Archives par mot-clé : Floride

Les préparatifs de la seconde Guerre de Sécession vont bon train !

Vous vous souvenez peut-être qu’à l’époque des émeutes de Charlottesville, en août 2017, alors que Trump était dans le 8e mois de son règne, je l’ai appelé « le dernier général de l’armée Sudiste en déroute » *. Eh bien, je ne croyais pas si bien dire.

Un recompte des bulletins de vote de l’élection présidentielle de novembre dernier a lieu dans un comté de l’Arizona. Ils n’ont toujours recompté que ± 300.000 bulletins de vote sur plus d’un million, mais ils s’en fichent : le but de la manœuvre pour le gouverneur Républicain n’est pas de trouver un autre chiffre : c’est seulement le moyen de maintenir en vie la thèse que Biden n’a été élu qu’à la suite d’une fraude massive. Et c’est pour cela que l’ensemble des états ayant à leur tête un gouverneur Républicain s’apprêtent à lancer des recomptes du même type.

Les mêmes états à majorité Républicaine ont déjà, ou s’apprêtent à le faire, voté de nouvelles lois censées combattre la fraude électorale (inexistante) mais faisant en sorte, de fait, de rendre beaucoup plus difficile localement le vote des membres de la minorité afro-américaine (suppression des isoloirs dans leurs quartiers, interdiction de distribuer des boissons aux personnes faisant la queue, etc.). « Guerre de Sécession », vous dis-je !

Et attendez : le pompon ! Si l’état de New York (« état de l’Union ») devait inculper Trump, la Floride (« état de la Confédération »), où il réside en ce moment, laisse entendre qu’il existe une réglementation locale lui permettant de refuser son… extradition vers le Nord !

Les états du Sud ont perdu l’élection présidentielle, ils sont en minorité au Congrès et (de facto) au Sénat, il ne leur reste plus que la sécession pour défendre le généralissime de leur armée rebelle qui a échoué dans sa tentative de prise du Capitole le 6 janvier. Leur idéologie n’a pas bougé d’un poil depuis 1861 : le suprémacisme blanc. Les préparatifs de la seconde Guerre de Sécession vont bon train.

===========
* Le temps qu’il fait le 18 août 2017 : La dernière bataille de la Guerre de Sécession (1861 – 1865). Désormais aussi dans La chute de la météorite Trump. Un objet populiste mal identifié (Le Croquant 2019), pp. 102-106.

Partager :

Covid-19 – Aux États-Unis : La guerre et le déshonneur


Le 3 avril, dans une vidéo ici, je citais Churchill qui aurait dit à propos des accords de Munich : « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre ». Je transposais en « Vous avez voulu éviter les pertes économiques au prix des vies humaines. Vous avez les morts et vous aurez la dépression ».

Je parlais du choix que faisaient les nations entre deux stratégies : celle de la Chine, que nos nations ont décidé de vilipender pour distraire du fait que l’on aurait pu sauver un nombre considérable de vies chez nous en adoptant dès le début sa stratégie de l’humain avant tout, et celle des États-Unis, de ménager la chèvre et le chou, qui fait qu’ils auront mangé le chou tout en tuant la chèvre.

Voyez le diagramme ci-dessus : la catastrophe aux États-Unis tourne au désastre ; le Texas et la Floride reconfinent ; il n’y a jamais eu autant de nouveaux cas que dans la journée d’hier ; le nombre de chômeurs continue d’augmenter, le DJIA a perdu 2,84% et le Nasdaq, 2,59%.

Partager :

Du paradis à l’enfer

La scène se passe il y a vingt-cinq ans. Mon interlocuteur est un jeune trader. Très doué et très ambitieux. Il connaît bien Saint-Martin : il s’y rend souvent. Mais ce n’est là pour lui qu’un hors-d’oeuvre : dans quelques années, fortune faite, il s’y installera. Il s’installera au paradis, pour le quitter le moins possible. Si, il se rendra parfois dans la partie sud de l’île : la partie hollandaise.

Continuer la lecture de Du paradis à l’enfer

Partager :

Qui est irresponsable ?, par Serge Boucher

Billet invité.

La Floride et l’Espagne ont beaucoup de points communs : deux péninsules atlantiques au climat doux, appréciées comme lieux de vilégiature par leurs voisins respectifs, où l’on parle en partie la même langue, et – ce qui nous intéresse ici – ayant tous deux souffert récemment de l’éclatement d’une immense bulle immobilière. Depuis, alors que la crise espagnole a failli désintégrer la zone Euro, ce qui peut encore arriver, et que le taux de chômage des jeunes y est toujours proche de 50%, la Floride se porte elle plutôt bien, et son taux de chômage est même inférieur à la moyenne nationale. Pourquoi cette différence d’évolution ?

Continuer la lecture de Qui est irresponsable ?, par Serge Boucher

Partager :