à propos des négociations engagées entre Allemands et Français commencent à filtrer. Et déjà il apparaît qu’elles sont mal parties pour les seconds. Le fossé entre les propositions connues d’Emmanuel Macron et les limites à leur égard exprimées par Angela Merkel n’augurent pas d’un compromis digne de ce nom.

Continuer la lecture de LE PRIX DE L’OBSTINATION DES AUTORITÉS ALLEMANDES, par François Leclerc

Partager

Le Venezuela, métastase du cancer monétariste libéral mondial, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Après 19 ans de chavisme et 10 ans de crise des subprimes, le Venezuela n’en finit plus d’explorer les impasses politiques et économiques du monétarisme libéral. Le monétarisme libéral est le régime politico-monétaire des États-Unis depuis son émergence comme empire des Amériques au XIXème siècle puis mondial au XXème siècle. Ce régime pose l’autonomie constitutionnelle de l’émission monétaire par le crédit bancaire. Dans la mythologie libérale puritaine, la délibération et d’interprétation de la loi par le pouvoir politique et les agents de la puissance publique ne peut pas et ne doit pas déterminer la politique d’émission des signes monétaires par quoi les banques quantifient leurs crédits à l’économie.
Continuer la lecture de Le Venezuela, métastase du cancer monétariste libéral mondial, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

L’argent, mode d’emploi (2009) à paraître en poche dans la collection Pluriel

L’argent, mode d’emploi en poche (Pluriel)

Préface

J’ai publié il y a quelques années un ouvrage intitulé Le prix (Le Croquant 2010 ; Champs Flammarion 2016). J’avais été surpris à cette époque qu’avant le mien, aucun livre n’avait été consacré à cette question, ni n’avait choisi ce titre. Mais l’année d’avant, j’avais eu une expérience similaire quand j’avais voulu appeler un livre L’argent. Ni le prix, ni l’argent n’avaient en effet suscité jusque-là grand intérêt, si ce n’est, bien sûr, le roman d’Émile Zola intitulé L’argent (1891) dont vous verrez que je cite ici de nombreux passages pour illustrer ce que j’aimerais vous expliquer.

Pour distinguer mon essai d’un ouvrage de fiction à juste titre célébrissime, le livre que vous avez entre les mains fut appelé L’argent, mode d’emploi. Il parle de ce que chacun croit connaître – parce que, de l’argent, il en a en poche – mais dont, en réalité, il ignore tout.

Continuer la lecture de L’argent, mode d’emploi (2009) à paraître en poche dans la collection Pluriel

Partager