Archives par mot-clé : âge de la retraite

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 NOVEMBRE 2014 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 28 novembre 2014. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 28 novembre 2014. Et pour les gens qui n’habitent pas trop loin de Bruxelles, je rappelle que demain, samedi, à 18h – en fait à partir de 17h30 – on se réunit au café le Vicomte, chaussée de Boondael, au coin de la rue du Bourgmestre, comme on le fait depuis trois ans, et j’ajoute à ça – quand je suis à Vannes – quelquefois des réunions aussi, également, à Conleau : à la guinguette de Conleau. Et d’après les messages que j’ai reçu en relation avec le spaghetti, je sais que demain, nous serons nombreux. Voilà. Mais n’hésitez pas à vous joindre quand même, on arrive toujours à faire de la place pour ceux qui viennent !

Je viens de mettre [en ligne] l’appel mensuel pour le mois de novembre. Nous sommes à la fin du mois, il manque encore de l’ordre de 600 euros pour atteindre l’objectif, et depuis 2009, depuis que la formule existe, depuis que je suis rentré des Etats-Unis et que vous avez voulu me dissuader de chercher du boulot – je ne sais pas si j’en aurais trouvé ! – mais en tout cas, vous avez essayé de me dissuader d’en chercher, et c’était l’époque où on imaginait qu’on allait s’arracher mes talents pour enseigner dans les facultés de Science Économique ou dans les Écoles de Commerce, et, bon, la bataille n’a pas eu lieu ! mais de toute manière, vous m’avez permis de vivre trois ans selon cette formule-là, trois ans jusqu’à ce que la Vrije Universiteit Brussel crée cette chaire, « Stewardship of Finance », et me demande d’en être le détenteur.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 NOVEMBRE 2014 – (retranscription)

Partager :

L’arnaque, par Michel Leis

Billet invité.

Sous l’effet d’une propagande intensive et ininterrompue depuis plus de vingt ans, il semblerait que de plus en plus de personnes soient victimes d’une arnaque à grande échelle, comme en témoigne cette conversation entendue il y a quelques jours entre deux employées au détour des allées de la supérette locale. Le sujet du moment en Belgique (comme dans beaucoup de pays) c’est la nouvelle réforme des pensions qui va porter l’âge de la retraite à 66 en 2025 et 67 ans en 2030.

Après un échange de quelques minutes pour se plaindre de ces mesures, la conversation se conclut par quelques commentaires totalement résignés :

– Bon de toute façon, il faudra bien travailler jusqu’à cet âge, il n’y a pas le choix.

– Oui, on voit très bien que l’on ne pourra pas faire autrement.

Continuer la lecture de L’arnaque, par Michel Leis

Partager :