Étiquette : Federal Reserve

  • Le 23 mars : la Bourse

    Ce n’est toujours pas la fête, ni en Europe, ni aux États-Unis où les bourses viennent d’ouvrir, bien que la…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Bourses US : la trêve n’aura été que de courte durée

    Pourtant la Federal Reserve, la banque centrale US, aura fait ce qu’elle a pu en abaissant aujourd’hui le taux au jour le jour de 50 points de base, soit ½%. Hélas rien n’y a fait. Jerome H. Powell, le président de la Fed a expliqué qu’il tentait par cette baisse de contrer les effets « du virus et les mesures prises pour tenter de le contenir ». Le malheureux n’a pas eu l’air de se rendre compte qu’il précipitait ainsi le mouvement qui le pousse vers la sortie en mentionnant le « canular-d’une-épidémie-de-coronavirus-véhiculé-par-la presse-communiste-pour- remettre-en-question-l’élection-de-Donald-Trump » ! 😀

    P.S. Quand est-ce que je vous prévenais contre tout soulagement prématuré ?… Lire la suite…

  • LA FED ENTRE À PAS FEUTRÉS DANS UN NOUVEAU TERRITOIRE INCONNU, par François Leclerc

    Billet invité.

    La Fed est enfin passée à l’acte ! Toujours aussi précautionneuse, elle va se contenter de cesser d’acheter des titres pour remplacer ceux qu’elle possède lorsqu’ils arrivent à maturité. Mais son geste est mesuré, dix ans allant être nécessaires, selon ses propres calculs, pour que la taille de son bilan actuellement de 4.500 milliards de dollars diminue pour se situer entre 2.400 et 3.500 milliards dollars. Elle sera alors encore loin de retrouver sa taille de 900 millions de dollars d’avant la crise.… Lire la suite…

  • Trump : C’EST AU PIED DU MUR… par François Leclerc

    Billet invité.

    Parmi les innombrables foucades venues et à venir de Donald Trump, l’attention est focalisée sur la sortie des accords de Paris des États-Unis, qui se distingue là où ses autres promesses électorales restent en pointillés. Leurs concrétisations ne sont pas brillantes, à commencer par la mise en cause de l’Obamacare, qui piétine. Deux autres gros dossiers restent en attente : la réforme fiscale et la dérégulation financière.… Lire la suite…

  • L’ÉPREUVE BUDGÉTAIRE QUI PÈSE SUR LES AMÉRICAINS, par François Leclerc

    Billet invité.

    L’habitude a été prise, les déplacements à l’étranger des chefs d’État s’apparentent désormais à la tournée des voyageurs du commerce, les temps sont durs. Dans ce domaine comme dans les autres Donald Trump fait les choses en grand. À Ryad, il récolte la promesse de 480 milliards de dollars de commandes, dont 110 milliards pour l’industrie américaine de l’armement. À Bruxelles, il enjoint ses partenaires européens de l’OTAN de régler leurs arriérés de facture. À Washington, il lance une enquête antidumping qui vise notamment les importations allemandes d’acier, et continue de menacer de représailles que représenterait une augmentation des droits de douane américains afin de réduire son déficit commercial.… Lire la suite…

  • À QUI S’EN PRENDRE SI LES ROBOTS PRENNENT LE PAS ? par François Leclerc

    Billet invité.

    Tandis que la crème des économistes français défend sa science dans son univers académique étroit, la division des recherches, statistiques et affaires monétaires de la Fed alimente le débat sur le statut de la discipline en publiant une étude dont le titre annonce la couleur : « Jauger de l’incertitude des perspectives économiques en utilisant l’historique des erreurs de prévision ». À cette occasion, il est montré combien il peut être instructif de regarder de temps en temps en arrière.… Lire la suite…

  • LES BANQUES CENTRALES ONT-ELLES UNE MARCHE ARRIÈRE ? par François Leclerc

    Billet invité.

    La Fed est dans l’expectative avec l’arrivée d’un président dépensier qui pourrait changer la donne, si toutefois le Congrès à majorité républicaine s’y prête. Dans la perspective de la fin du mandat de Janet Yellen en février 2018, et la désignation d’un nouveau président de la Fed par Donald Trump, celui-ci se prépare à asseoir son influence en procédant également à des nominations au sein du Federal Open Market Committee (FOMC), sur le mode qui prévaut pour la Cour Suprême. Bénéficiant déjà d’une majorité au Sénat et à la Chambre des représentants, il conforterait ainsi davantage ses pouvoirs.… Lire la suite…

  • Trump : VOUS N’AVEZ PAS TOUT VU !, par François Leclerc

    Billet invité.

    Fidèle à sa vision du monde résumée par le slogan « America First ! », Donald Trump n’a fait que prendre son élan avec le démantèlement d’Obamacare et la construction d’un mur avec le Mexique, ses premières mesures emblématiques. Pour la suite, il voit grand.… Lire la suite…

  • L’INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES, VICTIME COLLATÉRALE, par François Leclerc

    Billet invité.

    Même cause, même effet : la victoire de Donald Trump laisse les dirigeants mondiaux impréparés, aussi désemparés que lors du coup d’éclat précédent, celui du Brexit. Se détachant des multiples réactions marquées par la circonspection, le maître mot a été incertitude, qualifiant aussi bien la politique de l’administration Trump que la leur.… Lire la suite…

  • LA FINANCE DU SAUVE QUI PEUT, par Pierre Sarton du Jonchay

    Billet invité.

    Selon un rapport pour le moment non officiel du US Government Accountability Office, la cour des comptes des États-Unis dépendante du Congrès, le récapitulatif des liquidités prêtées au système bancaire mondial par la Réserve Fédérale atteint des montants gigantesques. La disparition du crédit interbancaire international depuis la crise des subprimes obligerait la Fed à accorder des découverts illimités aux grandes banques internationales pour les maintenir à flot malgré des pertes latentes très supérieures à leurs fonds propres officiels.

    Les sommes en jeu seraient de l’ordre d’une année de PIB des États-Unis, c’est à dire un cinquième du PIB mondial.… Lire la suite…

  • WALL STREET JOURNAL, LE 31 JUILLET 2012

     

    La pression monte sur les banques centrales

    Tests critiques pour la Fed américaine et pour la Banque centrale européenne qui se réunissent cette semaine alors que l’on attend d’elles qu’elles prennent les mesures innovantes que réclame la fragilité de l’économie mondiale.

     

    Une firme de Day-trading dans la ligne de mire des régulateurs

    Un règlement à l’amiable envisagé par la Finra avec l’ancien propriétaire de la firme de Day-trading Swift Trade fait apparaître à quel point la mondialisation des opérations rend problématique la capacité des régulateurs à assurer la police des marchés.

     

    Royal Bank of Scotland s’apprête à affronter la tempête dans l’affaire du LIBOR

    Un accord à l’amiable dans l’enquête qui se poursuit des deux côtés de l’Atlantique pourrait remettre en question le P-DG de la banque, Stephen Hester, qui a su élaguer son bilan toxique et jusque-là hors de contrôle et amortir ses pertes.… Lire la suite…

  • OÙ L’ON REPARLE DES VOLEURS DE POULES QUI FONT LA MANCHETTE DES JOURNAUX

    J’écrivais avant-hier dans M. Stiglitz n’est pas au courant :

    …il fallait que la Bourse grimpe en permanence (on a pensé un moment – et certains le pensent toujours apparemment – que le High Frequency Trading donnerait un coup de main – en douce : sans qu’il faille mettre en prison un trop grand nombre d’informaticiens vendant la mèche)…

    Or, le Wall Street Journal annonce à l’instant que « La cour d’appel annule la condamnation de l’ancien programmeur de Goldman Sachs », condamné je le rappelle en 2011 à huit ans ferme de prison. L’article dit entre autres ceci :

    Jeudi en fin de journée, dans un jugement d’une seule page, la Cour d’Appel américaine du Second Circuit déclare que la condamnation de M.

    Lire la suite…

  • FLASH SPÉCIAL Crise de la dette publique US – Les mystères de New York… encore un !

    Le 9 août 2011 : une journée extraordinaire à la Bourse de New York

    Mon explication du « krach-éclair » du 6 mai 2010

    La journée du 9 août 2011 à la Bourse de New York © Bloomberg

    La journée du 6 mai 2010 à la Bourse de New YorkLire la suite…

  • DE LA CARRIERE DE CERTAINS ECONOMISTES

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Un article publié hier par l’agence Bloomberg : Fed Officials Saw Housing Bubble in 2005, Didn’t Alter Policy : Les dirigeants de la Fed avaient vu la bulle de l’immobilier en 2005, leur politique était restée inchangée, par Craig Torres, rapporte une conversation qui eut lieu à la Fed en juin 2005, lors de la réunion d’un comité en présence d’Alan Greespan – qui serait encore pour six mois président de la banque centrale américaine.

    Lors de la réunion, le Dr. Richard Peach, chercheur à la Réserve Fédérale de New York déclara :

    Il ne se passe pas de jour sans qu’un article sensationnaliste n’affirme dans la presse que les États-Unis connaissent une bulle de l’immobilier qui ne tardera pas à éclater, entraînant des conséquences désastreuses pour l’économie.

    Lire la suite…

  • L’actualité de la crise : DES AVEUX DÉGUISÉS, par François Leclerc

    Billet invité.

    A quoi servent aujourd’hui les banques centrales ? Cette question renvoie à d’immenses débats théoriques, comme à chaque fois que l’on aborde les questions monétaires. Mais ce n’est pas le biais choisi pour y répondre. Présentées comme clé de voûte d’un système en fâcheuse posture, on en vient à se demander si elles ne le sont pas également, et quel rôle elles peuvent prétendre jouer dans les faits. Le mieux étant alors de suivre leurs traces à la faveur des derniers rebondissements de l’actualité de la crise.

    L’attention est d’abord sollicitée par la 6 éme conférence des banques centrales, organisée par la BCE à Francfort.… Lire la suite…