LE COLLATÉRAL, DEVENU SUJET D’ÉTUDE DE LA BCE, par François Leclerc

Billet invité.

Le dixième anniversaire de la crise financière est un non-évènement, comme si celle-ci devait être enterrée. Ses manifestations hors-normes sont devenues banales quand elles ne sont pas ignorées, et le conformisme l’a emporté sur les interrogations du début.

Continuer la lecture de LE COLLATÉRAL, DEVENU SUJET D’ÉTUDE DE LA BCE, par François Leclerc

Partager

CHACUN POUR SOI ET LA BCE POUR TOUS, par François Leclerc

Billet invité.

Les négociations en vue de former une coalition regroupant la CDU-CSU, les Verts et le FDP ne s’engagent pas bien. S’il est trop tôt pour prédire leur issue, l’hypothèse d’un désaccord final impliquant de retourner devant les électeurs n’est plus exclue, plombant un peu le climat.

Continuer la lecture de CHACUN POUR SOI ET LA BCE POUR TOUS, par François Leclerc

Partager

LA BCE, SUR LA POINTE DES PIEDS… par François Leclerc

Billet invité.

Enfin, la BCE va jeudi prochain clairement annoncer ses intentions ! Avec un grand luxe de précautions et après avoir longtemps hésité, elle va engager la marche arrière et réduire ses mesures non conventionnelles. Plus précisément le volume de ses achats de dette, laissant intouchés ses taux directeurs proches de zéro.

Continuer la lecture de LA BCE, SUR LA POINTE DES PIEDS… par François Leclerc

Partager

L’INDÉPENDANCE DE LA BCE CONTESTÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Des voix et non des moindres s’élèvent au Parlement européen pour contester la politique de la BCE, piétinant le mythe de son indépendance. Mais c’est pour défendre une mauvaise cause, en s’opposant au projet de nouveau traitement des prêts non performants (NPL) inscrits au bilan des banques européennes. Antonio Tajani, son président, a fait part de sa préoccupation à ce sujet, et une jacquerie s’est depuis engagée.

Continuer la lecture de L’INDÉPENDANCE DE LA BCE CONTESTÉE, par François Leclerc

Partager

Avant-première : LES NÉGOCIATIONS EUROPÉENNES REPARTENT, par François Leclerc

Billet invité.

L’avenir auquel l’Europe peut prétendre n’attend pas la tenue des élections allemandes et les propositions françaises pour être l’objet d’intenses et discrètes négociations. À une condition : ne pas franchir une ligne rouge en touchant aux traités et aux dispositions régissant les déficits publics. Ce qui par avance limite singulièrement la portée des négociations ardues qui s’annoncent.

Continuer la lecture de Avant-première : LES NÉGOCIATIONS EUROPÉENNES REPARTENT, par François Leclerc

Partager

DRAGHI TOUJOURS À LA MANŒUVRE ! par François Leclerc

Billet invité.

Une semaine sans surprise, ou presque ! Alors qu’Emmanuel Macron se produisait dans un spectacle façon son et lumière à Athènes, traduisant faute de mieux son ode à la démocratie par la proposition de listes transfrontalières aux élections européennes, les pourparlers du Brexit continuaient de piétiner, et Michel Barnier, le négociateur de l’Union, tentait vainement de les accélérer avec la seule arme à sa disposition, l’accroissement de la fréquence des rencontres ! Continuer la lecture de DRAGHI TOUJOURS À LA MANŒUVRE ! par François Leclerc

Partager

LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité.

Les promesses présidentielles américaines enlisées, les investisseurs ont changé leur fusil d’épaule et reviennent en Europe. Car tout est relatif dans un monde où il faut sans cesse trouver un point de chute à des capitaux dont le volume continue de croître ! À croire que ce n’est pas la fameuse diminution du taux de profit décelée par Marx qui étrangle le capitalisme, mais la noyade dans un trop plein de liquidités qui le menace !

Continuer la lecture de LE DÉMANTÈLEMENT SOURNOIS DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

EN EUROPE, L’APRÈS QUI SE PRÉPARE, par François Leclerc

Billet invité.

Prévue pour fin octobre 2019, la campagne pour la succession de Mario Draghi à la tête de la BCE a déjà commencé. La question est d’importance étant donné le rôle primordial que celle-ci a joué dans la stabilisation de la crise européenne de la dette souveraine et des polémiques que ses mesures suscitent en Allemagne.

Continuer la lecture de EN EUROPE, L’APRÈS QUI SE PRÉPARE, par François Leclerc

Partager

LA DETTE : SOUFFLER N’EST PAS JOUER ! par François Leclerc

Billet invité.

La Grèce de retour sur le marché avec une émission obligataire, « il y a enfin une lumière au bout de l’austérité » s’est réjoui le commissaire européen Pierre Moscovici, ajoutant « il fallait créer les conditions de la confiance, ce qui a été fait. Est-ce que ça a été trop dur ? Sans doute. Est-ce que c’était nécessaire par ailleurs ? Aussi ». Il y a des jours où la pudeur devrait plutôt s’imposer.

Continuer la lecture de LA DETTE : SOUFFLER N’EST PAS JOUER ! par François Leclerc

Partager

GROS SOUCIS PRATIQUES ET THÉORIQUES À LA BCE, par François Leclerc

Billet invité.

La lecture des minutes de la réunion de juin de la BCE rend compte des incertitudes qui y règnent, et de sa prudence en conséquence. Les investisseurs sur le marché obligataire sont pour leur part aux aguets, venant d’exprimer leur nervosité en réagissant au débat interne portant sur la suppression de la promesse d’augmenter les achats de titres si besoin, qu’il a été décidé de maintenir ! Ce n’était pourtant pas la mer à boire, mais les taux ont immédiatement remonté, témoignage de leur forte sensibilité.

Continuer la lecture de GROS SOUCIS PRATIQUES ET THÉORIQUES À LA BCE, par François Leclerc

Partager