Élections européennes : Tant de renvois d’ascenseur et si peu d’ascenseurs…

Quand un commissaire européen me dit devant la Gare du Nord à Paris : « Monsieur Jorion, on aurait tant besoin de gens comme vous au Parlement européen ! », deux choses sont dites. La première, c’est l’encouragement explicite à ce que je pose ma candidature – auquel j’ai bien fait de répondre car j’ai appris plein de choses ces jours-ci. La seconde – qu’on aurait tort de ne pas entendre, c’est le présupposé que quelque chose, l’existence d’un mécanisme particulier, empêche précisément les « gens comme vous » de jamais parvenir dans cet hémicycle.

Ce que j’ai appris ces jours-ci, c’est que le mécanisme qui propulse quelqu’un au Parlement européen (et ma constatation vaut sans doute pour de multiples endroits du même genre), c’est le renvoi d’ascenseur. Et d’une part, il y a à tout moment bien davantage de renvois d’ascenseur déjà promis qu’il n’y a d’ascenseurs et d’autre part, ces fameuses « personnes comme vous, dont on aurait tant besoin à Bruxelles », ont la mauvaise habitude de monter et descendre à pied les étages.

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Copilot analyse politique : La dissolution de l’Assemblée nationale en France a eu lieu suite à la victoire du Rassemblement…

  2. El paso del Ebro (chant trad. arr. par Henry Lowther) Buenaventura Durruti (Homenaje a Durruti) https://www.youtube.com/watch?v=Qf_ljn4y36E

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta