Archives par mot-clé : élections européennes de 2019

Élections européennes : Tant de renvois d’ascenseur et si peu d’ascenseurs…

Quand un commissaire européen me dit devant la Gare du Nord à Paris : « Monsieur Jorion, on aurait tant besoin de gens comme vous au Parlement européen ! », deux choses sont dites. La première, c’est l’encouragement explicite à ce que je pose ma candidature – auquel j’ai bien fait de répondre car j’ai appris plein de choses ces jours-ci. La seconde – qu’on aurait tort de ne pas entendre, c’est le présupposé que quelque chose, l’existence d’un mécanisme particulier, empêche précisément les « gens comme vous » de jamais parvenir dans cet hémicycle.

Ce que j’ai appris ces jours-ci, c’est que le mécanisme qui propulse quelqu’un au Parlement européen (et ma constatation vaut sans doute pour de multiples endroits du même genre), c’est le renvoi d’ascenseur. Et d’une part, il y a à tout moment bien davantage de renvois d’ascenseur déjà promis qu’il n’y a d’ascenseurs et d’autre part, ces fameuses « personnes comme vous, dont on aurait tant besoin à Bruxelles », ont la mauvaise habitude de monter et descendre à pied les étages.

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ma candidature aux élections européennes : le point, le 16 avril 2019 – Retranscription

Retranscription de Ma candidature aux élections européennes : le point, le 16 avril 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mardi 16 avril 2019 et, aujourd’hui, je vais vous parler, je vais faire le point sur ma candidature aux élections européennes.

Je vais commencer par vous dire comment tout ça a débuté. Je vous l’ai dit, à l’époque, c’était il y a plus d’un an, j’étais assis devant la Gare du Nord à Paris et un monsieur est venu s’asseoir à côté de moi, apparemment délibérément puisqu’il a engagé aussitôt la conversation et m’a dit : « Vous êtes M. Jorion ». Il s’est présenté en disant qu’il était commissaire européen et, en quelques minutes – parce qu’il avait un train à prendre et moi aussi – il a dit « Nous avons besoin de gens comme vous au Parlement européen ». Il m’a donné bien entendu son numéro de téléphone : « Il faut que l’on en parle plus longuement ». Il se faisait que j’allais à Bruxelles quelques jours plus tard, la semaine suivante si j’ai bon souvenir. Il m’a invité à déjeuner et nous avons bavardé. Ce monsieur m’a convaincu ce jour-là que ce ne serait pas une mauvaise idée que je sois au Parlement Européen.

Continuer la lecture de Ma candidature aux élections européennes : le point, le 16 avril 2019 – Retranscription

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Établissement de la liste Place Publique aux élections européennes. Le point.

Ouvert aux commentaires

Un comité directeur de Place Publique s’est réuni ce vendredi 12 avril, qui aura examiné les candidatures déposées en tenant compte du fait que la liste définitive pour les élections européennes devra être validée par l’ensemble des adhérents. En effet, selon les principes  énoncés dans la déclaration de conclusion du Congrès de Metz le 23 février 2019 :

« Le dépôt de cette liste aux élections européennes fera l’objet d’un débat dans les places publiques locales et d’un vote de l’ensemble des 30.000 personnes qui ont rejoint Place Publique (autre option : les adhérents proprement dits  ayant versé 15€ de droit d’inscription) ».

Les membres occupant ces positions devront être choisis par l’ensemble des adhérents de Place Publique. Les membres adhérents vont pouvoir voter la liste européenne finale ordonnancée le 14 avril. (Surveillez votre boîte mail : c’est demain !)

Le 2 avril, les adhérents de Place Publique ont pu approuver une liste de dix noms de « défendeur.se.s de cause », non ordonnancée et non nécessairement les dix premiers noms de la liste finale. La présence de Raphaël Glucksmann était naturelle après le vote de la déclaration de conclusion du Congrès de Metz ; un processus interne dont le mécanisme n’a pas été décrit a permis de faire émerger les neuf autres noms. Les résultats chiffrés du vote du 2 avril ayant confirmé la liste seront communiqués ultérieurement.

Place Publique a également lancé en parallèle de ce vote d’une liste de dix « défendeur.se.s de cause », un processus de désignation, par les comités locaux, de candidats locaux. Chaque Place Publique local devait faire remonter une seule et unique candidature. Nombreux sont les Place Publiques locaux qui ont alors mené un processus transparent d’appel à candidature puis de vote. On ne peut qu’admirer les comités locaux pour ces processus de démocratie interne dont l’équipe nationale cherchera sans doute à s’inspirer à l’avenir. À défaut de votes intermédiaires ou de processus transparent, on peut supposer que les candidatures remontées auront été traitées sur le même plan par le comité exécutif pour la formulation et l’ordonnancement de la liste finale.

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 

6Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Le grand débat personnel »

Arkao : « Paul Jorion, à votre place, je laisserais tomber les élections européennes et l’avenir de la planète pour me consacrer à la littérature et à l’anthropologie. »

Qu’en pensez-vous ?

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Paul Jorion nommé ce soir à l’unanimité candidat du Morbihan sur la liste PP/PS « Envie d’Europe »

Élections européennes, la démocratie à l’œuvre avec Place Publique

J’ai présenté comme prévu ma candidature et les militants et adhérents Place Publique du Morbihan m’ont désigné ce soir à l’unanimité par leur vote pour être leur candidat sur la liste PP/PS.

Pour que la liste « Envie d’Europe » soit à la pointe de la critique du néolibéralisme, il faut maintenant que cet élan que vous êtes par ailleurs plus de 2500 à soutenir soit confirmé par une place en position éligible afin que ce combat d’une vie puisse être porté haut et fort au Parlement européen.

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

156Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Paul Jorion aux élections européennes : une vigie pour faire sortir les mécanos de la cale, et le capitaine de la passerelle, par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

C’est un euphémisme de dire que de plus en plus de gens constatent l’écart ahurissant entre la connaissance scientifique internationale sur l’état de l’environnement (déstabilisation de la biosphère, dérèglement du climat, destruction des écosystèmes) et la pensée, le discours et l’action politique. Nous pouvons tous constater cette inertie tendancielle de nos sociétés, qui s’exprime par une accélération de la destruction de notre environnement. Notre trajectoire humaine nous conduit mécaniquement à des effondrements locaux ou globaux. Face à ce désagréable constat, la plupart de nos représentants politiques ne nous représentent plus et ne font plus de politique. Ils n’ont pas pris la mesure du problème.

Continuer la lecture de Paul Jorion aux élections européennes : une vigie pour faire sortir les mécanos de la cale, et le capitaine de la passerelle, par Cédric Chevalier
2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ma candidature à être sur la liste Place Publique aux européennes

Voici les modalités de choix du candidat:
1) du 1 au 4 avril (minuit) :
Les candidats volontaires devront nous envoyer par mail une profession de foi et une bio ( 300-350 mots) , ainsi qu’une  présentation de 10 lignes maximum développant le ou les combats que le candidat souhaite porter en Europe. 
2) du 5 au 9 avril : 
Nous enverrons un second mail avec un lien vers outil de vote en ligne  à tous les sympathisants.

Voici ma « profession de foi » et ma bio.

Candidature de Paul Jorion pour figurer sur la liste Place Publique aux élections européennes 2019

Lettre de motivation

Chers camarades de Place Publique,

Conscient de la situation d’urgence actuelle dans lequel notre monde est plongé, je souhaiterais vous présenter ma candidature pour figurer sur la liste de Place Publique pour les élections européennes à venir. 

Continuer la lecture de Ma candidature à être sur la liste Place Publique aux européennes
45Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ah ! On se moque de moi ? Eh bien je n’en ai pas honte !

L’Écho : N’éteignez pas la lumière !, le 30 mars 2019

Merci à Nicolas Vadot de m’avoir communiqué son dessin original.

Si vous n’avez pas encore signé, la pétition se trouve ici. Merci d’avance !

1.911 votes à 10h : le cap des 2.000 peut être atteint dans la journée.

42Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : la presse en parle !

Ouvert aux commentaires.

L’Écho : N’éteignez pas la lumière !, le 30 mars 2019

© Nicolas Vadot

Les amis du blog de Paul Jorion ont lancé une pétition afin que l’anthropologue et sociologue belge (qui vit en France) soit député au Parlement européen.

Continuer la lecture de Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : la presse en parle !

90Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : Jour 9 – Merci à vous !

Merci pour votre soutien, en passe de devenir incontournable !

Et comme une image vaut mieux qu’un grand discours, en voici deux . La première, la tendance de vos votes : toujours inébranlable !

La seconde, c’est le haut de la page vidéos du mouvement Place Publique.

Si vous n’avez pas encore signé, la pétition se trouve ici. Merci d’avance !

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : Jour 7 – La loi de l’inertie sort sa grosse artillerie !

Jour 7 – La tendance… toujours plus haut !

Vous voyez la tendance ? Elle ne fléchit pas, non, c’est même le contraire : elle se redresse encore ! Un grand merci à vous tous !

Du coup ça se réveille du côté du PS et de Place Publique. Mais pour dire quoi : « Difficile… beaucoup de candidats… des places déjà promises…  » Déjà promises pour quoi ? Pour parier sur l’avenir ? Non, pour assurer de vieux renvois d’ascenseurs !

Dès qu’il est question de changement, la loi de l’inertie sort sa grosse artillerie et réduit en miettes les bonnes intentions des nouveaux partis comme elle l’a fait autrefois pour les vieux.

Il faut dynamiter cette logique qui fait les batailles perdues d’avance, et c’est ce que vous êtes en train de réaliser par vos signatures dont le rythme non seulement ne baisse pas mais s’accélère. Il reste peu de temps mais votre bouche à oreille est efficace : quelque chose de neuf est en train de se produire ! Les murs de Jéricho tremblent sous l’éclat de vos trompettes 😀 Derrière l’inertie et les mauvaises habitudes, c’est l’extinction qui menace, alors n’hésitons pas, allons-y !

Si vous n’avez pas encore signé, la pétition se trouve ici.

6Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen » À vous de jouer maintenant !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 

Les Amis du Blog de Paul Jorion a lancé cette pétition adressée à Parti socialiste et à 3 autres

Face à la crise écologique, démocratique et sociale, nous craignons rien de moins que l’extinction de l’espèce humaine d’ici deux à trois générations. Pour tenter d’échapper à la « dynamique du chaos » aujourd’hui enclenchée, nous souhaitons que Place Publique et le Parti Socialiste appellent Paul Jorion à être candidat sur leur liste aux élections européennes de mai 2019.

Raphaël Glucksmann et Claire Nouvian, fondateurs du mouvement citoyen Place publique, ont lancé le 15 mars une liste de rassemblement de la gauche. Nous soutenons cette initiative. Nous n’avons plus le temps pour une politique des « petits pas » et Paul Jorion saura être à la hauteur des enjeux défendus par Place Publique. 

Nous sommes convaincus que cet homme d’idées sera un atout au sein du Parlement européen. Sa connaissance de la finance et de l’intelligence artificielle, sa profession d’anthropologue et son expérience d’économiste l’ont outillé pour proposer des analyses percutantes de notre société contemporaine qui seront bénéfiques aux travaux du Parlement européen. 

Nous sommes convaincus qu’il saura porter la voix d’une Europe écologique, sociale et démocratique au sein du Parlement. Constant dans ses idées, son engagement à gauche est indéniable : il prône le dépassement du capitalisme pour un système authentiquement socialiste et démocratique. Ses travaux récents sur l’extinction possible de l’espèce humaine d’ici deux à trois générations si rien n’est fait avant lui donne une conscience aiguë des enjeux écologiques.

Nous sommes convaincus qu’il est à la hauteur des enjeux. Force de proposition, il saura formuler des propositions fortes pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouve l’humanité ; il saura utiliser les institutions européennes au mieux pour que l’Europe soit enfin à la hauteur des défis de l’espèce humaine. 

D’ici 2100, énormément de chemins sont potentiellement ouverts à l’espèce humaine. Nombreux sont les scénarios catastrophes imaginables qui mèneront à notre perte. Rester dans la léthargie et vous verrez ! Mais nous ne pouvons pas déjà nous résigner à faire le deuil de notre espèce : selon le GIEC, nous avons encore dix ans pour agir pour le climat avant d’atteindre le point de non-retour ; pour sortir de la machine à concentrer les richesses certainement moins ; pour sauver nos démocraties c’est une question de deux ou trois années.

Nous soutenons ainsi son programme pour les élections européennes qui se décompose ainsi :

  1. Faire de l’État-Providence une institution irréversible et intangible ;
  2. Casser la machine à concentrer la richesse ;
  3. Promouvoir la gratuité pour tout ce qui fait partie de l’indispensable (alimentation, santé, éducation, vêtement, logement, transport) ;
  4. Mettre l’homme et l’environnement au passif de la comptabilité des entreprises ;
  5. Imposer le travail des machines, robots ou logiciels, en lui appliquant le même barème que celui qui vaut pour les êtres humains qu’ils remplacent ;
  6. Restaurer l’interdiction de la spéculation au sens purement technique du terme de « paris sur les mouvements à la baisse ou à la hausse des titres financiers » ;
  7. Faire de l’euro l’embryon d’un nouveau système monétaire international ;
  8. Mettre les États au centre des investissements vers la transition écologique. 

Il est impératif qu’advienne une société authentiquement socialiste, écologique et démocratique. Les échéances électorales sont telles qu’elles sont : les élections européennes sont dans deux mois. Ne laissons pas Emmanuel Macron seul face à Marine Le Pen ; ne laissons pas l’Europe dépérir. Faisons, au contraire, que l’Europe soit à la hauteur des enjeux de l’espèce humaine ; faisons de l’Europe un acteur moteur contre le dérèglement climatique et la crise sociale ! 

Nous sommes donc pour que Paul Jorion parle au nom de l’humanité au sein du Parlement européen !

Signez ici pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen

 

34Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le programme du Blog de PJ pour les élections européennes. Transformer l’essai ?

Continuer la lecture de Le programme du Blog de PJ pour les élections européennes. Transformer l’essai ?

Ouvert aux commentaires.

Bon, ce programme pour les élections européennes que Vincent m’a aidé à écrire, plaît. Tant mieux ! Et pas seulement ici parmi vous, mais aussi en haut lieu si j’en crois un coup de téléphone (inopinément) reçu tout à l’heure, venant s’ajouter à un rendez-vous déjà prévu dans la semaine qui vient.

J’ai déjà dit ce que je pensais du statut de « membre du Parlement européen » : je ne me fais aucune illusion sur ce qu’il y a moyen de faire, et ce qu’il n’y a pas moyen de faire à partir de là.

J’ai déjà été membre de deux commissions consultatives « de haut niveau », en France (Commission Attali sur l’Économie positive) et en Belgique (Commission sur l’avenir du secteur financier belge), les deux pays dont il est précisément question dans mon cas, et je ne regrette pas de l’avoir fait : cela ne fait pas de vous un décideur, mais cela vous offre un gros mégaphone pour gueuler que c’est maintenant ou jamais, et une grande table pour taper du poing dessus.

Être sur une liste en France ou en Belgique, ça c’est marquer l’essai. Être en position éligible, ça c’est transformer l’essai. Et là ça ne dépend plus de moi : ça dépend de vous ! Si vous pensez que c’est une bonne idée, à vous de le dire maintenant partout !

Continuer la lecture de Le programme du Blog de PJ pour les élections européennes. Transformer l’essai ?

30Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail