Archives par mot-clé : banques centrales

Saint-Etienne, Conférence de l’hôtel de ville : « Se débarrasser du capitalisme est une question de survie » (VIII) Comment se déterminent les taux d’intérêt ?

Je publie en feuilleton la retranscription (merci à Éric Muller !) de ma très longue conférence le 29 novembre 2018. Ouvert aux commentaires.

Question de la salle : Je ne suis pas une économiste mais, tout de même, sauf erreur, la rente avant 1914 rapportait entre deux et trois du cent. Est-ce que le marasme économique actuel ne vient pas, justement, des taux exorbitants que prélève le capital, et est-ce que ça n’est pas accentué par le fait qu’on a autorisé les banques à créer, en quelque sorte, de la monnaie virtuelle chaque fois qu’elles accordent un prêt ?

PJ : C’est vrai que les banques centrales ont pu fonctionner de manière correcte au fil des siècles parce qu’elles produisaient de l’argent supplémentaire à mettre dans le système au prorata de la richesse véritablement créée. Pourquoi est-ce qu’elles l’ont fait ? Et bien, c’est parce que leur rôle principal était un rôle de stabilité de la monnaie : il fallait, dans le monde du travail, le monde de la production, il fallait qu’il ne faille pas à tout moment augmenter les salaires ou les baisser pour que les choses fonctionnent. La stabilité des prix était très importante, et les banques sont arrivées à le faire, en faisant que les masses monétaires reflètent effectivement la richesse créée. 

Continuer la lecture de Saint-Etienne, Conférence de l’hôtel de ville : « Se débarrasser du capitalisme est une question de survie » (VIII) Comment se déterminent les taux d’intérêt ?

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES BANQUES CENTRALES DÉSACCORDÉES, par François Leclerc

Billet invité.

« Quand Pierre Fresnay, Charles Trenet et Sophie Desmarets ! » : le couplet est ancien mais rend bien compte des attitudes de la Fed, de la BCE et de la Banque d’Angleterre, ainsi que de celle du Japon, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles ne convergent pas.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES DÉSACCORDÉES, par François Leclerc

3Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

BITCOIN, LA RÉSISTANCE S’INSTALLE, par François Leclerc

Billet invité.

Après la dégringolade du bitcoin qui a fait la une de la presse mondiale, les alertes sur la dangerosité des crypto-monnaies se succèdent. Dernier épisode en date, la semaine dernière, la plate-forme d’échanges japonaise Coincheck s’est vu subtiliser l’équivalent de 430 millions d’euros en NEM par des hackers. Le plus grand casse à ce jour de crypto-monnaies !

Continuer la lecture de BITCOIN, LA RÉSISTANCE S’INSTALLE, par François Leclerc

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES BANQUES CENTRALES FONT TOURNER LES TÊTES, par François Leclerc

Billet invité.

Au fil de ces dernières années, les banques centrales ont confirmé être l’indispensable clé de voute du système financier. Elles ont fait face avec efficacité à une crise aiguë de liquidité (au blocage du système), en agissant en tant que prêteur en dernier ressort à un niveau massif. Elles ont ainsi contribué à baisser le coût de la dette souveraine et permis aux institutions de se financer à coût quasiment nul, afin d’aider au retour des beaux jours.

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES FONT TOURNER LES TÊTES, par François Leclerc

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE COURS NOUVEAU DES BANQUES CENTRALES, par François Leclerc

Billet invité.

La Fed entame une diminution de la taille de son bilan destinée à s’étaler dans le temps, n’allant pas jusqu’à se donner l’objectif de le ramener à sa dimension d’avant la crise. À l’opposé, la Banque du Japon continue imperturbablement son programme d’achat de titres, sans autres résultats tangibles que la monétisation de sa dette publique. Entre les deux, la BCE n’a pas encore pris sa décision.

Continuer la lecture de LE COURS NOUVEAU DES BANQUES CENTRALES, par François Leclerc

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES BANQUES CENTRALES MARCHENT SUR DES ŒUFS, par François Leclerc

Billet invité.

Ayant joué un rôle déterminant et innové sans compter afin de stabiliser la crise financière et ses conséquences, les banques centrales sont à nouveau placées devant leurs responsabilités à l’occasion de leur rencontre annuelle de Jackson Hole : quand et comment vont-elles revenir sur leurs mesures non conventionnelles qui semblent ne plus pouvoir rester inchangées ?

Continuer la lecture de LES BANQUES CENTRALES MARCHENT SUR DES ŒUFS, par François Leclerc

28Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE RETOUR À LA NORMALE, VOUS AVEZ DIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Mario Draghi était attendu ce jeudi, il a parlé mais a créé la déception en appelant avec insistance à patienter, prenant à contre-pied les commentateurs financiers qui croient dur comme fer à l’imminence d’un changement de la politique monétaire de la BCE au nom d’un retour à la normale dont ils enregistrent les premiers signaux. Et rien ne semble pouvoir les en dissuader.

Continuer la lecture de LE RETOUR À LA NORMALE, VOUS AVEZ DIT ? par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

RETOUR ILLUSOIRE DE LA FED À LA NORMALITÉ, par François Leclerc

Billet invité.

Après de longues tergiversations, la Fed a finalement enclenché prudemment la marche arrière et va progressivement laisser décroître son énorme stock d’actifs en ne renouvelant pas les titres en sa possession, lorsqu’ils arrivent à maturité. Son bilan atteint il est vrai la taille de 4.500 milliards de dollars – il était de 700 milliards en 2008 – et la banque centrale détient environ 15% de la dette fédérale, prêtant le flanc au reproche d’avoir franchi la frontière entre la politique monétaire et la politique budgétaire, qui n’est pas de son ressort, brisant un tabou.

Continuer la lecture de RETOUR ILLUSOIRE DE LA FED À LA NORMALITÉ, par François Leclerc

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

PAS DE RELÈVE POUR LES BANQUIERS CENTRAUX, par François Leclerc

Billet invité.

La Fed et la Banque du Japon s’étant exprimées, le tour suivant va être à la BCE, qui en semble bien embarrassée. Condamnée à ne pas rester dans l’inaction, que peut-elle faire de plus ?

Continuer la lecture de PAS DE RELÈVE POUR LES BANQUIERS CENTRAUX, par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES TRAVAUX PRATIQUES DE LA BANQUE DU JAPON, par François Leclerc

Billet invité.

La Fed continuant depuis un an à annoncer un relèvement de son taux qui n’intervient toujours pas, c’est la Banque du Japon (BoJ) qui vient pratiquement de mettre les pouces au terme de trois années d’offensive monétaire infructueuse.

Continuer la lecture de LES TRAVAUX PRATIQUES DE LA BANQUE DU JAPON, par François Leclerc

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

PERTE DE CONFIANCE DANS LES BANQUES CENTRALES, par François Leclerc

Billet invité.

Que peuvent les banques centrales ? La question parait bizarre tellement il en est attendu, mais le scepticisme grandit devant leur absence de résultats en dépit de la multiplication de leurs mesures non conventionnelles, ainsi que de leurs innovations, comme l’adoption de taux négatifs par certaines.

Continuer la lecture de PERTE DE CONFIANCE DANS LES BANQUES CENTRALES, par François Leclerc

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES BANQUIERS CENTRAUX PEUVENT-ILS ENCORE FAIRE ILLUSION ?, par François Leclerc

Billet invité

À l’instar des sommets qui s’enchaînent sans relâche et sans effets, la réunion annuelle des banques centrales de Jackson Hole n’est pas partie pour prendre de grandes décisions. Et pour cause : ayant utilisé toutes les ressources de leur savoir-faire, les banquiers centraux ne savent plus quoi inventer et doivent se résoudre à avouer qu’ils ne peuvent pas tout faire. Comme il leur colle à la peau qu’ils sont le dernier recours, certains voudraient leur confier de nouvelles missions, comme de faire décoller le fameux « Helicopter Money ». Mais le moment n’est pas encore venu de se lancer dans une nouvelle aventure, celle des taux négatifs n’étant pas digérée. Continuer la lecture de LES BANQUIERS CENTRAUX PEUVENT-ILS ENCORE FAIRE ILLUSION ?, par François Leclerc

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LEUR MONDE INGOUVERNABLE, par François Leclerc

Billet invité.

Krugman, Turner, Stieglitz, Bernanke… il ne manque pas de grands noms pour se relayer au chevet de l’économie japonaise. Tous prescrivent une politique permettant au pays de s’accommoder au mieux de la déflation et du piège à liquidités, puisqu’elle ne parvient pas à en sortir, en espérant qu’une issue finalement surviendra. La question est d’importance devant la menace de japonisation qui pèse sur les économies avancées.

Continuer la lecture de LEUR MONDE INGOUVERNABLE, par François Leclerc

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES GRANDES CURIOSITÉS DU NOUVEAU MONDE FINANCIER, par François Leclerc

Billet invité.

Ils n’en parlent pas mais y pensent tous les matins. Le sort réservé au Japon hante désormais les esprits de ceux qui ont compris que notre nouveau monde ne tournait plus rond. Faite de déflation et de faible croissance, la japonisation menacerait-elle les autres puissances occidentales ? À l’instar de la Banque du Japon, les banques centrales occidentales seraient-elles condamnées à faire tourner la planche à billet sans effet, ne parvenant pas à faire sortir l’économie du piège dans lequel elle est tombée ? Le Japon, c’est loin et c’est proche à la fois…

Continuer la lecture de LES GRANDES CURIOSITÉS DU NOUVEAU MONDE FINANCIER, par François Leclerc

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

TAUX NÉGATIFS : ON NE NOUS EXPLIQUE PAS GRAND CHOSE ! par François Leclerc

Billet invité.

Suivant l’exemple du Bund, le taux de rendement de la dette japonaise qui l’avait précédé en territoire négatif en février dernier est passé dans la nuit à -0,200%, puis a continué à baisser. Sur le marché monétaire, le yen s’est envolé face au dollar et à l’euro après l’annonce du statu quo de la banque centrale du Japon (BoJ), son comité de politique monétaire s’étant contenté de maintenir le programme d’achat d’actifs de 660 milliards d’euros et le niveau des taux négatifs de la banque à -0,1%.

Continuer la lecture de TAUX NÉGATIFS : ON NE NOUS EXPLIQUE PAS GRAND CHOSE ! par François Leclerc

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail